Category Archives: Education

Salaires des professeurs à Moscou

Aujourd’hui, en septembre 2022, sur Moscou un enseignant touche 113 895 roubles.

Incroyable en 2000 le salaire d’un enseignant sur Moscou était de 3.229 roubles, en 2010 de 38.411 roubles, en 2015 de 64.310 roubles.

À la fin 2021, le gouvernement russe a identifié cinq régions dans lesquelles la réforme du système de rémunération des enseignants sera testée entre mi 2022 et mi 2023, il s’agit des régions de Belgorod, Nijni Novgorod, Sakhaline, Yaroslavl et la Mordovie.

L’Objectif est la hausse des salaires et l’établissement d’un ratio plus juste entre régions, car aujourd’hui selon le ministère de l’Éducation le salaire moyen d’un enseignant dans toute la Russie en 2021 était officiellement de 45 832 roubles mais plus de 75% des enseignants russes ont un salaire encore inférieur au salaire minimum russe qui est de 12.800 roubles en 2021.

Soit un ration de 1 pour 10 avec Moscou.

Pour comparaison le salaire moyen en Russie serait de 56.455 roubles en 2021, sur Moscou de 113.895 roubles et en bas de classement (la Tchétchénie) de 31.272 roubles.

Russie : introduction de la formation militaire de base dans les écoles

Le ministère de la Défense a soutenu l’introduction d’une formation militaire de base dans les écoles et les écoles professionnelles au niveau de l’enseignement secondaire via le biais d’une matière distincte “Formation militaire de base”.

Cette nouvelle matière doit être enseignée au cours des deux dernières années d’études, et au moins 140 heures par année académique devront lui être consacrées.

En cas de pénurie d’enseignants disponibles pour enseigner, il sera recruté des enseignants parmi les citoyens ayant précédemment servi à des postes d’officiers, en donnant la priorité aux militaires ayant participé aux hostilités sur le terrain.

L’introduction de cette “Formation militaire de base” devrait aider à non seulement employer des dizaines de milliers de personnes mais aussi préparer les gens “à une éventuelle confrontation avec l’ennemi”, un problème devenu plus aigu avec le début de l’opération militaire spéciale en Ukraine.

Ce n’est pas une totale nouveauté : une formation militaire préalable à la conscription avait été introduite en URSS en 1918 pour les citoyens âgés de 15 à 20 ans mais elle a ensuite été supprimée en 1947 pour les jeunes non étudiants et en 1962 pour les lycéens.

En 1967, il a été décidé de reprendre la formation militaire des élèves des classes supérieures des écoles secondaires et des écoles professionnelles et en moyenne, deux heures par semaine étaient consacrées à ce sujet mais cette formation fut annulée pendant la perestroïka, sur ordre du ministère de l’Éducation

Des modules tels que “Fondamentaux des connaissances médicales et premiers secours” et “Eléments de formation militaire de base” feront leur apparition dans cette nouvelle matière.

Dans le premier module, les étudiants devront étudier les premiers soins pour les troubles cardiaques, les traumatismes et les chocs traumatiques, les blessures et les saignements, les douleurs abdominales aiguës, l’épilepsie, les brûlures, les intoxications alimentaires, les intoxications au monoxyde de carbone, les substances psychoactives, la noyade et le coma, etc. .

Dans le second module il est proposé d’inclure des leçons de formation à l’exercice, les règles de maniement de “l’arme du fantassin”, le fusil d’assaut Kalachnikov (AK-74), les principes de fonctionnement des grenades à main F-1 et RGD-5, la composition et l’armement du peloton de carabiniers motorisés sur BMP (véhicule de combat d’infanterie), les équipements de protection individuelle et de premiers secours au combat et enfin la création d’ouvrages de protection du personnel et d’abris pour le matériel militaire.

Depuis le début de cette année scolaire, un certain nombre d’innovations ont déjà été introduites dans les écoles russes avec notamment l’hymne national et la cérémonie de lever du drapeau.

Les écoles organisent également des activités parascolaires liées à l’histoire et à la culture de la Russie et à son rôle dans les processus mondiaux.

*

Russie : confirmation de la reprise en main de l’éducation fédérale
Education en Russie : vers un système national russe pour l’éducation ?
Réunion des BRICS sur l’éducation
Vers la reconnaissance faciale dans les écoles de Moscou ?
La Russie va créer 30 nouvelles écoles d’ingénieurs
La décolonisation de l’éducation russe ?
Rentrée scolaire 2022 : hymne et lever de drapeau dans les écoles russes
Russie : vers l’école idéale
Russie : vers un remplacement du baccalauréat par le portfolio numérique ?
Moscou : ouverture du premier technoparc des industries créatives pour enfant
La migration vers du digital Made in Russia dans l’éducation
Le ministère de l’Éducation russe va confiera à l’IA la vérification des devoirs des écoliers
Les universités russes adoptent la Biométrie
Nouvelle matière dans les écoles russes : “Ma RUSSIE”
L’enseignement des valeurs familiales comme nouvelle matière dans les écoles russes
Russie : révisions des programmes d’histoires
L’enseignement du patriotisme comme nouvelle matière dans les écoles russes
Vers la création d’un Internet blanc en Russie ?
Vers la création d’un profil d’identifiant numérique dans l’éducation nationale russe
Nouvelles facultés liées à l’étude du cerveau et à l’intelligence artificielle
La littératie financière désormais enseignée à partir de l’école primaire
50% des sujets de la fédération de Russie verront de nouvelles écoles

Nouvelle matière dans les écoles russes : culture spirituelle et morale des peuples de Russie

À partir de 2023, la matière “Fondements de la culture spirituelle et morale des peuples de Russie” sera introduite dans les écoles russes et concernera les élèves de la 5e à la 9e année.

Le nouveau sujet deviendra une “suite sémantique” du cours “Fondamentaux des cultures religieuses et de l’éthique laïque”, qui est étudié en 4e année.

La matière visera le “développement de la personnalité” des étudiants, ainsi que leur “initiation aux valeurs spirituelles et morales traditionnelles russes, aux règles et aux normes de comportement dans la société”.

A titre d’exemple les enseignants devront amener les élèves de à l’idée que «le bonheur de la patrie est plus précieux que la vie» ou que «ce n’est pas effrayant de mourir pour la patrie» ;

Les élèves de cinquième année devront eux comprendre que l’assistance militaire de l’Occident “augmente le nombre de victimes de l’opération spéciale” en Ukraine.

Source

Russie : interdiction des téléphones dans les écoles russes
La rentrée scolaire en Russie le 01/09/2022
URSS 2.0 : le retour des Pionners en Russie ?
Russie : confirmation de la reprise en main de l’éducation fédérale
Education en Russie : vers un système national russe pour l’éducation ?
Réunion des BRICS sur l’éducation
Vers la reconnaissance faciale dans les écoles de Moscou ?
La Russie va créer 30 nouvelles écoles d’ingénieurs
La décolonisation de l’éducation russe ?
Rentrée scolaire 2022 : hymne et lever de drapeau dans les écoles russes
Russie : vers l’école idéale
Russie : vers un remplacement du baccalauréat par le portfolio numérique ?
Moscou : ouverture du premier technoparc des industries créatives pour enfant
La migration vers du digital Made in Russia dans l’éducation
Le ministère de l’Éducation russe va confiera à l’IA la vérification des devoirs des écoliers
Les universités russes adoptent la Biométrie
Nouvelle matière dans les écoles russes : “Ma RUSSIE”
L’enseignement des valeurs familiales comme nouvelle matière dans les écoles russes
Russie : révisions des programmes d’histoires
L’enseignement du patriotisme comme nouvelle matière dans les écoles russes
Vers la création d’un Internet blanc en Russie ?
Vers la création d’un profil d’identifiant numérique dans l’éducation nationale russe
Nouvelles facultés liées à l’étude du cerveau et à l’intelligence artificielle
La littératie financière désormais enseignée à partir de l’école primaire
50% des sujets de la fédération de Russie verront de nouvelles écoles
La rentrée scolaire en Russie le 01/09/2021

Russie : interdiction des téléphones dans les écoles russes

J’ai déjà longuement écrit sur le profond tournant conservateur de l’éducation russe illustre par la rentrée du premier septembre de cette année 2022.

Une autre bonne nouvelle vient de tomber, désormais les telephones portables sont interdits dans les écoles.

Source

*

La rentrée scolaire en Russie le 01/09/2022
URSS 2.0 : le retour des Pionners en Russie ?
Russie : confirmation de la reprise en main de l’éducation fédérale
Education en Russie : vers un système national russe pour l’éducation ?
Réunion des BRICS sur l’éducation
Vers la reconnaissance faciale dans les écoles de Moscou ?
La Russie va créer 30 nouvelles écoles d’ingénieurs
La décolonisation de l’éducation russe ?
Rentrée scolaire 2022 : hymne et lever de drapeau dans les écoles russes
Russie : vers l’école idéale
Russie : vers un remplacement du baccalauréat par le portfolio numérique ?
Moscou : ouverture du premier technoparc des industries créatives pour enfant
La migration vers du digital Made in Russia dans l’éducation
Le ministère de l’Éducation russe va confiera à l’IA la vérification des devoirs des écoliers
Les universités russes adoptent la Biométrie
Nouvelle matière dans les écoles russes : “Ma RUSSIE”
L’enseignement des valeurs familiales comme nouvelle matière dans les écoles russes
Russie : révisions des programmes d’histoires
L’enseignement du patriotisme comme nouvelle matière dans les écoles russes
Vers la création d’un Internet blanc en Russie ?
Vers la création d’un profil d’identifiant numérique dans l’éducation nationale russe
Nouvelles facultés liées à l’étude du cerveau et à l’intelligence artificielle
La littératie financière désormais enseignée à partir de l’école primaire
50% des sujets de la fédération de Russie verront de nouvelles écoles
La rentrée scolaire en Russie le 01/09/2021

Le Figaro s’inspire de mon article sur la rentrée scolaire en Russie

«Valeurs traditionnelles», «unité», «désarmer l’Ukraine»… Le nouveau programme «patriotique» des écoliers russes

Le ministère de l’Éducation russe a annoncé instaurer le lever de drapeau chaque lundi à compter du 1er septembre, ainsi qu’une nouvelle matière obligatoire sur les «valeurs spirituelles et morales russes traditionnelles».

Dans la boîte mail des parents d’élèves en Russie est arrivé un message inhabituel à la veille de cette rentrée scolaire 2022. Signé du ministère russe de l’Éducation, le mail, traduit sur le blog d’un Français vivant à Moscou, explique qu’à partir de ce 1er septembre, les questions «de l’éducation des enfants, la formation aux valeurs spirituelles et morales russes traditionnelles, le sens du patriotisme et de la citoyenneté», seraient intégrées de manière «obligatoire» dans les activités parascolaires.

En plein contexte de guerre en Ukraine, le ministère annonce notamment la création d’une nouvelle matière obligatoire, intitulée «Parler de l’important». Cette discipline sera l’occasion de traiter «des valeurs familiales, de la culture, des opportunités et des valeurs de l’éducation, des dates importantes», explique le message adressé aux parents. Les nouveautés 2022 ne s’arrêtent pas là. À compter du 1er septembre également, «chaque semaine commencera par la levée du drapeau d’État de la Fédération de Russie», une cérémonie effectuée «sous la direction de l’enseignant de la classe».

Protéger les écoliers contre «la guerre de l’information»

Vendrediplusieurs parents d’élèves français scolarisés dans des écoles publiques à Moscou confirmaient avoir vu le drapeau aux bandes horizontales bleu, blanc, rouge dressé dans la cour de l’école. Cette tonalité patriotique n’est pas nouvelle en Russie. Déjà en 2013, le Kremlin publiait un décret ordonnant aux écoles russes de déployer le drapeau national en permanence, et de jouer l’hymne russe le jour de la rentrée scolaire. Le président Vladimir Poutine, à l’initiative du texte, estimait que cette réforme contribuerait «à former des patriotes surtout chez les jeunes générations».

Dans le nouveau programme ébauché en cette rentrée par le ministère de l’Éducation, le conflit en Ukraine est présent en filigrane. Parmi les thématiques proposées jusqu’à fin novembre, de «Notre pays, c’est la Russie» aux «Valeurs familiales traditionnelles», chaque niveau a son propre programme. Au primaire, les élèves parleront «de l’unité du pays, de la nécessité de préserver et de protéger sa culture, son peuple». Les collégiens, eux, seront invités à discuter de l’«opération militaire spéciale», nom donné par Moscou à l’invasion de l’Ukraine, comme une «manifestation du vrai patriotisme». L’enseignant devra expliquer que l’objectif est de «protéger la population du Donbass, qui a été victime d’intimidation et d’oppression par le régime de Kyiv, désarmer l’Ukraine, empêcher l’installation de bases militaires de l’OTAN sur son territoire».

Quant au lycée, les élèves se verront expliquer «le fait que les habitants des Républiques populaires de Lougansk et Donetsk», dans le Donbass, «sont des Russes, et que leur retour en Russie est important». Selon un site russe d’information sur l’éducation, le ministère aurait alloué 22 millions de roubles (360.000 euros) pour fournir les supports pédagogiques de cette nouvelle discipline traitant de «l’important». Ainsi, «les enfants seront sensibilisés chaque semaine au patriotisme et à la morale pendant les heures de classe», détaille le site russe, afin de «ne pas laisser les écoliers “en tête à tête avec la guerre de l’information”».

Autre aspect de la réforme entrant en vigueur ce 1er septembre, l’apprentissage de l’Histoire dès la première année. L’annonce en avait été faite en avril dernier par Sergueï Kravtsov, ministre de l’Éducation. «Vous pouvez toujours (…) instiller l’amour pour la patrie, même à partir de la première année», avait-il fait valoir lors d’un forum sur l’éducation, disant faire confiance aux historiens russes pour construire un programme adapté aux plus petits. «Nous sommes très sérieux quant à la mise en œuvre de ces tâches importantes, nous nous préparons et attendons nos enfants !», conclut le ministère de l’Éducation dans son mail aux parents.

Source

La rentrée scolaire en Russie le 01/09/2022

Aujourd’hui le premier septembre est le jour du savoir soit la rentrée scolaire en Russie.

Les lecteurs de ce journal de bord sur la vie en Russie savent que l’éducation en Russie est en pleine mutation (et il était temps) et que les autorités ont décidé de décoloniser l’éducation russe, de créer une école idéale et qu’une education plus patriotique et conservatrice semble naître en Russie avec notamment l’apparition de nouvelle matière / discipline telles que l’enseignement des valeurs familiales, du patriotisme, un approfondissement des connaissances de la Russie ou encore l’instauration du lever du drapeau et de l’hymne russe.

La confirmation de cette reprise en main de l’éducation Une rentrée sous le signe, cette année, du patriotisme : voila le mail reçu par les parents, dont nous, par notre école publique russe pour cette rentrée

Projets fédéraux dans le domaine de l’éducation.

À partir de cette année scolaire, les projets fédéraux dans le domaine de l’éducation, axés sur les questions les plus importantes de l’éducation des enfants, la formation des valeurs spirituelles et morales russes traditionnelles, le sens du patriotisme et de la citoyenneté, deviennent obligatoires dans la vie de chaque école.

Chaque semaine scolaire à l’école commencera par la levée du drapeau d’État de la Fédération de Russie. Cette procédure solennelle sera effectuée par nos enfants sous la direction de l’enseignant de la classe.

L’honneur de hisser le drapeau sera décerné chaque semaine aux gars qui participent activement à la vie de l’école, faisant preuve d’une attitude sérieuse envers l’apprentissage, qui ont réussi dans n’importe quel domaine de l’enseignement complémentaire.

De plus, la leçon “Parler de l’important” devient obligatoire, avec laquelle commencera lundi dans toutes les écoles du pays. Les enfants discuteront de sujets intéressants sur le plan social, parleront des valeurs familiales, de la culture, des opportunités et des valeurs de l’éducation, des dates importantes.

Nous sommes très sérieux quant à la mise en œuvre de ces tâches importantes, nous nous préparons et attendons nos enfants !

Le drapeau est lui bien en place dans la cours !

Attitude des russes envers les mouvements de Pionners

J’écrivais un article sur le retour des Pionners en Russie, mais qu’en pensent les russes ?

L’institut LEVADA vient de faire un sondage sur ce sujet en Russie.

80% des sondés sont pour : 50% absolument favorables et 30% plutôt favorables ; 16% sont contre, des chiffres stables depuis 2001.

Chez les 18 / 24 ans : 30% absolument favorables et 38% plutôt favorables
Chez les 25 / 39 ans : 36% absolument favorables et 34% plutôt favorables
Chez les 40 / 54 ans : 56% absolument favorables et 27% plutôt favorables
Chez les > 55 ans : 61% absolument favorables et 26% plutôt favorables

35 % pensent qu’une telle organisation pourrait contribuer a l’éducation des enfants, leur discipline et les préparer à l’âge adulte.

30 % pensent que cela va sauver les enfants des mauvaises habitudes” et “les arracher des gadgets.

27 % pensent que cela permettra de renforcer l’« éducation au patriotisme », « d’œuvrer pour le bien du pays » et permettre l’apparition d’une « idéologie ».

*

https://alexandrelatsa.ru/2022/07/-le-retour-des-pionners-en-russie/

URSS 2.0 : le retour des Pionners en Russie ?

Les Pionniers sont les membres d’une organisation de jeunesse communiste inspirée du scoutisme mais indépendante de celui-ci et exclusive dans les pays communistes, où le scoutisme traditionnel est interdit. L’organisation des Pionniers est fondée par les bolcheviques en Union Soviétique le 19 mai 2022 

En 1925, elle est étendue à la Mongolie, deuxième État communiste au monde, et à partir de 1949 aux pays communistes européens, à la Chine communiste, à la Corée du Nord ainsi que dans les autres pays communistes d’Asie et à Cuba.

Les partis communistes des pays capitalistes ont, eux aussi, leurs « Pionniers » : c’est le cas du Parti communiste français avec les Pionniers de France.

Source

*

En Russie le jour du 100e anniversaire de l’organisation, un groupe de députés et de sénateurs a soumis à la Douma d’Etat un projet de loi sur la création d’un mouvement russe des enfants et des jeunes “Grand changement” (“Большая перемена”).

Le mouvement sera chapeauté par l’agence fédérale en charge des affaires de la jeunesse RossMolodej dirigée par Ksenia Razuvaeva.

Le président russe Vladimir Poutine pourrait diriger le conseil de surveillance de ce nouveau mouvement russe, conseil de surveillance dont les membres ont le droit de combiner l’appartenance au Conseil de surveillance du Mouvement avec l’occupation d’un poste public de la Fédération de Russie ou d’un poste de la fonction publique fédérale.

Le mouvement sera formé de branches régionales dans chaque sujet de la Fédération de Russie, de branches locales dans les municipalités, ainsi que de branches primaires dans les organisations éducatives de l’enseignement primaire général, général de base, secondaire général, secondaire professionnel, et d’éducation complémentaire pour les enfants.
En outre, des branches primaires sont formées dans les organisations qui forment l’infrastructure de la politique de jeunesse, dans des organisations dans le domaine de la culture et des sports, ainsi que dans des organisations qui travaillent avec les enfants et les jeunes.

Le projet de loi prévoit la création d’organes du mouvement tels qu’un congrès (qui sera «l’instance dirigeante suprême»), un conseil de surveillance, un conseil de coordination, un conseil d’administration et un président du conseil d’administration.

Les objectifs du mouvement seront de promouvoir la mise en œuvre de la politique de l’État dans l’intérêt des enfants et des jeunes, la participation à l’éducation des enfants, leur orientation professionnelle, les activités de loisirs, la création d’opportunités pour leur développement global et leur auto -réalisation,participer à la prévention de la délinquance juvénile et surtout préparer les enfants et les jeunes à une vie pleine dans la société, former leur vision du monde basée sur ” valeurs spirituelles et morales traditionnelles russes “, les traditions des peuples de Russie, les réalisations du développement de la culture russe et mondiale, de hautes qualités morales et enfin l’amour et le respect de la patrie.

Selon l’un des auteurs de l’initiative, le chef du Comité de la Douma d’État sur la politique de la jeunesse, Artem Metelev, l’objectif du mouvement des enfants est de fournir un accès égal aux opportunités de développement pour tous les enfants et adolescents en Russie car les défis actuels exigent de nous des solutions modernes, fondamentales et solides en matière d’éducation et la réponse à ces défis sera la création du Mouvement “Grand changement”.

Le mouvement sera ouvert aux écoliers à partir de six ans mais jusqu’à 14 ans – avec le consentement des parents.

Les associations publiques et les ONG pourront également entrer dans le mouvement, mais pas les agents étrangers seront qui sont privés de ce droit.

Les enfants des Oblasts de Kherson,Kharkov et Zaporojie ont le droit de participer au mouvement.

Sources :1,2,3

*

Russie : confirmation de la reprise en main de l’éducation fédérale
Education en Russie : vers un système national russe pour l’éducation ?
Réunion des BRICS sur l’éducation
Vers la reconnaissance faciale dans les écoles de Moscou ?
La Russie va créer 30 nouvelles écoles d’ingénieurs
La décolonisation de l’éducation russe ?
Rentrée scolaire 2022 : hymne et lever de drapeau dans les écoles russes
Russie : vers l’école idéale
Russie : vers un remplacement du baccalauréat par le portfolio numérique ?
Moscou : ouverture du premier technoparc des industries créatives pour enfant
La migration vers du digital Made in Russia dans l’éducation
Le ministère de l’Éducation russe va confiera à l’IA la vérification des devoirs des écoliers
Les universités russes adoptent la Biométrie
Nouvelle matière dans les écoles russes : “Ma RUSSIE”
L’enseignement des valeurs familiales comme nouvelle matière dans les écoles russes
Russie : révisions des programmes d’histoires
L’enseignement du patriotisme comme nouvelle matière dans les écoles russes
Vers la création d’un Internet blanc en Russie ?
Vers la création d’un profil d’identifiant numérique dans l’éducation nationale russe
Nouvelles facultés liées à l’étude du cerveau et à l’intelligence artificielle
La littératie financière désormais enseignée à partir de l’école primaire
50% des sujets de la fédération de Russie verront de nouvelles écoles

Russie : confirmation de la reprise en main de l’éducation fédérale

J’en parlais précédemment, cela semble se confirmer, la Russie reprend l’EDUCATION en main.

Le président de la Douma d’État, Viatcheslav Volodine, vient de déclarer que les recteurs d’université et les enseignants du supérieur critiquant l’« opération militaire spéciale » menée par la Russie en Ukraine devaient « prendre conscience des conséquences de leurs actes pour la sécurité de l’État ». « Quant à ceux qui ne le comprennent pas, qu’ils prennent leurs affaires et qu’ils partent. Cela concerne aussi les doyens, les directeurs de département, et tous ceux qui par leur discours plantent traîtreusement un couteau dans le dos de la patrie », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, la directrice de l’Institut de l’éducation de l’Académie russe de l’enseignement, Natalia Agré, a confirmé que les valeurs patriotiques étaient au fondement du nouveau programme d’enseignement scolaire et que les objectifs éducatifs seraient redéfinis en conséquence. La nouvelle mouture appelle à créer les conditions favorisant le développement, l’autodétermination et la socialisation de l’enfant « sur la base des valeurs spirituelles et morales », des règles et des normes comportementales.

Le nouveau texte définit l’éducation comme « l’inculcation du patriotisme et de la citoyenneté, du culte de la mémoire des défenseurs de la Patrie et des exploits des Héros de la Patrie, du respect du patrimoine culturel et des traditions du peuple pluriethnique de la Russie, de la nature et de l’environnement ».

Le parlement de Saint-Pétersbourg va demander au Premier ministre Mikhaïl Michoustine de réintégrer la formation militaire initiale dans les écoles qui motiverait les enfants à servir dans l’armée.

Source

Education en Russie : vers un système national russe pour l’éducation ?
Réunion des BRICS sur l’éducation
Vers la reconnaissance faciale dans les écoles de Moscou ?
La Russie va créer 30 nouvelles écoles d’ingénieurs
La décolonisation de l’éducation russe ?
Rentrée scolaire 2022 : hymne et lever de drapeau dans les écoles russes
Russie : vers l’école idéale
Russie : vers un remplacement du baccalauréat par le portfolio numérique ?
Moscou : ouverture du premier technoparc des industries créatives pour enfant
La migration vers du digital Made in Russia dans l’éducation
Le ministère de l’Éducation russe va confiera à l’IA la vérification des devoirs des écoliers
Les universités russes adoptent la Biométrie
Nouvelle matière dans les écoles russes : “Ma RUSSIE”
L’enseignement des valeurs familiales comme nouvelle matière dans les écoles russes
Russie : révisions des programmes d’histoires
L’enseignement du patriotisme comme nouvelle matière dans les écoles russes
Vers la création d’un Internet blanc en Russie ?
Vers la création d’un profil d’identifiant numérique dans l’éducation nationale russe
Nouvelles facultés liées à l’étude du cerveau et à l’intelligence artificielle
La littératie financière désormais enseignée à partir de l’école primaire
50% des sujets de la fédération de Russie verront de nouvelles écoles

Vers l’introduction de cours sur les valeurs de la société russe

Il est plausible que dès cette année scolaire 2022/2023 les écoles voient l’introduction dans les programmes de cours sur les valeurs de la société russe, ce projet étant même mentionné dans la nouvelle stratégie de défense nationale russe signée par le président de la Russie en 2021.

La première place dans cette stratégie est donnée a la protection du peuple et au développement du potentiel humain, à l’amélioration de la qualité de vie des citoyens, et un accent distinct est mis sur la nécessité de protéger les valeurs spirituelles et morales traditionnelles russes, la culture et la mémoire historique.

L’objectif du point de vue de l’éducation nationale est de permettre aux écoliers de savoir bien entendu quelles sont les valeurs de la société russe mais aussi de le leur faire d’une manière compréhensible, excitante et mémorable, afin que les enfants se souviennent plus tard de ces valeurs, les partagent et vivent selon elles.

Sources : 1,2

*

Education en Russie : vers un système national russe pour l’éducation ?
Réunion des BRICS sur l’éducation
Vers la reconnaissance faciale dans les écoles de Moscou ?
La Russie va créer 30 nouvelles écoles d’ingénieurs
La décolonisation de l’éducation russe ?
Rentrée scolaire 2022 : hymne et lever de drapeau dans les écoles russes
Russie : vers l’école idéale
Russie : vers un remplacement du baccalauréat par le portfolio numérique ?
Moscou : ouverture du premier technoparc des industries créatives pour enfant
La migration vers du digital Made in Russia dans l’éducation
Le ministère de l’Éducation russe va confiera à l’IA la vérification des devoirs des écoliers
Les universités russes adoptent la Biométrie
Nouvelle matière dans les écoles russes : “Ma RUSSIE”
L’enseignement des valeurs familiales comme nouvelle matière dans les écoles russes
Russie : révisions des programmes d’histoires
L’enseignement du patriotisme comme nouvelle matière dans les écoles russes
Vers la création d’un Internet blanc en Russie ?
Vers la création d’un profil d’identifiant numérique dans l’éducation nationale russe
Nouvelles facultés liées à l’étude du cerveau et à l’intelligence artificielle
La littératie financière désormais enseignée à partir de l’école primaire
50% des sujets de la fédération de Russie verront de nouvelles écoles