Category Archives: 2021

Répartition par âge des morts en Russie

En décembre 2020 j’avais écrit un article sur “qui meurt du Covid en Russie” en utilisant des données préliminaires.

Rosstat vient de compiler la répartition par âge des morts, hommes et femmes, décédés en Russie en 2019 et 2020.

Ces données préliminaires de Rosstat pour 2020 ont été publiées par DemographyAndPopulation

Comme on peut le voir :

  • En rouge à gauche il s’agit des décès de femmes de 50 à 95+ ans pour 2019 et en rouge foncé, l’excédent pour 2020
  • En bleu à gauche il s’agit des décès d’hommes de 50 à 95+ ans pour 2019 et en bleu foncé, l’exc
  • En rouge à gauche il s’agit des décès de femmes de 50 à 95+ ans pour 2019 et en rouge foncé, l’excédent pour 2020

*

Continue reading

Демография России на февраль 2021 года

Цифры за февраль 2021 г. доступны.

Итак, в феврале 2021 года:

― 102 142 рождения против 106 000 рождений в январе 2021 года, но в феврале месяце на 3 дня меньше.

― 172 700 смертей против 219 800 смертей в январе 2021 года, но в месяце на 3 дня меньше.

― заключено 52 тысячи браков против 47 300 в январе 2021 года, но в месяце на 3 дня меньше.

― 43 700 разводов против 42 000 разводов в январе 2021 года, но в месяце на 3 дня меньше.

Рождаемость

В феврале 2021 года было зарегистрировано 102 142 рождения против 108 127 рождений в феврале 2020 года, что на 5,8% меньше, то есть на 6 285 рождений меньше.

NB: в феврале 28 дней против 31 дня в январе. Хорошая новость: В 21 из 85 субъектов федерации наблюдается рост рождаемости по сравнению с тем же месяцем прошлого года, по сравнению с 4 субъектами в январе 2021 года.

― В центральной России снижение рождаемости составило -7,3% (-5,8% в январе 2020 года).

Рождаемость растет в Белгородской области (+ 2,4%), Владимирской области (+ 1,4%) и Ивановской области (+ 1,1%).

― В Северо-Западном федеральном округе рождаемость снизилась на 9,1% (против –16,5% в январе 2021 года). Только в Псковской области рост рождаемости в январе 2021 года составил 0,8%.

― В Южном федеральном округе рождаемость снизилась на 4,8% (против –10% в январе 2021 года). Только в Калмыкии рождаемость выросла на 5,5%.

― В Северо-Кавказском федеральном округе снижение рождаемости составляет -2,3% против -4,2% в январе 2021 года. В Ингушетии и Республике Северная Осетия / Алания наблюдается рост рождаемости, соответственно на + 8,5% и + 5,3%.

― В Приволжском федеральном округе снижение рождаемости составляет 4,9% против падения на –14,3% в январе 2021 года. Растет рождаемость в Саратовской области (+ 3,7%), Удмуртии (+ 3,4%) и Пермском крае (+ 0,5%).

― В Уральском федеральном округе снижение рождаемости -4,5% против падения -10,6% в январе 2021 года. Повышается рождаемость в Ямальском районе (+ 12,1%) и Курганской области (+ 0,9%).

― В Сибирском федеральном округе падение рождаемости составляет -2,2% против -11,3% в январе 2021 года. Растет рождаемость в Туве (+ 6,4%), Хакасии (+ 5,9%), Кемерово (+ 2,6%) и Иркутске (+ 0,5%).

― В Дальневосточном федеральном округе рождаемость снизилась на -1,6% против -13,6% в январе 2021 года. Рождаемость выросла на Чукотке (+ 17,5%), Сахалине (+ 8,6%), в Забайкалье (+ 3,4%) и в Республике Саха (Якутия) (+ 1,3%).

Смертность

В феврале 2021 года умерли 172 672 человека против 143 179 случаев смерти в феврале 2020 года, что на 20,6% больше, то есть на 29 493 смертей больше или более 1 000 дополнительных смертей в день.

NB: в феврале 28 дней против 31 дня в январе.

Хорошая новость: В 21 из 85 субъектов наблюдается рост рождаемости по сравнению с тем же месяцем прошлого года, по сравнению с 4 субъектами в январе 2021 года.

Итак, в феврале 2021 года по данным Росстата:

― 14 171 смерть была зарегистрирована с Covid в качестве единственной и основной причины смерти.

― Зарегистрировано 2 405 смертей, основной причиной которых считается COVID-19, но необходимы дополнительные медицинские исследования, чтобы подтвердить наличие вируса.

― 1 954 смерти зарегистрированы с Covid19 как способствовавшему возникновению осложнений, которые ускорили смерть пациента.

― Зарегистрировано 5 984 гибели пациентов с Covid, но не вирус стал причиной смерти.

― В центральной России смертность выросла на 24,7% с рекордной смертностью в Курске (+ 54,4%) и Брянске (+ 31%).

В Москве смертность увеличилась на + 28%.

― В Северо-Западном федеральном округе смертность увеличилась на 27,3% при рекордных показателях в Карелии (+ 48,8%), Ненецком автономном округе (+ 42,4%) и Мурманске (+ 35,9%).

― В Южном федеральном округе смертность выросла на 17,4% при рекордных показателях в Адыгее (+ 41,1%) и Ростовской области (+ 25,1%).

― В Северо-Кавказском федеральном округе смертность увеличилась на 21,2% с учетом рекордов в Ингушетии (+ 68,9%), Карачаево-Черкесии (+ 33,2%), Осетии-Алании (+ 31%) и Кабардино-Балкарии (+ 23,8%).

― В Приволжском федеральном округе смертность выросла на 18,4% с рекордными показателями в Саратовской области (+ 36,9%), Кировской области (+ 25,2%), Мордовии (+23,3%) и Марий Эл (+ 23,2%).

― В Уральском федеральном округе смертность увеличилась на 15,3%, зафиксированы рекорды в Курганской области (+ 24,9%), Ханты-Мансийске (+ 22,4%) и Тюменской области (+ 20,5%).

― В Сибирском федеральном округе смертность выросла на 14,8% при рекордных показателях в Алтайском крае (+ 22,4%), Новосибирске (+ 18,6%) и Красноярске (+ 18,1%).

Новость: в 2 субъектах наконец снизилась смертность по сравнению с предпандемическим февралем 2020 года: Тува (-9%) и Республика Алтай (-4,9%).

― В Дальневосточном федеральном округе смертность выросла на 23,5% с рекордными показателями в Магаданской области (+ 47,1%), Забайкалье (+ 28,3%), Приморье (+ 26,3%) и Амурской области (+ 28,9%).

Новость: на Чукотке смертность снизилась на 3,2%.

Источник

Démographie de la Russie pour février 2021

Démographie de l’Ukraine en 2020

Les chiffres démographiques de 202 pour l’Ukraine sont disponibles.

Le pays a connu en 2020 616.835 décès contre 581.114 décès en 2019 soit une hausse de mortalité de 6,15% et 35.721 décès en plus.

Le pays n’a pas connu de première vague printanière de printemps et la mortalité due à la crise du Covid19 n’a commencé à augmenter que lors de la seconde vague d’automne et à partir des mois de novembre et décembre 2020.

En novembre 2020, 63.440 personnes sont mortes en Ukraine, soit 35% de plus qu’en novembre 2019 et en décembre sont mortes 67.633 personnes soit de 42% de plus qu’en décembre 2019.

Officiellement seulement 18.500 personnes seraient décédées du covid19 en 2020 soit 52% de la surmortalité de l’année.

Le pays connait sa grosse seconde vague actuellement et la mortalité sur ce printemps 2021est spectaculaire, nous reviendrons sur la mortalité sur le premier semestre 2021 dans un prochain article.

*

En 2020 le pays a connu 293.457 naissances contre 308.817 en 2019 soit une baisse de 5,25%.

Il est donc mort deux fois plus de citoyens qu’il n’en est né et la baisse naturelle de population a été de –323,378 habitants soit un niveau équivalent à l’année 2005 qui avait vu 427.259 naissances, 761.263 décès et une baisse naturelle de population de 334.004 habitants.

Демография Казахстана в 2020 году

Демографические данные 2020 года по Казахстану доступны.

В 2020 году в стране наблюдалась довольно высокая избыточная смертность, особенно усугубленная волной атипичной пневмонии летом 2020 года. В 2020 году в стране умерли 162 613 человека против 134 120 человек в 2019 году, что означает увеличение смертности на 21,5%, то есть рост почти на 29 000 смертей.

image.png

В столице Нур-Султане смертность выросла на 43%. Официально считается, что только 2 865 человек умерли от Covid19 в течение 2020 года.

Официально смертность от респираторных заболеваний увеличилась на 43%, но смертность от несчастных случаев, отравлений и травм снизилась на 10%, а количество смертей от транспортных происшествий ― на 19%.

Смертность сконцентрировалась на юге и востоке страны и особенно затронула определенные меньшинства, такие как дунгане, узбеки, азербайджанцы и киргизы. И, наоборот, пощадила славянское население, которое сосредоточено на севере страны.

image-1-624x571.png

При этом значительно выросла рождаемость: в стране родилось 425,6 тысячи человек, что на 5,6% больше, чем в 2019 году.

63% этих рождений сконцентрированы в 4 восточных регионах: Туркестане (24%), Алматы (16%), Кызылорде (10%), а также Шымкенте (13%).
Для информации, в 2006 году в Казахстане родились 301 756 человек, в 2016 году – 400 640 человек.

Источник

Démographie du Kazakhstan en 2020

La mortalité par cancer a diminué de 1,5% en 2020 en Russie

Une baisse de la mortalité par cancer de 1,5% en Russie a été enregistrée en 2020, malgré la pandémie de coronavirus a annoncé le ministre de la Santé de la Fédération de Russie Mikhail Murashko lors de l’ouverture du XIIe Congrès extraordinaire des oncologues et radiologues de la CEI et de l’Eurasie.

Selon Mikhail Murashko, malgré la pandémie, pas un lit simple destiné aux patients atteints de cancer n’a été désattribué pour etre réattribué au Covid.

Le Congrès des oncologues et radiologues de la CEI et de l’Eurasie s’est tenu du 7 au 9 avril à Moscou et a rassemblé non seulement des oncologues russes de premier plan, mais aussi des spécialistes étrangers d’Europe, d’Asie et du Moyen-Orient.

Cette année, des experts de premier plan dans le domaine de l’oncologie, de la radiologie, de la radiothérapie, de la chirurgie et d’autres domaines issus de 21 pays participent à cet événements.

Source

Surmortalité en Russie

Sur le graphique ci-dessus, surmortalité en Russie sur la période 04/2020 –> 02/2021 par rapport à 04/2019 –> 02/2020

*


Part officielle du Covid19 dans les décès

Comme on peut le voir les zones dans lesquelles la surmortalité est la moins expliquée par le Covid19 sont :
– Le Caucase et notamment l’Ingouchie et la Tchétchénie
– Les républiques ethniques de la Volga telles que la Bachkirie le Tatarstan, la Tchouvachie, Mari-El et la Mordovie.
– L’Oblast de Samara
– Dans la région de Moscou les Oblasts de Riazan et Lipetsk.
– L’Oblast de Leningrad
– La Tchoukotka

Les zones dans lesquelles la surmortalité est la plus expliquée par le Covid19 sont:
– Moscou
– L’Oblast de Moscou
– Saint Petersbourg
– Arkhangelsk / Komis
– Touva, la Khakassie et l’Altai
– Le Kamtchatka

Source

Espérance de vie et évolution de la population entre 2020 et 2030

Selon les données préliminaires et disponibles l’espérance de vie en Russie a donc diminué en 2020, passant de 73,3 ans en 2019 à 71,1 ans.

L’objectif

Selon les prévisions gouvernementales du plan 2030, l’espérance de vie devrait remonter en 2021 à 71,7 ans, en 2022 à 72,3 ans, en 2023 à 72,9 ans, en 2024 à 73,6 ans contre 75,2 ans de prévu avant la pandémie … Et en 2030 à 78 ans.

Le déclin de population s’est lui aggravé en 2020.

La Russie a perdu 32.100 habitants en 2018. 99.700 en 2019 et 583.400 en 2020.

Selon les prognostics du gouvernement, la population devrait se réduire :
– En 2021 de 522.100 habitants.
– En 2022 de 451.500 habitants.
– En 2023 de 344.600 habitants.
– En 2004 de 170.600 habitants.
Soit une baisse en 5 ans de 2020 à 2004 de 2 millions d’habitants.
Le meme prognostic, avant le Covid, envisageait une baisse sur la même période de 1,2 millions d’habitants.

En 2030 la Russie devrait connaitre une hausse de population de 54.700 habitants.

***

Reste une question : quelle poussée migratoire compensera et à quel niveau cet effondrement démographique ?

A noter aussi que la mortalité infantile ne cesse de diminuer, atteignant 4,52 pour 1000 naissances contre 4,92 en 2019. Ce niveau ne devait être atteint qu’en 2024 mais il a été atteint en 2020.

Démographie du Kazakhstan en 2020

Les chiffres démographiques de 202 pour le Kazakhstan sont disponibles.

Le pays a connu en 2020 une surmortalité assez exceptionnelle, particulièrement accentuée par une vague de pneumonies atypiques durant l’été 2020.

Le pays a connu 162.613 décès en 2020 contre 134.120 décès en 2019 soit une hausse de mortalité de 21,5% avec près de 29.000 décès en plus.


Dans la capitale Nur-Sultan la mortalité a augmenté de 43%.

Officiellement seuls 2.865 personnes seraient morts du Covid19 durant l’année 2020.

Officiellement les décès dus aux maladies respiratoires auraient augmenté de 43% mais la mortalité due aux accidents, empoisonnements et blessures aurait-elle diminuée de 10% et le nombre de décès dus à des accidents de transport de 19% “

La mortalité s’est concentrée dans le sud et l’Est du pays et a particulièrement frappe certaines minorités telles que les dounganes, les ouzbèkes, azéris ou encore les Kirghizes. A l’inverse ont été épargnées les populations slaves qui sont concentrées dans le nord du pays.

Dans le même temps la natalité a considérablement augmenté puisque le pays a connu 425,6 mille naissances soit 5,6% de plus qu’en 2019.
63% de ces naissances sont concentrées dans 4 régions de l’est que sont le Turkestan (24%), Almaty (16%), Kyzylorda (10%), ainsi que Chymkent (13%)

Pour information il est né 301.756 personnes en 2006 au Kazakhstan et 400.640 en 2016.

Démographie de la Russie pour février 2021

Les chiffres de février 2021 sont disponibles

Février 2021 a connu :

– 102.142 naissances contre 106.000 naissances sur janvier 2021, mais avec 3 jours de moins dans le mois.

– 172.700 décès contre 219.800 décès en janvier 2021, mais avec 3 jours de moins dans le mois.

– 52.000 mariages contre 47.300 en janvier 2021, mais avec 3 jours de moins dans le mois.

– 43.700 divorces contre 42.000 divorces en janvier 2021, mais avec 3 jours de moins dans le mois.

Natalité

Février 2021 a donc connu 102.142 naissances contre 108.127 naissances en février 2020 soit une diminution de 5,8% et 6.285 naissances en moins.
NB : février à 28 jours contre 31 jours en janvier.

Bonne nouvelle 21 sujets sur 85 voient une hausse de la natalité par rapport au même mois de l’année précédente, contre seulement 4 en janvier 2021.

– Dans la Russie centrale, la baisse de la natalité est de -7,3% (–5,8% en janvier 2020).
La natalité augmente dans l’Oblast de Belgorod (+2,4%), l’Oblast de Vladimir (+1,4%) et l’Oblast d’Ivanovo (+1,1%).

– Dans le District fédéral du Nord-Ouest, la baisse de la natalité est de 9,1% (contre –16,5% en janvier 2021).

Seul l’Oblast de Pskov voit comme en janvier 2021 une hausse de la natalité de 0,8%.

– Dans le District fédéral du sud, la baisse de la natalité est de 4.8% (contre –10% en janvier 2021).

Seule la Kalmoukie voit une hausse des naissances de 5,5%.

 – Dans le District fédéral du Caucase du nord, la baisse de la natalité est de -2,3% contre –4,2% en janvier 2021.

L’Ingouchie et la république d’Ossétie du nord / Alanie connaissent une hausse des naissances de +8,5% et +5,3%.

– Dans le District fédéral de la Volga, la baisse de la natalité est de 4,9% contre une baisse de –14,3% en janvier 2021.

La natalité augmente dans l’Oblast de Saratov (+3,7%), en Oudmourtie (+3,4%) et dans le Kraï de Perm (+0,5%).

– Dans le District fédéral de l’Oural, la baisse de la natalité est de -4,5% contre une baisse de –10,6% en janvier 2021.
La natalité augmente dans le district autonome de Iamalie (+12,1%) et dans l’oblast de Kourgan (+0,9%).

-Dans le District fédéral de Sibérie, la baisse de la natalité est de -2,2% contre –11,3% en janvier 2021
La natalité augmente à Tiva (+6,4%), en Khakassie (+5,9%), Kemerovo (+2,6%) et Irkoutsk (+0,5%).

– Dans le District fédéral d’extrême orient, la baisse de la natalité est de -1.6% contre –13,6% en janvier 2021.
La natalité augmente en Tchoukotka (+17,5%), à Sakhaline (+8,6%), en Zabaikalie (+3,4%) et à Saka (+1,3%).

Mortalité 

Février 2021 a donc connu 172.672 décès contre 143.179 décès en février 2020 soit une hausse de 20,6% et 29.493 décès en plus soit plus de 1.000 morts en trop par jour.
NB : février à 28 jours contre 31 jours en janvier.
Bonne nouvelle 21 sujets sur 85 voient une hausse de la natalité par rapport au même mois de l’année précédente, contre seulement 4 en janvier 2021.

En février 2021selon les données remontées par les sujets à Rosstat :
– 14.171 décès ont été enregistrés avec le Covid comme cause unique et principale de mortalité.
– 2 405 décès sont enregistrés pour lesquels on pense que le COVID-19 est la principale cause de décès, mais des recherches médicales supplémentaires sont nécessaires pour confirmer la présence du virus.
– 1.954 décès sont enregistrés avec le Covid19 comme ayant contribué à l’émergence de complications qui ont accéléré le décès du patient.
– 5.984 décès ont été enregistrés avec le Covid mais celui-ci n’aurait pas eu d’influence sur le décès.

– Dans la Russie centrale la mortalité a augmenté de 24,7% avec des records de mortalité Koursk (+54,4%) et Briansk (+31%),
A Moscou la mortalité a augmenté de +28%.

– Dans le District fédéral du Nord-Ouest, la mortalité a augmenté de 27,3% avec des records en Carélie (+48,8%), en Nénétsie (+42,4%) et Mourmansk (+35,9%).

– Dans le District fédéral du sud, la mortalité a augmenté de 17,4% avec des records en Adyguée (+41,1%) et dans l’Oblast de Rostov (+25,1%).

– Dans le District fédéral du Caucase du nord, la mortalité a augmenté de 21,2% avec des records en Ingouchie (+68,9%), Karatchaïévo-Tcherkessie (+33,2%), Ossétie -Alanie (+31%) et Kabardino-Balkarie (+23,8%).

–  Dans le District fédéral de la Volga, la mortalité a augmenté de 18,4% avec des records dans l’Oblast de Saratov (+36,9%), Kirov (+25,2%), Mordovie (+23,3%) et Mari-El (+23,2%).

– Dans le District fédéral de l’Oural la mortalité a augmenté de 15,3%, avec des records dans l’Oblast de Kourgan (+24,9%), Khanty-Mansiysk (+22,4%) et dans l’Oblast de Tioumen (+20,5%),  

-Dans le District fédéral de Sibérie, la mortalité a augmenté de 14,8% avec des records dans de Kraï de l’Altaï (+22,4%), Novossibirsk (+18,6%) et Krasnoïarsk (+18,1%).
Nouvelle : 2 sujets ont enfin de la mortalité en baisse par rapport à février 2020 pré-pandémie : Tiva (-9%) et la république de l’Altaï (-4,9%).

– Dans le District fédéral d’extrême orient, la mortalité a augmenté de 23,5% avec des records dans l’Oblast de Magadan (+47,1%), la Zabaikalie (+28,3%), le Primorié (+26,3%) et l’Amour (+28,9%).
Nouvelle : la Tchoukotka a vu sa mortalité baisser de 3,2%.