Démographie de la Russie sur le S1 2022

Juin 2022 a vu :

– 96 722 mariages
– 58 673 divorces
– 111 986 naissances (-9,6% par rapport à juin 2021)
– 140 730 décès (-24,2%. par rapport à juin 2021)
La décroissance naturelle s’est donc élevée à – 28.744 personnes.

Si l’on regarde le rôle du Covid, 3.630 décès ont le Covid comme cause unique et principale (3% de la mortalité) soit une diminution de 85% par rapport à juin 2021 et dans 247 cas le COVID-19 était une maladie concomitante, qui a influencé le développement d’autres maladies et a contribué à l’apparition de complications qui ont accéléré le décès du patient soit 72,5% de moins qu’en juin 2021 ;

Au total le Covid est donc responsable de seulement 3% de la mortalité, ce qui confirme qu’on ne meurt plus du Covid en Russie, et la mortalité est revenu à son niveau d’avant pandémie, il y a eu 137.237 décès en juin 2019 par exemple.

Sur le premier semestre 2022

635.218 naissances contre 678.112 naissance sur le S1 2021 soit 42.894 naissances en moins et une baisse de 6,3%, ce qui est conséquent malheureusement.

1.019.040 décès contre 1.100.044 décès sur le S1 2021 soit 81.004 décès en moins et une baisse de 7,3%.

La réduction naturelle de population se tasse donc, passant de -412.932 pour le S1 2021 à -383 822 durant le S1 2022.

Le nombre de mariages augmente un tout petit peu, il est de 369.356 contre 368.440 pour le S 2021 soit une hausse de 916 mariages et une augmentation de 0,2%.

Le nombre de divorces lui augmente : passant de 307.567 durant le S1-2021 à 317.830 durant le S1 2022 soit 10.263 divorces en plus et une hausse de 3,3%.

La grande nouvelle est la baisse de la mortalité, surtout du Covid. Les deux dernières années de Pandémie (de avril 2020 à avril 2022) ont vu une surmortalité de 1,1 millions de personnes dont 823 600 que Rosstat attribue au Covid.


chiffres en milliers
Chiffres en milliers

Mais visiblement, la moindre dangerosité des variants qui circulent actuellement ainsi qu’un plausible début d’effet de moisson en Russie qui découlerait de la forte surmortalité précitée pourrait confirmer le retour à une mortalité de norme, voir un peu inférieure à la tendance naturelle attendue.

Meme si la Russie traverse une sixième vague de Covid comme on peut le voir ci-dessous …

Il y a peu d’hospitalisations sur Moscou, comparé aux précédentes vagues comme on peut le voir ci-dessous

Situation identique sur Saint-Pétersbourg avec également très peu d’hospitalisations comparé aux précédentes vagues

Et enfin a l’échelle russe avec les Data de 48 sujets de la fédération

A noter que seulement 11 régions de Russie ont réintroduit le port obligatoire du masque.
– Région de Belgorod ;
– région de Smolensk;
– Région de Nijni Novgorod;
– Région d’Arkhangelsk;
– Région d’Oulianovsk;
– République de l’Altaï ;
– République de Touva ;
– République de Bouriatie ;
– Territoire Trans-Baïkalie;
– Territoire de Khabarovsk;
– Sakhaline.

Du coup, nous revenons a un ratio Natalité / Mortalité comme avant 2020

Sources : 1,2,3

Leave a Reply

Your email address will not be published.