Category Archives: Démographie

La mortalité en Russie en 2021 hors au coronavirus a diminué de 1,02 %.

J’ai déjà beaucoup écrit sur ce blog sur les deux terribles années 2020 et 2021 que la Russie a connu du point de vue de la mortalité qui a découlé de l’épidémie de Covid en Russie.

Hors Covid,la situation continue à s’améliorer en Russie.

La vice première ministre Tatyana Golikova vient d’annoncer qu’en excluant la surmortalité due au COVID-19, la mortalité en Fédération de Russie a diminué de 1,02% au cours de l’année écoulée.

  • La mortalité due aux troubles du système cardio-vasculaire a diminué de 1 %
  • La mortalité due aux tumeurs / cancer a diminué de 3,7 %
  • La mortalité due au virus de l’immunodéficience humaine – de 8,5 %,
  • La mortalité due à la tuberculose – de 8,9 %
  • La mortalité due aux maladies du système endocrinien, de troubles de l’alimentation et les troubles métaboliques – de 14,6 %,
  • La mortalité due aux causes externes – de 0,9 %

Source

Démographie de la Russie en Avril 2022

99.697 naissances contre 110.667 en avril 2021 soit 10.970 naissances en moins et une baisse de 9,1%.
C’est la première fois que la Russie voit moins de 100.000 naissances dans un mois, que s’est il passé en Juillet 2021 ?

146.601 décès contre 168.345 décès en avril 2021 soit une baisse de 12,9% avec 21.744 décès en moins.
Parmi ces décès:
7.797 décès avec le Covid-19 comme principale cause de décès et 436 décès avec le Covid-19 comme maladie concomitante, a influencé le développement d’autres maladies et a contribué à l’apparition de complications qui ont accéléré le décès du patient.
Donc le Covid-19 représente un peu moins de 6% de la mortalité totale.

Pour rappel en avril 2020 : 149.468 décès
et en Avril 2019 : 153.867 décès.

Nous sommes donc revenus a une mortalité pré-Covid.

Source

Source

Résultats préliminaires additionnels du recensement de Rosstat de 2021

J’ai déjà parlé du grand recensement de 2021 de Rosstat et voila quelques résultats additionnels :

Aujourd’hui 147,2 millions de personnes vivent en Russie soit 2,05 millions d’habitants de plus qu’en 2010, une hausse de population de 1,4 %.

Parmi les leaders de l’immigration intérieure figurent Moscou et la région de Moscou, Saint-Pétersbourg et la région de Leningrad, ainsi que le territoire de Krasnodar et Kazan.

Dans le même temps, la population des petites et moyennes villes de Russie n’augmente pas.

En effet de 2011 à 2021, plus de 5,4 millions de personnes sont entrées en Russie pour la résidence permanente et 3,04 millions de personnes ont quitté le pays. Ainsi, le gain migratoire (c’est-à-dire la différence entre ces deux indicateurs) s’élève à plus de 2,4 millions de personnes.
93,5 % de cette augmentation se fait via neuf pays de l’ex-URSS, les trois premiers étant l’Ukraine, le Kazakhstan et le Tadjikistan.

Plus d’un million de personnes ont participé au programme de réinstallation des compatriotes de 2011 à 2021. Principalement des citoyens du Kazakhstan, du Tadjikistan et d’Arménie. Le plus souvent ces compatriotes ont choisi les régions de Kaluga, Tula et Voronezh pour se réinstaller en Russie. Il s’agit pour 72,8 % de compatriotes en âge de travailler tandis que 25% de ces arrivants étaient des mineurs.

75 % des Russes vivent dans les villes en 2021 (110 millions), contre 74% il y a 11 ans et 37 millions vivent a la campagne.

Quatre nouvelles villes sont devenues des villes millionnaires (avec au moins un million d’habitant) : Krasnoïarsk, Krasnodar, Perm et Voronezh, ce qui porte à 16 le nombre de villes avec plus d’un millions d’habitants.

500 000 Russes vivent dans les zones dites reculées et difficiles d’accès du pays.

Les Okrugs d’extrême orient, de Sibérie et de la Volga voient leur population résidente diminuer mais elle augmente dans les autres.

Source

Informations additionnelles sur la situation démographique en Russie (Mai 2022)

Dans la foulée de la proposition de Vladimir Poutine de refaire de la famille nombreuse la valeur de référence en Russie, la vice première ministre russe Tatyana Golikova a donne quelques informations additionnelles sur la situation démographique en Russie

  • Au cours des deux dernières années, la Russie a réussi à ralentir la baisse de l’indice synthétique de fécondité, c’est-à-dire le nombre d’enfants nés par femme qui est aujourd’hui de 1,51 enfants par femme.
  • Le nombre de femmes en âge de procréer (de 20 a 29 ans) a diminué de 4,5 millions de 2010 à 2021. En raison de ces circonstances objectives, le nombre de premières et deuxièmes naissances a diminué mais le nombre de naissances du troisième enfant et des suivants a lui augmenté de 6,6 %.
  • Le nombre de Russes âgés au cours des 15 prochaines années augmentera de 7 millions de personnes ce qui témoigne du vieillissement de la population de la Fédération de Russie. Une situation similaire est également observée dans le monde entier.
  • 1,7 millions de citoyens ont besoin de soins de longue durée, mais le système de soins de longue durée n’existe pas en Russie, par conséquent par conséquent un projet pilote de système de soins de longue durée sera initié dans cinq régions en 2022 et 2023, qui devrait permettre la création de 500.000 emplois.
  • Faire de la famille nombreuse une grande idée nationale verra l’Etat mette tout en oeuvre pour créer les conditions propices à la naissance et à l’éducation des enfants et est une réponse fondamentale aux défis démographiques auxquels la Russie est confrontée.
  • La valeur inconditionnelle du peuple russe a toujours été l’amour et la loyauté envers la patrie, le respect de l’histoire millénaire du pays, le souci de l’avenir commun, des voisins, de la famille et des enfants. Une grande famille multigénérationnelle est une idée nationale de la Russie.”

Démographie de la Russie sur le T1 2022, et de 24 mois de Covid19

Janvier 2022
41.675 mariages et 44.640 divorces.
103.782 naissances.
192.952 décès dont 32.689 avec le Covid, et parmi eux 28.429 décès du Covid comme cause principale cause de décès.

Pour comparaison – Janvier 2020 (avant Covid) : 118.820 naissances et 164.075 décès.

Février 2022
61.158 mariages et 42.309 divorces.
101.082 naissances.
190 628 décès dont 38.598 avec le Covid, et parmi eux 33.778 décès du Covid comme cause principale cause de décès.

Pour comparaison – Février 2020 (avant Covid) : 118.820 naissances et 143.179 décès.

Mars 2022
56.438 mariages et 57.656 divorces.
115.512 naissances
201.072 décès dont 31.382 décès avec le Covid, et parmi eux 27.214 décès du Covid comme cause principale cause de décès.

Pour comparaison – Mars 2020 (avant Covid) : 111.021 naissances et 152.740 décès.

*

Sur le T1 2022
159.271 mariages et 144.605 divorces.
320.376 naissances et 584.652 décès.
Baisse naturelle de population : 263.916 personnes.

Sur le T1 2021
161.437 mariages et 143.035 divorces.
336.691 naissances et 583.761 décès.
Baisse naturelle de population : 247.070 personnes.

Sur le T1 2020
156.699 mariages et 142.056 divorces.
Soit avant le début de la surmortalité due au Covid) : 338.268 naissances et 459.994 décès.
Baisse naturelle de population : 121.736 personnes.

Sur le T1 2019 :
160.304 naissances et 146.192 divorces.
357.921 naissances et 472.860 décès.
Baisse naturelle de population : 114.939 personnes.

Sur 24 mois d’épidémie de Covid 19 la RUSSIE a connu

Le Covid aura donc créé une surmortalité sur 24 mois de :
– 340.279 décès en 2020 par rapport à 2019
– 681.039 décès en trop en 2021 par rapport à 2019.
– 111.792 décès en trop sur le T1 2022 par rapport au T1 2019.
–> Total de 1.133.110 décès en trop par rapport à 2019 sur 24 mois de pandémie.

Ci dessous la surmortalité par régions en hausse de pourcentage ; le détail est consultable ici.

Сombien de réfugiés d’Ukraine sont arrivés en Russie 15/04/2022

Plus de 808.000 personnes sont arrivées en Fédération de Russie en provenance du territoire de l’Ukraine, des Républiques populaires de Lougansk et de Donetsk dont plus de 153 000 enfants.

Environ 20 000 personnes traversent la frontière russe chaque jour et 657 000 personnes sont arrivées en Russie par les points de contrôle de la région de Rostov.

Source

Résultats préliminaires du recensement de Rosstat

2021 a vu se tenir en Russie un grand recensement, qui n’avait pu se tenir en 2020 à cause du Covid.

25 millions de formulaires de formulaire recensement été remplis en ligne, soit environ 17 % de la population totale.

Les résultats définitifs seront sans doute publies autour de mai 2022, mais voila quelques résultats provisoires :

En Russie, au 1er octobre 2021, la population était donc de 147 millions de personnes et c’est une surprise car la population de la Russie etait estimée à 145,8 millions au 1er octobre 2021.

Ce chiffre peut encore être ajusté d’environ 500 000 personnes à la hausse ou à la baisse.

Les plus fortes hausses de population ont été enregistrée à Moscou, dans la région de Moscou, à Saint-Pétersbourg, dans la région de Leningrad et dans le territoire de Krasnodar.

À Moscou, selon les estimations préliminaires du recensement la population atteindrait un peu plus de 13 millions d’habitants, contre 11,7 millions lors du recensement de 2010.

Dans la région de Moscou, la population a augmenté de 2 millions passant de 7 à plus de 9 millions de personnes.

A Saint Petersbourg, la population a augmenté de 700.000 habitants, passant de 4,9 à 5,6 millions de personnes.

Enfin le krai de Krasnodar voit sa population augmenter de 600 000 habitants, passant de 5,2 à 5,8 millions d’habitants.

Parallèlement, dans près de 30 régions, la population a au contraire diminué, principalement dans les nombreuses régions du district fédéral de l’Extrême-Orient, les districts fédéraux du Caucase du Nord et du Nord-Ouest et de la Volga selon Rosstat.

Qui sont les étrangers qui ont pris la nationalité russe en 2021 ?

En 2021, 735.400 étrangers ont pris la citoyenneté russe, ce qui est un record depuis l’an 2000.

Les 5 principaux bénéficiaires de la citoyenneté russe sont :

– L’Ukraine (principalement les républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk) avec 51,1% des naturalisations, soit 376 000 personnes

– Le Tadjikistan avec 14,1%, des naturalisations, soit 103,7 mille personnes.

– Le Kazakhstan avec 6,8%, soit 49,9 mille personnes.

– L’Arménie avec 6,4 %, soit 46,9 mille personnes.

– L’Ouzbékistan avec 4,3%, soit 31,9 mille personnes.

La plupart des passeports russes ont été délivrés dans la région de Rostov bordant le Donbass (42,3 %, soit 310 800 personnes), Moscou et la région de Moscou (12 %, soit 88 000), ainsi qu’à Saint-Pétersbourg et dans la région de Leningrad ( 3,9 % , ou 28,5 mille).

Ces cinq régions représentaient environ 60 % des passeports délivrés.