Category Archives: Articles en francais

Recension de mon dernier ouvrage #unprintempsrusse sur #conservativenthousiast

Parmi mes discussions ci et là, la montée fulgurante de la Russie ces 20 dernières années ainsi que son ancrage dans un renouveau conservateur impressionnant revient de plus en plus souvent sur la table.

Beaucoup ne comprennent pas ce qui s’est passé et ce qui se passe en Russie en ce moment : la rennaissance d’un Phénix, que personne ne pensait voir se relever après plus de 70 ans de communisme.

Pourtant, aujourd’hui, la Russie est au centre des attentions, véritable pays clé qui va avoir un rôle primordial, à la fois dans la préservation de la civilisation européenne dans les prochaines décénnies et siècles mais également car elle est le dernier pays européen capable d’affronter les grandes puissances comme la Chine ou les USA.

Fort d’un renouveau conservateur jamais vu auparavant, d’un territoire immense qui lui permettra d’être autonome en ressources, d’un patrimoine intact, d’un patriotisme mûre, d’un président qui sera sans doute retenu comme l’homme d’Etat le plus important de ce siècle et des possibilités d’expansion qui n’ont fait qu’être effleurées pour l’instant, la Russie est sans doute le pays avec le plus brillant avenir au sein des pays Européens.

Mais la fédération de Russie est sans doute l’un des pays les plus complexes au monde. Car extrêment riche culturellement, profond avec sa fâmeuse “Âme Russe”, détenant plusieurs couches de lectures, une histoire palpitante et des peuples autochtones variés, c’est un pays difficile d’accès qui laisse beaucoup de gens sur le pas de la porte.

Nous avions déjà proposé une liste de livres afin de tenter de saisir l’âme Russe qui rend ce pays si fascinant, mais cette fois-ci, nous allons nous pencher sur un livre en particulier de cette liste, qui ressort par rapport aux autres et qui devrait être lu en priorité.

En effet, s’il n’y avait qu’un seul livre à lire sur la Russie, alors pour moi, ce serait sans aucun doute Un Printemps Russe de Alexandre Latsa.

Cet ouvrage réussit l’exploit de synthétiser l”essentiel de tout ce qu’il faut savoir sur ce pays aujourd’hui, que ce soit sa montée en puissance, sa place dans la géopolitique actuelle, sa doctrine et son potentiel pour l’avenir.

Après sa lecture, on comprend bien mieux d’où vient le pays, où il en est et où il va.

L’auteur, un français vivant en Russie depuis plus d’une quinzaine d’années, nous permet de comprendre le pays de l’intérieur tout en le remettant dans une lecture sur le temps long, le rendant accessible à une compréhension occidentale et française.

Au fur et à mesure du livre, l’auteur abordera :

  • Les particularités de la Russie qui n’en font pas un pays comme les autres
  • La sortie de la Russie du communisme et sa traversée chaotique des années 90 (très importante à connaître pour comprendre les années suivantes)
  • La création de l’Etat début 2000, et la montée en puissance du gouvernement Russe avec Poutine à sa tête
  • Le modèle sociétal Russe (démographie, immigration, géopolitique, le contre-modèle à l’Amérique)
  • La Russie et sa vision au sein d’un futur monde multipolaire
  • La guerre pour l’énergie en Eurasie
  • La guerre médiatique menée contre la Russie
  • La place de l’Ukraine
  • L’avenir de la Russie

Un formidable condensé clair de la complexité russe et de l’importance pour tout conservateur, de connaître ce pays clé, qui va jouer un très grand rôle dans l’avenir du monde.

Alexandre Latsa, avec qui nous avons eu une interview écrite ainsi qu’un Entretien Conservateur, nous offre un ouvrage magistrale et incontournable que tout conservateur digne de ce nom se doit de connaître. Un véritable condensée de possibilités, de réflexions conservatrices sur un modèle de société fiable, concret, ancré dans le réel et capable de véritablement offrir une alternative à l’américanisation du monde.

Vous êtes prevenu et je n’appuyerai jamais assez dessus, les personnes qui passeront à côté de la compréhension géopolitique de la Russie, risquent de passer complétement à côté de la géopolitique globale d’avenir et de ne plus rien comprendre aux rapports de forces mondiaux.

Il est donc primordial de le lire, de s’en imprégner et de prendre connaissance du contre-modèle qu’il propose, qui est au final, une vértiable solution aux problèmes qui sucitent tant de débats en Occident.

Je ne vous recommanderai donc jamais assez de vous le procurer.

Un printemps russe Alexandre Latsa

Source

Kazakhstan : Vaccinés, hospitalisations et décès

Au Kazakhstan, le Spoutnik V développé par la Russie, qui est fabriqué dans une usine de Karaganda à partir de matières premières russes, et le vaccin local QazVac sont principalement utilisés. Ils ne sont actuellement pas approuvés par l’Organisation mondiale de la santé.

La liste des vaccins kazakhs comprend également
– Le vaccin CoronaVac de la société chinoise SinoVac,
– Le vaccin Hayat-Vax de la société chinoise Sinopharm produit aux Émirats Arabes Unis
– VeroCell : Hayat-Vax, mais produit en Chine.
– Sputnik Light

7,7 millions de personnes ont été entièrement vaccinées contre le coronavirus et 96% des gens malades ne sont pas vaccinées.

Les malades vaccinés sont 40.734, 10.082 avec le premier composant et 30.652 avec le second composant.

En ce qui concerne les malades après inoculation du deuxième composant, la répartition des cas est le suivant
– Sputnik V : 25 850 cas
– CoronaVac : 838
– Sinofarm SarsCov2 : 3 285
– Qazvac : 650

Le ministère de la Santé du Kazakhstan a aussi indiqué que depuis le début de la campagne de vaccination contre l’infection à coronavirus dans le pays, de février 2021 à octobre 2021, 930 décès ont été enregistrés parmi les personnes vaccinées, contre 13.165 personnes parmi les non vaccinés.

Le nombre de décès parmi les non vaccinés est donc 16 fois plus élevé.

Selon le ministère de la Santé, les statistiques sont les suivantes :
Spoutnik V – 681 personnes décédées ;
Hayat-Vax – 75  personnes décédées ;
CoronaVac – 47 personnes décédées ;
Verocell Sinopharm – 33 personnes décédées ;
Sinopharm Sars Cov 2 – 36 personnes décédées  ;
Qazvac – 27 personnes décédées ;
Verocell – 2 personnes décédées ;

Les décès parmi les personnes vaccinées représentent environ sept pour cent du nombre total de décès.

Sourcehttps://rus.azattyq.org/a/31558548.html

Russie : lancement d’une base de données électronique unifiée d’animaux abandonnés

Une base de données électronique unifiée d’animaux abandonnés devrait être achevé à Moscou fin novembre 2021. Le prototype de cette base de données sur les animaux sans-abri a été proposé et développé en 2020 par les participants au hackathon en ligne Digital Transformation Leaders sous parrainage de Sberbank.

Elle sera basé sur la technologie d’enregistrement automatisé des animaux dans les refuges qui permettra au personnel des refuges et aux bénévoles de simplifier les formalités administratives et les rapports, afin d’assurer le contrôle de la bonne garde des animaux.
Les profils personnels comprendront des informations sur le type, le sexe, le poids, la couleur, l’âge estimé et l’état de santé de chaque animal ainsi que des informations sur les vaccinations, les traitements contre les parasites et autres documents vétérinaires.

À l’avenir, la base de données sera introduite dans le système vétérinaire automatisé (VetAS),permettra de créer un catalogue public des animaux des refuges, publié sur le portail mos.ru, pouvant être utilisé par tous ceux qui souhaitent trouver un animal domestique pour l’adopter et qui

La version pilote du projet est testée dans les refuges de Zelenograd et Zorasvet qui contiennent 450 chats et 1.200 chiens contre 17 000 dans tous les 13 refuges de la capitales.

Depuis 2010, plus de 28 000 animaux des refuges de la ville ont trouvé leur foyer.

Source

Chiffre sur les vaccinés, hospitalisations et décès sur Saint-Pétersbourg et la Carélie

J’ai deja publié des statistiques sur les pourcentages de vaccines dans les hôpitaux et parmi les décès en Russie. Rospotrebnadzor communique maintenant clairement que même vaccinés, des gens continuent de mourir du Covid19, principalement les gens de > 60 ans qui développent malgré le vaccin une faible réponse immunitaire.

En ce qui concerne Saint-Pétersbourg, les chiffres étaient les suivants:
8 / 10% des malades hospitalisés sont vaccinés et 90 / 92% n’ont pas été vaccinés.

Le 18 novembre, le comité de santé de la veille Saint-Pétersbourg a collecté des données auprès de trois hôpitaux de la ville sur les patients vaccinés et le Covid19.

Selon les observations des médecins, même les personnes âgées atteintes de nombreuses maladies chroniques, grâce à la vaccination, font face plus facilement à l’infection et meurent plus rarement en réanimation.

  • Hôpital pour anciens combattants (Госпиталь для ветеранов войн).
    Du 1er novembre au 15 novembre, 1.404 patients atteints d’une infection au coronavirus ont été hospitalisés, dont 289 personnes vaccinées (officiellement), soit 20,5% de tous les admis, et dont la moitié ont eu seulement le premier composant du vaccin.
    Seuls trois patients vaccinés ont terminé en réanimation, mais aucun vaccinés parmi les décès durant cette période.
  • Hôpital Pokrovskaïa (Покровская больница).
    Du 1er novembre au 15 novembre, 700 personnes ont été admises, dont 137 personnes ont des données sur la vaccination (officiellement) soit 19% de tous les admis.et dont 50% ont été vaccinés avec seulement le premier composant du vaccin.
    De nombreux patients ont passé plus de 6 mois après la vaccination. Pas un seul patient vacciné en réanimation n’est dans un état grave et il n’y aurait aucun vacciné parmi les décès durant cette période.
  • Hôpital de Saint-Georges (Больница святого Георгия).
    Au cours de la période du 1er novembre au 15 novembre, 663 patients ont été admis dont 156 ont été vaccinés soit 23% du total, dont 130 avec un cycle de vaccination complet, mais pour la moitié d’entre eux plus de 6 mois s’étaient écoulés depuis la date de vaccination.
    Au total, 117 patients sont passés en soins intensifs, dont seulement 4 ont été vaccinés.
    Un patient qui a été vacciné en février 2021 est décédé.

  • Des statistiques sont sorties sur la Carélie également, sur la page Facebook d’un médecin moscovite qui affirme que sur les 1.036 décès du Covid en Carélie, 11 seraient des décès de gens vaccinés soit 1,07% du total des décès.

Vaccination pour les étrangers sur Moscou

Les étrangers qui résident en Russie peuvent se faire vacciner dans le cadre “public”.

Les principaux centres de vaccination sont

  • Luzniki (Большая спортивная арена, сектор D, лестница 7-8)
  • Sakrarovo (аршавское шоссе, 64-й километр, домовладение 1, стр. 59, Сахарово, Московская обл.)
  • Dans 26 polycliniques de la ville (secteurs payants), dont la liste est ici
  • Dans des cliniques privées.

    A Luzniki par exemple, la vaccination pour les étrangers coûte 1 300 roubles. Elle comprend une injection avec le vaccin national “Sputnik Light”.

    Pour la vaccination, les étrangers doivent fournir un passeport et l’un des trois documents suivants :
    – Une Patent
    – Un permis de travail.
    – Un titre de séjour temporaire ou permanent

    Pour les étudiants étrangers la preuve de leur statut.

Sources : 1 et 2

Le député communiste Valery Rashkin voit son immunité levée

Fin octobre, dans la région de Saratov, la police a arrêté “de nuit” un député communiste, Valery Rashkin avec une carcasse d’élan dans le coffre de sa voiture ainsi qu’une hache et deux couteaux avec des traces de sang.

Après avoir d’abord affirmé qu’il avait trouvé la carcasse de l’animal, il finira par reconnaître l’avoir tué, entraînant l’ouverture d’une enquête par le bureau central du comité d’enquête de la fédération de Russie contre lui pour chasse illégale, ce qui en Russie est passible d’une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à deux ans.

L’affaire pris une tournure politique et hier, le 25 novembre, la douma vota la levée de son immunité parlementaire.

L’affaire n’est pas anodine.

Rashkin est un poids lourd du parti communiste, il dirige la section moscovite du KPRF et a été présenté comme un potentiel successeur de Guennady Ziouganov. Il représente une aile dure du KPRF, fortement critique de l’Euromaidan, il a publiquement soutenu la réunification de la Crimée à la Russie en 2014 et en 2015 a été inscrit sur les listes de sanctions de l’UE.

Mais en Russie, la politique est impitoyable et la ligne rouge est claire.

En 2019, il prendra publiquement position en soutien à Alexei Navalny, le rencontrant même et amorçant un rapprochement stratégique entre le SmartVote et le KPRF qui se concrétisera aux élections législatives de cet automne.

Suite à la défaite du KPRF (qui n’atteint même pas son score de 2011), Rashkin deviendra le visage de la contestation contre le résultat des élections; c’est lui qui organisera des rassemblements interdits (ivre mort) contre le résultat des élections ou encore contre la vaccination et le QR Code.

Son vieux et larvé conflit contre Volodine, le président de la Douma, qu’il accuse de corruption, prend ainsi fin, par une défaite via KO.

Le KPRF sans aucun doute, vit ces dernières années sous sa forme actuelle et devrait connaître une scission.

*

Au cours des 20 dernières années, sur 11 députés « punis », 10 appartiennent à l’opposition.
4 du KPRF
4 de Russie Juste
1 du LDPR
1 libéral
Qui sont ils ?

• Vladimir Golovlev (Union des droites, 2001) ;
• Ashot Yeghiazaryan (LDPR, 2010) ;
• Vladimir Bessonov (KPRF, 2012) ;
• Konstantin Shirshov (KPRF, 2013)
• Oleg Mikheev (Russie Juste, 2013) ;
• Alexey Mitrofanov (Russie Juste, 2014) ;
• Nikolai Parshin (KPRF, 2014) ;
• Ilya Ponomarev (Russie Juste, 2015) ;
• Vadim Belousov (Russie Juste, 2018) ;
• Nikolay Gerasimenko (Russie unie, 2019) ;
• Valery Rashkin (KPRF, 2021);

.

Médicaments russes contre le Covid19, ou en est-on ?

  • Des scientifiques du 27e Institut central de recherche du ministère russe de la Défense auraient mis au point un nouveau médicament unique, le KovBAD qui pourrait réduire de 16 fois la concentration de coronavirus chez une personne infectée selon le chef des troupes de protection contre les produits chimiques, biologiques et les radiations.
    La solution est a base d’extraits d’aronia, d’échinacée, de fucoïdane (un supplément nutritionnel anticoagulant qui se trouve dans les algues brunes et le corps de certains échinodermes), de l’hydrolysat de calmar du Pacifique et d’autres substances d’origine naturelle qui augmentent la défense antivirale du corps.

La Russie a déjà d’autres solutions nationales.

  • Au printemps 2021 les autorités ont enregistré le MIR19 qui est un spray nasal et liquide pour inhalation développé par l’Institut d’immunologie de l’Agence fédérale de biomédecine (FMBA).
    Le médicament agit directement contre l’agent causal de la maladie en affectant une partie spécifique du génome du virus, ne lui permettant ainsi pas de se multiplier.
  • Cet été, le ministère de la Santé a aussi enregistré le médicament Leytragin qui est un médicament à inhaler et qui est destiné au traitement et à la prévention de la pneumonie et donc vise à prévenir l’évolution de l’infection au Covid19
  • Le premier médicament antiviral intraveineux domestique “Areplivir” a reçu un certificat d’enregistrement et sera admis dans les hôpitaux de toutes les régions de Russie d’ici la fin de l’année.
  • Enfin l’Institut Engelhardt de biologie moléculaire de l’Académie des sciences de Russie aurait mis au point un médicament à base d’anticorps monoclonaux qui neutraliserait le coronavirus SARS-CoV-2 notamment la souche Delta.

*

Russie : médicaments contre le Covid19 (Novembre 2020)
Russie : médicaments contre le Covid19 (MAJ de mai 2021)

Le guide Michelin en Russie (Moscou et bientôt Saint-Pétersbourg)

“Il y a à Moscou beaucoup d’étoiles, mais il n’y avait pas encore d’étoiles Michelin
Sergueï Sobianine.

Michelin a commencé à négocier avec la Russie au début des années 2010, mais le processus a été entravé par différents scandales et ce n’est qu’en 2018 que la situation a changé lorsque le Comité du tourisme de Moscou a commencé à négocier avec le guide.

En 2021, Moscou est devenue la première ville de la CEI à compter des restaurants et cafés distingués par Michelin, permettant à la Russie d’être le 33e pays au monde à être récompensé par ces spécialistes.
Lors de la présentation du guide à Moscou le 14 octobre 2021, Gwendal Poullennec, l’actuel Directeur international des Guides gastronomiques Michelin, a déclaré que la première édition moscovite comprendra 69 restaurants ».

Après le succès moscovite, le comité du tourisme de Saint-Pétersbourg a entamé des négociations avec Michelin et le guide devrait venir dans la ville en 2022-2023.
Selon Sergueï Korneev, président du Comité du tourisme de Saint-Pétersbourg, Saint-Pétersbourg est la capitale culinaire de la Russie avec ses formats originaux qui combinent les tendances à la mode de la cuisine russe et les tendances de la cuisine du monde.

Vaccination en Russie

64 095 828 personnes (43,8 % de la population, 55,3 % des adultes) sont vaccinés avec au moins un composant du vaccin.

53 952 851 personnes (36,9% de la population, 46,5% des adultes) sont complètement vacciné.

3 470 927 personnes ont subi une revaccination.

404 323 personnes se font vacciner par jour (0,28% de la population) en moyenne sur les 7 derniers jours.

Quelles sont les régions qui ont le plus vaccinés en %age de population
– Région de Belgorod 59,5% de la population et 73,4% de la population adulte
– Région de Tioumen 54,9% de la population et 72,0% de la population adulte
– Région de Moscou 54,5% de la population et 67,9% de la population adulte
– Tchoukotka 54,5% de la population et 73,2% de la population adulte
– Région de Penza 54,2% de la population et 66,1% de la population adulte
– Mordovie 53,3% de la population et 64,4% de la population adulte
– Région de Koursk 51,0% de la population et 62,9% de la population adulte
– Tatarstan 49,7% de la population et 63,4% de la population adulte
– Région de Toula 48,6% de la population et 58,5% de la population adulte

Quelles sont les régions qui ont le moins vaccinés en %age de population
– Daghestan 20,5%
– Ossétie du Nord 27,4%
– Kabardino-Balkarie 36,3%
– Karachay-Tcherkessie 31.2%
– Région autonome juive 32,0 %
– Ingouchie 33,8%
-Territoire de Khabarovsk 35,1%
– Adygée 35,1%
– Territoire de Stavropol 35,5%
– Région du Kamtchatka 36,6%

Ci dessous la courbe de vaccination des deux composants

Ci dessous la carte globale de la vaccination en Russie

Un nombre croissant de sujets imposent la vaccination obligatoire pour les gens de > 60 ans dans la région de khanty mansisk, trois villes imposent un confinement aux non vaccinés.

Contrairement à ce qui est souvent écrit ci et la, les informations de décès sur les vaccinés sont de plus en plus publiques en RUSSIE, notamment au niveau local (ou ici) et il en est de même pour les complications suites aux effets secondaires

Un registre fédéral des gens ayant des dérogations médicales devrait être créé.

Selon le ministère du Travail, sur les 1,21 million de participants et vétérans de la Grande Guerre patriotique qui vivaient en Russie, 312.689 anciens combattants sont morts depuis le début du Covid, soit 26% du total.

J’avais écrit sur les vaccins étrangers en Russie, la Russie fait désormais partie d’un groupe de pays participant à un essai clinique mondial d’un nouveau traitement créé par la société pharmaceutique américaine Pfizer, le Paxlovid. Pfizer a reçu l’autorisation de Roszdravnadzor pour mener des essais cliniques en Russie sur 90 personnes dans un certain nombre d’institutions médicales publiques et privées de la région de Moscou, de Saint-Pétersbourg, de Smolensk, de Barnaul et d’autres villes de Russie.

Source

*

Situation au 23 octobre 2021
Russie hospitalisations chez les Vaccinés et non Vaccinés (octobre 2021)
Situation au 23/09/2021
Ou en est la vaccination en Eurasie au 01/09/2021 ?
Situation au 26 août 2021
Situation au 15 juillet 2021
Situation au 23 juin 2021
Situation au 24 mai 2021
Situation au 23 avril 2021
Situation au 23 mars 2021
Situation au 23 février 2021

Extraits du discours du chef de l’État russe lors de la conférence “Artificial Intelligence Journey 2021” sur l’intelligence artificielle

J’ai deja écrit sur ce blog sur le thème du Conservatisme Dynamique russe, qui opère une fusion assez unique entre les valeurs traditionnelles et les nouvelles technologies.

Le président russe en 2020 avait rappelé que “L’avenir de l’humanité – c’est la génétique, la biologie au sens large du terme, les technologies de l’information, l’intelligence artificielle et tout ce qui concerne les activités à l’intersection de ces disciplines“.

Son discours lors des journées de l’AI à Moscou, n’a pas déçu les conservateurs dynamiques du monde entier.

Vladimir Poutine a clairement confirme la route que la Russie allait suivre dans les années qui viennent et notamment le TOUT AI et le TOUT Digital dont je parle souvent sur ce blog. Vladimir Poutine a même affirmé son intérêt pour les MetaVers comme écosystèmes d’avenir. Le président russe a aussi rappelé l’importance des valeurs morales et familiales qui devaient imprégner les humains en charge de la création de ces nouvelles solutions.

*

Les technologies de l’intelligence artificielle sont véritablement devenues une partie de notre vie. Aujourd’hui, c’est un point d’attraction pour les créatifs talentueux prêts à rêver et à atteindre leurs objectifs et à la pointe de la pensée scientifique et technique.

Et il est important que de telles solutions de rupture, qui ouvrent des opportunités vraiment infinies, ne soient en aucun cas nuisibles, mais pour le bien de l’homme, contribuent à sauver notre planète et à assurer son développement durable.

J’espère vivement que nous discuterons définitivement de toutes ces questions dans le cadre de la conférence internationale “Sberbank”, qui est déjà devenue l’une des principales plates-formes mondiales de discussion sur le thème de l’intelligence artificielle.

(…)

Littéralement sous nos yeux, un paradigme fondamentalement différent des activités des entreprises, des entreprises et des industries entières est en train d’émerger.

(…)

Cette transformation affecte non seulement l’économie, mais aussi la sphère sociale et le système d’administration publique. Et, bien sûr, les mégadonnées (BIG-DATA) et l’intelligence artificielle jouent ici un rôle clé. Celui qui utilise le mieux le puissant potentiel technologique dans l’intérêt des gens et de leur bien-être est celui qui gagne dans le monde moderne, celui qui gagne dans la compétition mondiale, et nous devons être parmi les leaders ici – par nous je veux dire notre pays, la Russie.

Continue reading