Category Archives: Education

Nouvelle matière dans les écoles russes : “Ma RUSSIE”

J’ai déjà récemment sur ce blog, écrit sur les modifications en cours dans les écoles russes et notamment l’enseignement du patriotisme ou la révision des programmes d’histoires.

La vice-présidente de la Douma d’Etat Irina Yarovaya vient de proposer lors d’une réunion du Présidium du Conseil des législateurs de la Fédération de Russie d’introduire une nouvelle matière dans les écoles primaires : “Ma Russie”.

La discipline” Ma Russie ” verra l’apprentissage de l’histoire de la Grande Guerre patriotique dès l’école primaire, des connaissances additionnelles et accessibles sur leur pays, sur leur région d’origine ainsi qu’une rubrique “nos noms” qui contiendra des informations sur la “contribution civilisationnelle de la Russie sur de nombreux sujets et notamment les scientifiques nationaux”.

Selon Irina Yarovaya : “La question de l’éducation des enfants en tant que partie intégrante de l’éducation est une question clé pour l’avenir de la Russie. Le monde d’aujourd’hui est en concurrence, tout d’abord, par le développement de la société, par le développement créatif de la société. Et, bien sûr, le la formation d’un sentiment de continuité dans la jeune génération, la gratitude et la continuation des traditions qui ont été formées par les générations plus âgées, est une tâche importante de l’État“.

Source

Ce dernier point est intéressant et on ne peut s’éviter de faire un évident rapprochement avec la doctrine du conservatisme dynamique que j’ai commencé à traiter ici (et sur laquelle je reviendrais) qui se fixe notamment comme objectif : “d’avoir la capacité de se renouveler et se régénérer sans cesse pour combler les manques, les erreurs et les imperfections créés par l’Histoire, sans perdre son identité, et avoir toujours suffisamment d’énergie en réserve pour résoudre des problèmes inconnus, et préserver dans le temps un cadre identitaire grandissant et en développement permanent, suffisamment solide et surtout reconnaissable pour les nouvelles générations, afin de renforcer de façon permanente le lien entre les générations précédentes et actuelles”.

Vladimir Poutine sur la scolarisation des enfants étrangers en Russie


Le 30 mars dernier, le president russe s’est exprimé sur la scolarisation des enfants étrangers en Russie lors d’une réunion du Conseil des relations interethniques..

Selon Vladimir Poutine ; «Il n’existe pas de recettes toutes faites, mais la proportion d’enfants migrants dans nos écoles devrait être telle que cela leur permettrait, non pas formellement, mais en fait, de s’adapter profondément à l’environnement de la langue russe et s’immerger dans le système de nos valeurs russes, afin de prévenir de situations, comme en Europe et aux États-Unis, où des écoles entières sont en cours de formation, avec uniquement des enfants immigrés“.

Source

L’enseignement du patriotisme comme nouvelle matière dans les écoles russes

Après les valeurs familiales, la Douma russe a adopté durant l’été 2020 un projet de loi présidentiel sur le renforcement de l’éducation patriotique dans les écoles et universités russes. Ce projet est entré en vigueur le 1er septembre 2020 après approbation par le Conseil de la Fédération et signature par le chef de l’Etat.

Les établissements d’enseignement auront une autre année pour ajuster leurs programmes afin que ceux ci ne soient prêts pour l’année scolaire 2021-2022.

Des amendements à la loi «sur l’éducation» ont été introduits en mai 2020 par le président Vladimir Poutine qui a proposé d’élargir le concept d’éducation des étudiants afin qu’il vise à former un «sens du patriotisme et de la citoyenneté, le respect de la mémoire des défenseurs de la patrie et des actes héroïques des héros de la patrie, pour la loi et l’ordre, un homme de travail et de l’ancienne génération, le respect mutuel, le respect du patrimoine culturel et des traditions d’un peuple multinational ».

« Avec cette loi, l’éducation en Russie devra inclure non seulement les connaissances et les compétences, mais aussi les valeurs spirituelles et morales qui façonnent une personne, un citoyen et unissent la société », a déclaré le président de la Douma d’État, Vyacheslav Volodine.

Cette loi met également le programme scolaire en adéquation avec le nouvel article 67.1 de la Constitution de la Fédération de Russie, amandé par les amendements de 2020, article qui mentionne : “l’histoire millénaire” (…) “la préservation de la mémoire des ancêtres” mais aussi des enfants comme “priorité la plus importante” de la politique de l’État de la Fédération de Russie et la necessaire création de conditions pour leur «éduquer le patriotisme, la citoyenneté et le respect des aînés».

Voir aussi –> Russie : révisions des programmes d’histoires

La majorité des écoliers russes aimeraient travailler dans le domaine de l’informatique

La majorité des écoliers russes interrogés (21%) aimeraient travailler dans le domaine de l’informatique, selon un sondage effectué sur 2 500 étudiants.

  • 13% des écoliers aimeraient relier leur vie à l’art
  • 11% sont enclins à travailler dans le domaine de la médecine
  • 9% préfèrent la technologie et l’industrie
  • 8% préfèrent la science

Répondant à la question sur les compétences les plus importantes d’un spécialiste, les jeunes répondants ont identifié la capacité à travailler avec les gens (55%), la pensée systémique et à travailler en mode d’incertitude élevée (51%), la capacité à gérer des projets et des processus (50% ).

Un peu moins de la moitié des répondants considèrent la pensée critique, la capacité de travailler en équipe et l’orientation client comme des qualités importantes pour le travail futur.

Auparavant, Olga Yaroslavskaya, Médiateur pour les droits de l’enfant à Moscou, avait auparavant suggéré que le Département de l’éducation de Moscou, en coopération avec les entreprises, crée un modèle de classes spécialisées dans lesquelles les enfants pourraient suivre une formation pratique et des stages pendant l’été.

Russie : révisions des programmes d’histoires

j’ai déjà parlé des nouveaux cours d’éducation familiale, mais dans les collèges et les écoles, les programmes d’enseignement de l’histoire sont déjà vérifiés pour l’exhaustivité des informations sur la Grande Guerre patriotique, a déclaré le ministre de l’Éducation Sergueï Kravtsov à RIA Novosti.

Le ministère de l’Éducation a commencé à tester et évaluer les programmes d’histoires russes suite aux propos tenus par Vladimir Poutine en 2021 dans un message à l’Assemblée fédérale, ayant mentionné : “qu’il existe des manuels dans lesquels les écoliers sont initiés aux détails de la guerre sur le deuxième front, mais sans mentionner la bataille de Stalingrad“.

Désormais, le ministère de l’Éducation va au cours de cette année vérifier l’exhaustivité des informations sur la Grande Guerre patriotique que contiennent les manuels et les programmes des collèges et des lycées.

L’enseignement des valeurs familiales comme nouvelle matière dans les écoles russes


Ces cours d’études familiales seront inclus dans les nouveaux manuels d’études sociales en Russie, a déclaré le ministre de l’Education Sergueï Kravtsov lors d’une récente d’une réunion de l’État Comité de la Douma sur la famille, les femmes et les enfants.

Auparavant, l’ombudsman des droits de l’enfant, Anna Kuznetsova, a elle déclaré à RIA Novosti que l’enseignement des valeurs familiales serait désormais inclus dans les programmes éducatifs des écoles, lycées, gymnases et autres organisations éducatives dans un proche avenir, car cela est nécessaire pour la mise en œuvre des amendements à la Constitution votés en 2020.

Selon elle, le format de ces programmes pour l’enseignement des études familiales est en cours de discussion mais les cours devraient commencer en neuvième année (la seconde en France) avec un sujet qui pose une question principale: ” Pourquoi les gens ont-ils besoin de relations? “. Il y sera aussi question de ce que sont les valeurs familiales, de comment distinguer l’amour de tomber amoureux ou encore de comment se comporter dans les conflits.

Le programme de dixième année (la première en France) sera consacré à la naissance et à l’éducation des enfants et celui de la 11e année (ou terminale en France) sera lui consacré aux approches traditionnelles et modernes de l’éducation ou encore aux questions de droit.

L’objectif de ces cours est l’amélioration globale de la situation des familles en Russie et notamment surmonter les risques d’une rupture précoce de la famille, de la préserver et, au maximum, de la rendre heureuse.