Category Archives: Mobilisation

Rencontre de Vladimir Poutine avec les mères des participants à l’opération spéciale :

Résumé des déclarations de Poutine lors de la réunion avec les mères des participants à l’opération spéciale :

▪️ “Tout vient de la famille, et le fait que vos fils, la plupart d’entre eux, ont choisi un destin tel que servir la patrie, défendre la patrie, la Russie, protéger notre peuple, dans ce cas en Novorossie, dans le Donbass, c’est aussi le résultat de votre travail, sans aucun doute. Ce n’est pas le résultat d’une consigne quelconque et moralisatrice, c’est le résultat d’un exemple personnel. Ca a toujours été comme ça”

▪️Je veux que vous sachiez : moi personnellement et l’ensemble des dirigeants du pays – nous partageons cette douleur, nous comprenons que rien ne peut remplacer la perte d’un fils, la perte d’un enfant”

▪️Je sais que les participants à l’opération spéciale ne se divisent pas en castes et nationalités distinctes, ils s’entraident, réalisant que leur vie dépend de l’entraide.

▪️Les militaires russes, y compris les combattants du Caucase, sont inhérents à l’accomplissement adéquat de leur devoir militaire.

▪️Le plus important est que nous sommes tous des mortels, un jour nous quitterons ce monde, la question est de savoir comment nous avons vécu.

▪️Maintenant, il est probablement devenu évident que cette réunification (de la Russie avec le Donbass) aurait dû se produire plus tôt. Peut-être n’y aurait-il pas eu autant de victimes parmi les civils, il n’y aurait pas eu autant d’enfants tués sous les bombardements.

Quant à 2014, bien sûr, avec le recul, nous sommes tous intelligents, mais nous sommes partis du fait qu’il aurait peut-être été possible de parvenir à un accord, et Lougansk, Donetsk, d’une manière ou d’une autre dans le cadre des accords de Minsk, aurait pu se réunir avec l’Ukraine. Nous allions sincèrement vers cela, mais, en même temps, nous ne ressentions pas pleinement l’état d’esprit des gens, il était impossible de comprendre pleinement ce qui se passait là-bas.

▪️Le peuple russe vit selon des valeurs communes, cela est inhérent au peuple de la Fédération de Russie.

▪️ La Russie ne combat pas les Ukrainiens, mais combat ceux qui utilisent le peuple ukrainien comme chair à canon.

▪️La Russie atteindra ses objectifs.

▪️Les opposants de la Russie opèrent dans l’espace de l’information pour dévaloriser les actions de l’armée russe défendant Donbass, Zaporozhye et Kherson.

▪️Il est pas nécessaire de recruter plus de personnes dans le cadre de la mobilisation partielle. 

Source

Combien toucheront les mobilisés pour l’opération spéciale en Ukraine ?

Le ministère de la Défense russe a clarifié la procédure de paiement aux soldats mobilisés et contractuels

. ▪️ Une somme forfaitaire payable en une fois de 195 000 roubles est accordée aux conscrits qui, pendant la période de service, ont décidé de devenir des soldats contractuels et ont signé un contrat, appelés pour une mobilisation partielle, ainsi qu’à ceux qui ont signé un contrat d’un an ou plus.

▪️Le montant minimum que les mobilisés recevront dépend du grade militaire et du poste militaire qu’ils occupent.
-Le salaire de base sera de 195.000 roubles / mois soit 3.250 euros au cours du jour.
-Le salaire d’un commandant de peloton appelé pour une mobilisation partielle sera de 225 000 roubles / mois soit 3.750 euros au cours du jour.
– Le salaire d’un commandant de bataillon sera de 243 000 roubles / mois soit 4.050 euros au cours du jour.

L’argent mobilisé sera crédité sur une carte bancaire du 10 au 20 de chaque mois pour le mois de prestation précédent.

Sa famille peut également percevoir une allocation monétaire pour la personne mobilisée, si elle en a exprimé le souhait.

158 mille roubles sur 195 000 roubles ne seront pas soumis à l’impôt sur le revenu à 13%.

Dans de nombreuses regions , des sommes et avantages additionels seront verses aux gens qui combattent comme par exemple:

En Crimée, un paiement unique additionnel de 200 000 roubles soit quelques 3.635 euros.

Dans la capitale, Moscou, 50 000 roubles (900 euros) supplémentaires seront versés mensuellement pendant la période de service.

Certaines entreprise se sont engagées à verser mensuellement le même montant à leurs employés appelés comme par exemple KamAZ.

Des régions de Russie autorisent la “mobilisation ouvrière” des étudiants

Les autorités de sept régions de Russie ont autorisé la “mobilisation ouvrière” des étudiants : les régions de Kaluga, Kemerovo, Kurgan, Koursk, Leningrad, Tcheliabinsk et de l’Okrug autonome de Tchoukotka.

Qu’est ce que cela signifie ?

La possibilité d’attirer des étudiants des écoles techniques professionnelles sur les lieux des employés des entreprises qui ont été appelés dans le cadre de la mobilisation partielle.

La première région où les étudiants ont commencé à remplacer les employés mobilisés dans les entreprises a été la région de Kemerovo le 6 octobre.

Fin de la mobilisation partielle en Russie

Le ministère de la Défense de la Fédération de Russie vient ce 31 octobre 2022 d’officiellement annoncer que toutes les activités dans le cadre de la mobilisation partielle en Russie sont terminées.

À l’avenir, le travail des commissariats militaires pour le recrutement des forces armées de la Fédération de Russie ne sera organisé qu’en acceptant des volontaires et des candidats au service contractuel. Tous les membres du personnel des bureaux d’enregistrement et d’enrôlement militaires impliqués dans la mobilisation partielle ont reçu l’ordre de retourner à partir du 31 octobre pour exercer leurs fonctions habituelles.

Qu’est ce que le service contractuel ?

Il s’agit de rejoindre l’Armée sur une base volontaire et ainsi devenir un “défenseur volontaire de la Patrie” comme expliqué sur le site.

Qui peut s’enrôler dans l’armée ?
• les militaires conscrits qui ont reçu une formation professionnelle supérieure ou secondaire avant d’être appelés au service militaire ;
• les militaires conscrits ayant servi pendant au moins trois mois ;
• les citoyens en réserve;
• les citoyens de sexe masculin qui ne sont pas dans la réserve et qui ont une formation professionnelle supérieure ou secondaire ;
• les citoyennes qui ne sont pas dans la réserve ;
• les citoyens étrangers de plus de 18 ans séjournant légalement sur le territoire de la Fédération de Russie.

Que reçoivent les familles des soldat blessés ou tués en Ukraine ?

Les familles des soldats morts en Ukraine recevront entre 3 et 7,4 millions de roubles, soit entre 50.000 et 120.000 euros au cours d’1 euro pour 60 roubles.

Si les décès concernent des familles de militaires et des forces de l’ordre, les familles toucheront un paiement additionnel de 5 millions de roubles soit 85 000 euros au cours d’1 euro pour 60 roubles.

Les familles des soldats blessés recevront entre 1 et 3 millions de roubles soit entre 16.000 et 50.000 euros au cours d’1 euro pour 60 roubles, en fonction des régions.

Toutes ces sommes sont recevables par les conjoints, les parents, les enfants mais aussi, si le défunt n’a pas de famille, par des frères / sœurs.

En outre tous les militaires blessés au cours de l’opération recevront également des paiements additionnels, c’est-à-dire une assurance et une indemnité unique pour une blessure, une blessure ou une commotion cérébrale

Vers la fin de la mobilisation partielle du 21 septembre?

Vladimir Poutine a fait plusieurs déclarations lors du sommet Russie-Asie centrale au Kazakhstan sur le déroulement de l’opération spéciale. 

 Sur le déroulement des hostilités et des frappes de missiles:

La Russie ne se fixe pas pour objectif de détruire l’Ukraine.

Il n’y a pas besoin de frappes massives maintenant. Lors des récentes attaques, seules sept des 29 cibles n’ont pas été touchées.

L’affrontement direct des troupes de l’OTAN avec les forces armées russes est une démarche dangereuse, elle conduira à une catastrophe mondiale. 

Sur la mobilisation:

La mobilisation partielle est presque terminée, elle sera achevée dans environ deux semaines. 

Il y a déjà 222 000 personnes mobilisées sur un total estimé à 300 000. Le ministère de la défense avait initialement prévu moins de 300 000 personnes pour la mobilisation partielle.

La formation des mobilisés dure de 5 à 10 jours, suivie de 5 à 15 jours dans les unités militaires et d’une formation complémentaire avec les troupes. Toutes les personnes mobilisées doivent être formées.

33 000 mobilisés sont déjà dans les unités, 16 000 sont en service de combat.

La ligne de contact en Ukraine est de 1 100 kilomètres et ne peut être tenue par les seules troupes contractuelles.

Le parlement russe sera chargé d’inspecter le processus de mobilisation dans le pays.

Sur la mobilisation en Russie (05-10-2022)

Sergei Shoigu a tenu une conférence téléphonique avec la direction des Forces armées hier lundi 04 octobre 2022.

Qu’en est-il ?

 – Dans le cadre de la mobilisation partielle, plus de 200 000 personnes sont arrivées dans les Forces armées depuis le 21 septembre, qui ont reçu pour instruction de fournir tout le nécessaire et de les nommer aux postes militaires appropriés ;

– La formation des mobilisés est réalisée dans 80 terrains d’entraînement et dans six centres de formation du pays ;

– Les commandants des districts militaires et de la Flotte du Nord sont tenus d’assurer la formation du personnel au bon niveau sous la direction d’officiers ayant une expérience du combat ;

– Le personnel militaire sera envoyé dans les zones de combat exclusivement en collaboration avec des unités participant déjà à l’opération spéciale.

– Les volontaires qui se sont présentés aux bureaux d’enregistrement et d’enrôlement militaires de leur propre initiative ne doivent pas être refusés, sauf s’il y a de bonnes raisons à cela ;

– L’État-Major a été instruit d’apporter aux bureaux d’enregistrement et d’enrôlement militaire et aux présidents des commissions de projet des explications détaillées sur la procédure d’octroi des sursis à certaines catégories de citoyens ;

– La conscription d’automne commencera en novembre et comptera 7 500 personnes de moins que l’année dernière ;

– Les conscrits démobilisés rentreront chez eux, et ceux qui viennent d’être appelés iront dans des unités non impliquées dans l’opération spéciale ;

Sur la mobilisation en Russie (28-09-2022)

Le ministère de la Défense de la Fédération de Russie a clarifié la procédure de mobilisation partielle, tous les détails sont trouvables ici.

Qui est concerné ?

  • Les soldats et les sergents de moins de 35 ans
  • Les officiers subalternes – jusqu’à 50 ans,
  • Les officiers supérieurs – jusqu’à 55 ans.
  • Ceux qui ont des spécialités militaires appropriées et particulières et notamment les parachutistes, les snipers, les tankistes, les spécialistes en tirs de raquettes, les artilleurs, les chauffeurs et chauffeurs-mécaniciens, les experts en communication et électronique.
  • L’un des facteurs clés de la conscription est la présence d’une expérience de combat, a souligné le ministère de la Défense. Certains postes peuvent être occupés par des femmes ayant des spécialités militaires notamment liées a la santé, mais le besoin de tels spécialistes est minime à ce jour.
  • En vertu de la loi, les citoyens de réserves non soumis à la conscription sont les employés des entreprises de l’industrie de la défense reconnues temporairement inaptes pour des raisons de santé, ainsi que ceux qui s’occupent constamment d’un membre de la famille ou des personnes handicapées du premier groupe.
  • En outre, le projet n’affectera pas les personnes à charge de quatre enfants ou plus de moins de 16 ans, ainsi que celles dont les mères, en plus d’elles, ont quatre enfants ou plus de moins de huit ans et les élèvent sans mari.
  • Si un retraité militaire, indépendamment de son appartenance aux forces de l’ordre, est à la retraite (plus de 65 ans ou pour des raisons de santé) et radié du registre militaire, il n’est pas non plus soumis à la conscription pour la mobilisation.
  • Les citoyens qui ne vivent pas de manière permanente en Russie ou qui ne sont pas enregistrés auprès de l’armée ne sont pas soumis à la conscription. Ceux qui décident de quitter le pays pour une courte période, mais qui sont enregistrés à leur lieu de résidence, peuvent être appelés.

Quid des mobilisés ?

Les mobilisés devraient recevoir entre 135.000 et 205.000 roubles par mois pour leur participation à l’opération militaire en Ukraine, selon leurs rangs et les régions, soit entre 2 500 et 3.725 euros par mois.

Le chef de la Crimée, Sergei Aksyonov, a promis aux mobilisés de Crimée un paiement unique additionnel de 200 000 roubles soit quelques 3 635 euros.

Dans la capitale, Moscou, 50 000 roubles (900 euros) supplémentaires seront versés mensuellement pendant la période de service.

Certaines entreprise se sont engagées à verser mensuellement le même montant à leurs employés appelés comme par exemple KamAZ.

Les gens mobilisés qui travaillent voient en outre leur poste maintenu et l’employeur doit s’acquitter de toute dette envers l’employé.

Enfin ces jours ci un projet de loi envisage en addition :
– Un paiement unique de 300 000 roubles (5.450 euros)
– L’exonération du paiement des intérêts sur les prêts hypothécaires et à la consommation pendant la durée du service ;
– L’indemnisation du coût du logement et des services communaux à hauteur de 50% ; – L’établissement d’une allocation mensuelle pour les enfants de moins de 3 ans.
– L’établissement d’une allocation pour l’épouse enceinte d’un citoyen mobilisé ;
– L’exonération de la taxe foncière
– L’instauration d’une compensation de 50% du coût de l’assurance voit.

Quelle est la situation réelle ?

Dans les faits, il n’y a pas de quotas pour le nombre de personnes appelées et chaque région de la Fédération de Russie a une tâche de mobilisation propre qui basée sur le volume de la réserve.
La situation par région peut etre suivi ici, certaines régions ayant déjà rempli leur quota.

Et les histoires de convocations par erreurs ?

Oui il y a eu des erreurs , des bugs dans la convocation de gens qui ne correspondent pas aux critères ci dessus, Pourquoi et comment ?

Simplement, malheureusement, car en Russie le diapason d’organisation des services publics varie de 1 à 100 et que donc dans de nombreux sujets de la fédération de Russie les bureaux militaires sont beaucoup plus désorganisés que dans d’autres et se sont de facto empressés de recruter coûte que coûte, et peu importe qui, pour arriver à un résultat conforme à la tâche de mobilisation. A cela il faut ajouter le facteur personnel et une certaine culture des listes en Russie et on comprend mieux comment ces erreurs ont pu arriver.

La bonne nouvelle est qu’on en parle beaucoup en Russie au sein des structures officielles et des médias d’Etat. Le parti du president russe a par exemple ouvert une Hotline pour répondre aux questions, prendre les plaintes et suivre les dossiers.
Dans certaines régions, des autorités de bureaux militaires ont même été licenciées.

Il existe aussi une procédure officielle de contestation de la décision.

Il y a donc certainement une désorganisation, mais on est bien loin d’un vent de folie qui se serait saisi des autorités russes.

Mobilisation partielle en Russie

Le president Vladimir Poutine vient d’annoncer une mobilisation partielle annoncée en Russie, à compter de ce jour, qu’est ce que cela veut dire ?

– Cette mobilisation ne concerne que les citoyens qui sont actuellement dans la réserve et ont servi dans les forces armées, ont certaines spécialités militaires et une expérience pertinente, seront soumis à cette conscription pour le service militaire.

– Les personnes appelées au service militaire avant d’être envoyées dans les unités suivront obligatoirement un entraînement militaire complémentaire tenant compte de l’expérience de l’opération militaire spéciale.

– Les activités de mobilisation commenceront aujourd’hui, 21 septembre ;

– Les Russes mobilisés recevront des garanties, comme celles des salariés sous contrat ;

– Cette mobilisation devrait selon le ministère des armées concerneraient quelques 300.000 hommes, soit 1% de toutes les ressources mobilisables en Russie qui se montent à quelques 25 millions de personnes.

La libération de tout le territoire du Donbass reste l’objectif inchangé du NWO ;

*

Information complémentaire

En Russie la mobilisation générale n’est possible que lorsque la guerre est déclarée.

Dans ce scénario tous les citoyens en âge de conscription recevraient une citation à comparaître au bureau d’enrôlement militaire et s’inscrire à la première étape de mobilisation.

Tous ceux qui sont enregistrés auprès de l’armée (et donc sur le registre militaire) recevront une convocation de se présenter au bureau d’enrôlement militaire, où ils seront affectés à une unité militaire spécifique.

Sur ce registre militaire ne figurent que les personnes qui ont servi dans l’armée, ainsi que celles qui sont diplômées des universités avec un département militaire ainsi que les membres de certaines forces de sécurité : ministère de l’Intérieur, comité d’enquête, ministère des Situations d’urgence.

Ceux qui ont 27 ans et n’ont pas fait leur service militaire (pas servi) seraient, en cas de mobilisation générale, considérés comme réservistes.

Aujourd’hui l’état de guerre n’est pas déclaré en Russie, l’opération en Ukraine a le statut d’opération militaire spéciale.