Category Archives: Covid19

Démographie de la Russie sur le S1 2022

Juin 2022 a vu :

– 96 722 mariages
– 58 673 divorces
– 111 986 naissances (-9,6% par rapport à juin 2021)
– 140 730 décès (-24,2%. par rapport à juin 2021)
La décroissance naturelle s’est donc élevée à – 28.744 personnes.

Si l’on regarde le rôle du Covid, 3.630 décès ont le Covid comme cause unique et principale (3% de la mortalité) soit une diminution de 85% par rapport à juin 2021 et dans 247 cas le COVID-19 était une maladie concomitante, qui a influencé le développement d’autres maladies et a contribué à l’apparition de complications qui ont accéléré le décès du patient soit 72,5% de moins qu’en juin 2021 ;

Au total le Covid est donc responsable de seulement 3% de la mortalité, ce qui confirme qu’on ne meurt plus du Covid en Russie, et la mortalité est revenu à son niveau d’avant pandémie, il y a eu 137.237 décès en juin 2019 par exemple.

Sur le premier semestre 2022

635.218 naissances contre 678.112 naissance sur le S1 2021 soit 42.894 naissances en moins et une baisse de 6,3%, ce qui est conséquent malheureusement.

1.019.040 décès contre 1.100.044 décès sur le S1 2021 soit 81.004 décès en moins et une baisse de 7,3%.

La réduction naturelle de population se tasse donc, passant de -412.932 pour le S1 2021 à -383 822 durant le S1 2022.

Le nombre de mariages augmente un tout petit peu, il est de 369.356 contre 368.440 pour le S 2021 soit une hausse de 916 mariages et une augmentation de 0,2%.

Le nombre de divorces lui augmente : passant de 307.567 durant le S1-2021 à 317.830 durant le S1 2022 soit 10.263 divorces en plus et une hausse de 3,3%.

La grande nouvelle est la baisse de la mortalité, surtout du Covid. Les deux dernières années de Pandémie (de avril 2020 à avril 2022) ont vu une surmortalité de 1,1 millions de personnes dont 823 600 que Rosstat attribue au Covid.


chiffres en milliers
Chiffres en milliers

Mais visiblement, la moindre dangerosité des variants qui circulent actuellement ainsi qu’un plausible début d’effet de moisson en Russie qui découlerait de la forte surmortalité précitée pourrait confirmer le retour à une mortalité de norme, voir un peu inférieure à la tendance naturelle attendue.

Meme si la Russie traverse une sixième vague de Covid comme on peut le voir ci-dessous …

Il y a peu d’hospitalisations sur Moscou, comparé aux précédentes vagues comme on peut le voir ci-dessous

Situation identique sur Saint-Pétersbourg avec également très peu d’hospitalisations comparé aux précédentes vagues

Et enfin a l’échelle russe avec les Data de 48 sujets de la fédération

A noter que seulement 11 régions de Russie ont réintroduit le port obligatoire du masque.
– Région de Belgorod ;
– région de Smolensk;
– Région de Nijni Novgorod;
– Région d’Arkhangelsk;
– Région d’Oulianovsk;
– République de l’Altaï ;
– République de Touva ;
– République de Bouriatie ;
– Territoire Trans-Baïkalie;
– Territoire de Khabarovsk;
– Sakhaline.

Du coup, nous revenons a un ratio Natalité / Mortalité comme avant 2020

Sources : 1,2,3

La mortalité en Russie en 2021 hors au coronavirus a diminué de 1,02 %.

J’ai déjà beaucoup écrit sur ce blog sur les deux terribles années 2020 et 2021 que la Russie a connu du point de vue de la mortalité qui a découlé de l’épidémie de Covid en Russie.

Hors Covid,la situation continue à s’améliorer en Russie.

La vice première ministre Tatyana Golikova vient d’annoncer qu’en excluant la surmortalité due au COVID-19, la mortalité en Fédération de Russie a diminué de 1,02% au cours de l’année écoulée.

  • La mortalité due aux troubles du système cardio-vasculaire a diminué de 1 %
  • La mortalité due aux tumeurs / cancer a diminué de 3,7 %
  • La mortalité due au virus de l’immunodéficience humaine – de 8,5 %,
  • La mortalité due à la tuberculose – de 8,9 %
  • La mortalité due aux maladies du système endocrinien, de troubles de l’alimentation et les troubles métaboliques – de 14,6 %,
  • La mortalité due aux causes externes – de 0,9 %

Source

Plus de la moitié des Russes n’ont pas peur d’une nouvelle vague de Coronavirus

La prochaine vague de coronavirus ne fait pas peur à 70% des personnes interrogées, découle des résultats d’une enquête menée par le service RH SuperJob portant sur 1.600 répondants de la population économiquement active âgés de plus de 18 ans, dans 394 localités sur le territoire de tous les districts de Russie du 29 au 31 mars.

3% des répondants ont très peur d’une nouvelle vague.
26% des répondants ont eux encore des craintes d’une nouvelle vague.

En avril 2021, 40 % des Russes interrogés disaient avoir peur de l’infection.
En septembre 2021 ils étaient quelques 34 % et donc 30% en mars 2022.

Le plus souvent, les habitants de Moscou et de Kazan s’inquiètent le plus de la nouvelle vague (respectivement 38 et 34 %) et ceux qui craignent le moins une potentielle nouvelle vague sont les habitants de Saint-Pétersbourg (19%).

Les femmes ont plus souvent peur que les hommes (36 % et 25 %).

Le niveau de revenu de l’interviewé affecte également son attitude envers la pandémie puisque plus le répondant a des revenus élevés et moins il a peur du coronavirus.
Ainsi, 70% des répondants avec un salaire allant jusqu’à 50 000 roubles ont déclaré ne pas craindre une nouvelle vague, ils ont 76% chez ceux qui reçoivent au moins 80 000 roubles par mois.

76 % des opposants à la vaccination ont déclaré ne pas craindre de nouvelles vagues, contre 69% chez les partisans de la vaccination.

La Russie sort de sa 5-ieme vague et selon les experts, une 6-ieme vague pourrait apparaître en Russie au début de l’été.

Comme on peut le voir ci dessous, la mortalité est en baisse, et est revenue en avril au niveau d’avant épidémie, après 24 mois de surmortalité.

Source

Russie : préparation de quatre plates-formes pour la création rapide de vaccins

J’ai déjà sur ce blog mentionné le bouclier sanitaire que la Russie a commence a mettre en place en réaction notamment à l’épidémie de Covid19 qui a frappé le pays en 2020 et 2021, créant directement et indirectement une surmortalité d’environ 1,2 millions de personnes sur 2 ans.

Le déploiement du bouclier sanitaire se précise et en si en 2021, sept tests ont été développés pour diagnostiquer cinq infections en 60 minutes, quatre ont déjà été mis en production et deux sont en cours de mise en œuvre.

En outre 80% des Russes d’ici 2024 pourront tester toutes les infections existantes en une journée puisque le ministère de la santé va introduire des tests rapides pour quelques 43 infections.

Pour ce faire quatre plateformes techniques et de production pour la création rapide de vaccins vont être créées en fédération de Russie.

Source

Démographie de la Russie sur le T1 2022, et de 24 mois de Covid19

Janvier 2022
41.675 mariages et 44.640 divorces.
103.782 naissances.
192.952 décès dont 32.689 avec le Covid, et parmi eux 28.429 décès du Covid comme cause principale cause de décès.

Pour comparaison – Janvier 2020 (avant Covid) : 118.820 naissances et 164.075 décès.

Février 2022
61.158 mariages et 42.309 divorces.
101.082 naissances.
190 628 décès dont 38.598 avec le Covid, et parmi eux 33.778 décès du Covid comme cause principale cause de décès.

Pour comparaison – Février 2020 (avant Covid) : 118.820 naissances et 143.179 décès.

Mars 2022
56.438 mariages et 57.656 divorces.
115.512 naissances
201.072 décès dont 31.382 décès avec le Covid, et parmi eux 27.214 décès du Covid comme cause principale cause de décès.

Pour comparaison – Mars 2020 (avant Covid) : 111.021 naissances et 152.740 décès.

*

Sur le T1 2022
159.271 mariages et 144.605 divorces.
320.376 naissances et 584.652 décès.
Baisse naturelle de population : 263.916 personnes.

Sur le T1 2021
161.437 mariages et 143.035 divorces.
336.691 naissances et 583.761 décès.
Baisse naturelle de population : 247.070 personnes.

Sur le T1 2020
156.699 mariages et 142.056 divorces.
Soit avant le début de la surmortalité due au Covid) : 338.268 naissances et 459.994 décès.
Baisse naturelle de population : 121.736 personnes.

Sur le T1 2019 :
160.304 naissances et 146.192 divorces.
357.921 naissances et 472.860 décès.
Baisse naturelle de population : 114.939 personnes.

Sur 24 mois d’épidémie de Covid 19 la RUSSIE a connu

Le Covid aura donc créé une surmortalité sur 24 mois de :
– 340.279 décès en 2020 par rapport à 2019
– 681.039 décès en trop en 2021 par rapport à 2019.
– 111.792 décès en trop sur le T1 2022 par rapport au T1 2019.
–> Total de 1.133.110 décès en trop par rapport à 2019 sur 24 mois de pandémie.

Ci dessous la surmortalité par régions en hausse de pourcentage ; le détail est consultable ici.

Vaccination en Russie (28/04/2022)

Au 28.04.22:

  • 80 744 528 personnes (55,2 % de la population, 69,6 % des adultes) – sont vaccinés avec au moins un composant du vaccin.
  • 73 547 822 personnes (50,3 % de la population, 63,4 % des adultes) sont entièrement vaccinés.
  • 80 179 – enfants sont vaccinés.
  • 166.202.144 vaccinations au total ont été effectuées
  • 14.148.531 personnes – ont été revaccinés.
  • 46 278 808 personnes. – sont en cours de revaccination
  • 41,97 millions de personnes ont été Vaccinés au cours des six derniers mois, en tenant compte des revaccinés : 41,97 millions de personnes (28,7 % de la population, 36,2 % des adultes) avec au moins une composante
  • 41,42 millions de personnes (28,3% de la population, 35,7% des adultes) ont été Vaccinés au cours des six derniers mois avec deux composants.

    Quelles sont les regions qui ont le plus vaccinés en pourcentage de la population :
    – Région de Tioumen 76,1 %
    – Région de Belgorod 69,1 %
    – Région de Koursk 67,3 %
    – Trans-Baïkalie 66,5%
    – Tatarstan 64,7%
    – Région de Volgograd 64,7 %
    – Bachkirie 64,3%
    – Région de Kalouga 63,5 %
    – Région de Kaliningrad 63,3 %

    A noter que Saint Peterbourg est en 21ieme place (60,3% de la population) et Moscou en 60ieme place avec 49%.
Courbe des gens totalement vaccines avec les deux composants

Source

Quelques nouvelles additionnelles :

Au début de l’année, les autorités russes ont cessé l’achat du vaccin Epivac-Corona, créé par le centre Vektor. De nombreux problèmes logistiques et de gros doute sur son efficacité ont visiblement enterres ce vaccin.

Au 31/01/2022, ce sont quelques 400 millions de doses de SputnikV qui ont été délivrés par la Russie dans 71 pays (dont la Russie), le comprenant autour de 4 milliards d’habitants.

En mars 2022, la société R-Pharm a envoyé une demande au ministère de la Santé de la Fédération de Russie pour l’enregistrement du vaccin contre le coronavirus AstraZeneca Selon le registre, le nom commercial de ce vaccin est R-Covi.

En plus d’Astra-Zeneca, un vaccin chinois (Sino-vac?) devrait être reconnu cette année en Russie.

Vaccination en Russie (28/01/2022)
Vaccination en Russie au 23/12/2021
Kazakhstan : Vaccinés, hospitalisations et décès
Chiffre sur les vaccinés, hospitalisations et décès sur Saint-Pétersbourg et la Carélie
Vaccination pour les étrangers en Russie
Situation au 23 novembre 2021
Situation au 23 octobre 2021
Russie hospitalisations chez les Vaccinés et non Vaccinés (octobre 2021)
Situation au 23/09/2021
Ou en est la vaccination en Eurasie au 01/09/2021 ?
Situation au 26 août 2021
Situation au 15 juillet 2021
Situation au 23 juin 2021
Situation au 24 mai 2021
Situation au 23 avril 2021
Situation au 23 mars 2021
Situation au 23 février 2021

Vladimir Jirinovski : 25/04/1946 – 06/04/2022

Vladimir Jirinovski est mort hier, le 06/04/2022.

Il y aurait des millions de choses à dire, et écrire sur Vladimir Volfovitch.

Je l’ai découvert, il y a bien longtemps lors de l’un de ses premiers déplacements en Europe, à Strasbourg si je me souviens bien. Pour des raisons dont je ne me souviens plus, il avait été accueilli par une petite manifestation d’Antifa francais, qui, dans les années 90, avaient le vent en poupe.

Jirinovski s’était alors extrait du groupe l’accompagnant et de ses gardes du corps et avait couru vers eux, sur la route, il avait réussi à trouver un parpaing et d’un homme lança de toutes ses forces ce gros parpaing sur le groupe de manifestants avant d’aller au contact avec eux… Désemparés, ces derniers déguerpirent en panique face à tant de détermination russe.

C’était lors d’un de ces déplacement à Strasbourg ou il avait tout le temps “bien” remis les choses à leur place.

En Russie, Jirinovski etait populaire pour son style non conventionnel, les nombreux incidents verbaux et physiques qu’il créait mais aussi par ses incroyables prises de positions et ses prédictions qui se sont, presque toujours, avérées justes.

En fin d’année dernière, le 27/12/2021, il avait fait sa dernière prévision, sans doute la plus incroyable, ou il prévoyait une surprise le 22/02/2022 vers 04h du matin, pour rappel Vladimir Poutine a reconnu l’indépendance des deux républiques le 22 et l’armée russe a entamé son opération spéciale en Ukraine le 24 au matin.

Comme nombre de représentants de la scène nationale / patriote / conservatrice européenne, il aura été terrassé par le Covid.

Lui n’a pas basculé dans le terrible Tsunami de négation mystique qui a frappé nombre d’esprits en Occident mais a réagi de façon sans doute excessive, recevant quelques six vaccinations contre le covid – deux doses de Spoutnik V, une de Spoutnik Light et une forme nasale du vaccin, et deux autres injections de KoviVac.

A 75 ans, en surpoids, diabétique (diabète sucré) et en mauvaise santé, il savait hélas parfaitement, et justement, que le Covid lui etait plausiblement dangereux, et malheureusement, le Covid aura eu raison de lui.

Il avait pourtant parfaitement compris la situation à laquelle la Russie allait faire face et du reste comparé la pandémie de Covid en Russie avec la guerre civile : “le coronavirus sont les rouges, ils attaquent, et ils mentent en disant qu’il n’y a pas besoin de faire un vaccin, et beaucoup de gens les croient ; et le vaccin Ce sont des blancs, ils sont sur la défensive mais le salut est en eux (…) Bientôt en Russie, des milliers de personnes par jour mourront du covid (…) il faut s’unir et assurer la victoire des blancs“.

Au vu de l’intensité avec laquelle la vague de Covid a frappé la Russie et la colossale surmortalité qui en a résulté (1,2 million de décès sur 24 mois), Vladimir Jirinovski sur ce dossier encore avait tout prévu.

Baisse du nombre de retraités inscrits à la Caisse de retraite en Russie

Au 1er janvier 2022, le nombre de retraités inscrits à la Caisse de pensions / retraite s’élevait à un peu plus de 42 millions, soit une diminution d’environ 970 mille personnes (2,3%) par rapport au 1er janvier 2021.

Il s’agit de la plus forte baisse depuis le début des années 1990.

Le nombre de retraités “civils” en Russie est en baisse depuis 2019, date à laquelle a commencé une augmentation progressive de l’âge de la retraite et selon Rosstat, au cours de la première année de la réforme des retraites, leur nombre a diminué de 319 000 personnes, mais depuis 2020, le nombre de retraités russes a diminué beaucoup plus rapidement que les prévisions initiales en raison de la pandémie de COVID-19.

Avant la pandémie, le fonds de pension prévoyait une réduction du nombre de retraités de 317 000 personnes en 2020 mais la diminution réelle a été de 569 000, sachant qu’en 2020, le taux de mortalité en Russie a augmenté de 18 %, soit de 323 800 personnes, dont la majeure partie (274 000) étaient des citoyens plus âgés que l’âge de travailler, d’après les données de Rosstat.

En 2021, par rapport à 2020, la mortalité a encore augmenté de 15,1 %, soit encore de 321 000 personnes (les données sur la proportion de décès aux âges avancés pour 2021 ne sont pas encore disponibles).

Au cours des trois années de la réforme des retraites (en 2022, pour les Russes partant à la retraite, l’âge de la retraite a été relevé d’un an et demi), le nombre de retraités civils en Russie a donc diminué de 1,8 million.

La principale contribution a été apportée par la réduction du nombre de bénéficiaires de la pension de vieillesse de l’assurance dont le nombre depuis début 2019, a diminué de 2 millions de personnes, dont 1,1 million de personnes l’an dernier.

Mais étant donné que dans d’autres catégories de retraités (pour les longues années de service, pour l’invalidité, pour la perte d’un soutien de famille, les pensions sociales), il n’y a pas eu de baisse significative, le nombre total de Russes inscrits à la Caisse de pensions / retraite en 2021 a diminué de manière moins significative.

Selon la Chambre des comptes, le nombre annuel moyen de retraités en 2020 devait être de 43,67 millions de personnes et en 2021 de 43,05 millions de personnes.

Source

Combien de russes ont eu le Covid19 ?

En Juillet dernier j’avais publie un Tweet émettant l’idée qu’au vu des chiffres de la mortalité et du nombre de malades en Russie et en premier lieu dans mon entourage, j’évaluais qu’au moins 30 ou 40millions de russes avaient eu le Covid.

Un sondage récent semble confirmer ce calcul.

Sur 1.600 russes interrogés :
-52% ont répondu négativement à la question de savoir s’ils étaient malades du coronavirus
26% ont déclaré avoir été malades et que les tests médicaux / anticorps l’ont confirmé
– 7% ont déclaré avoir des symptômes de covid, mais les tests n’ont pas confirmé la maladie.
– 13% ont eu des symptômes de covid,, mais n’ont pas passé de tests donc ne savent pas.

Officiellement en Russie au 20/02/2022 selon l’Opershtab ce sont un peu moins de 15 millions de russes qui ont eu le Covid.

Sur Moscou, on sait désormais que les médecins de la capitale ont en quelques 22 mois traités et guéris 2,3 millions de malades soit un habitant sur cinq. Si l’on ajoute les gens qui ne se sont pas fait hospitalisés (comme moi) et les asymptomatiques on imagine bien que la majorité des moscovites ont du rencontrer le virus.

Officiellement selon l’Opershtab sur Moscou ce sont quelques 2,6 millions qui ont été malades.