Category Archives: 2021

La littératie financière désormais enseignée à partir de l’école primaire

La littératie financière renvoie au fait d’avoir les compétences et les connaissances nécessaires pour prendre des décisions éclairées en matière de gestion de l’argent. Comprendre des concepts de finance fondamentaux permet aux personnes de s’orienter dans le système financier.

En Russie, la littératie financière sera désormais enseignée des le CP et inscrites dans les nouvelles normes éducatives de l’État fédéral pour l’enseignement primaire et général de base, qui ont été élaborées avec la participation active de la Banque centrale de Russie.

Il s’agira également de développe chez les écoliers des compétences de comportement sûr notamment sur Internet et lors de transactions financières. Ils y apprendront également à analyser les revenus et les dépenses de la famille et à établir des plans financiers personnels.

A partir de la 5éme classe soit le CM2 francais, les élèves passeront à l’apprentissage de l’évaluation des risques liés aux activités commerciales, aux pratiques déloyales des institutions financières et à divers types de fraude financière.

Une partie de l’enseignement sera aussi consacrée au calcul des prix des biens, du coût des achats et des services, des taxes, et des cours seront consacres à la détermination de la qualité de vie d’une personne, d’une famille et du bien-être financier.

En outre, les écoliers devront apprendre à rédiger et à remplir de manière autonome des formulaires et des documents simples – des demandes, des recours, des déclarations et des procurations, y compris sous forme électronique.

Ce nouvel enseignement débutera le 1er septembre 2022, mais en accord avec les parents, les programmes pourront être modifiés dès la rentrée 2021.

Selon Sergueï Chvetsov, premier vice-gouverneur de la Banque centrale de Russie :
” l’introduction de nouvelles normes éducatives permettra à chaque écolier de notre pays de recevoir une réserve garantie de connaissances sur la finance, nécessaire à la vie, afin de comprendre comment disposer de ses revenus, augmenter son épargne et se protéger des fraudeurs financiers. La prochaine génération sera déjà en mesure de résoudre les problèmes financiers de manière plus raisonnable et, par conséquent, d’augmenter le niveau de bien-être de leurs familles et de la population dans son ensemble”.

Source

*

Nouvelle matière dans les écoles russes : “Ma RUSSIE”
L’enseignement des valeurs familiales comme nouvelle matière dans les écoles russes
Russie : révisions des programmes d’histoires
L’enseignement du patriotisme comme nouvelle matière dans les écoles russes
L’Etat russe veut contrôler les “géants d’internet”
Vers la création d’un Internet blanc en Russie ?
Vers la création d’un profil d’identifiant numérique dans l’éducation nationale russe

Nouvelles facultés liées à l’étude du cerveau et à l’intelligence artificielle

Deux nouvelles facultés liées à l’étude du cerveau et à l’intelligence artificielle au sein de l’Université d’État de Moscou.

Actuellement, l’Université d’État de Moscou comprend 41 facultés et sept branches.

En 2020, l’université a créé sept écoles scientifiques et éducatives interdisciplinaires dans des domaines de rupture.

Ils sont conçus pour combiner le processus éducatif de l’université et son potentiel scientifique afin de créer de nouveaux programmes éducatifs uniques, de former des spécialistes dotés des connaissances et des compétences les plus modernes, ainsi que de développer des domaines scientifiques interdisciplinaires prometteurs et d’obtenir des résultats scientifiques révolutionnaires.

Source

*

Nouvelle matière dans les écoles russes : “Ma RUSSIE”
L’enseignement des valeurs familiales comme nouvelle matière dans les écoles russes
Russie : révisions des programmes d’histoires
L’enseignement du patriotisme comme nouvelle matière dans les écoles russes
Vers la création d’un Internet blanc en Russie ?
Vers la création d’un profil d’identifiant numérique dans l’éducation nationale russe
Nouvelles facultés liées à l’étude du cerveau et à l’intelligence artificielle

1.294 plages sont ouvertes en Russie cet été 2021

Au 13 juillet 2021, 1.294 plages fonctionnaient sur le territoire de la Fédération de Russie dont 397 en République de Crimée et 322 dans le territoire de Krasnodar.

Ce sont tant des plage d’eau de mers que d’eau douce tel que par exemple des plages publiques, sanatoriums , établissements de santé d’été, camps de santé pour enfants, centres de loisirs, dispensaires, sites touristiques etc.

Pour qualifier ces 1.294 plages, ce sont au total, plus de 28 900 échantillons d’eau qui ont été examinés via 3.000 points de contrôle.

En République de Crimée, dans les territoires touchés par les récentes graves inondations, l’exploitation de 49 plages a été suspendue.

Quel âge ont les habitants de Moscou ?

Selon les données officielles, environ 12,7 millions de personnes vivent à Moscou, ce qui correspond à 8,6% de la population de la Russie.

Selon les données officielles, Moscou est sans aucun doute la première ville de Russie en termes de population, ainsi que la ville la plus peuplée d’Europe (hors Istanbul, dont une partie de la population vit dans la partie asiatique de la ville).

Quel est le nombre d’habitant par catégorie d’âge ?

0 – 9 ans : 10%
10 – 19 ans : 8%
20 – 29 ans : 12%
30 – 39 ans : 18%
40 – 49 ans : 15%
50 – 59 ans : 14%
60 – 39 ans : 12%
> 70% : 11%

Officiellement, 3,2 millions de retraités vivent à Moscou soit 25,2% de la population de la ville, un chiffre équivalent à la moyenne du pays).

Dans la région de Moscou, les retraités sont 2,1 millions pour 7,5 millions d’habitants soit 28% de la population.

En outre 2,9 millions de citoyens sont bénéficiaires de pensions d’assurance à Moscou, et 1,9 million dans la région de Moscou.

*

Lire aussi : Evolution de la population de Moscou

Les retraités russes constituent 25% de la population du pays

Le ministère du travail russe (RossTrud) vient de donner des chiffres intéressants sur les répartitions de populations en Russie par tranche d’âge.

Selon les données préliminaires de Rosstat, en 2020 dans la Fédération de Russie, le nombre de citoyens qui n’est plus en âge de travailler a atteint 36.895.700 personnes au 01/01/2021 contre 36.628.500 au personnes au 01/01/2020.

La population russe étant de 146,2 millions de personnes, le nombre de citoyens qui n’est plus en âge de travailler correspond à 25,2% de la population du pays.

Le nombre de bénéficiaires de pensions en 2020 en Russie s’élevait à 43,5 millions de personnes, incluant les retraitées et les citoyens ayant des régimes speciaux et des retraites avancées.

Source

Belgorod, vers l’immunité collective sans mesures contraignantes ?

J’écrivais hier sur la vaccination en Russie, il existe une région qui n’a vraisemblablement pas besoin d’introduire la vaccination obligatoire ni aucunes mesures contraignantes autres , il s’agit de la région de Belgorod.

En général, les autorités sanitaires évaluent que le processus de vaccination dans la région est assez actif et la région est celle qui a le plus haut pourcentage de vaccinés de Russie au 14/07 avec 35,6% de la population.

Au rythme actuel de 10.121 piqures / jour, il faudra encore seulement 32 jours pour que 50% de la population soit vacciné.

Plus de 62% de la population adulte est déjà vaccinée dans certains districts tels que le district de Krasnoyaruzhsky et 50% dans les districts d’Ivnyansky, Chernyansky, Krasnensky, Volokonovsky et Novooskolsky.

Courbe de la vaccination dans la region depuis le 15/02/2021

La région fait actuellement face à sa troisième vague comme toute la fédération de Russie comme on peut le voir ci dessous : le nombre de cas est en bleu et le nombre de décès en noir.


Source

Sondage Levada du 15/07/2021 sur les grands personnages et les personnalités les plus marquantes

L’institut LEVADA a fait un sondage intéressant qui permet de mieux comprendre pourquoi la Russie n’est pas une sociale démocratie.

LEVADA a demande aux russes quels sont les grands personnages russes et voila le classement des russes interrogés :

  • Staline récolte 39% des réponses contre 20% en 1994 et 42% en 2012
  • Lénine récolte 30% des réponses contre 34% en 1994 et 43% en 2003
  • Pouchkine récolte 23% des réponses comme en 1994 et 47% en 2008
  • Pierre 1ier récolte 19% des réponses contre 41% en 1994 et 45% en 1999
  • Poutine récolte 15% des réponses contre 21% en 2003 et 34% en 2017
    ..
  • A noter que Napoleon 1ier et Hitler sont au même niveau avec 5%.

*

Sondage Levada du 15/06/2021 (préoccupations / inquiétudes des moscovites)
Sondage Levada du 17/05/2021 sur les élections législatives de septembre 2021
Sondage LEVADA du 12/05/2021 sur le Coronavirus

Point sur la vaccination (15/07/2021)

Avant notre article du 23 de chaque mois pour faire le point sur l’évolution de la campagne de vaccination en Russie, quelques points complémentaires de situation.

En Russie

Plus de 6.000 points de vaccinations fonctionneraient à travers tout le pays.

Au 14/07 ce sont 29.950.140 Russes (20,49% de la population) qui ont reçu au moins un composant et 19.564.450 Russes (13,38% de la population) qui ont reçu les deux composants.

La vaccination s’est accélérée et ce sont entre 600.000 et 700.000 personnes par jour qui se font vacciner désormais dans le pays.

Courbe de croissance de vaccination du premier composant

Le premier ministre Michoustine souhaite que soient vaccinés non plus 60% mais 80% voir 90% de la population.

Rospotrebnadzor affirme que les gens vaccinés ne seraient plus contagieux, c’est surprenant et méritera d’etre creusé à l’avenir.

32 sujets de la fédération de Russie ont instauré des normes de vaccinations obligatoires pour certains de leurs citoyens soit 4 de plus que lors de notre dernier point en date du 28/06 et 17 de plus que lors de notre point du 23/06. En outre 4 sujets ont désormais des régimes particuliers.

Le sud de la Russie (le Krai de Krasnodar) renforce ces mesures malgré le risque de perdre le flux touristique saisonnier , les visiteurs du Kouban ayant l’obligation de se faire vacciner si ils viennent sur la zone pour au moins une journée.

En juin, un test a été fait de vaccination sur 660 enfants de 12 à 17 ans, tandis que vraisemblablement la vaccination des adolescents pourrait commencer le 20 septembre 2021.

Moscou

La police de la capitale a fait fermer quelques 800 sites internets et ouverts 55 procédures pour des ventes et achats de faux certificats.

La mairie a organisé la vaccination des étrangers, comme je l’avais annoncé sur ce site il y a près d’un mois, et les informations sont disponibles ici.

La vaccination s’est accélérée et ce sont plus de 100.000 personnes par jour qui se font vacciner désormais dans la capitale.

Serguey Sobianine a ouvert sans doute le plus grad centre de vaccination au monde dans le stade Loujniki.

Près de 70% des médecins moscovites ont été vaccinés contre le coronavirus.

71% des fonctionnaires du gouvernement de Moscou ont été vaccinés contre le COVID-19.

Les moscovites peuvent désormais se faire tatouer leur QR Code ou ils veulent sur leurs corps, celui ci restera valide 15 jours.

Des bruits courent sur un vote en ligne non contraignant pour évaluer la réception des mesures de vaccination obligatoire qui serait organisé par la chambre citoyenne de la ville de Moscou.

Mortalité sur Moscou (juin 2021)

Pour la première fois cette année le ministère de la sante de la ville de Moscou a publié ses données sur la mortalité « avant » Rosstat (!) pour le mois de Juin 2021.

Sans surprises le mois de Juin 2021 voit une mortalité colossale, la plus importante depuis le début de la pandémie avec 16 271 décès soit 24% de plus qu’en Juin 2020 (13.128 décès) et 75% de plus qu’en Juin 2019 (9.268 décès) avant la pandémie, la tendance sur 3 ans (2017 / 2018 / 2019) étant de 9.441 décès en moyenne.

L’augmentation de la mortalité par rapport à juin 2020 (qui se situait dans le creux entre la première et la seconde vague) s’élève donc à 3145 cas.

Ceci est dû à deux raisons principales.

En juin 2021, Moscou a été frappée par la troisième vague et a connu des nouveaux records du nombre de nouveaux malades mais aussi de décès, à cause visiblement du nouveau variant Delta.
En conséquence, le Covid19 en juin a été noté comme cause principale ou co-cause de décès dans 5.527 cas sur les 6.830 décès (moyenne des 3 ans pré-covid).

Mais il y a un second facteur important qui a joué un rôle essentiel : la Chaleur. Moscou a connu des records de chaleurs en Juin (et Juillet) et comme Denis Protsenko, médecin-chef de l’hôpital clinique de la ville №40 à Moscou Kommunarka l’explique « La chaleur et le COVID sont une très mauvaise combinaison. Même si ce n’est pas un COVID sévère que nous pouvons normalement contrôler, les complications associées à la fièvre peuvent être mortelles et surtout pour les patients âgés ».
Notamment selon le Mozdrav le fait que la chaleur entraine des déshydratations, donc une augmentation de la viscosité du sang, pouvant entraîner une forte augmentation du risque de formation de thrombus, de chute de pression et provoquer des accidents vasculaires cérébraux (AVC).

Pour rappel et info en 2010, l’été a vu Moscou être frappé par une terrible canicule et des feux de tourbières terribles plongeant la capitale dans une brouillard de fumée, créant sur 2 mois (juillet et aout) une surmortalité de 10 à 11.000 personnes soit 5.000 / mois.

La mortalité due au coronavirus à Moscou au 1er juillet 2021 est donc selon le Mozdrav de :

• 2,78%, en ne considérant que les cas où le coronavirus était la cause principale.
• 3,88 %, en considérant tous les cas où le coronavirus était la maladie principale ou concomitante.

Mais il s’agit vraisemblablement du taux de létalité chez les cas identifiés (Case fatality rate) et non chez la totalité des cas (infection fatality rate) qui lui doit être beaucoup plus bas, sans doute autour d’1% pour une population comme celle de Moscou avec 25% de la population âgée de plus de 60 ans.

A titre d’information, pour comparer, la surmortalité à Moscou est désormais égale à New-york en terme de pourcentage de la population décédée.


Source

Une écolière russe a passé le baccalauréat à huit ans

Alisa Teplyakova est une jeune moscovite qui a obtenu le baccalauréat à l’école numéro 626 de Moscou.

Elle a reussi l’examen avec 6 matières principales : la physique, l’informatique, la langue russe, les mathématiques, la biologie et la chimie

Alisa envisage d’entrer au département de psychologie de l’Université d’État de Moscou, mais elle envisage aussi d’autres directions liées à l’écologie et à la bio-informatique.

Alice est scolarisée à la maison comme ses six frères et sœurs ; il y a donc sept enfants dans la famille.

Une autre de leurs filles est la plus jeune écolière de Russie, et le frère de sept ans d’Alisa, Heimdall, a lui déjà reçu un certificat d’equivalence de savoir de classe de seconde.