Category Archives: Education

Création d’une plateforme numérique d’assistance psychologique aux écoliers

В России создадут онлайн-платформу для психологической помощи школьникам -  NEWS.ru — 01.10.21
Source

Le président Vladimir Poutine a chargé le gouvernement de développer un concept visant la création d’une plateforme numérique d’assistance psychologique pour les écoliers et leurs parents avant le 15 décembre 2021.

La plateforme est destinée à apporter une assistance psychologique aux citoyens mineurs, leurs parents (ou représentants légaux) car selon une étude du ministère de la Santé menée sur 30/000 écoliers de 79 régions de Russie 83,8% des écoliers russes ont connu une détérioration de leur état mental en raison de l’auto-isolement et de l’enseignement à distance.

Seulement un élève sur huit (13,4%) se serait positivement adapté (psychologiqueMENT et socialement) aux conditions d’auto-isolement et d’enseignement à distance.

Fin 2020, la vice-première ministre Tatyana Golikova a chargé le ministère de l’Éducation de développer un programme d’amélioration des compétences des psychologues scolaires afin qu’ils puissent aider tous les participants au processus éducatif lors de l’apprentissage en ligne. Selon une

Le projet s’inscrit dans les grands projets nationaux russes, dans le volet éducation.

*

Les universités russes adoptent la Biométrie
Nouvelle matière dans les écoles russes : “Ma RUSSIE”
L’enseignement des valeurs familiales comme nouvelle matière dans les écoles russes
Russie : révisions des programmes d’histoires
L’enseignement du patriotisme comme nouvelle matière dans les écoles russes
Vers la création d’un Internet blanc en Russie ?
Vers la création d’un profil d’identifiant numérique dans l’éducation nationale russe
Nouvelles facultés liées à l’étude du cerveau et à l’intelligence artificielle
La littératie financière désormais enseignée à partir de l’école primaire
50% des sujets de la fédération de Russie verront de nouvelles écoles

Quid des étudiants étrangers en Russie

La Russie voit depuis quelques années une forte hausse du nombre d’étudiants étrangers qui choisissent d’y étudier.

En 1990, 1991 quelques 126.000 étudiants étrangers étudiaient en URSS, soit 2,6% de tous les étudiants de l’URSS tandis que 89.600 d’entre eux étudiaient en Russie soviétique soit 3,17% de tous les étudiants de la République socialiste fédérative soviétique de Russie.

Au cours des années 90 le nombre d’étudiants étrangers s’est effondré puis a recommencé à fortement augmenter dans les années 2000 pour monter à 153.000 en 2010, 183.000 en 2014/2015 et 315.000 en 2019/2020.

Malheureusement pour les étudiants étrangers le Covid19 a vu la Russie leur fermer ses portes au printemps 2020 et ce nombre est redescendu a 270.000 ; ce n’est que récemment que la Russie s’est rouverte aux étudiants étrangers, qui n’ont actuellement besoin que d’un test PCR pour entrer en Russie étudier.

En 2019, les étudiants étrangers en Russie étudiaient dans 688 universités russes et leurs 465 filiales.

34.2% des étudiants étrangers étudient en Russie centrale, 17,9% dans la Volga et 14,2% en Sibérie.

Cinq établissements d’enseignement supérieur sont particulièrement prisés par les étrangers :
– L’Université fédérale de Kazan avec 8.717 étudiants étrangers
– L’Université de l’amitié des peuples de Russie avec 7.248 étudiants étrangers
– L’Université financière / industrielle de Moscou “Synergie” avec 6123 étudiants étrangers
– L’Université polytechnique de Saint-Pétersbourg avec 4.976 étudiants étrangers
– L’école supérieure d’économie de Moscou avec 4.362 étudiants étrangers.

Les étudiants étrangers en Russie venaient majoritairement en 2019 :
– Du Kazakhstan (61.402 étudiants)
– D’Ouzbékistan (40.020 étudiants)
– Du Turkménistan (36.389 étudiants)
– De Chine (26.617 étudiants)
– Du Tadjikistan (21.185 étudiants)
– D’inde (15.803 étudiants)
– D’Ukraine (1.593 étudiants)
– De Biélorussie (10.509 étudiants)
– D’Égypte (8.731 étudiants)
– D’Azerbaïdjan (7.884 étudiants)
– Du Kirghizstan (7.793 étudiants)
– De Moldavie (4.258 étudiants)

L’objectif des autorités russes est d’avoir 700.000 étudiants russes en 2025 sur le territoire de la fédération de Russie et notamment d’augmenter le nombre d’étudiants du monde arabophone, qui ont aujourd’hui 11.982 étudiants en Russie.

#desoccidentalisation vous avez dit ?

La rentrée scolaire en Russie le 01/09/2021

Hier le premier septembre était le jour du savoir soit la rentrée scolaire en Russie. Traditionnellement il s’agit d’un jour festif mais depuis 2020 et le Coronavirus, les grandes fêtes de rentrée ont été annulées pour des raisons sanitaires.

En effet selon le ministère de la santé, depuis le début de la pandémie de Covid19, 560 000 enfants de moins de 18 ans ont été atteints d’une infection à coronavirus soit autour de 8% de tous les cas officiels de COVID-19 en Russie ; cela dit selon les chiffres disponibles, la plupart des enfants auparavant en bonne santé qui ont subi le COVID-19 l’ont eu sous une forme asymptomatique, légère ou modérée, n’ayant nécessité ni soutien en oxygène, ni hospitalisation, ni examens supplémentaires après leur rétablissement tandis que seulement 0,2% des cas ont vu une forme grave soit autour de 1.120 enfants.

Ce 01/09/2021 ce sont donc quelques 27 millions d’enfants qui font leur rentrée dans quelques 80 000 organisations éducatives. Parmi eux 17 millions d’écoliers, 7 millions d’enfants d’âge préscolaire et 3 millions d’étudiants qui recevront un enseignement secondaire professionnel.

Sur les 17 millions d’enfants de 6 à 18 ans qui ont fait leur rentrée, 2.000.000 entrent à l’école pour leur première classe (l’équivalent du CE1 en France) soit 90.000 de plus que l’année dernière.

Sur ces 2 millions, 115.000 sont dans les établissements de l’Oblast de Moscou soit 5.000 de plus que l’année dernière.

Dans la capitale, Moscou, le système éducatif accueillera 1,5 million d’enfants. Plus d’un million ira à l’école dont 116.000 en première classe, 430 000 – dans les jardins d’enfants et 100 000 élèves seront admis dans les collèges.

Parmi ce million d’écoliers moscovites, les enfants Frussiens de votre serviteur 🙂

Une bonne nouvelle cette année et elle est de taille, le président russe Vladimir Poutine a confirmé que serait introduit désormais la tradition de lever le drapeau russe dans les écoles du pays car il s’agissait d’une « bonne tradition et car (…) il devrait y avoir une norme unique, entièrement russe et nationale ».

Vive la Russie !

La migration vers du digital Made in Russia dans l’éducation

Suite à mon précédent article sur la migration digitale des fonctionnaires et employés de l’État vers l’utilisation de services de messagerie, de courrier et de vidéoconférence uniquement russes dans le cadre de leurs activités professionnelles, cette initiative va être étendue aux aux enseignants des écoles et des universités, qui ne pourront désormais plus communiquer avec les parents, les écoliers et les étudiants que par le biais des services informatiques russes.

L’idée de ce transfert est née en Russie pour la première fois fin 2020 lorsque Microsoft a refusé de fournir des suites bureautiques à l’université Bauman puis en avril 2021, lorsque l’américain Zoom Video Communications a interdit aux distributeurs d’en vendre l’accès aux agences gouvernementales et aux entreprises publiques en Russie et dans la CEI

Jusqu’à présent, même au niveau de l’État, des plates-formes étrangères et des services cloud étrangers sont souvent utilisés, bien qu’il existe des analogues compétitifs parmi les systèmes nationaux,.

Selon Alexander Donin, expert en matière de substitution des importations de logiciels à Croc IT le contexte de la pandémie a permis l’apparition de solutions russes dont le succès dépendra d’une habile combinaison du bâton mais aussi de la carotte, via des subventions et autres incitations au passage à des logiciels domestiques.

Source

Le ministère de l’Éducation russe va confiera à l’IA la vérification des devoirs des écoliers

J’ai déjà sur ce blog évoqué de nombreuses fois les incroyables bons technologiques que la Russie est en train de vivre et notamment l’incroyable digitalisation que le pays connaît depuis maintenant quelques années.

Une digitalisation qui est un objectif national et d’intérêt national pour les élites russes et qui s’est accélérée de façon “fulgurante” avec le Covid19.

C’est d’ailleurs intéressant de voir tout ce qui est en train de se modifi-digitaliser dans la société russe et notamment dans 3 directions principales que sont la vie des citoyens, l’éducation et bien entendu l’industrie.

Pour l’éducation le Tsunami digital est en marche, j’ai déjà parlé de l’Internet blanc, de la création du profil d’identifiant numérique, des nouvelles universités liées à l’étude du cerveau et à l’intelligence artificielle ou de l’adoption de la Biométrie dans les universités.

On sait maintenant que L’IA vérifiera environ 50% des devoirs des écoliers et ce d’ici 2030.

Ceci est indiqué dans le passeport de la stratégie de transformation numérique de l’éducation, préparé par le ministère de l’Éducation Russe.

D’ici 2030, 50 % des devoirs sont vérifiés automatiquement à l’aide de L’intelligence artificielle (IA) via notamment la création d’un “Assistant Digital d’enseignement“.

Le document affirme en outre que 100% des écoles russes devraient passer aux technologies sans papier et en ligne dans l’organisation des activités éducatives d’ici 2024.

Pour cela un nouveau système de gestion des données sera créé, utilisant la Big Data, permettant d’ici 2024 que 100 % des candidats qui ont terminé le développement des programmes d’enseignement général puissent constituer une base de données sous forme de portfolio, le fameux identifiant numérique dont J’avais parlé sur ce blog en juillet 2021.

En outre le document donne en feuille de route que d’ici 2024 :
– 33 % des cours seront dispensés à l’aide de contenus pédagogiques numériques modernes.
– 100 % des écoliers pourront recevoir une sélection de contenus ciblés sur demande;
– 100 % des écoliers pourront bénéficier de programmes d’apprentissage en ligne à l’aide de chats vidéo et d’autres moyens de communication.

D’ici 2030, ce sont 100% des étudiants qui auront la possibilité d’accéder gratuitement à des contenus et services éducatifs numériques vérifiés pour de l’auto-apprentissage via un organisateur numérique, qui planifiera efficacement des programmes individuels de formation et de développement, ainsi que l’intégration de ses programmes au programme scolaire de base.

Source

Les universités russes adoptent la Biométrie

Sept universités russes participent à une expérience pour organiser des examens en 2021 à distance en utilisant le nouveau système biométrique unifié (EBS)

Ce système biométrique unifié est un projet de la banque centrale et du provider de communications Rostelecom fisant suite a une demande du ministère des télécommunications.

Le système visait à la base à collecter des informations biométriques et à les utiliser pour identifier (à des fins d’authentification) les utilisateurs de services principalement financiers.

En 2020 est devenue l’année du début de la pénétration généralisée de l’EBS dans la sphère non financière, principalement son intégration étroite avec les services publics.

Par exemple, un projet pilote a été mis en œuvre pour identifier les citoyens pour une participation à distance aux audiences des tribunaux via une liaison vidéo.

Fin 2020, le ministère des Sciences numériques de la Fédération de Russie a proposé d’utiliser l’EBS dans les technologies d’enseignement à distance pour garantir l’identification personnelle (par exemple, lors de la réussite des examens à distance dans les universités)

En mars 2021, le Premier ministre Mikhaïl Michoustine a signé un décret selon lequel les universités étaient autorisées à effectuer des examens à distance en utilisant la biométrie.

À l’été 2021, la mairie de Moscou a signé un contrat pour la révision des systèmes d’information de la ville (y compris mos.ru) afin qu’ils permettent de vérifier les utilisateurs à l’aide de la biométrie (via l’EBS).

En quoi consiste l’expérience ?

Plus de 200 étudiants de l’Université RUDN, de l’Université Plekhanov et de plusieurs autres universités y participent. Ils auront la possibilité de passer des examens en ligne, après avoir réussi l’identification via le système et donc permettra aux étudiants des régions éloignées ou aux personnes handicapées de ne pas fréquenter les universités en présentiel mais de pouvoir tout faire à distance.

Nouvelle matière dans les écoles russes : “Ma RUSSIE”
L’enseignement des valeurs familiales comme nouvelle matière dans les écoles russes
Russie : révisions des programmes d’histoires
L’enseignement du patriotisme comme nouvelle matière dans les écoles russes
Vers la création d’un Internet blanc en Russie ?
Vers la création d’un profil d’identifiant numérique dans l’éducation nationale russe
Nouvelles facultés liées à l’étude du cerveau et à l’intelligence artificielle
La littératie financière désormais enseignée à partir de l’école primaire
50% des sujets de la fédération de Russie verront de nouvelles écoles

50% des sujets de la fédération de Russie verront de nouvelles écoles

Le gouvernement russe commence un gigantesque projet et allouera près de 43,5 milliards de roubles (485 millions d’euros) sur 3 ans pour la construction de nouvelles écoles dans 28 régions de Russie. C’est ce qu’a déclaré jeudi le Premier ministre de la Fédération de Russie Mikhaïl Michoustine lors d’une réunion du Conseil des ministres.

Le premier ministre Mikhaïl Michoustine a souligné qu’il est nécessaire de créer les conditions pour que les enfants puissent étudier dans des bâtiments modernes et confortables, où se trouvera tout ce dont ils ont besoin.

En outre,

Selon Mikhaïl Michoustine les écoliers devraient également pouvoir se rendre facilement à l’établissement d’enseignement. “Il s’agit avant tout de la campagne. Sur instruction du président, le gouvernement achètera au moins 4 100 bus scolaires pour les entités constitutives de la Fédération de Russie d’ici la fin de l’année. Nous allouerons près de 10 milliards de roubles pour cela“, a déclaré le Premier ministre.

Source

Nouvelle matière dans les écoles russes : “Ma RUSSIE”
L’enseignement des valeurs familiales comme nouvelle matière dans les écoles russes
Russie : révisions des programmes d’histoires
L’enseignement du patriotisme comme nouvelle matière dans les écoles russes
Vers la création d’un Internet blanc en Russie ?
Vers la création d’un profil d’identifiant numérique dans l’éducation nationale russe
Nouvelles facultés liées à l’étude du cerveau et à l’intelligence artificielle
La littératie financière désormais enseignée à partir de l’école primaire

La littératie financière désormais enseignée à partir de l’école primaire

La littératie financière renvoie au fait d’avoir les compétences et les connaissances nécessaires pour prendre des décisions éclairées en matière de gestion de l’argent. Comprendre des concepts de finance fondamentaux permet aux personnes de s’orienter dans le système financier.

En Russie, la littératie financière sera désormais enseignée des le CP et inscrites dans les nouvelles normes éducatives de l’État fédéral pour l’enseignement primaire et général de base, qui ont été élaborées avec la participation active de la Banque centrale de Russie.

Il s’agira également de développe chez les écoliers des compétences de comportement sûr notamment sur Internet et lors de transactions financières. Ils y apprendront également à analyser les revenus et les dépenses de la famille et à établir des plans financiers personnels.

A partir de la 5éme classe soit le CM2 francais, les élèves passeront à l’apprentissage de l’évaluation des risques liés aux activités commerciales, aux pratiques déloyales des institutions financières et à divers types de fraude financière.

Une partie de l’enseignement sera aussi consacrée au calcul des prix des biens, du coût des achats et des services, des taxes, et des cours seront consacres à la détermination de la qualité de vie d’une personne, d’une famille et du bien-être financier.

En outre, les écoliers devront apprendre à rédiger et à remplir de manière autonome des formulaires et des documents simples – des demandes, des recours, des déclarations et des procurations, y compris sous forme électronique.

Ce nouvel enseignement débutera le 1er septembre 2022, mais en accord avec les parents, les programmes pourront être modifiés dès la rentrée 2021.

Selon Sergueï Chvetsov, premier vice-gouverneur de la Banque centrale de Russie :
” l’introduction de nouvelles normes éducatives permettra à chaque écolier de notre pays de recevoir une réserve garantie de connaissances sur la finance, nécessaire à la vie, afin de comprendre comment disposer de ses revenus, augmenter son épargne et se protéger des fraudeurs financiers. La prochaine génération sera déjà en mesure de résoudre les problèmes financiers de manière plus raisonnable et, par conséquent, d’augmenter le niveau de bien-être de leurs familles et de la population dans son ensemble”.

Source

*

Nouvelle matière dans les écoles russes : “Ma RUSSIE”
L’enseignement des valeurs familiales comme nouvelle matière dans les écoles russes
Russie : révisions des programmes d’histoires
L’enseignement du patriotisme comme nouvelle matière dans les écoles russes
L’Etat russe veut contrôler les “géants d’internet”
Vers la création d’un Internet blanc en Russie ?
Vers la création d’un profil d’identifiant numérique dans l’éducation nationale russe

Une écolière russe a passé le baccalauréat à huit ans

Alisa Teplyakova est une jeune moscovite qui a obtenu le baccalauréat à l’école numéro 626 de Moscou.

Elle a reussi l’examen avec 6 matières principales : la physique, l’informatique, la langue russe, les mathématiques, la biologie et la chimie

Alisa envisage d’entrer au département de psychologie de l’Université d’État de Moscou, mais elle envisage aussi d’autres directions liées à l’écologie et à la bio-informatique.

Alice est scolarisée à la maison comme ses six frères et sœurs ; il y a donc sept enfants dans la famille.

Une autre de leurs filles est la plus jeune écolière de Russie, et le frère de sept ans d’Alisa, Heimdall, a lui déjà reçu un certificat d’equivalence de savoir de classe de seconde.

Vers la création d’un profil d’identifiant numérique dans l’éducation nationale russe

J’ai avant hier mentionné l’Internet Blanc en cours de création en Russie pour soutenir le système éducatif.

A la rentrée prochaine pour les élèves de première année et des jardins d’enfants, il sera possible de créer un “profil d’apprenant numérique” pour l’enfant où toutes les réalisations de ce dernier y seront enregistrées et ce jusqu’à la fin de ses études.

Le profil numérique de l’élève sera testé dans le cadre d’une expérimentation de mise en place d’un environnement pédagogique numérique, qui se déroule jusqu’au 31 décembre 2022.

Le concept du projet a été préparé par le ministère de l’Éducation de la Fédération de Russie et est actuellement coordonné avec le ministère des Sciences numériques pour achever sa réalisation.

Le profil d’apprenant numérique (цифровый профиль обучающегося ou ЦФО en russe) sera un élément unique d’identification » de l’élève, à tous les niveaux d’enseignement que ce soir l’enseignement préscolaire, primaire général, fondamental général, secondaire général, secondaire professionnel, complémentaire, complémentaire professionnel et supérieur.

Le profil comprendra « les informations à jour et vérifiées sur un citoyen, permettant de l’identifier par le minimum de données disponibles et nécessaires au sein du processus éducatif » et un “portfolio numérique”, sorte de base de données avec toutes les réalisations de l’élève durant son parcours éducatif.

*

Nouvelle matière dans les écoles russes : “Ma RUSSIE”
L’enseignement des valeurs familiales comme nouvelle matière dans les écoles russes
Russie : révisions des programmes d’histoires
L’enseignement du patriotisme comme nouvelle matière dans les écoles russes
L’Etat russe veut contrôler les “géants d’internet”
Vers la création d’un Internet blanc en Russie ?