Démographie de la Russie en 2020

Les statistiques démographiques de la Russie pour l’année 2020 sont publiques.

1.435.750 naissances contre 1.484.517 en 2019 soit 48.767 naissances en moins et une baisse de 3,3%.

2.124.479 décès contre 1.800.677 en 2019 soit 323.802 décès en plus et une hausse de 18%.
Selon Rosstat 162.279 de ces décès en trop sont dus au Covid19, dont 103.968 avec le Covid comme cause principale.
Mais selon la vice première ministre Tatiana Golikova : « une part importante de la surmortalité en 2020 était constituée de cas de décès de personnes pour des raisons de troubles cardiovasculaires, endocriniens, pour pneumonie, etc., associées à une infection au COVID-19.

Ci dessus la courbe des décès en orange et la courbe des naissances en bleu

Si 2019 avait vu une baisse naturelle de population de 316.160 habitants, en 2020 cette baisse naturelle de population est de 688.729 habitants.

La population russe serait de 146,238 millions au 01/01/2021 contre 146,749 millions au 01/01/2020 soit une baisse de population de 511.000 habitants.

L’espérance de vie, qui était de 68,9 ans en 2010 et 73,34 ans en 2019 devrait sensiblement baisser cette année, sans doute d’au moins 2 ans mais Rosstat n’a pas encore donné ses chiffres.

La mortalité infantile des enfants de < 1 an est en baisse de 12%.

L’indice de fécondité est de 1,5 enfants par femme, en baisse après le pic de 2015 a 1,8 enfants par femme (CF image ci-dessous).

Le nombre de mariages est lui pour 2020 de 770.760 contre 950.105 en 209, soit une baisse de 18,9% et 179.345 décès en moins.

Le nombre de divorces est lui aussi en baisse avec 564.033 divorces en 2020 contre 620.767 en 2019 soit une baisse de 9,1% et 56.734 divorces en moins.

*

2.124.479 décès contre 1.800.677 en 2019 soit 323.802 décès en plus et une hausse de 18%.

Quels sont les sujets les plus touchés par la hausse de la mortalité
– La Tchétchénie : +43,5%
– Le Daguestan : +34%
– L’Ingouchie : +29%
– La Nénétsie : +28%
– Le Tatarstan : +27%
– Khanty-Mansiysk : +26%
– Samara : +25%
– Orenbourg : +23,5%
– Moscou : +23,3%
– Penza : +23,2%
– Saint Petersbourg / Tchouvachie : +22,9%

Les sujets avec la plus faible hausse de mortalité sont :
– La Bouriatie : +6,8%
– L’adygué : +7,3%
– Sébastopol : +7,4%
– l’Oblast de Magadan : +8,1%
– Vologda : +9%

Ci dessus mortalité en Russie de 1945 à 2020 par an


Ci dessus mortalité en Russie de 2006 à 2020 par mois.

*

1.435.750 naissances contre 1.484.517 en 2019 soit 48.767 naissances en moins et une baisse de 3,3%.

Quels sont les sujets concernés par une hausse de la natalité
– Oblast de Moscou : +7,3%
– La Tchétchénie : +7%
– Tiva : +6,9%
– La Kabardino-Balkarie : +6,3%
– L’Ingouchie : +6,1%
– L’adygué : +5,2%
– La Nénétsie : +3,8%
– Le Daguestan : +2,2%
– La Chukotka : +2,1%
– La Iakoutie : +1,1%
– La Bouriatie : +0,8%
– Magadan : +0,5%
– La Karatchaïévo-Tcherkessie : +0,2%

A noter que les sujets avec la plus forte baisse de la natalité pour 2020 sont
Moscou : -9,4%
Vladimir : -9,3%
Saratov : -7,5%
Smolensk : -7,5%
Arkhangelsk : -7,3%

Leave a Reply

Your email address will not be published.