Category Archives: Démographie

La mortalité infantile au plus bas en Russie

En Russie, la mortalité infantile a atteint un niveau historiquement bas en 2020, s’élevant à 4,5‰ selon le ministre russe de la Santé Mikhail Murashko le 16/03/2021 lors d’une réunion élargie du Comité de la Douma d’État sur la protection de la santé.

Ce taux de mortalité infantile est le plus bas de toute l’histoire non seulement de la Fédération de Russie, mais aussi de l’URSS.
En 2019 la mortalité infantile en Russie était de 5,3‰.

Ce taux de 4,5‰ est celui de la France de 2019 ce qui veut dire qu’un enfant qui nait en Russie en 2020 n’a pas plus de chances de mourir qu’un enfant qui nait en France en 2019.

A noter qu’en 2019 la mortalité infantile était de 5,8‰ en Slovaquie, 6,5‰ aux États-Unis ou encore 8,4‰ en Ukraine.

Update sur les avortements en Russie entre 1990 et 2020

En septembre 2013 j’avais posté une statistique sur les avortements en Russie

Ceux ci sont en baisse constante.
J’ai refait une courbe pour détailler leur evolution entre 1990 et 2020.

4,1 millions en 1990
2,76 millions en 1995
2,1 millions en 2000
1,6 millions en 2005
1,1 millions en 2010
848 000 en 2015
837 000 en 2016
779 000 en 2017
668 000 en 2018
525 000 en 2019
510 000 en 2020 ?

La Russie a construit des centre de soutien médical et social pour les femmes enceintes en situation de vie difficile.
A titre d’exemple en 2020, malgré la pandémie, plus de 230 000 femmes ont été consultées dans ces centres et près de 50 000, soit 22%, ont finalement décidé de ne pas avorter.

Selon Tatiana Golikova la vice première ministre, le nombre d’avortements aurait diminue de 39% entre 2015 et 2020 ce qui voudrait dire que 2020 devrait voir autour de 510 000 avortements.

Bien sur ce chiffre est â pondérer avec la baisse du nombre de femmes en âge de procréer et donc d’avorter.

12 mois avec le Covid19 en Russie (Avril 2019 / mars 2020 et Avril 2020 / mars 2021)

Sur la carte ci-dessous la répartition de la surmortalité en Russie ; comparatif entre Avril 2019 / mars 2020 et Avril 2020 / mars 2021.
Sur cette période la hausse de la mortalité est de 26% contre 18% sur l’année 2020.

Sur la carte ci-dessous la proportion de décès du Covid19 dans cette surmortalité, sur la même période selon ROSSTAT (l’INSEE russe).
Le Covid19 serait à ce jour responsable de 54% de la surmortalité.

Source

Sur la carte ci-dessous la mortalité en Russie par année calculée en moyenne journalière.
L’été 2010 avait vu plus de mortalité que l’été 2020, le Q1 2021 semble tendre vers une mortalité normalisée en mai 2021.

Sur le graphique ci-dessous la surmortalité comparative par Districts de la fédération de Russie.

Répartitions des générations en Russie

La Russie a une population de 146,25 millions d’habitants au 01/01/2021.

CI-dessous les repartitions des générations en Russie.

Les gens qui ont entre > 75 ans : 9 millions soit 6% de la population.

Les Baby-boomers (1946-1964) soit les gens qui ont entre 57 et 75 ans : 29 millions soit 18% de la population.

Les X (1965 – 1980) soit les gens qui ont entre 41 et 56 ans en 2020 : 43 millions soit 30% de la population.

Les Y (1981 – 2000) soit les gens qui ont entre 21 et 40 ans : 31 millions soit 21% de la population.

Les Z (2000- 2010) soit les gens qui ont entre 11 et 21 ans : 14 millions soit 10% de la population.

Les gens qui ont moins de 10 ans : 22 millions soit 15% de la population.

L’Age moyen en Russie, des russes est de 40 ans.

Source : ROSSTAT pour 2019

Comparatif par âge des morts en Russie en 2020

J’ai déjà traité sur ce blog de la mortalité en Russie en 2020.

Quelques éléments additionnels:

Ci dessous la répartition de la surmortalité en 2020 (en foncé) par rapport à 2019 et par tranches d’âges.
Comme on peut le voir cette fois et de plus en plus clairement, les hommes ont été impactés à partir de 35 ans mais la surmortalité semble notable à partir de 60 ans.

Pour les femmes idem, avec quelques particularités qui semblent visibles sur cette courbe :
– elles sont nombreuses à mourir également dès 60 ans et auraient perdu plus d’espérance de vie que les hommes, plausiblement car plus nombreuses dans les positions à risques / exposées : médical / enseignement ..
– elles sont nombreuses à mourir également à 80 ans car elles sont plus nombreuses que les hommes dans cette tranche d’âge.

Source

Ci dessous, la pyramide des âges en Russie au 01/01/2021, incluant la mortalité de 2020 et montrant (en gras) le différentiel de population par sexe et par âge.
A partir de la classe d’âge de 1964, soit les gens de 36 ans, les femmes deviennent plus nombreuses que les hommes, compensant le surplus naturel de naissances d’hommes.

Ci dessous une autre visualisation permettant de comparer la surmortalité de 2020 par rapport à 2019.

Source

Articles connexes

Répartition par âge de la surmortalité chez les Russes de 40 ans et plus en 2020 par rapport à 2019

Qui meurt du Covid en Russie

Répartition par âge des morts en Russie

Démographie de la Moldavie en 2020

Les chiffres démographiques de 2020 pour la Moldavie sont disponibles.

Le pays a vu 30,597 naissances contre 32,381 en 2019 soit 2.234 naissances en moins et une baisse de 5,51%.
Pour comparatif, il est né 40.000 enfants en Moldavie en 2015.

Le pays a connu 39.963 décès contre 36.768 en 2019 soit une hausse de 9%.

La mortalité, qui baissait depuis 5 ans, a augmenté à partir de la crise du Covid19 soit à partir de mai. Sur la période de mai à décembre 2020, il est décédé 4.997 personnes de plus que sur la période équivalente en 2019 soit une hausse de 21%.

Démographie du Kirghizstan en 2020

Les chiffres démographiques de 2020 pour le Kirghizstan sont disponibles.

Le pays a vu 158.174 naissances contre 173.601 en 2019 soit 15.427 naissances en moins et une baisse de 9,75%.

Le pays a connu 40.001 décès contre 33.295 en 2019 décès soit 6.682 décès en plus et une hausse de 20,14% par rapport à 2019. Officiellement seulement 2.448 seraient décédées du Covid19.

Démographie du Tadjikistan en 2020

Les chiffres démographiques de 2020 pour le Tadjikistan sont disponibles.

Le nombre de naissances a augmenté de 2,8%, pour atteindre 239.946.

Le pays a connu 41.693 décès soit une hausse de 26% par rapport a 2019.

67.000 mariages ont été enregistrés au Tadjikistan l’année dernière, soit 12.000 de moins qu’en 2019. Seuls 0,2% des mariages ont été avec des étrangers.

Le nombre de divorces a aussi baissé avec 10.500 divorces contre 13.000 en 2019.

Démographie de l’Ouzbékistan en 2020

Les chiffres démographiques de 2020 pour l’Ouzbékistan sont disponibles.

2020 a vu 841.800 naissances contre 815.900 en 2019 soit une hausse de 3,17%.

Le pays a connu une forte hausse de sa mortalité avec 175.600 décès contre 154.900 en 2019 soit une hausse de 13,6%.

Comme on peut le voir sur l’image tout en bas la grosse vague de surmortalité correspond a la période de la mortalité Covid de l’été 2020.

Durant cet été 2020, la mortalité a augmenté de 26% par rapport à la moyenne des 4 années précédentes dans le pays et elle a augmenté de près de 165% dans la Capitale Tashkent.

Mortalité sur Moscou (mars 2021)

Mozdrav a publié ses statistiques concernant la situation du Covid19 a Moscou pour le mois de mars 2021.

La ville aurait connu 13.061 décès contre 10.173 en mars 2020 soit 2.888 décès en plus et une hausse de mortalité de 28,39%.
A noter que Rosstat annonce 13.123 décès contre 10.223 en mars 2020 soit une hausse de 29,2%.

Le covid19 serait responsable de la mort de 2.898 personnes dont :
– 2.331 personnes mortes du Covid19 comme cause principale de décès.
– 390 personnes mortes avec le Covid19 qui a exacerbé d’autres maladies ayant provoqué la mort.
– 277 personnes sont mortes car le Covid19 a eu un impact significatif sur le développement de la maladie sous-jacente et des complications mortelles.
Total de 2.998 décès et non 2.898 (?).

La mortalité par coronavirus à Moscou au 1er avril 2021 est de :

• 2,66%, en ne considérant que les cas où le coronavirus était la cause principale,

• 3,49%, en considérant tous les cas où le Covid19 a agi comme maladie principale ou concomitante.