Avec qui Vladimir Poutine a t-il passe le plus de temps au téléphone depuis le début de l’opération Z

Et le gagnant est Emmanuel Macro avec 11 appels entre le 24/02 et le 23/06, a égalité avec Loukashenko mais sur une période plus étendue allant du 24/02 au 23/07.

Viennent ensuite le président du Kazakhstan, d’Allemagne, de Turquie, d’Israël, d’Azerbaïdjan puis d’Inde.

Une nouvelle expression et un nouveau verbe sont même apparus sur le RUnet (l’internet russe) ; Makronit (Макронить) ou le fait d’apeller quelqu’un sans raison et à n’importe quelle heure.

Source

L’insécurité diminue en Russie

De janvier à mai 2022, 822 400 crimes ont été enregistrés sur le territoire de la fédération de Russie, soit 2,8 % de moins qu’à la même période l’année dernière.

Plus de la moitié de tous les crimes enregistrés concernent des vols de la propriété d’autrui.

Pertes militaires de la DNR

La république de Donetsk ou DNR, communique très clairement sur ses pertes.

La DNR est le sujet de forces alliées qui a subi le plus de pertes depuis le début de l’opération Z en Ukraine.

Le graphique ci-dessus montre clairement l’évolution du nombre de décès et de blessés et comme on peut le voir les pertes ont été croissantes et terribles jusqu’au milieu du moins de mars et depuis sont en constante diminution.

En bleu : les décès – En rouge : les blessés

Ci dessus les chiffres en colonne par semaine avec le nombre hebdomadaire de décès / blessés / nombre de décès moyen par jour / nombre de blessés moyen par jour et le ration de décès par blessés.

Comme on peut le voir, la situation ne s’est qu’aggravée du début du conflit pour atteindre un pic de décès de 232 morts sur la semaine du 18/03 au 24/03 et un pic de blessés de 871 cette même semaine.

Mi mars est la date a laquelle les autorités russes ont annoncé leur changement de stratégie et la concentration des opérations dans le Donbass.

Entre le 17/02 (date a laquelle l’OSCE a constaté un début d’offensive) et le 28/07/2022 les forces de la DNR ont donc perdu 2.484 soldats et ont eu 10.356 blessés mais la dynamique globale est fortement en baisse.

69% des Russes ne sont jamais allés à l’étranger (FOM)

Selon les recherches de l’institut FOM : 69% des Russes n’ont jamais voyagé à l’étranger.

9% des citoyens russes ont voyagé hors de Russie il y a dix ans ou plus et 6% il y a cinq ans ou plus.

Seulement 2% des gens interrogés ont voyagé à l’étranger il y a moins d’un an.

20% des répondants se sont rendus dans d’autres régions de Russie il y a moins d’un an, la plupart dans les régions de Sotchi et de Krasnodar (35 % de tous les répondants), à Saint-Pétersbourg, Moscou, Crimée (19 % chacun) et également dans la région de la Volga (14 %).

En 2014, une étude menée par le “Centre Levada” a montré que 76% des Russes n’ont même pas de passeport étranger.

Source

Sondage moscovite sur la démographie, le mariage homosexuel et l’avortement

65% des Moscovites pensent que le mariage homosexuel menace davantage la démographie que l’avortement (35%) selon un sondage Мосопрос sur 7.668 habitants de la ville.

Les femmes considèrent l’homosexualité comme une menace pour la démographie plus souvent que les hommes – 67% contre 60%.

Ou en sont les réserves de changes russes au 22/07/2022

Le volume des réserves internationales de changes de la Russie s’élevait à 567 milliards de dollars au 22 juillet 2022, soit une hausse de 0,3 % et 1,7 milliard de dollars depuis le 15 juillet 2022.

Pour rappel les réserves internationales de changes de la Russie avaient atteint un record historique le 18/02/2022 avec 643,2 milliards de dollars.

Depuis le début de la guerre en Ukraine, les réserves de changes sont passées de 629,4 milliards de dollars le 25 février a donc 567 milliards soit une baisse de 62,4 milliards de dollars.

Opération spéciale en image : Jour 158

Quelque part en Ukraine, sur le territoire de la Nouvelle Russie …

Combien de citoyens étrangers ont obtenu la nationalité russe sur le S1 2022

287 503 citoyens étrangers ont obtenu la nationalité russe sur les six premiers mois de 2022, soit 64 000 de moins que sur les 6 premiers mois de 2021, ce chiffre était de351 670 personnes.

Au cours des 6 premiers mois de 2022, le nombre de faits d’enregistrement migratoire de citoyens étrangers et d’apatrides s’est élevé à plus de 8 millions, soit près de 3 millions de plus qu’à la même période l’année dernière.

Au cous de la période, 30 000 permis de résidences (VNJ) ont été délivrés à des étrangers et 39 000 permis de séjour temporaires (RVP).

Source