Category Archives: Education

Rentrée scolaire 2022 : hymne et lever de drapeau dans les écoles russes

Aujourd’hui le 27 mai c’est la fin de l’année scolaire 2022.

L’éducation en Russie est en pleine mutation et lors de la rentrée 2022, de nouveaux changements auront lieu.

Le principal sera sans doute le fait qu’à partir du 1er septembre 2022 les semaines scolaires en Fédération de Russie commenceront par l’exécution de l’hymne national et la levée du drapeau national (les enfants des écoles russes chanteront l’hymne national une fois par semaine avant les cours, le lundi matin).

Egalement, à partir du 1er septembre, les écoles introduiront la levée obligatoire du drapeau de l’État au début de la semaine scolaire.

Сette décision a été annoncé le mardi 19 avril 2020 par le ministre de l’Éducation de la Fédération de Russie, Sergey Kravtsov, lors du premier forum historique scolaire panrusse “La force est dans la vérité!”.

Fin mars, l’assistant présidentiel russe Vladimir Medinsky, lors d’une réunion de la commission interministérielle sur l’éducation historique, avait lui suggéré que la Russie adopte l’expérience des États-Unis, où depuis 150 ans, la journée scolaire dans les écoles commence par une courte prière à la gloire de l’Amérique, ses symboles et son drapeau.

Sources : 1,2

Russie : vers l’école idéale
Russie : vers un remplacement du baccalauréat par le portfolio numérique ?
Moscou : ouverture du premier technoparc des industries créatives pour enfant
La migration vers du digital Made in Russia dans l’éducation
Le ministère de l’Éducation russe va confiera à l’IA la vérification des devoirs des écoliers
Les universités russes adoptent la Biométrie
Nouvelle matière dans les écoles russes : “Ma RUSSIE”
L’enseignement des valeurs familiales comme nouvelle matière dans les écoles russes
Russie : révisions des programmes d’histoires
L’enseignement du patriotisme comme nouvelle matière dans les écoles russes
Vers la création d’un Internet blanc en Russie ?
Vers la création d’un profil d’identifiant numérique dans l’éducation nationale russe
Nouvelles facultés liées à l’étude du cerveau et à l’intelligence artificielle
La littératie financière désormais enseignée à partir de l’école primaire
50% des sujets de la fédération de Russie verront de nouvelles écoles

Russie : “vers l’école idéale”

Le ministère de l’Éducation de la Fédération de Russie élabore des propositions pour la création d’une “école idéale” et le ministre de l’éducation Sergueï Kratsov a donné quelques informations :

Extraits:

” Le monde moderne ne peut être imaginé sans les nouvelles technologies. Le numérique est devenu une partie de notre vie, et dans ces conditions, il est nécessaire de travailler avec les enfants d’une manière nouvelle, car sinon les enfants risquent tout simplement de se désintéresser de l’apprentissage”.

“La digitalisation de l’école permet sa mise à jour, et nous n’avions pas le droit de rater l’occasion qui se présente : le passage forcé à l’enseignement à distance l’année dernière a été la meilleure confirmation de l’urgence de développer de nouvelles technologies éducatives”.

“Il est cependant impossible d’abandonner l’école traditionnelle à plein temps. Rien ne remplacera jamais le contact personnel des enfants avec l’enseignant (…) donc l’environnement éducatif numérique n’est qu’un projet d’infrastructure scolaire, créant les conditions à l’école, dans la salle de classe pour l’utilisation des nouvelles technologies en classe. J’insiste : des technologies qui ne remplacent pas l’enseignant, mais créées pour l’aider et utilisées uniquement si l’enseignant le souhaite. “L’essence de la nouvelle édition de la norme éducative de l’État fédéral est une spécification maximale des exigences pour chacune des matières du programme scolaire et une identification claire des connaissances spécifiques que les étudiants doivent maîtriser (…) et notamment des exigences approfondies pour l’approfondissement du savoir dans les grandes matières principales”.

“Avoir des dizaines de manuels pour chaque matière scolaire, comme nous l’avons vu de notre propre expérience, est extrêmement inefficace (…) et il y aura l’apparition des manuels unifiés notamment en histoire”.

” L’introduction d’un nouveau système de certification des enseignants verra le jour avec un nouveau système binomique avec un Enseignant (comme aujourd’hui) et l’apparition d’un Enseignant Mentor, plus expérimenté, dont le rôle sera d’aider le jeune enseignant et lui transmettra son expérience. Les principales conditions d’admission à la certification de cette catégorie de Mentor seront sept années d’expérience professionnelle, la catégorie de qualification la plus élevée et une formation professionnelle supplémentaire.”

” Le noyau de la formation des enseignants a été approuvé et, à partir de 2022, afin d’améliorer la qualité de l’enseignement, des universités de formation des enseignants prépareront les étudiants selon des normes uniformes. Au nombre des innovations figureront le renforcement de la matière et la formation pratique des futurs enseignants via l’inclusion dans le nombre de modules obligatoires de cours tels que par exemple “Gestion de la classe”, “Travailler avec les parents”, “Inclusion” ainsi que l’introduction de qualifications pédagogiques supplémentaires.

” Nous préparons des recommandations sur ce que devrait être l’école idéale en Russie et son écosystème global et périphérique et ce qui concerne les programmes, les calendriers, les activités parascolaires, les activités type théâtre et sport ; le système salarial; le recrutement; l’Internet blanc ou encore la façon de tenir des réunions de parents.

Source : 1,2

*

Russie : vers un remplacement du baccalauréat par le portfolio numérique ?
Moscou : ouverture du premier technoparc des industries créatives pour enfant
La migration vers du digital Made in Russia dans l’éducation
Le ministère de l’Éducation russe va confiera à l’IA la vérification des devoirs des écoliers
Les universités russes adoptent la Biométrie
Nouvelle matière dans les écoles russes : “Ma RUSSIE”
L’enseignement des valeurs familiales comme nouvelle matière dans les écoles russes
Russie : révisions des programmes d’histoires
L’enseignement du patriotisme comme nouvelle matière dans les écoles russes
Vers la création d’un Internet blanc en Russie ?
Vers la création d’un profil d’identifiant numérique dans l’éducation nationale russe
Nouvelles facultés liées à l’étude du cerveau et à l’intelligence artificielle
La littératie financière désormais enseignée à partir de l’école primaire
50% des sujets de la fédération de Russie verront de nouvelles écoles

Russie : vers un remplacement du baccalauréat par le portfolio numérique ?

J’ai deja évoqué le colossal projet de digitalisation du parcours de l’enfant du collège au lycée via la création d’un Profil / Portfolio numérique unifié, qui archivera toutes les réalisations de ce dernier.

Le directeur du service fédéral pour l’éducation et la science, Anzor Muzaev, vient d’émettre l’idée que ce portfolio numérique unifié pourrait pourquoi pas devenir une alternative au baccalauréat et ce dernier disparaître.

Le projet serait d’établir un système objectif de comptabilisation des acquis qui permettrait aux écoliers dès les premières classes d’« accumuler » leurs acquis via toutes les réalisations académiques (es matières scolaires) et non académiques tel que par exemple le sport, la créativité etc.

Toutes les réalisations seraient résumées dans un “dossier numérique” qui permettrait de définir la possibilité d’entrer dans une université, et ce autour de 2030.

Sources : 1,2

Moscou : ouverture du premier technoparc des industries créatives pour enfant
La migration vers du digital Made in Russia dans l’éducation
Le ministère de l’Éducation russe va confiera à l’IA la vérification des devoirs des écoliers
Les universités russes adoptent la Biométrie
Nouvelle matière dans les écoles russes : “Ma RUSSIE”
L’enseignement des valeurs familiales comme nouvelle matière dans les écoles russes
Russie : révisions des programmes d’histoires
L’enseignement du patriotisme comme nouvelle matière dans les écoles russes
Vers la création d’un Internet blanc en Russie ?
Vers la création d’un profil d’identifiant numérique dans l’éducation nationale russe
Nouvelles facultés liées à l’étude du cerveau et à l’intelligence artificielle
La littératie financière désormais enseignée à partir de l’école primaire
50% des sujets de la fédération de Russie verront de nouvelles écoles

Vers une mise à jour de la langue russe

Le ministère de l’Éducation a proposé récemment la mise à jour des règles d’orthographe de la langue russe.

Les nouvelles règles ont été publiés sur le portail des projets d’actes juridiques réglementaires.

Le texte indique que la langue russe d’aujourd’hui est basée sur des “Règles d’orthographe et de ponctuation russes”, approuvées en 1956 – c’est-à-dire il y a plus de 60 ans et que non seulement un certain nombre d’omissions et d’inexactitudes importantes ont été trouvées dans le libellé des règles mais que surtout il y a eu des changements qui sapent les règles d’orthographe, l’apparition de nouveaux mots (dealer, killer, offshore, default, agent immobilier, karaté, compagnie aérienne low-cost, car sharing et bien d’autres », indique le document.) et que leur l’orthographe, n’étant pas régulé par les règles existantes, connaît trop des fluctuations.

De plus, de nouvelles unités sont apparues dans la langue, à la limite entre un mot et une partie de mot : mini, midi, taxi, vidéo, audio, média et autres premières parties répétitives de mots complexes. Dans les règles de 1956, vous ne pouvez pas trouver d’informations sur la façon de les écrire avec la partie suivante du mot, par exemple ensemble ou avec un trait d’union?

Par conséquent les règles seront mises à jour et le projet final sera finalisé d’ici la fin 2021, en tenant compte des commentaires des membres de la commission d’orthographe de l’Académie des sciences de Russie.

Moscou : ouverture du premier technoparc des industries créatives pour enfants

A Moscou vient d’ouvrir le Kosygin Park, le 20-ieme technoparc pour enfants de la ville mais le premier qui concerne les industries créatives.

Les cours y sont assurés par des professeurs de l’Université d’État russe Kossyguine.

Les programmes éducatifs du technoparc sont constituées en clusters, divisés en laboratoires.

L’un des clusters du technoparc est Fashion 4.0 qui comprend cinq laboratoires : conception numérique, conception de tissus, conception de tricots, conception numérique et modélisation et conception de mode. Les étudiants utiliseront notamment les capacités numériques pour automatiser leurs processus de création de vêtements et d’accessoires.

Le cluster informatique est lui constitué des laboratoires VR/AR, Robotique, Digital Factory, Simulation et modélisation. Dans le laboratoire de robotique, les enfants seront initiés aux bases de la conception, de la fabrication et de la programmation d’appareils robotiques.

Le cluster « Clean World » regroupe les laboratoires « Fibres végétales et éco-textiles », « Technologies proches de la nature et énergies renouvelables » et « Protection de l’environnement ». Ici, les étudiants apprendront à créer des vêtements durables et à utiliser rationnellement les ressources.

Le cluster « vêtements intelligents » est conçu pour ceux qui veulent apprendre à créer des articles de garde-robe technologiques. Par exemple, des produits ayant pour fonction de changer de couleur et de forme ou de surveiller l’état physique d’une personne.

Le cluster « Mode durable » permettra aux enfants aux enfants d’apprendre à réutiliser les textiles et les plastiques, à restaurer les vêtements, à recycler et à créer de nouveaux articles écologiques à partir d’eux.

Parallèlement aux programmes éducatifs, le technoparc accueillera des master classes, des conférences et des concours d’ingénierie.

Classement des universités de Russie (en Russie et dans le monde)

Le site HH qui est le plus gros job-board de Russie a publié des statistiques sur les universités en Russie par orientations professionnelles ici : https://hh.ru/rating

Ci dessous le top 5 des universités par orientations professionnelles.
La première ligne est le nom de l’université et la seconde le lien vers la section de l’université promue dans l’orientation professionnelle concernée.

Dans le secteur de l’IT

МГТУ им. Н.Э. Баумана https://bmstu.ru/ et http://iu.bmstu.ru/

МГУ имени М.В. Ломоносова https://www.msu.ru/ et https://cs.msu.ru/

HSE НИУ ВШЭ — «Высшая школа экономики» https://www.hse.ru/ et https://www.hse.ru/ba/bi/

НИУ «МЭИ» — https://mpei.ru/Pages/default.aspx
https://mpei.ru/Structure/Universe/avti/

РЭУ им. Г.В. Плеханова — https://www.rea.ru/ et https://www.rea.ru/ru/org/faculties/fmesi/

Continue reading

Création d’une plateforme numérique d’assistance psychologique aux écoliers

В России создадут онлайн-платформу для психологической помощи школьникам -  NEWS.ru — 01.10.21
Source

Le président Vladimir Poutine a chargé le gouvernement de développer un concept visant la création d’une plateforme numérique d’assistance psychologique pour les écoliers et leurs parents avant le 15 décembre 2021.

La plateforme est destinée à apporter une assistance psychologique aux citoyens mineurs, leurs parents (ou représentants légaux) car selon une étude du ministère de la Santé menée sur 30/000 écoliers de 79 régions de Russie 83,8% des écoliers russes ont connu une détérioration de leur état mental en raison de l’auto-isolement et de l’enseignement à distance.

Seulement un élève sur huit (13,4%) se serait positivement adapté (psychologiqueMENT et socialement) aux conditions d’auto-isolement et d’enseignement à distance.

Fin 2020, la vice-première ministre Tatyana Golikova a chargé le ministère de l’Éducation de développer un programme d’amélioration des compétences des psychologues scolaires afin qu’ils puissent aider tous les participants au processus éducatif lors de l’apprentissage en ligne. Selon une

Le projet s’inscrit dans les grands projets nationaux russes, dans le volet éducation.

*

Les universités russes adoptent la Biométrie
Nouvelle matière dans les écoles russes : “Ma RUSSIE”
L’enseignement des valeurs familiales comme nouvelle matière dans les écoles russes
Russie : révisions des programmes d’histoires
L’enseignement du patriotisme comme nouvelle matière dans les écoles russes
Vers la création d’un Internet blanc en Russie ?
Vers la création d’un profil d’identifiant numérique dans l’éducation nationale russe
Nouvelles facultés liées à l’étude du cerveau et à l’intelligence artificielle
La littératie financière désormais enseignée à partir de l’école primaire
50% des sujets de la fédération de Russie verront de nouvelles écoles

Quid des étudiants étrangers en Russie

La Russie voit depuis quelques années une forte hausse du nombre d’étudiants étrangers qui choisissent d’y étudier.

En 1990, 1991 quelques 126.000 étudiants étrangers étudiaient en URSS, soit 2,6% de tous les étudiants de l’URSS tandis que 89.600 d’entre eux étudiaient en Russie soviétique soit 3,17% de tous les étudiants de la République socialiste fédérative soviétique de Russie.

Au cours des années 90 le nombre d’étudiants étrangers s’est effondré puis a recommencé à fortement augmenter dans les années 2000 pour monter à 153.000 en 2010, 183.000 en 2014/2015 et 315.000 en 2019/2020.

Malheureusement pour les étudiants étrangers le Covid19 a vu la Russie leur fermer ses portes au printemps 2020 et ce nombre est redescendu a 270.000 ; ce n’est que récemment que la Russie s’est rouverte aux étudiants étrangers, qui n’ont actuellement besoin que d’un test PCR pour entrer en Russie étudier.

En 2019, les étudiants étrangers en Russie étudiaient dans 688 universités russes et leurs 465 filiales.

34.2% des étudiants étrangers étudient en Russie centrale, 17,9% dans la Volga et 14,2% en Sibérie.

Cinq établissements d’enseignement supérieur sont particulièrement prisés par les étrangers :
– L’Université fédérale de Kazan avec 8.717 étudiants étrangers
– L’Université de l’amitié des peuples de Russie avec 7.248 étudiants étrangers
– L’Université financière / industrielle de Moscou “Synergie” avec 6123 étudiants étrangers
– L’Université polytechnique de Saint-Pétersbourg avec 4.976 étudiants étrangers
– L’école supérieure d’économie de Moscou avec 4.362 étudiants étrangers.

Les étudiants étrangers en Russie venaient majoritairement en 2019 :
– Du Kazakhstan (61.402 étudiants)
– D’Ouzbékistan (40.020 étudiants)
– Du Turkménistan (36.389 étudiants)
– De Chine (26.617 étudiants)
– Du Tadjikistan (21.185 étudiants)
– D’inde (15.803 étudiants)
– D’Ukraine (1.593 étudiants)
– De Biélorussie (10.509 étudiants)
– D’Égypte (8.731 étudiants)
– D’Azerbaïdjan (7.884 étudiants)
– Du Kirghizstan (7.793 étudiants)
– De Moldavie (4.258 étudiants)

L’objectif des autorités russes est d’avoir 700.000 étudiants russes en 2025 sur le territoire de la fédération de Russie et notamment d’augmenter le nombre d’étudiants du monde arabophone, qui ont aujourd’hui 11.982 étudiants en Russie.

#desoccidentalisation vous avez dit ?

La rentrée scolaire en Russie le 01/09/2021

Hier le premier septembre était le jour du savoir soit la rentrée scolaire en Russie. Traditionnellement il s’agit d’un jour festif mais depuis 2020 et le Coronavirus, les grandes fêtes de rentrée ont été annulées pour des raisons sanitaires.

En effet selon le ministère de la santé, depuis le début de la pandémie de Covid19, 560 000 enfants de moins de 18 ans ont été atteints d’une infection à coronavirus soit autour de 8% de tous les cas officiels de COVID-19 en Russie ; cela dit selon les chiffres disponibles, la plupart des enfants auparavant en bonne santé qui ont subi le COVID-19 l’ont eu sous une forme asymptomatique, légère ou modérée, n’ayant nécessité ni soutien en oxygène, ni hospitalisation, ni examens supplémentaires après leur rétablissement tandis que seulement 0,2% des cas ont vu une forme grave soit autour de 1.120 enfants.

Ce 01/09/2021 ce sont donc quelques 27 millions d’enfants qui font leur rentrée dans quelques 80 000 organisations éducatives. Parmi eux 17 millions d’écoliers, 7 millions d’enfants d’âge préscolaire et 3 millions d’étudiants qui recevront un enseignement secondaire professionnel.

Sur les 17 millions d’enfants de 6 à 18 ans qui ont fait leur rentrée, 2.000.000 entrent à l’école pour leur première classe (l’équivalent du CE1 en France) soit 90.000 de plus que l’année dernière.

Sur ces 2 millions, 115.000 sont dans les établissements de l’Oblast de Moscou soit 5.000 de plus que l’année dernière.

Dans la capitale, Moscou, le système éducatif accueillera 1,5 million d’enfants. Plus d’un million ira à l’école dont 116.000 en première classe, 430 000 – dans les jardins d’enfants et 100 000 élèves seront admis dans les collèges.

Parmi ce million d’écoliers moscovites, les enfants Frussiens de votre serviteur 🙂

Une bonne nouvelle cette année et elle est de taille, le président russe Vladimir Poutine a confirmé que serait introduit désormais la tradition de lever le drapeau russe dans les écoles du pays car il s’agissait d’une « bonne tradition et car (…) il devrait y avoir une norme unique, entièrement russe et nationale ».

Vive la Russie !

La migration vers du digital Made in Russia dans l’éducation

Suite à mon précédent article sur la migration digitale des fonctionnaires et employés de l’État vers l’utilisation de services de messagerie, de courrier et de vidéoconférence uniquement russes dans le cadre de leurs activités professionnelles, cette initiative va être étendue aux aux enseignants des écoles et des universités, qui ne pourront désormais plus communiquer avec les parents, les écoliers et les étudiants que par le biais des services informatiques russes.

L’idée de ce transfert est née en Russie pour la première fois fin 2020 lorsque Microsoft a refusé de fournir des suites bureautiques à l’université Bauman puis en avril 2021, lorsque l’américain Zoom Video Communications a interdit aux distributeurs d’en vendre l’accès aux agences gouvernementales et aux entreprises publiques en Russie et dans la CEI

Jusqu’à présent, même au niveau de l’État, des plates-formes étrangères et des services cloud étrangers sont souvent utilisés, bien qu’il existe des analogues compétitifs parmi les systèmes nationaux,.

Selon Alexander Donin, expert en matière de substitution des importations de logiciels à Croc IT le contexte de la pandémie a permis l’apparition de solutions russes dont le succès dépendra d’une habile combinaison du bâton mais aussi de la carotte, via des subventions et autres incitations au passage à des logiciels domestiques.

Source