Category Archives: 2021

Le MAE russe se dote d’un département de Soft-Power

Et il etait temps! En 2010, j’écrivais que concernant l’amélioration de l’image de la RUSSIE, la balle etait dans le camps des russes.

Pour faire face au rouleau compresseur de désinformation produit pas écosystème médiatique occidental, la Russie a certes développé avec un relatif succès son propre écosystème médiatique en langues étrangères principalement via la galaxie RT qui est disponible en russe bien sur mais aussi en anglais, arabe, espagnol, allemand et francais.

Il y a aussi la galaxie Sputnik disponible en 29 langues qui a remplacé et Ria-Novosti et voix de la Russie pour lesquels j’ai écrit 5 ans ou encore Russia Beyond the Headlines, disponible en 14 langues.

Mais il faut aller plus loin. et surtout le Soft-Power doit être présent dans chaque action de la Russie à l’étranger.

Le MAE russe a donc annoncé le 30/09/2021 l’apparition d’un nouveau département au sein de l’appareil central du ministère, département qui sera en charge de la stratégie du « soft power » et de la centralisation et coordination des relations internationales dans les domaines de la culture, de la science, de l’art, des échanges de jeunes, de l’éducation et des sports.

Démographie de la Russie pour août 2021 et 8 mois de 2021

Les statistiques de Rosstat pour août 2021 sont disponibles.

// Août 2021 a vu

– 125.357 naissances VS 126.645 en août 2020 soit une baisse de 1% et 1.288 naissances en moins (139.926 en août 2019).
La natalité est même en hausse dans 37 sujets sur 85. De nombreux sujets très majoritairement slaves et orthodoxes voient une augmentation du nombre de naissances.

En hausse de naissances en pourcentage les leaders sont :
– l’Oblast de Tambov (+15,2%)
– l’Adyguee (+15,2%)
– l’Oblast d’Orenbourg (+14,1%)
– L’Ingoushetie (+12,9%)
– Sébastopol (+12,1%)
– La Tchouvachie (+11,5%)

C’est étonnant, car les naissances d’août 2021 sont conçus en décembre 2020 soit au pic de la troisième vague.

– 208.237 décès contre 157.181 en août 2020 (143.394 en août 2019) soir une surmortalité de 32,5% et 51.056 personnes.
Si on compare avec août 2019 (avant le Covid et année normale), qui avait vu 143.394 décès alors août 2021 voit une surmortalité de 64.843 personnes et 45,22% ce qui est absolument colossal et unique dans l’histoire russe en temps de paix.

Sur ces 208.237 décès.
– 38.603 décès sont diagnostiqués avec le COVID-19 comme principale cause de décès.
– 4.977 décès sont suspectés d’avec le COVID-19 comme principale cause de décès d’avantages de recherches sont nécessaires.
– 1.254 décès car le COVID-19 maladie comme concomitante, a contribué à l’émergence de complications qui ont précipité la mort du patient.
– 4.555 décès diagnostiqués avec le COVID-19 mais il n’a en aucun cas affecté le déclenchement de la mort.

81,7% de la surmortalité d’août serait du au Covid selon les autorités russes par rapport a 2019 et 91,7% par rapport à 2019, des chiffres qui semblent confirmer mon analyse sur ce blog (voir par exemple ici et la).

On peut voir ci dessous la carte qui montre les régions expliquant la surmortalité par le Covid 19.
En foncé, les régions qui n’annoncent pas de Covid19 malgré une forte surmortalité. Sans surprises pour les lecteurs de ce blog il s’agit de sujets tels que la Bachkirie, la Tchouvachie, Lipetsk, Sakhaline, la Tchukotka et le Caucase …
Relire mon le point 4 de mon analyse ici ou encore ici

En hausse de décès en pourcentage les leaders sont dans le nord et le grand est.
– La Kalmoukie (+240%)
– La Tchukotka (+97%)
– Astrakhan (+85,5%)
– La Nénétsie (+84,4%)
– Khanti-mansinsk (+69,8%)
– Magadan (+68,8%)
– Le Kamtchatka (+66,4%)

*

// Sur les 7 premiers mois de 2021 la Russie a vu 928.184 naissances contre 938.295 naissances sur les 7 premiers mois de 2020 soit 10.111 naissances en mois et une baisse de 1.2%

Les sujets leaders de la croissance démographique sont
– Moscou (+8,7%)
– Touva (+5%)
– Novossibirsk (+4,3%)

A noter que la natalité est en baisse dans tous les sujets de l’Okrug de la Volga et de l’Oural, sauf l’Oblast de Tcheliabinsk (+2,4%).

Les naissances dans l’Okrug du Caucase du nord sont en baisse de 1,3% avec 85.614 naissances contre 86.713 sur les 7 premiers mois de 2020.

A titre de comparaison il est né 87.030 personnes dans la capitale, Moscou, contre 80.146 sur les 7 premiers mois de 2020.

// Sur les 7 premiers mois de 2021 la Russie a connu 1.523.546 décès contre 1.285.199 sur les 7 premiers mois de 2020 (soit 4 mois de Covid et un été calme entre les deux premières vagues) soit 238.347 décès en plus et une hausse de 18,5%.

En hausse de décès en pourcentage les leaders sont
– La Kalmoukie (+31%)
– La Carélie (+29,5%)
– Le Kraï de l’Altaï (+26.5%)
– l’Oblast de Sakhaline (+25,1%)
– l’Oblast de Magadan (+25%)

Comme on peut le voir ci-dessous selon ROSSTAT depuis le début du Covid en Russie 350.600 personnes sont mortes du Covid comme cause unique et principale de décès dont 205.900 sur l’année 2021, et 144.700 sur l’année 2020.

Comme on peut le voir ci-dessous selon ROSSTAT depuis le début du Covid en Russie 350.600 personnes sont mortes avec le Covid dont 254.300 en 2021 et 163.300 en 2020.

Sans trop de surprises, la hausse de la mortalité entraîne une hausse de la surmortalité qui s’explique de plus en plus par le Covid19 comme cause unique et principale, on meurt traditionnellement moins et peu en Russie l’été.

– En 2020, sur 358.000 décès en plus qu’en 2019, Rosstat expliquait 144.700 décès avec le Covid 19 comme cause principale soit 40%,
– En 2021 sur 296.308 décès en plus qu’en 2020, il y aurait 205.900 décès avec le Covid 19 comme cause principale soit 69,9% des décès.

*

Sur 17 mois de Covid, la surmortalité est donc de

358.257 personnes sur 9 mois de 2020
296.308 personnes sur 8 mois de 2020
= 654.565 personnes sur 17 mois soit 38.503 personnes par mois en moyenne.

Sur la carte ci-dessous on peut géolocaliser la surmortalité surtout forte dans le Caucase, Moscou et Oblast, Oblast de Lipetsk, Saint petersbourg et Oblast de Leningrad, Iamalie, Khanty-mansiysk,Oblast de Novossibirsk.

A contrario les deux sujets les moins touchés par la surmortalité sont la Transbaikalie et Touva.

Septembre 2021 verra un peu moins de décès qu’en août 2021 mais plus qu’en Septembre 2020, tandis qu’Octobre 2021 pourrait se rapprocher des records de novembre / décembre 2020.

Il est impossible de prévoir Novembre / Décembre 2021 mais il semble probable désormais que la surmortalité sur 04-2020 12-2021 atteigne 800.000 décès.

La baisse naturelle de population du 01/09/2020 au 01/09/2021 approche le million de personnes, soit un record sur 12 mois qui n’avait été atteint qu’en 2001. Heureusement, la natalité a cessé de baisser, mais la Russie sortira fortement impactée sur le plan démographique du Covid19.

Comme a dit Vladimir Poutine, après la campagne : “la pauvreté, les problèmes du système de santé et d’éducation sont les ennemis de la Russie“.

*

Russie hospitalisations chez les Vaccinés et non Vaccinés

Alors que le débat sur l’intérêt du vaccin fait rage en France, que disent les statistiques russes ?

En rouge les pourcentages d’hospitalisés non vaccinés, et en vert les pourcentages d’hospitalisés vaccinés.

Les statistiques sortent des hôpitaux de diverses régions de RUSSIE
– Irkoutsk
– Saint Petersbourg (3 cliniques)
– Kirov
– Dolgoprudny
– Ekaterinbourg
– Cheliabink
– Vladimir

Sources :

  • https://www.ogirk.ru/2021/10/06/koronavirus-na-poroge-chetvertoj-volny/
  • https://www.bbc.com/russian/news-58235075
  • https://www.gtrk-vyatka.ru/vesti/medicine/65337-igor-vasilev-chislo-vakcinirovannyh-pacientov-v-infekcionnom-gospitale-za-ves-period-pandemii-sostavilo-vsego-3.html
  • https://radio1.news/article/podmoskovnyy-vrach-otsenil-dolyu-privitykh-sredi-gospitalizirovannykh-s-covid-19-v-1-5-2/
  • https://66.ru/health/news/244645/
  • https://peterburg2.ru/news/nazvano-chislo-privityh-peterburzhcev-kotorye-lezhat-v-bolnice-101358.html
  • https://74.ru/text/health/2021/09/08/70123376/
  • https://www.prizyv.ru/2021/09/vrachi-nazvali-protsent-privityh-ot-koronavirusa-sredi-gospitalizirovannyh-patsientov/

Les autorités affirment en outre qu’il n’y aurait eu aucun décès suite au vaccin.

La nouvelle Douma sera renouvelée avec 48,5% de nouveaux députés.

La Douma d’État de Russie sera renouvelée de près de moitié avec 48,5% de nouveaux députés.

La faction Russie Unie comptera 48,5% de nouvelles personnes.

Le Parti communiste de la Fédération de Russie – 40,4%

Le Parti libéral-démocrate – 33,3%

Russie juste – Patriotes – Pour la vérité “- 51,9%.

Dans la nouvelle Douma d’État, au lieu de 26 commissions, il y en aura 32.

Seules 16 commissions conserveront les anciens noms, le reste sera « réduit ». La session d’automne se déroulera de la même manière qu’avant : trois semaines de sessions plénières – deux sessions par semaine – et une semaine de travail dans les circonscriptions.

La Douma sera de nouveau dirigée par Viacheslav Volodine avec Alexander Zhukov comme premier adjoint. Les adjoints simples sont :
– Piotr Tolstoï
– Anna Kuznetsova
– Irina Yarovaya
– Alexei Gordeev
– Sholban Kara-ool,
– Sergueï Neverov

Russie-unie prend en outre la direction de 16 commissions sur 32 avec 17 chefs de commissions.
– Pavel Krasheninnikov – Construction et législation
– Andrei Makarov – Budget et impôts
– Vladimir Gutenev – Industrie et commerce,
– Andrei Kartapolov – Défense
– Vasily Piskarev – Sécurité et lutte contre la corruption
– Oleg Morozov – Contrôle et protection de la santé
– Dmitry Khubezov et Olga Kazakova – Éducation
– Dmitry Kobylkin – Écologie, ressources naturelles et la protection de l’environnement, Elena Yampolskaya – Culture,
– Olga Timofeeva – Développement de la société civile et associations publiques et religieuses,
– Artem Metelev – Politique de la jeunesse
– Sergey Pakhomov – Construction, logement et services communaux,
– Alexander Khinshtein – Politique et technologies de l’information et communications.
– Maxim Topilin – politique économique
– Pavel Zavalny – L’énergie
– Evgeny Moskvichev – Transports et développement des infrastructures de transport.

La première réunion de la 8ieme Douma d’État aura lieu le 12 octobre à 10h00 heure de Moscou. Le planning de travail sera

  • Durant trois semaines par mois : deux sessions plénières par semaine
  • La quatrième semaine du mois : une semaine de travail sur le terrain.

*

Élection législative russe de 2021: comment ont voté les russes de l’étranger ?
Réflexions et analyses des élections législatives de 2021 en Russie
Réflexions et pronostics sur les élections de septembre 2021 (article de juillet 2021)
Scénarios pour les législatives de septembre 2021 (article de mai 2021)
Sondage Levada du 17/05/2021
Russie Unie prépare les élections législatives de septembre 2021
Quels partis politiques s’affronteront pour les législatives russes de septembre 2021 ?

La lutte contre l’avortement (2021 – 2025)

Les autorités russes continuent leur lutte contre l’Avortement en Russie dans le cadre de la politique démographique du pays.

L’objectif est de diminuer de 50% le nombre d’avortements sur 4 ans, soit d’ici 2025.
Le nombre d’avortements en Russie est pour rappel passé de 4,1 millions en 1990 à 1,1 millions en 2010 et autour de 525.000 en 2020.

Le projet comprend 7 types de mesures dont la réduction de la mortalité maternelle, la réduction de la mortalité ou encore l’amélioration de la santé reproductive.

Les autorités envisagent également d’augmenter l’offre de services d’assistance juridique, psychologique, médicale et sociale aux femmes enceintes qui se trouvent dans des situations de vie difficiles.

Enfin, la mesure phare semble d’atteindre que 80% du nombre de femmes ayant fait une demande dans des établissements médicaux afin de se faire avorte puissent bénéficier de consultations pré-avortement et arriver à ce que la moitié d’entre elles décident de finalement garder l’enfant.

Le document prévoit des mesures visant à promouvoir les valeurs familiales traditionnelles et la longévité active, à améliorer le bien-être des familles avec enfants, à augmenter la fécondité et l’espérance de vie, à promouvoir la santé au travail, à maintenir la santé de la génération plus âgée et développer la motivation à développer un mode de vie sain.

*

Comment la Russie lutte contre l’avortement ?
Avortements en Russie entre 1990 et 2020

Vladimir Poutine instaure la fête des pères en Russie

Le président russe Vladimir Poutine a signé un décret fixant la date de la fête des pères en Russie.

Ceci est rapporté sur le portail Internet officiel d’information juridiques.

Afin de renforcer l’institution de la famille et d’accroître l’importance de la paternité dans l’éducation des enfants, je décide d’instituer la fête des pères et de la célébrer le troisième dimanche d’octobre“, indique le document.

La prochaine et donc première fête des pères aura lieu le 17 octobre.

PS : C’est l’anniversaire de Vladimir Poutine aujourd’hui 07 octobre 2021, il fête ses 69 ans.

Élection législative russe de 2021: comment ont voté les russes de l’étranger ?

Si les russes de Russie ont pu voté pour renouveler leur Douma, les russes de l’étranger ont également voté.

Les résultats détaillés sont disponibles ici

  • Le KPRF a gagné en Occident notamment en Amérique, au Canada, dans tous les pays de l’UE sauf les Balkans ainsi qu’en Australie.
  • En Amérique du sud le KRPF a gagné en Guyane française.
  • Dans le monde arabe le KPRF a gagné aux Émirats Arabes Unis.
  • En Afrique le KPRF a gagné au soudan du sud et en Ouganda.
  • En Asie, le KPRF a gagné en Chine, en Corée, au Japon, au Vietnam, en Thaïlande et à Singapour.

Russie-unie obtient son plus haut score en Abkhazie avec 93% et son plus faible score aux Etats-unis avec 0% à Washington.
Russie Unie l’emporte principalement aux frontières russes, dans les pays d’Asie centrale, en Mongolie et Afghanistan, dans le Caucase, en Ukraine orientale, en Biélorussie, dans les États baltes et dans les Balkans (notamment la Roumanie, la Bulgarie, la Serbie, la Grèce, la Macédoine … ) et dans quelques zones plus exotiques : Syrie, Palestine, Équateur, République centrafricaine, Sri-lanka, Congo, Tunisie, Maroc. Madagascar, Maurice … Dans toutes ces zones Russie Unie obtient plus de 50% au premier tour.

Le KPRF obtient ses plus hauts scores au Vietnam (42,9%) et au Danemark (41,9%) et ses plus faibles scores en Iran et en Roumanie avec 0%
Le KPRF est en tête avec ses meilleurs scores en Amérique du nord (États-unis et Canada), en Irlande, en Scandinavie, en Pologne et dans la zone peri-germanique (Allemagne, Suisse, Hollande) et en Asie du nord (Chine, Japon, Corée) ainsi qu’en Thaïlande et au Vietnam, obtenant dans ces zones entre 30 et 42,9% au premier tour.

Le LDPR obtient ses plus hauts scores à Londres (20,3%) et au Ruanda (18,2%) et ses scores les plus faibles en Tanzanie et Jamaïque avec 0%.

Russie Juste a obtenu ses plus hauts scores à Brunei avec 26% et en Guinée-Bissau avec 22%.

Gens Nouveaux obtient ses meilleurs résultats en Jamaïque avec 30% et au Népal avec 19,6%.

Iabloko s’effondre et ne gagne plus dans un seul pays contrairement aux précédentes élections. Le parti obtient 30% en Tchéquie (mais en seconde place) et 18,8% en Belgique et 17,9% en Allemagne mais en 3ieme place.

En Belgique, Russie-Unie et le KPRF sont a égalité avec 24,6%.

En Hongrie le KPRF l’emporte avec 28,9% contre 27,6% pour Russie Unie.

Au Portugal, le KPRF obtient 32% et Russie-Unie 31%.

Et la France ?

  • A Paris sur 1.190 votants : le KPRF obtient 29%, Russie Unie 19,6%, le LDPR 16,6%, Iabloko 12,3%, Gens Nouveaux 6,1% et Russie Juste 5,7%.
  • A Monaco sur 45 votants : Russie Unie obtient 35,6%, le LDPR 26,7%, Iabloko 8,9%, le KPRF 8,9% et Gens Nouveaux et Russie Juste 6,7%.
  • A Marseille sur 106 votants : Russie Unie obtient 30,2%, le KPRF 17,9%, Iabloko 14,2%, le LDPR 12,3%, Russie Juste 9,4% et Gens Nouveaux 1,9%.
  • A Strasbourg sur 247 votants, le KPRF obtient 28,6%, Russie Unie 17%, Iabloko 15,4%, le LDPR 15%, Russie Juste 7,7% et Gens Nouveaux 3,4%.
  • A Villefranche sur mer sur 147 votants, le KPRF a obtenu 27,6%, Russie Unie 20,3%, le LDPR 16%, Iabloko 12,19%, Russie Juste 6,5% et Gens Nouveaux 5,9%.

Au total en France le KPRF est en tête avec 27,6%, Russie Unie obtient 20,3%, le LDPR 16%, Iabloko 12,9%, Russie Juste 6,5% et Gens Nouveaux 5,9%.

En synthèse :

L’Amérique du nord vote contre Poutine et donc contre Russie Unie (peut on imaginer zéro vote Russie unie dans 3 bureaux de Washington !?).
Au États-Unis le KPRF obtient 45,1%, Russie-Unie 20,7%
Au Canada le KPRF obtient 45% et Russie-Unie 18,7%
En Australie le KPRF obtient 40,5% et Russie-Unie 18,7%

L’Amérique centrale et du sud vote majoritairement Poutine et donc Russie Unie.
Au Brésil par exemple, Russie Unie obtient 35,1% contre 26,4% pour le KPRF.

L’Afrique vote Russie-Unie.

L’Europe est scindée en deux blocs

Son bloc occidental, scandinave et central vote majoritairement contre Poutine et donc pour le KPRF
– A Londres le KPRF obtient 37,5% et Russie-Unie 8,7% (mais 20,3% pour le LDPR)
– En France donc le KPRF obtient 27,6% contre 20,3% pour Russie-Unie.
– En Espagne le KPRF obtient 33,1% contre 21,5% pour Russie-Unie.
– En Italie le KPRF obtient 30,8% contre 26,1% pour Russie-Unie.
– En Allemagne le KPRF obtient 33,3% contre 27,5% pour Russie-Unie.
– En Autriche le KPRF obtient 36% contre 22,7% pour Russie-Unie.
– En Scandinavie (Finlande / Danemark / Norvège / Suède) le KPRF obtient en moyenne 39,2% contre 19,1% pour Russie-Unie.
– En Pologne, le KPRF obtient en moyenne 36,8% contre 24,3% pour Russie-Unie.
– En Tchéquie, le KPRF obtient en moyenne 37,4% contre 7,9% pour Russie-Unie (mais 30% pour Iabloko).
Ce n’est pas surprenant, l’Europe centrale est devenu le paradis des libéraux russes de l’étranger.

Par contre son bloc balkanique vote majoritairement pour Poutine, sauf Chypre mais beaucoup de russes y sont des réfugiés fiscaux.
– En Moldavie, Russie-Unie obtient 78,1% contre 5,5% pour le KPRF
– En Grèce, Russie-Unie obtient 53,5% contre 18,8% pour le KPRF
– En Roumanie, Russie-Unie obtient 43,1% contre 13,9% pour le KPRF
– En Bulgarie, Russie-Unie obtient 43,1% contre 25,5% pour le KPRF
– En Croatie, Russie-Unie obtient 33% contre 26,4% pour le KPRF
– En Serbie, Russie-Unie obtient 32,4% contre 28,9% pour le KPRF

Idem pour le onde balte qui soutient majoritairement Poutine.
– En Estonie, Russie-Unie obtient 56,4% contre 19,1% pour le KPRF
– En Lettonie, Russie-Unie obtient 66,9% contre 14,1% pour le KPRF
– En Lituanie, Russie-Unie obtient 42,7% contre 22,4% pour le KPRF

Le monde Arabe (Maghreb et Moyen Orient) vote quasiment exclusivement pour Poutine et Russie-Unie.
– En Algérie, Russie-Unie obtient 44,7% contre 18,9% pour le KPRF
– En Tunisie, Russie-Unie obtient 54,9% contre 12,7% pour le KPRF
– Au Maroc, Russie-Unie obtient 46,2% contre 26,3% pour le KPRF
– En Turquie, Russie-Unie obtient 33,2% contre 23,9% pour le KPRF
– Au Qatar, Russie-Unie obtient 40,3% contre 11,9% pour le KPRF
– En Arabie Saoudite, Russie-Unie obtient 45,5% contre 17,2% pour le KPRF

L’Eurasie vote uniquement pour Russie-Unie et Poutine.

L’Asie est scindée.
Ses pays les plus alignés sur l’Occident que sont la Corée et le Japon voient leurs ressortissants russes voter KPRF, et idem pour les paradis touristiques que sont le Vietnam et la Thaïlande, paradis des nomades russes.
En Thaïlande, le KPRF obtient 48,4% contre 14,9% pour Russie-Unie.
– Au Japon, le KPRF obtient 42,8% contre 19,5% pour Russie-Unie.
– En Corée du sud, le KPRF obtient 37,9% contre 24,9% pour Russie-Unie.
– Au Vietnam, le KPRF obtient 29,7% contre 20,8% pour Russie-Unie.

Les résultats en Chine sont surprenants.
Les russes de Chine ont voté KPRF (29,2%) juste devant Russie-Unie (29,1%).
Russie-Unie est cependant largement en tête sur Pékin.
A noter que Gens Nouveaux fait 8,7% en Chine et notamment 12,5% sur Harbin !

A garder en mémoire les répartitions électorales en 2021 lors de la présidentielle entre les voix pour Poutine (en bleu) et pour Prokhorov (en vert).

http://3.bp.blogspot.com/-Z18yeYEJNWE/ULCIvHM8WAI/AAAAAAAAJFw/B8seRU4hmsk/s1600/s640x480.png

Réflexions et pronostics sur les élections de septembre 2021 (article de juillet 2021)
Scénarios pour les législatives de septembre 2021 (article de mai 2021)
Sondage Levada du 17/05/2021
Russie Unie prépare les élections législatives de septembre 2021
Quels partis politiques s’affronteront pour les législatives russes de septembre 2021 ?

Réflexions et analyses des élections législatives de 2021 en Russie

La commission électorale russe a enfin publié samedi 24 septembre les résultats finaux des élections législatives russes.

Les résultats sont sans aucune surprises, parfaitement conformes aux estimations publiées sur ce blog, et ont donc vu la réalisation finale du scénario “Nouvelle Faction“.

La participation a été de 51,72% avec 56,5 millions de votants.
En comparaison :
2016 : 47,82% et 52,7 millions de votants.
2011 : 60,2% et 65,8 millions de votants
2007 : 63,8% et 69,6 millions de votants
2003 : 55,7% et 60,7 millions de votants
1999 : 61,7% et 66,7 millions de votants.

Sur les 450 sièges de la nouvelle Douma :

– Russie unie a obtenu 49,82%, 324 élus et 28.064.258 voix
En comparaison
En 2016 : 54,20%, 343 élus et 28.527.828 voix
En 2011 : 49,32%, 238 élus et 32.379.135 voix
En 2007 : 64,3%, 315 élus et 44.714.241 voix.
En 2003 : 37,57%, 223 élus et 22.779.279 voix.
En 1999, Russie Unie n’existait pas mais les deux parts ancêtres de Russie Unie (Unité et Patrie) ont obtenu 36,65%, 141 élus et 24.35.935 voix.

– Le KPRF a obtenu 18,93%, 57 élus et 10.660.599 voix
En comparaison
En 2016 : 13,34%, 42 élus et 7.019.752 voix.
En 2011 : 19,19%, 92 élus et 12.599.5077 voix.
En 2007 : 11,57%, 27 élus et 8.046.886 voix.
En 2003 : 12,61%, 52 élus et 7.647.820 voix.
En 1999 : 24,29%, 113 élus et 16.196.024 voix.

Le LDPR a obtenu 7,55%, 21 élus et 4.252.096 voix.
En comparaison
En 2016 : 13,14%, 39 élus et 6.917.063 voix.
En 2011 : 11,67%, 56 élus et 7.664.570 voix.
En 2007 : 8,14%, 40 élus et 5.560.823 voix.
En 2003 : 11,45%, 36 élus et 6.943.885 voix.
En 1999 : 5,98%, 34 élus et 5.016.128 voix.

– Russie Juste a obtenu 7,46%, 27 élus et 4.201.715 voix.
En comparaison
En 2016 : 6,22%, 23 élus et 3.257.053 voix.
En 2011 : 13,21%, 34 élus et 8.695.522 voix.
En 2007 : 7,74%, 38 élus et 5.383.639 voix.
Avant le parti n’existait pas.

– Le parti Gens Nouveaux a obtenu 5,33% et 13 élus pour la première fois.

– Rodina a 1 élu comme en 2016, contre 37 en 2002.

– Plateforme civile a 1 élu comme en 2016.

– Le parti de la croissance a 1 élu.

Une carte interactive des élections est consultable ici mais aussi ici.

Dessous la carte des résultats, en bleu les régions gagnées par Russie unie, en bleu foncé celles ou le parti obtient plus de 50%. En rouge les régions gagnées par le KPRF.

https://www.kommersant.ru/doc/4994681
Continue reading

Vaccination en Russie au 23/09/2021

Point mensuel sur la Vaccination en Russie, ou en est-on ?

  • 47.285.157 personnes (32,3% de la population) ont reçu au moins 1 composant.
  • 41 282 768 personnes (28,2% de la population) ont reçu 2 composants.
  • 640.869 personnes ont subi une revaccination.
  • Vitesse de vaccination sur les 7 derniers jours :
    116.400 personnes / jour
    269.796 piqûres / jour

  • Les régions qui ont le plus vaccinés en pourcentage de la population
    – l’Oblast de Belgorod (48,2% de la population)
    – L’Oblast de Moscou (45,4% de la population)
    – La Chukotka (45% de la population)
    – La Tchétchénie (43,1% de la population)
    – La Mordovie (41% de la population)
    – L’Oblast de Toulskaya (39,7% de la population)
    – Moscou (39% de la population)
    – l’Oblast de Tioumen (38,5% de la population)
    – L’Oblast de Rostov (36,8%)
    – L’Oblast de tambov (36,5%)
  • Les régions qui ont le moins vaccinés en pourcentage de la population
    – La Daghestan (13,9% de la population)
    – La Kabardino-balkarie (19,2% de la population)
    – l’Ossétie du nord (19,5% de la population)
    – Le Primorié (21,9% de la population)
    – L’Adyguee (23,5% de la population)
    – l’Oblast de Vladimir (29,3% de la population)

Au 21/09/2021 dans l’armée russe : 910.000 personnes ont été doublement vaccinés et 160 932 ont été revaccinés.

A Moscou, 68.000 étrangers ont été vaccinés.

Toujours sur Moscou, un nouveau mode de traitement est désormais utilisé sur la base d’anticorps monoclonaux notamment pour les femmes enceintes.

Le variant Delta serait devenu le variant “unique” dans la capitale et quasi-unique en Russie avec plusieurs de ses branches et notamment les branches AY.12 et AY.4.

Selon les statistiques officielles fédérales, 2% des malades en Russie seulement seraient des gens vaccinés tandis qu’une “picture” similaire semble se dessiner sur Moscou, les vaccines développant la maladie ne faisant que des formes légères.
Les autorités sanitaires russes affirment n’avoir reçu que 7.000 plaintes pour effets secondaires après vaccination.
A titre personnel je connais une personne ayant été vraiment malade durant 48 heures après une injection de SpoutnikV.

L’Argentine et la Corée du sud vont produire du SpoutnikV, la Corée également pour l’export.

Les tour opérateurs de Russie proposent désormais des voyages vaccinaux aux citoyens russes pour aller se faire vacciner dans un pays de l’UE avec un vaccin reconnu par l’OMS et principalement la Serbie et l’Allemagne.
La Serbie est la destination la plus prisée aujourd’hui en Russie car le pays vaccine gratuitement les citoyens étrangers avec Pfizer, BioNTech, AstraZeneca et Sinopharm (facultatif) et les russes n’ont besoin que d’un test PCR pour entrer dans le pays.

L’entreprise russe R-Pharm va produire en Russie des vaccins AstraZeneca suite sans doute au memorandum signé en 2020 entre AstraZeneca et l’institut Gamelea (qui produit le Spoutnikv) pour des tests de combinaison des deux vaccins. La production en Russie d’AstraZeneca devrait atteindre plusieurs centaines de milliers de doses par mois vers 30 / 50 pays et faire de la Russie pour ce vaccin un Hub régional entre l’Europe, la CEI, l’Asie et l’extrême orient.

Et l’avenir ?

Certains analystes (médecins, démographes ..) envisagent que la 4ieme vague aurait déjà commencé dans les grandes villes de Russie notamment Moscou, Saint Petersboug ou Nijni-Novgorod.
C’est curieux sachant que les amplitudes entre les trois premières vagues ont été beaucoup plus longues

Le ministère de la santé russe envisage par contre lui un scénario Covid “long” via un programme de garantie d’État pour la fourniture de soins médicaux gratuits aux citoyens pour 2022-2024 inclus.

Le document contient entre autres les volumes estimés de soins médicaux dont les patients atteints de coronavirus auront besoin au cours des trois prochaines années.
Selon le ministère de la Santé, le besoin de lutte contre le COVID-19 se poursuivra jusqu’en 2024 inclus, contrairement ce que les lecteurs de ce blog pouvaient lire ici.
Selon ce plan les cliniques publiques devront effectuer 18,6 millions de tests pour COVID-19 en 2022, 13 millions en 2023 et 10,4 millions en 2024.

Le nombre estimé d’hospitalisations pouvant être financées sur les fonds de la sécurité sociale russe serait de 705.000 personnes en 2022, 231.000 personnes en 2023 et 75.000 personnes en 2024. Le projet de programme indique cependant que le gouvernement allouera en plus des fonds du Fonds de réserve pour potentiellement absorber 916.000 hospitalisations en 2022, 905.000 en 2023 et 832.000 en 2024.

Rien que pour 2022 le document prévoit un examen clinique approfondi de 8,6 millions de personnes ayant eu le COVID-19 et une rééducation spécialisée pour 100.000 d’entre eux, 80.000 en hôpitaux et 20.000 à domicile.

*

Vaccination en Eurasie (01/09/2021)
Situation au 26/08/2021
Situation des vaccins étrangers en Russie
Situation au 23 juillet 2021
Situation au 15 juillet 2021
Situation au 23 juin 2021
Situation au 24 mai 2021
Situation au 23 avril 2021
Situation au 23 mars 2021
Situation au 23 février 2021

Демография России на июль 2021 года и итог пандемии за 16 месяцев

Росстат (российский вариант INSEE, Национального института статистики и экономических исследований Франции) опубликовал демографические данные по России за июль 2021 года. Не стало неожиданностью, что третья волна и вариант «Дельта» сильно повлияли на смертность в России.

В июле 2021:

― 124 715 рождений против 130 676 в июле 2020 года, то есть снижение на 4,6%

― 215 265 смертей против 181 479 в июле 2020 года, т.е. на 18,6% больше по сравнению с июлем 2020 года и на 42% по сравнению с июлем 2019 года, когда умерло 151 554 человека.

При избыточной смертности в 64 071 человек (если сравнивать с 2019 годом) июль становится третьим худшим месяцем пандемии после декабря и ноября.

Отметим, что по данным Росстата:

― Covid является основной причиной 38 922 смертей, то есть 18% от общего числа смертей за месяц и эквивалент 60% избыточной смертности по сравнению с 2019 годом.

― Covid является единственной или основной причиной 45 577 смертей, что является месячным рекордом до декабря 2020 года (на который приходился 21% от общего числа смертей за месяц, что эквивалентно 71% дополнительной смертности по сравнению с 2019 годом.

― 4 844 человека умерли, будучи инфицированными Covid, при этом Covid не стал причиной наступления смерти.

Чтобы получить представление о различиях в подсчетах в России:

― По данным сайта Stopcoronavirus (от Оперштаба и Роспотребнадзора), который является источником информации для специального раздела Яндекса, количество смертей в июле составило 23 349, или 753 смерти в сутки.

― По данным Росстата, в июле умерло 45 577 человек или 1470 смертей в день.

― Если посчитать избыточную смертность по сравнению с 2019 годом: +64 071 человек или +2 066 смертей в сутки.

В любом случае июль 2021 года превышает декабрь 2020 года по количеству смертей из-за / в связи с Covid.

Известно, что 85% умерших ― россияне старше 65 лет.

За первые 7 месяцев 2021:

― 802 827 рождений против 811 650 за первые 7 месяцев 2020 года, то есть на 8 823 рождений меньше и на 1,1% меньше. Рождаемость в июле ― равна рождаемости за октябрь прошлого года, поэтому можно сделать вывод, что рождаемость в России больше не падает.

― 1 315 309 смертей против 1 128 018, т.е. рост на 16,6% или на 187 291 смертей больше. Если сравнивать с первыми 7 месяцами 2019 года, когда умерло 1 070 057 человек, то смертность увеличилась на 23%, увеличившись на 245 252 человек.

Какие результаты после 16 месяцев пандемии?

За первые 7 месяцев 2021 года естественная убыль населения весьма значительна и достигла 512 482 человек по сравнению с естественной убылью на 316 368 человек за первые 7 месяцев 2020 года (4 эпидемических месяца из 7) и снижением численности на 209 680 человек за первые 7 месяцев. 2019 года.

*

306 500 человек умерли от Covid как единственной, основной и идентифицированной причины, то есть 144 700 человек за 9 месяцев 2020 года, или в среднем 16 000 смертей в месяц, и 151 600 человек за 7 месяцев 2021 года, или в среднем 21 671 смерть в месяц.

  

image-3-624x252.png

367 500 человек умерли от Covid, в том числе 163 300 человек в 2020 году за 9 месяцев, или 18 150 смертей в месяц в среднем, и 204 200 человек в 2021 году за 7 месяцев, или 29 000 смертей в месяц в среднем.

image-4-624x355.png



Таким образом, ситуация не улучшается, а, напротив, ухудшается, Россия не выходит из Covid и не испытывает никакого положительного эффекта в этом 2021 году.

За 16 месяцев пандемии в России: избыточная смертность в России достигла 588 252 человек, следовательно, смертность от Covid вероятно составляет от 52% до 62% от общей избыточной смертности, но на самом деле можем легко понять, что эта цифра больше.

А что с вакцинами?

Данные доступны по Москве, где по состоянию на 06.09.20221 было вакцинировано 4 539 902 человека, то есть 35,9% населения города и 43,3% взрослого населения.

― 4 344 непривитых заболели тяжелой формой или 712 случаев на миллион.

― 2 990 000 вакцинировано SputnikV, у 256 развилась тяжелая форма, то есть 86 на миллион.

― ЭпиВакКорона вакцинировано 90 000 человек, у 61 развилась тяжелая форма, то есть 678 человек на миллион.

― Из 20 000 вакцинированных KoViVak у 4 развилась тяжелая форма, то есть 200 случаев на миллион.

Либо статистика EpiVakKorona неверна, либо степень ее защиты почти равна нулю (?), тогда как SputnikV снижает в 8 раз риск развития тяжелой формы по сравнению с кем-то, не сделавшим прививку.

По данным главного врача больницы в Коммунарке Дениса Проценко, количество смертей у невакцинированных в 4 раза выше, чем у вакцинированных, а люди вакцинированные, оказавшиеся в реанимации, поступают туда чаще с инсультами, в силу возраста, чем из-за поражения легких.

Что дальше?

В августе должно наблюдаться снижение смертности до 190 000 – 210 000 смертей, что означает превышение смертности по сравнению с 2019 годом на 35 000 – 45 000 человек. Последние доступные данные об общем количестве заболевших в стране датируются 26 июля, говорилось о 865 000 пациентов, наблюдаемых из-за Covid19; по состоянию на 3 сентября 2021 года по всей стране было развернуто около 220 000 ковидных коек (по сравнению с 280 000 на пике в 2020 году), из которых 55 000 не заняты и около 5 000 пациентов с Covid находятся в реанимационных отделениях.

Российские власти, похоже, готовятся к 4-й, а затем к 5-й волне между этой осенью и весной следующего года, и что Россия выйдет из Covid лишь через 1,5 или 2 года. Министерство здравоохранения даже спрогнозировало несколько катастрофический сценарий, по которому к концу 2021 года будет на 3,9 миллиона (!) случаев больше.

Это кажется маловероятным даже с большой четвертой волной в конце осени, потому что в России официально зарегистрировано 7 миллионов случаев за 16 месяцев.

Источник