Category Archives: Vaccination Covid en Russie

AURORA-CoV : cinquième vaccin russe contre le Covid19

La Russie continue sa percée technologique et vient d’enregistrer un nouveau vaccin, le cinquième.

L’EpiVacCorona-N est une version améliorée et modernisée du précédent vaccin du centre Vektor : l‘EpiVacCorona.

Le principal composant actif du vaccin (trois peptides) est resté inchangé, mais deux peptides ont été combinés en un seul. Ce processus technologique a dû être modifié en raison de la complexité de la synthèse du troisième peptide, a déclaré le centre Vektor.

Le nouveau vaccin a déjà été testé avec la participation de trois groupes de 75 volontaires :
– Un premier groupe avec une double administration du médicament “EpiVacCorona-N” avec un intervalle de 21 jours;
– Un second groupe avec groupe avec une triple administration du médicament “EpiVacCorona-N” (la deuxième vaccination étant effectuée 21 jours après la première et la troisième – après 60 jours);
– Le troisième groupe a lui reçu le vaccin déjà enregistré “EpiVacCorona“.

La marque du vaccin “EpiVacCorona-N” est enregistrée officiellement sous le nom “AURORA-CoV“.

*

Enfin il est a noter que :

  • Le premier vaccin russe contre le Covid19, et le principal en Russie vient d’être également réadapté par ses créateurs pour faire face au variant Delta.
  • Le centre Chumakov (qui dépend de l’Académie des sciences) et qui a produit le 3ieme vaccin russe contre le Covid19, le CoviVac, prépare également une version améliorée de son vaccin contre le Covid19.
  • Enfin l’institut Blokhina de Nijni-Novgorod mène également des recherches pour créer un nouveau vaccin russe (le cinquième) assez novateur contre le Covid19 sous forme de gouttes nasales.

*

Voir : Le SputnikV premier vaccin contre le Coronavirus

Vaccination en RUSSIE (26/08/2021)

La vaccination en Russie a commence sur un rythme extrêmement lent, comme les lecteurs de DISSONANCE – Le journal d’un Frussien peuvent tous les 23 / 24 du mois le constater par ma statistique mensuelle (voir liens ci-dessous) et savoir ce qu’il en est.

Situation au 26.08.2021:

43.130.703 personnes (29.5% de la population) ont reçu au moins 1 composant
35.700.916 personnes (24.4% de la population) ont reçu 2 composants.

Vitesse de vaccination sur les 7 derniers jours :
209.492 personnes / jour
498.516 piqûres / jour

Les régions qui ont le plus vaccinés en pourcentage de la population
– l’Oblast de Belgorod (45,6% de la population)
– La Chukotka (42,7% de la population)
– L’Oblast de Moscou (41,5% de la population)
– La Tchétchénie (41,1% de la population)
– L’Oblast de Toulskaya (37,7% de la population)
– La Mordovie (37,5% de la population)
– l’Oblast de Tioumen (36% de la population)
– Moscou (35,9% de la population)

Les régions qui ont le moins vaccinés en pourcentage de la population
– La Daghestan (11,5% de la population)
– La Kabardino-balkarie (17,8% de la population)
– l’Ossétie du nord (18,1% de la population)
– l’Oblast de Vladimir (19% de la population)
– Le Primorié (20% de la population)

Situation au 23/07/2021
Situation au 15 juillet 2021
Situation au 23 juin 2021
Situation au 24 mai 2021
Situation au 23 avril 2021
Situation au 23 mars 2021
Situation au 23 février 2021

Vaccination et partis politiques en Russie (2)

Pour faire suite à mon article du 31/07 dernier sur les partis politiques et la Russie quelques informations complémentaires sur les pourcentages de vaccination contre le Covid19 par soutiens des partis politiques en Russie :

  • 55% des supporters de Russie unie ont été vaccinés.
  • 49% des votants pour Yabloko ont été vaccinés.
  • 48% des sympathisants du parti “Gens nouveaux” ont été vaccinés.
  • 44% des partisans des Russes justes ont été vaccinés.
  • 42% des partisans du LDPR ont été vaccinés.
  • 31% des partisans du Parti communiste ont été vaccinés.
    • Le pourcentage de sympathisants politiques souhaitant se faire vacciner est le plus élevé chez Russie-unie est chez Russie-unie et Russie Juste avec 28% et est le plus bas chez les gens ne souhaitant pas voter (16%) et chez les sympathisants du Parti communiste (18%).

Source

Bielorussie et Covid 19 : où en est-on ?

Certains lecteurs m’ont écrit pour me demander, du point de vue Covid19 et Vaccin ce qui se passait en Biélorussie.

Les autorités biélorusses ont adopté une gestion du Covid19 à la suédoise, en quelque sorte, et aujourd’hui la Biélorussie annonce que, sur une population de 9,5 millions d’habitants, le pays aurait au 02/08 quelque 447.000 cas et 3.472 morts.

Je reviendrais prochainement sur la démographie de la Biélorussie en 2020, sur la crise Biélorusse du Covid19 et la forte surmortalité du pays.

Loukachenko vient ausi d’annoncer que son pays devenait un Hub de vaccination pour 73 pays pour des sommes attractives : autour de 2 euros.

La Biélorussie se propose même de vacciner les Ukrainiens. qui souhaiteraient du SputnikV, un comble alors que la Biélorussie ne dispose pas encore de son vaccin (contrairement aux affirmations de son président) mais bénéficie du SputnikV russe qu’elle reçoit à prix d’amis (comme l’énergie), le pays ayant du reste été le premier à accréditer le SputnikV.

Loukachenko affirme que “pour l’instant, la vaccination obligatoire n’est pas nécessaire dans le pays mais la recommande pour les personnes âgées en affirmant que: “Nous devons protéger les personnes âgées. Je veux qu’elles comprennent cela. (…) Je vous demande juste de le faire. C’est un danger bien moindre (la vaccination), cent fois moins que de tomber malade “.

Situation des vaccins étrangers en Russie

Un lecteur et commentateur a posé la question de l’accès aux vaccins étrangers en Russie, et de quelle est la situation actuelle sachant que des cliniques privées permettraient plausiblement déjà de se faire vacciner par des vaccins étrangers en Russie.

Aujourd’hui la situation en Russie est la suivante : tous les vaccins étrangers sont officiellement interdits puisque la Russie dispose de 4 formules vaccinales : le SputnikV, le Spoutnik Light, l’EpiVacCorona et le CoviVac.

La Russie qui exporte ses vaccins a bien entendu et en contrepartie reçu des demandes de laboratoires étrangers pour valider l’import de vaccins étrangers en Russie, visiblement pas de Pfizer, mais les autorités affirment que ce ne serait pas à l’ordre du jour.

Logiquement, pour pouvoir continue à exporter et maintenir un scénario victorieux et positif bien mérité, le Kremlin sera sans doute contraint à autoriser des vaccins étrangers en Russie, asiatiques d’abord puis occidental-européen lorsque le SputnikV sera acceptées en Europe, plausiblement à l’automne 2021.

Le ministère de la santé a par exemple commencé l’analyse du vaccin chinois CanSino biologics dont la production, « si » elle devait etre validée par le ministère de la santé en dernier recours, serait assurée par l’entreprise russe Petrovaks et vient aussi d’autoriser une première phase d’études de compatibilité entre le Sputnik Light et Astra Zeneca (les deux vaccins étant similaires car utilisant tous les deux des adénovirus) qui devrait commencer en mars 2022, le projet lui datant de 2020 et avait entrainé une forte chute du cours de bourse d’AstraZeneca.

Sur le plan politique, c’est la confusion, comme je l’ai expliqué sur ce blog, l’extrême gauche et les libéraux pro-occidentaux sont à la pointe de la lutte contre la Vaccination.

De façon peu surprenante, ce sont en effet les cadres du parti libéral pro-occidentaux de Iabloko qui ont fait une demande au Kremlin d’accepter les vaccins étrangers et occidentaux pour : « les citoyens qui ont des doutes sur les vaccins disponibles en Russie et car ces derniers devraient avoir le “droit” de choisir et une alternative ».

De leur côté, des élus d’extrême gauche, dont du KPRF, ont eux appellé à qualifier le Coronavirus d’agent étranger et même interdire son export, à faire grève contre le vaccin ou encore ont comparé le vaccin aux chars nazis allemands qui ont attaqué Moscou (SIC).

Dans cette Kasha bien locale, le leader du KPRF russe vient d’affirmer que la Russie serait en train de devenir fasciste, des affirmations fantaisistes qui sont les mêmes que celles qu’avaient émises Serguey Butman , l’éminent commentatur libéral, lors de notre dernier débat sur france24.

La gauche russe ressemble de plus en plus à la gauche francaise, et le parti communiste russe,au parti communiste francais.

Tout cela arrive dans les semaines précédant l’élection législative de septembre prochain, une élection qui ne devrait amener aucun bouleversement politique selon toute vraisemblance.  

Vaccination et partis politiques en Russie

L’institut LEVADA a publié un sondage sur la vaccination en Russie, montrant l’humeur des russes sur ce sujet.

– 41% des russes semblent craindre le coronavirus contre 57% qui semblent ne pas le craindre, ces chiffres sont stables depuis le début 2021.

– 54% des russes seraient toujours contre le fait de se faire vacciner, 19% l’auraient déjà fait et 25% seraient sur le point de le faire.

– Les classes d’âges qui souhaitent se faire vacciner sont :
Les 18 / 24 ans (27%)
Les 40 / 54 ans (27%)
Les > 55 ans (25%) tandis que 47% des > 55 ans refusent la vaccination, expliquant en partie la forte surmortalité russe (voir ici, iciici, ici, ici ou).
 Les 25 / 39 ans sont eux les plus hostiles à se faire vacciner.

– Les raisons pour lesquelles les gens ne souhaitent pas se faire vacciner en Russie sont majoritairement :
/ La peur d’effets secondaires (33%)
/ La volonté d’attendre la fin des essais cliniques (20%)
/ L’idée que le coronavirus ne mérite pas un vaccin (16%)
/ Car la personne a été malade (9% (!) , ce qui à l’échelle fédérale donnerait 13 millions de gens qui savent qu’ils ont été malades (sans compter les asymptomatiques) et non les 6 millions officiels 🙂 –> Relire mon calcul sur ce sujet qui permet de calculer logiquement que ce sont autour de 30 millions de russes qui ont eu le Covid19.
/ Existence de contres indications m édicales (8%).

– En outre, 52% des gens sondés opposés à la vaccination estiment que l’individu doit pouvoir choisi et 41% des gens sondés semblent prêts à ne se faire vacciner à aucun prix.

– Les classes d’âges les plus hostiles à se faire vacciner sont :
Les 25 / 39 ans (65%)
Les 18 / 24 ans (60%)
Les 40 / 54 ans (50%)
Les > 55 ans (47%)

Contrairement à ce que l’on peut lire dans la presse francaise, l’électorat Poutine est le plus favorable au vaccin puisque chez les supporters du président Vladimir Poutine, 50% des sondés soutiennent la vaccination et 47% ne la soutiennent pas.
Chez les opposants au président Poutine par contre, 79% ne soutiennent pas la vaccination et 18% la soutiennent.

Ce que l’on peut en pré-conclure :

– Du coronavirus meurent donc plus d’opposants au système Poutine, par manque de confiance dans le vaccin des autorités russes etdonc du “vaccin de Poutine”, que des soutiens du président Poutine qui sont plus favorables au SputnikV.

– Les jeunes russes sont scindés entre une opposition aux autorités et au « vaccin de Poutine » et une tendance qui pousse à la vaccination que ce soit chez certains libéraux ou majoritairement au sein du Bloc conservateur Russie Unie / LDPR.

– Les partis politiques qui s’opposent le plus a la vaccination au SputnikV sont les communistes et les libéraux qui ont demandé l’introduction en Russie de vaccins étrangers.

NB : si les communistes sont les plus en pointe de la lutte contre la vaccination obligatoire en Russie , ce sont les libéraux qui, par manque de confiance dans le “SputnikV du Kremlinsouhaitent l’importation de vaccins étrangers en Russie et en ont fait la demande aux autorités russes.

Vaccination en RUSSIE (23/07/2021)

La vaccination en Russie a commence sur un rythme extrêmement lent, comme les lecteurs de DISSONANCE – Le journal d’un Frussien peuvent tous les 23 / 24 du mois le constater par ma statistique mensuelle (voir liens ci-dessous) et savoir ce qu’il en est.

Aujourd’hui les choses se sont accélerées surtout au cours du dernier mois.

Au 23/07/2021

  • 56 579 703  piqûres ont été faites contre 36 719 788  il y a 1 mois, 26.487.429 il y a 2 mois, 17.676.247 il y a 3 mois, 9.338.070 il y a 4 mois et 4.162.684 il y a 5 mois.
En vert la courbe pour le premier composant
En orange la courbe pour le second compsant

34 167 937 de russes (23,38% de la population) ont reçu au moins 1 dose
22 411 766 (15,33% de la population) ont reçu 2 doses.

Quelques 17 régions s’approcheraient de l’immunité collective (entre les vaccins et les anticorps post maladie) dont notamment
Moscou
Saint-Pétersbourg
Touva
La Carélie
La Bouriatie
La Kalmoukie,
L’Altaï,
La Yakoutie,
Komi,
Moscou,
Sakhaline,
Magadan,
Arkhangelsk,
la région de Mourmansk,
les districts autonomes de Chukotka et de Yamalo-Nenets.
et Belgorod.

L’Oblast de Belgorod (dont j’ai parlé ici) est en tête en Russie avec 38,79% de sa population vaccinée,devant la Chukotka (37,985), La Tchétchénie (35,76%), l’Oblast de Moscou (34,23%) et Moscou avec 31,61%.

Les zones les moins vaccinées sont le Daguestan ( 6,91%), la Kabardino Balkarie(11,68%), l’Oblast de Vladimir (14,23%), l’Oblast de Ryazan (14,57%) et l’Ossétie du nord avec 14,63%.

Sur la semaine passée, 477.500 personnes par jour ont reçu une dose et 806.054 doses sont distribuées par jour.

A ce rythme il faudra 73 jours pour vacciner 60% de la population adulte et 112 jours pour vacciner 60% de toute la population du pays.

Source

Au 22/07/2021, 910.000 militaires russes auraient reçu les deux composants soit 100% du contingent, et 23.228 militaires auraient reçu un 3ieme composant.

Les étrangers peuvent se faire vacciner désormais, les details sont ici

*

Depuis notre dernier article du 15/07/2021 de nouveaux sujets ont rendu la vaccination obligatoire et notamment :
– Le daguestan
– Maril El
– Le Kamtchatka
– le Krai de Krasnodar
La vaccination pourrait devenir obligatoire sur Saint peterbourg

39 sujets sur 85 ont adpoté ces mesures de vaccination obligatoire

Par contre la vaccination de devrait pas devenir obligatoire pour les enfants mais sans doute pour les étudiants.

*

Le président russe Vladimir Poutine lors d’une réunion avec le gouvernement russe ce lundi 21/07/2021 a reaffirmé que

  • La Russie ne comprenait pas les collègues étrangers qui ralentissent l’enregistrement des vaccins russes contre le coronavirus, et divisent l’épidémie entre la leur et celle des autres (voir sur ce sujet mon article)
  • L’épidémie insidieuse et récurrente de coronavirus cause de nombreux problèmes.
  • La Russie doit accélérer le rythme de la vaccination contre le coronavirus
  • La vaccination ne peut pas être imposée il faut expliquer aux gens l’importance du vaccin et les exhorter à se faire vacciner.

Situation au 15 juillet 2021
Situation au 23 juin 2021
Situation au 24 mai 2021
Situation au 23 avril 2021
Situation au 23 mars 2021
Situation au 23 février 2021

Belgorod, vers l’immunité collective sans mesures contraignantes ?

J’écrivais hier sur la vaccination en Russie, il existe une région qui n’a vraisemblablement pas besoin d’introduire la vaccination obligatoire ni aucunes mesures contraignantes autres , il s’agit de la région de Belgorod.

En général, les autorités sanitaires évaluent que le processus de vaccination dans la région est assez actif et la région est celle qui a le plus haut pourcentage de vaccinés de Russie au 14/07 avec 35,6% de la population.

Au rythme actuel de 10.121 piqures / jour, il faudra encore seulement 32 jours pour que 50% de la population soit vacciné.

Plus de 62% de la population adulte est déjà vaccinée dans certains districts tels que le district de Krasnoyaruzhsky et 50% dans les districts d’Ivnyansky, Chernyansky, Krasnensky, Volokonovsky et Novooskolsky.

Courbe de la vaccination dans la region depuis le 15/02/2021

La région fait actuellement face à sa troisième vague comme toute la fédération de Russie comme on peut le voir ci dessous : le nombre de cas est en bleu et le nombre de décès en noir.


Source