Dissonance fête ses 10 ans où "comment je suis devenu un agent russe !" :)

Alors que DISSONANCE fête ces 10 ans c’est l’occasion idéale pour revenir sur cette decennie d’écriture, de dénonciation des mythes sur la Russie mais aussi l’affrontement (gagné) contre la presse francaise qui a donné lieu à la naissance d’un Read more

Interview

Je participerais au #Libre Journal de la livre Europe sur radio courtoisie ce 15/08/2017 avec Xavier Moreau sur le thème "La #Russie au sein de l'Europe". Les francais de l’étranger peuvent écouter la Radio en direct sur le site internet Read more

L’intégration économique et politique de l'Eurasie : objectifs réalistes ?

  Veuillez-trouver ci dessous mon interview de ce début 2017 pour la lettre de l'Association Nationale des Auditeurs Jeunes de l'Institut des Hautes Etude de Défenses Nationales /// WWW.ANAJ-IHEDN.ORG Comment définir l’axe eurasiatique ? Je crois qu’il faut tout d’abord envisager cet Read more

Dissonance fête ses 10 ans où «comment je suis devenu un agent russe !» :)

Alors que DISSONANCE fête ces 10 ans c’est l’occasion idéale pour revenir sur cette decennie d’écriture, de dénonciation des mythes sur la Russie mais aussi l’affrontement (gagné) contre la presse francaise qui a donné lieu à la naissance d’un autre mythe : faire de moi un authentique agent russe …

Diantre ! Voilà comment tout a commencé ….

2007, 2008, 2009

Un soir de décembre 2007 j’ai ouvert ce blog et écrit ce premier article sur les élections en Russie. L’idée de ce blog était simple et saine : devenir ce que l’on nomme un Blogueur soit l’émanation la plus aboutie de la société civile sur Internet.

Quelqu’un qui bénévolement travaille et s’attache à fournir « au monde » de l’information, de la matière, du contenu sur un sujet. Un contenu destiné à alimenter les esprits et ouvrir d’autres pistes de réflexions.  Un blog aussi pour donner la parole a des gens qui ne l’ont d’habitude pas, et en tout cas certainement pas assez.

Rapidement, Dissonance a trouvé via les réseaux sociaux une forme de résonance tout à fait inattendue puisque je crois qu’à l’époque, pour une génération d’Européens, il était assez clair et facile à ressentir qu’il se passait quelque chose en Russie.

Nous étions a la même époque en 2008 en train de faire face à la crise américaine des subprimes qui, le moins que l’on puisse dire, a eu pour conséquence de mettre en évidence les limites structurelles et systémiques du système occidental.

C’est sur la plateforme Agoravox que les articles de Dissonance prirent de la visibilité, puisqu’Agoravox les faisait apparaître dans le Feed de Yahoo actualités. Les premiers thématiques qui firent le petit succès de ce blog obtinrent une surprenante résonance que ce soit l’explication de la forme circulaire e la scène politique russe (par opposition au linéaire droite-gauche de la scène française), l’avenir des lignes énergétiques civilisationnelles, l’avenir de la route de la soie et de l’arctique , l’émergence du monde multipolaire, la fin du monde unipolaire ou encore l’analyse de la démographie russe. Read more

Posted on by Alexandre Latsa in Slider Leave a comment

De Mai68 à Anti-Poutine 2018 : 50ans !

1

 

Posted on by Alexandre Latsa in ITV Alexandre Latsa, Slider Leave a comment

Réflexions sur l’élection d’Emmanuel Macron

macron66

Un coup d’Etat

Oui un coup d’état dans le sens que pour la première fois sans doute dans l’histoire de la France, le déroulé d’une élection a pu suivre un scénario prévu et exécutée avec le soutien actif du désormais premier des pouvoirs : le pouvoir médiatique. Un pouvoir médiatique ayant permis que ne soit respecté un agenda planifié en amont par ceux la mêmes pour qui l’élection d’Emmanuel macron était, et de loin, la meilleure solution pour « leurs » intérêts. La plateforme En Marche est juste le nouvel emballage d’un produit destiné à maintenir l’hyper structure actuelle (ses élites et ses réseaux) mais avec un peu de maquillage, en l’espèce quelques nouveaux visages, mais surtout l’affirmation martelée que En Marche serait le médicament nécessaire a l’organisme France.

Le peuple francais qui était sur le point de manifester sa colère, son insatisfaction, ses inquiétudes et son rejet profond et viscéral du système sociétaliste s’est fait voler son destin par une incroyable manipulation des esprits et des cœurs.

L’élection d’Emmanuel Macron s’est faite sans programme, sans idée, sans projet mais par des phrases vides et des slogans, présentés comme des paroles quasi-divines par le premier pouvoir. Son élection a été rendue possible par une incroyable campagne marketing ayant vendu l’image du candidat et notamment « sa jeunesse, son énergie, sa volonté de rendre les choses différentes » (SIC) pour citer Ruth Elkrieff.

Jamais dans l’histoire de France une campagne n’avait pourtant vu de candidats avec des projets authentiques et radicalement différents (Fillon, Mélenchon, Le Pen, Asselineau …) mais c’est le candidat du vide qui l’a emporté. La machine médiatique a noyé toute réflexion authentique et toute velléité de débat dans un bruit de fond confus mais en assénant une image : celle d’Emmanuel Macron, censé porter un projet nouveau comme un sorcier congolais devant des disciples en transe. Emmanuel Macron n’avait-il pas lui-même du reste parlé de magie en politique ?

Hagards, sonnés par cette hyper matraquage médiatique les électeurs francais se sont fait voler leur élection en se faisant indirectement priver de tout droit à une quelconque réflexion indépendante. La victoire d’Emmanuel Macron et de la plateforme EM est la victoire des artisans de la société liquide dont Emmanuel Macron est l’artefact le plus abouti. François Fillon, lors d’un de ses meetings à Besançon, affirmait lui-même discerner «dans le projet d’Emmanuel Macron le souhait d’une société d’individus et non plus de citoyens, une société plastique, une société liquide.» Une société liquide, médiatique et financière dont l’extase provoquée par ce 7 mai 2017 est inversement proportionnelle avec le vide abyssal des Champs Elysées qui accompagna la prise de fonction du nouveau président.

L’incroyable scénario médiatico-totalitaire visant à présenter le socialiste libéral et pro-européen Emmanuel Macron comme le candidat dont le destin était de gagner s’est accompagné d’une opération de guerre médiatique totale à l’encontre du candidat François Fillon dans le but d’effriter au maximum sa base électorale en noyant ce dernier sous l’acte d’accusation de « corruption ».

L’objectif était double :

- Permettre à Marine Le Pen d’arriver au second tour et ainsi assurer une victoire qui plus est « morale » d’Emmanuel Macron en lui permettant d’achever la libéralisation de la gauche, dynamique entamée en 1983.

- Affaiblir au maximum le parti LR en vue des Législatives de juin 2017 et sans doute sur la plus longue durée historique en vue des élections présidentielles de 2022 afin d’empêcher l’émergence d’une quelconque dynamique conservatrice, seul danger politique réel pour la vague sociétaliste et pro-européenne. Une vague conservatrice que François Fillon représentait, peut être meme malgré lui.

Read more

Posted on by Alexandre Latsa in Analyses, De Gaulle, Droite Populaire, Elections, France, Russie / Europe 8 Comments

Tempête rouge-Enseignements opérationnels de deux ans d’engagement russe en Syrie

Deux ans après l’intervention russe en Syrie, qu’on le déplore ou non (ce n’est pas le propos ici), il convient de constater que celle-ci est un succès et qu’il est possible d’en tirer quelques enseignements opérationnels. Cette intervention est un succès car elle a permis d’atteindre son objectif politique premier, qui était de sauver le régime syrien alors en grande difficulté, et même de contribuer à sa victoire probable. Le corps expéditionnaire russe a effectivement largement contribué à l’endiguement des forces rebelles à la fin de 2015 puis, en particulier avec la prise d’Alep, à la conquête presque définitive du grand axe de l’autoroute M5, centre de gravité du conflit, pendant l’année 2016 avant de lancer une campagne dans l’est désertique jusqu’au dégagement de l’aéroport de Deir ez-Zor, assiégé par l’Etat islamique.

La guerre est encore loin d’être terminée mais elle ne peut plus désormais être perdue par Assad. Il n’y a plus que deux pôles territoriaux rebelles arabes sunnites cohérents en Syrie : la partie de l’Euphrate syrien encore tenue par l’Etat islamique et surtout la province d’Idlib, aux mains d’une coalition de factions dominée par Hayat Tahrir al-Sham (ex-Jabhat al-Nosra). Les autres forces rebelles sont désormais éclatées et servent souvent de supplétifs à d’autres acteurs par ailleurs concurrents, comme la Turquie, le Parti de l’union démocratique kurde (PYD), la Jordanie, Israël ou les Etats-Unis. Encore une fois, cette évolution est largement le fait de l’intervention russe qui lui donne aussi un poids diplomatique particulier tant sur le théâtre lui-même, où la Russie sert d’intermédiaire avec quasiment tous les acteurs locaux ou extérieurs, que sur la scène internationale, où elle apparaît à nouveau comme une puissance qui pèse sur les affaires du monde et avec qui il faut compter.

Il est intéressant de constater d’abord que ces résultats ont été obtenus avec des ressources assez limitées, représentant par les forces engagées (4 à 5 000 hommes et 50 à 70 aéronefs comme force principale) et leur coût d’emploi (environ 3 millions d’euros par jour) environ le quart ou le cinquième de l’effort américain dans la région (1). On peut comparer aussi l’action de l’opération française au Levant Chammal (1 200 hommes et environ 15 aéronefs, un million d’euros/jour) et qui, pour n’évoquer que le volet appui aérien, représente une moyenne de 6 sorties aériennes (dont une frappe)/jour pour 33 pour les Russes (2). Au regard des résultats obtenus, il est incontestable que les Russes ont une « productivité » opérationnelle (le rapport entre les moyens engagés et leurs effets stratégique) très supérieure à celle des Américains ou des Français. Cela tient à plusieurs facteurs.

Lire la suite sur https://lavoiedelepee.blogspot.com/2017/09/tempete-rouge-enseignements.html#kyMeM7KhfXb3rzIR.99

Posted on by Alexandre Latsa in Syrie Syria Сирия Leave a comment

«3 days to Deir ez-Zor» | «3 дня до Дейр эз-Зора»

La libération de Deir ez-Zor filmée sur place par l’incroyable équipe d’Anna News !

Posted on by Alexandre Latsa in In arabic بالعربية, Syrie Syria Сирия Leave a comment

Navalny a-t-il un avenir politique ?

logostratpol

Posted on by Alexandre Latsa in Stratpol 3 Comments

Interview

Безымянный

Je participerais au #Libre Journal de la livre Europe sur radio courtoisie ce 15/08/2017 avec Xavier Moreau sur le thème «La #Russie au sein de l’Europe».

Les francais de l’étranger peuvent écouter la Radio en direct sur le site internet de Radio-courtoisie.

Posted on by Alexandre Latsa in Slider, Без рубрики Leave a comment

Putin Awards Large Families With The Order Of Parental Glory

Posted on by Alexandre Latsa in Без рубрики Leave a comment

Bourse de Gaulle 2017 : Partez à Moscou renforcer les liens entre la France & la Russie!

unnamed
En partenariat avec le Cercle Pouchkine, la Bourse de Gaulle propose à trois ou quatre lauréats de partir une semaine à Moscou, billet et logement compris, pour rencontrer des personnalités françaises et russes du monde politique, économique, culturel, universitaire ou médiatique.
Le but de cette initiative est, vous l’aurez compris, de renforcer les relations franco-russes en approfondissant notre compréhension de la Russie et en développant des réseaux propices à l’échange, la coopération et l’initiative. Dans cette optique, chaque lauréat se verra assigné un parrain avec lequel il déterminera un court projet de recherche à mener lors de son séjour et dans les semaines qui suivront. Une présentation publique de tous les projets sera ensuite prévue lors d’un événement du Cercle Pouchkine.
Pour cette première édition, le voyage est prévu entre le 16 et le 23 septembre 2017. Les candidatures sont acceptées jusqu’au 14 juin 2017 à l’adresse suivante: www.boursedegaulle.fr/candidature
Nous invitons tous ceux qui le peuvent à tenter leur chance. La maîtrise du russe, si elle est préférable, n’est pas obligatoire.
Si vous avez des questions n’hésitez pas à écrire à info@boursedegaulle.fr
Bonne chance à tous les candidats!Безымянный
Posted on by Alexandre Latsa in Без рубрики Leave a comment

Интервью с Azeri.Today

- Как бы вы охарактеризовали нынешнюю предвыборную ситуацию во Франции? Есть ли отличия от предыдущих кампаний?

- Да, есть, потому что впервые с начала V Республики появилась возможность того, что ни одна из двух основных политических партий страны —  Социалистическая и Республиканская — не достигнут второго раунда. Конечно, эта возможность все еще очень мала, но это означает, что существующие политические организации во Франции больше не соответствуют потребностям людей и реальности ситуации, что существующие политические партии во Франции больше не способны противостоять новым вызовам, с которыми сталкивается Франция, и тем более удовлетворять нужды людей.

- С какими лозунгами и программами выступают кандидаты на пост президента Франции — Фийон и Ле Пен? Чем они привлекают избирателей?

- Марин Ле Пен является символом двух основных тенденций, которые возникли во Франции:  суверенитет и антимиграционный тренд.

Франсуа Фийон представляет полностью вымирающую Республиканскую партию, которая была разделена между центристской элитой и консервативным электоратом.

На мой взгляд, оба кандидата имеют одинаковую глобальную динамику: граждане Франции, очевидно, ожидают более консервативной эволюции во французском обществе.

Read more

Posted on by Alexandre Latsa in ITV Alexandre Latsa, Геополитика, Статьи на русском Leave a comment
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ... 161 162   Next »