Category Archives: Covid19

Démographie de la Russie en novembre 2021

Rosstat a publié le bilan démographique de novembre 2021.

Novembre 2021 a été le mois le plus terrible pour la Russie du point de vue de la mortalité :

60 123 mariages contre 54 375 en novembre 2020.
51 205 divorces contre 47 483 en novembre 2020.

114 977 naissances contre 112918 en novembre 20020 soit une hausse de 1,8% et 2.059 naissances en plus. C’est une excellente nouvelle, comme annoncé sur ce blog il y a quelques mois, la natalité a plausiblement cesse de diminuer en Russie. La natalité augmente dans tous les Okrug sauf en extrême orient.

257 292 décès, ce qui est un record historique depuis que les statistiques existent.
Pour comparaison il y a eu
– 219.872 décès en novembre 2020 au pic de la seconde vague
– 141.300 en novembre 2019 (année pre-Covid) soit une hausse de 82% et 115.192 décès en plus.

71.187 décès ont le COVID-19 comme cause principale et unique.

Sur 11 mois de 2021 :

1.284.888 naissances contre
– 1.306.363 naissances sur 11 mois de 2020 soit 21.475 naissances en moins, une diminution de 1,6%.
– 1.365.825 sur 11 mois de 2019 soit 80.937 naissances en moins, une diminution de 5,93%

2.229.980 décès contre
– 1.881.244 décès sur 11 mois de 2020, soit 348.736 décès en plus (+18,5%)
– 1.651.512 décès sur 11 mois de 2019, soit 578.4668 décès en plus (+35%)

Selon Rosstat, sur 21 mois de pandémie, ce sont 541.200 décès qui ont le Covid comme cause unique et principale de décès pour une surmortalité de 1.000.000 de personnes sur la période.

Toujours selon Rosstat, sur 21 mois de pandémie, ce sont 652.900 personnes qui sont décédées avec le Covid pour une surmortalité de 1.000.000 de personnes sur la période.

Le déclin naturel de la population en Russie entre janvier et novembre 2021 a atteint 945.100 mille personnes, soit 64 % de plus qu’au cours de la même période de 2020 ou le déclin avait été de 574,.800 personnes.

Décembre 2021 devrait voit autour de 210.000 décès donc sur 2021 la baisse naturelle de population devrait atteindre 1,1 millions de personne. Le record actuel est une baisse naturelle de population de 958.532 habitants en 2000.

La Russie devrait connaître 2,45 millions de décès ce qui est un record depuis la seconde guerre mondiale. Le record actuel est 2.365.826 décès en 2003.

Le Covid en Russie en 2021 a fait plus de morts que la pire des années 90.

Sur 2020 et 2021, en comparaison avec 2019, la surmortalité devrait atteindre :
– 342.279 personnes en 2020 (avec 9 mois de surmortalité Covid)
– 710.000 personnes en 2019 (avec 12 mois de surmortalité Covid)

Taux de mortalité par pneumonie en Russie 2019 et 2020

Sans doute un des derniers articles de l’année sur la mortalité en Russie en 2020.

L’axe horizontal est l’âge, l’axe vertical est la mortalité pour cent mille habitants.

Comme on peut le voir le taux de mortalité par pneumonie (qui a constitué une part importante des décès dus au Covid) en Russie de 2020 à 2019.

Comme on peut le voir, l’augmentation de la mortalité s’est produite à partir de l’âge de 40 ans mais n’est marquante qu’ à partir de 50 ans.

Surmortalité par régions

Un blogueur russe, Dimitry Kobak, a publié une carte intéressante qui montre depuis le début de la pandémie en Russie la mortalité officielle, du Covid et la surmortalité par régions, ce qui permet de voir les régions les plus honnêtes et les moins honnêtes.

Comme on peut le voir sont en tête Saint Petersbourg, Moscou, Nijni Novgorod, Perm, Voronej et le Kraï de l’Altaï.
Les régions les moins fiables sont la Volga (Bachokorstan / Tatarstan).

Le médicament MIR19 conte le Covid19 est enregistré en Russie

Le ministère russe de la Santé vient d’enregistrer le spray nasal MIR19 en tant que médicament pour le traitement du coronavirus.

Qu’en est t’il ?

  • Le médicament a été approuvé pour des patients entre 18 et 65 ans.
  • La durée du traitement est de 14 jours.
  • Le médicament agit au niveau des gènes : il supprime sélectivement l’activité des séquences vitales d’ARN viral, sans affecter le génome humain.
  • Le médicament est destiné aux hôpitaux, mais à l’avenir il est prévu de l’utiliser en soins ambulatoires également.

❌ Il est contre-indiqué chez les patients atteints de COVID-19 sévère, pendant la grossesse et pendant l’allaitement.

Martin Blancher et les 2%

Des lecteur m’ont demandé ce que je pensais des propos de Martin Bancher sur le fait que le Covid ne représentait soi disant que 2% du total des hospitalisations en France en 2020, ce qui démontrerait que le Covid n’avait, finalement, pas été tant une charge hospitalière que cela et donc son danger exagéré.

Le rapport en question, publié le 28 octobre, provient de l’Agence technique de l’information sur l’hospitalisation (ATIH) qui est un établissement public français, créé en 2000 et un « pôle d’expertise (…) sur 4 champs de l’activité hospitalière :
1/ MCO : médecine, chirurgie, obstétrique
2/ HAD : hospitalisation à domicile
3/ SSR : soins de suite et de réadaptation
4/ Psychiatrie.

l’ATIH fonctionne sous la tutelle des ministres de la santé et de la sécurité social et présente l’analyse de l’activité hospitalière en 2020.

Dans ce rapport, on peut y lire notamment qu’au cours de l’année 2020, “218.000 patients ont été hospitalisés pour prise en charge de la Covid-19. Les patients Covid représentent 2% de l’ensemble des patients hospitalisés au cours de l’année 2020, tous champs hospitaliers confondus.”

Mais …

Continue reading

Vaccination en Russie au 23/12/2021

72 456 346 personnes (49,6% de la population, 62,5% des adultes) sont vaccinés avec au moins un composant du vaccin.

64 878 997 personnes (44,4 % de la population, 56,0 % des adultes) sont entièrement vaccinés.

6 767 185 personnes ont subi une revaccination tandis que 15,2 millions sont censés y être soumis.

A noter que selon le site officiel du gouvernement de la Fédération de Russie (stopkoronavirus.rf), au 17 décembre, 76 523 086 personnes étaient vaccinées avec le premier composant et 70 831 362 personnes avec le second mais ces données incluent les boosters.

Comme on peut le voir ci-dessous, la vitesse de vaccination qui avait atteint des sommes cet été du mois de juillet (600.000 / jour) se situe a un niveau plus faible aujourd’hui (300.000 / jour) tandis que ne se revaccinent quelque 100.000 personnes par jour.

Les sujets qui ont le plus vaccinés :

  • Belgorod 65,4%
  • Tioumen 63,5
  • Penza 61,2%
  • Tatarstan 58,2%
  • Tchoukotka 57,9%
  • Volgograd 57,8%
  • Koursk 57,0%
  • Mordovie 57,0
  • Toula 56,7%
  • Région de Moscou 56,5%
    ..
  • Saint-Pétersbourg 51,9%
    ..
  • Moscou 46,8%

Les sujets qui ont le mois vaccinés

  • Daghestan 23,4%
  • Kabardino-Balkarie 28,6%
  • Ossétie du Nord 30,9%
  • Karatchaïévo-Tcherkessie 34,8%
  • Ingouchie 36,1%

Sur les 9 premiers mois de 2021, quelques 215.000 patients ont été hospitalisés pour Covid19 rien que sur Moscou, soit l’équivalent du nombre total de patients hospitalisés en France en 2020 alors que la population de Moscou est de 12 / 14 millions, et de France 67 millions.
Cela en dit long sur la façon dont le virus a circulé dans la capitale russe.

Le coût moyen d’un patient Covid à Moscou serait de 240.000 roubles soit 2.850 euros.
Les 215.000 hospitalisations ont donc coûté à la capitale quelques 614 millions de roubles soit 7 millions d’euros.

La pandémie de Covid aurait en outre coûté à la capitale quelques 800 milliards de roubles (9,2 milliards d’euros).

Enfin, quelques 200 millions de personnes seraient vaccinées avec des vaccins russes (soit 5% de toutes les personnes vaccinées) les exportations russes de vaccins auraient atteints 1,2 milliards de dollars en octobre 2021, soit un record historique depuis les années 90.
Les cinq pays qui ont le plus acheté de vaccins russes en 2021 sont
– L’Argentine (près de 220 millions de dollars)
– Le Mexique (190 millions de dollars)
– Les Émirats arabes unis (près de 126 millions de dollars)
– Le Kazakhstan (114 millions de dollars)
– L’Inde (environ 112 millions de dollars).
Viennent ensuite le Nicaragua, le Guatemala, les Philippines, la Biélorussie et l’Arabie Saoudite.

Sources : 1,2,3

*

Kazakhstan : Vaccinés, hospitalisations et décès
Chiffre sur les vaccinés, hospitalisations et décès sur Saint-Pétersbourg et la Carélie
Vaccination pour les étrangers en Russie
Situation au 23 novembre 2021
Situation au 23 octobre 2021
Russie hospitalisations chez les Vaccinés et non Vaccinés (octobre 2021)
Situation au 23/09/2021
Ou en est la vaccination en Eurasie au 01/09/2021 ?
Situation au 26 août 2021
Situation au 15 juillet 2021
Situation au 23 juin 2021
Situation au 24 mai 2021
Situation au 23 avril 2021
Situation au 23 mars 2021
Situation au 23 février 2021

Mortalité du Covid chez les enfants en Russie, France et Etats-unis.

Russie

Depuis le début de l’année 2021, les enfant représenteraient prés de 9% des cas de Covid de l’année avec 570.000 cas.
Aujourd’hui le ministère de la Santé de la Fédération de Russie affirme que plus de 30 000 enfants infectés par le coronavirus recevraient des soins médicaux dans la Fédération de Russie.

Sur Moscou, depuis le début de la pandémie (soit 2020+2021) ce sont quelques 200.000 enfants qui ont eu le Covid dont 30.000 ont été hospitalisés.
Le niveau de contamination des enfants y est donc de 2,5 fois plus élevé qu’en moyenne en Russie.

Environ 350 à 400 enfants de la Fédération de Russie sont morts d’une infection au coronavirus, principalement du variant Delta, dont 49 en 2020 selon Rosstat, le reste en 2021.
Donc la mortalité sur 9,7 millions de cas de Covid serait de 0,005% des cas.

A titre de comparatif, si on estime que 350 enfants sont morts du Covid en 2021 et que l’on compare avec la mortalité de 2020 ou 15.619 enfants de <19 ans sont morts en Russie, le Covid représenterait donc 2,25% des décès d’enfants.

USA

A titre d’information, aux États-Unis, les enfants représenteraient 22% des cas depuis le début de la pandémie, 9% parmi la tranche d’age 5 / 11 ans.
A la mi-octobre 2021 ce sont quelques 700 enfants qui sont morts aux États-Unis du Covid, dont 400 avec comorbidités et 146 entre 5 et 11ans.
Le pourcentage de cas de Covid chez les enfants se terminant par la mort est d’environ 0,01 %

France

Au 18 Août 2021, la mortalité hospitalière chez les enfants serait, depuis le début de l’épidémie, de 11 cas pour les 10-19 ans et 6 cas pour les moins de 10 ans soit 0.02% de la mortalité hospitalière cumulée rapportée au 18 août 2021 par Santé Publique France.

*

A population égale la France a cependant 5 fois moins d’enfants morts qu’aux Etats-unis ou qu’en Russie.
La Russie a sensiblement plus de décès chez les enfants que les Etats-unis.

Moscou : ville la plus innovante dans la lutte contre le Covid19?

Ce n’est pas un secret que la Russie a été impactée par le Covid19 et que la gestion d’une ville de 14 millions d’habitants est, en temps de Pandémie, de toute évidence quelque chose de compliqué.

La gestion hautement technologique de la pandémie par les autorités moscovites ont fait que la ville est dans le top 3 en termes d’innovations dans la lutte contre le COVID-19 compilé par le centre d’analyse international StartupBlink, spécialisé dans la recherche de systèmes innovants de divers pays et villes du monde.

Moscou est derrière San Francisco et New York, mais Moscou a fait mieux que Boston, Toronto, Tel Aviv, Los Angeles, Séoul, Taipei ou San Diego et Moscou est surtout en tête en Europe.

Parmi les principales réalisations innovantes selon Startupblink figurent :
– le vaccin Spoutnik V
le site officiel du maire de Moscou, mos.ru
la création de la carter médicale électronique
l’ouverture de centres de télémédecine
l’utilisation de l’intelligence artificielle pour analyser des images médicales (radios, scanners …)
le projet « École électronique de Moscou » ayant permis aux écoliers et lycéens de continuer leurs cours en ligne 
l’application mobile Social Monitoring (un système de pass numériques pour se déplacer dans la ville)
l’organisation efficace de l’utilisation des QR Codes
le projet spécial « Coronavirus : informations officielles », qui publie des données officielles sur la situation avec COVID-19
les diverses mesures prises par la ville pour lutter contre la propagation de la maladie (déploiement de 28.000 lits, réaménagements et extensions d’hôpitaux existants
la création d’un centre de contact municipal avec une hotline ;

Moscow has been ranked among top 3 cities in terms of innovations in the fight against COVID-19

Fort de cette situation, le maire de la ville Sergey Sobyanine vient d’affirmer lors de la conférence “Ville 2030 et Progrès de l’humanité qui se tient à Dubaï durant l‘exposition universelle que: “les dispositifs digitaux / numériques créés à Moscou sont disponibles pour tout pays souhaitant recevoir des soins médicaux de haute qualité

Интервью мэра Москвы Сергея Собянина РИА Новости - РИА Новости, 1920, 03.12.2021

Démographie de la Russie sur 10 mois de 2021 et 20 mois de Covid

Sur 10 mois de 2021

Natalité

La Russie a connu 1.169.911 naissances contre 1.193.445 naissances sur les 10 premiers mois de 2020 soit 23.534 naissances en moins et une baisse de 2%.

Sachant qu’il est estimé que la baisse du nombre de femmes en age de faire des enfants devrait naturellement entraîner une baisse approximative du nombre de naissances de 3% par an avec le même indice de fécondité, c’est un bon résultat.

Par Okrug
– Russie centrale : -1,4%
– Nord ouest : -3,5%
– Sud : -0,7%
– Caucase du nord : -1,8%
– Volga : -2,3%
– Oural : -1,7%
– Sibérie : -3,4%
– Extrême orient : -3,1%

Les champions de la natalité sur 10 mois sont :
– Moscou : +7,1% avec 109.606 naissances contre 102.325 sur 10 mois de 2020
– l’Adyguée : +4% avec 3.769 naissances contre 3.625 sur 10 mois de 2020
– Tiva : +2,4% avec 5.520 naissances contre 5.389 sur 10 mois de 2020
– Sébastopol : +2,1% avec 3.493 naissances contre 3.421 sur 10 mois de 2020
– L’Ingouchie : +1,9% avec 7.018 naissances contre 6.885 sur 10 mois de 2020
– L’Oblast de Tcheliabinsk : +0,9% avec 27.964 naissances contre 27.716 sur 10 mois de 2020
– L’Oblast de Pskov : +0,3% avec 4.201 naissances contre 4.189 sur 10 mois de 2020
– La tchoukotka : +0,2% avec 446 naissances contre 445 sur 10 mois de 2020
– Le Kraï de Krasnodar :0,1% avec 49.275 naissances contre 49.273 sur 10 mois de 2020

Mortalité

La Russie a connu 1.972.688 décès contre
– 1.661.372 décès sur 10 mois de 2020 soit 311.316 décès en plus (+18,7%)
– 1.510.181 décès sur 10 mois de 2019 soit 462.507 décès en plus (+30,63%)

Par Okrug
– Russie centrale : +19,2%
– Nord ouest : +21,85%
– Sud : +23,5%
– Caucase du nord : +10,6%
– Volga : +17,4%
– Oural : +16,1%
– Sibérie : +17,5%
– Extrême orient : +18,5%

Les champions de la mortalité sur 10 mois sont :
– La Carélie : +31,2%
– L’Oblast de Novgorod : +26,5%
– La Kalmoukie : +26,1%
– Sébastopol : +26%
– L’Oblast de Koursk: +25,8%
– La Bouriatie : +25,5%
– Le Kraï de Krasnodar : +24,9%
– Kaliningrad : +24,6%
– Komi : +24,5%
– L’Oblast d’Arkhangelsk: +24,2%
– L’Oblast de Saratov : +23,9%

20 mois de pandémie

Selon Rosstat, le Covid19 comme cause principale est responsable de 460.200 décès.

https://www.rbc.ru/economics/03/12/2021/61aa2b239a7947deedb82d37

Toujours selon Rosstat, 537.700 personnes sont mortes avec le Covid19

https://www.rbc.ru/economics/03/12/2021/61aa2b239a7947deedb82d37

Sur la période avril – décembre 2020 la Russie a connu 1.664.485 décès soit 301.848 décès de plus que sur la moyenne de la période de 20015 / 2019 et une mortalité en hausse de 22,15%.

Sur la période janvier – octobre 2021 la Russie a connu 1.972.688 décès soit 4222.988 décès de plus que sur la moyenne de la période de 20015 / 2019 et une mortalité en hausse de 27,29%.

La surmortalité sur la période Avril 2020 – Octobre 2021 est donc de 724 836 personnes (source).

Selon Rosstat les décès du Covid seraient donc responsable de 63% de cette surmortalité avec le Covid19 comme cause principale et 74% au total (les décès avec le Covid19).

Selon Tatiana Golikova, le Covid19 serait responsable de 91% de la surmortalité.

On sait deja ce qui va se passer en Novembre, la Russie va connaître un record de décès avec sans doute 255.000 décès, 3,4% de plus qu’en octobre 2021 et 80% de plus qu’en novembre 2019 (qui avait connu 141.331 décès).

La surmortalité devrait donc atteindre donc 830.000 personnes sur la période Avril 2020 – novembre 2021 et 900.000 avec décembre même si logiquement, les décès sont toujours revus a la hausse et surtout en période de forte surcharge des Zags.

Immunité collective

Selon la vice-Première ministre de Russie, Tatyana Golikova le niveau d’immunité collective au coronavirus a été atteint à Sébastopol – 80,8%.
La Tchoukotka, Tiva, la Carélie, Saint-Pétersbourg,Moscou et la région de Moscou sont à 72 %.
Selon elle, le niveau global d’immunité collective en Russie a atteint 53,7%.