Category Archives: 2021

Combien le Covid19 a coûté à la Russie ?

1.000 milliards de roubles (environ 11 milliards d’euros) ont été dépensés dans la lutte contre le coronavirus en Russie Selon le ministre de la santé Mikhaïl Murashko.

La chambre des comptes elle estime que le total des dépenses liées directement et indirectement au coronavirus serait de 2.856 milliards de roubles soit 31,4 milliards d’euros et notamment :

– 941,4 milliards de roubles (10,5 milliards d’euros) alloués à la Caisse de retraite pour compenser la baisse des cotisations due à la pandémie.
– 569,3 milliards de roubles (6,39 milliards d’euros) pour l’aide sociale aux familles avec enfants.
– 378,2 milliards (4,24 milliards d’euros) pour les régions pour apporter une assistance médicale aux personnes malades.
– 231,7 milliards de roubles (2,6 milliards d’euros) de primes versées aux médecins
– 155,5 milliards de roubles (1,47 milliards d’euros) de prestations sociales

A titre purement comparatif, cette somme serait l’équivalent de 6% des réserves de changes de la fédération de Russie.

Source

30% des Russes font connaissance via les réseaux sociaux

Selon un sondage fait sur 1.093 personnes de plus de 18 ans, environ 30% des Russes font connaissance via les réseaux sociaux, a déclaré le service de presse du réseau social Odnoklassniki.

12% des personnes interrogées font connaissance via les réseaux sociaux et se rencontrent physiquement ensuite tandis que 18% font connaissance online, mais ne se rencontrent pas physiquement.

Démographie de la Russie pour juin 2021 et le S1 2021

Rosstat a publié ses chiffres pour juin 2021.

Juin 2021 a vu :

– 100.908 mariages contre 68.408 en juin 2020 (la sortie du confinement de 2020) soit une hausse de 47,5%

– 55.686 divorces contre 45.801 en juin 2020 soit une hausse de 21,6%

– 123.823 naissances contre 118.947 en juin 2020 soit une hausse de 4,5%

– 185.655 décés contre 162.758 en juin 2020 soit une hausse de 14,1% et 22.897 décés en plus.
Parmi eux :
27.118 décés dus au Covid19 soit 14,61% du total des décès du mois.
19.998 décés du au Covid19 comme cause principale soit 10,77% du total des décès du mois.

*

Le premier semestre 2021 a vu :

  1. / 678.112 naissances contre 680.974 naissances sur juin 2020 soit une baisse de 0,4% et 2.862 naissances en moins.
    A noter que les Okrugs qui voient des hausses de natalité sont :
    – l’Okrug du sud (+1,4%)
    – l’Okrug de l’Oural (+0,4%)
    – l’Okrug du centre (+0,3%)

    Les Okrugs qui voient des baisses de natalité sont :
    – l’Okrug de Sibérie (-0,1%)
    – l’Okrug d’extrême orient (-0,1%)
    – l’Okrug du sud ouest (-0,5%)
    – l’Okrug du Caucase du nord (-1,1%)
    – l’Okrug de la Volga (-2,7%)

  2. / 1.100.044 décès contre 946.659 décès sur le S1 2020 soit une hausse de 16.2% et 153.505 décès en plus.
    C’est normal car la Russie en 2021 a vécu 6 mois de Covid contre 3 mois en 2020 de mars –> juin.
    – l’Okrug de l’Oural (+13,1%)
    – l’Okrug du Caucase du nord (+14%)
    – l’Okrug de Sibérie (+14,3%)
    – l’Okrug de la Volga (+14,8%)
    – l’Okrug du centre (+16,2%)
    – l’Okrug d’extrême orient (+16,2%)
    – l’Okrug du sud ouest (+18,9%)
    – l’Okrug du sud (+20,3%)

  3. / Enfin le S1 2021 a vu 368.440 mariages contre 273.968 sur le S1 2020 soit une hausse de 34,5% et 94.472 mariages en plus.

  4. / Le S1 2020 a aussi vu 307.567 divorces contre 220.688 divorces sur le S1 2020 soit une hausse de 39,4% et 86.879 divorces en plus.
Source : Aleksei Raksha sur Facebook

*

Juillet devrait voir un record de mortalité historique et peut être même égaler le terrible mois de décembre 2020. sachant que la mortalité en Juin a atteint des records dans certaines zones depuis le début de la pandémie comme par exemple l’Oblast d’Astrakhan, la Bouriatie, l’Oblast de Novossibirsk et Moscou.

Oblast d’Astrakhan
Bouratie
Oblast de Novossibirsk
Moscou

*

Démographie de la Russie pour le premier trimestre 2021
Démographie de la Russie en 2020

L’application “voyager sans Covid19” devient obligatoire au sein de l’Union économique eurasiatique

Depuis le 25 juillet 2021, il est obligatoire d’utiliser l’application mobile “Voyager sans COVID-19” pour entrer en Russie depuis les pays membres de l’Union économique eurasienne qui regroupe la Russie, la Biélorussie, le Kazakhstan, l’Arménie et le Kirghizistan.

À partir du 1er septembre, la demande sera également requise pour entrer en Russie depuis l’Azerbaïdjan, la Moldavie, le Tadjikistan, le Turkménistan et l’Ouzbékistan.

Les universités russes adoptent la Biométrie

Sept universités russes participent à une expérience pour organiser des examens en 2021 à distance en utilisant le nouveau système biométrique unifié (EBS)

Ce système biométrique unifié est un projet de la banque centrale et du provider de communications Rostelecom fisant suite a une demande du ministère des télécommunications.

Le système visait à la base à collecter des informations biométriques et à les utiliser pour identifier (à des fins d’authentification) les utilisateurs de services principalement financiers.

En 2020 est devenue l’année du début de la pénétration généralisée de l’EBS dans la sphère non financière, principalement son intégration étroite avec les services publics.

Par exemple, un projet pilote a été mis en œuvre pour identifier les citoyens pour une participation à distance aux audiences des tribunaux via une liaison vidéo.

Fin 2020, le ministère des Sciences numériques de la Fédération de Russie a proposé d’utiliser l’EBS dans les technologies d’enseignement à distance pour garantir l’identification personnelle (par exemple, lors de la réussite des examens à distance dans les universités)

En mars 2021, le Premier ministre Mikhaïl Michoustine a signé un décret selon lequel les universités étaient autorisées à effectuer des examens à distance en utilisant la biométrie.

À l’été 2021, la mairie de Moscou a signé un contrat pour la révision des systèmes d’information de la ville (y compris mos.ru) afin qu’ils permettent de vérifier les utilisateurs à l’aide de la biométrie (via l’EBS).

En quoi consiste l’expérience ?

Plus de 200 étudiants de l’Université RUDN, de l’Université Plekhanov et de plusieurs autres universités y participent. Ils auront la possibilité de passer des examens en ligne, après avoir réussi l’identification via le système et donc permettra aux étudiants des régions éloignées ou aux personnes handicapées de ne pas fréquenter les universités en présentiel mais de pouvoir tout faire à distance.

Nouvelle matière dans les écoles russes : “Ma RUSSIE”
L’enseignement des valeurs familiales comme nouvelle matière dans les écoles russes
Russie : révisions des programmes d’histoires
L’enseignement du patriotisme comme nouvelle matière dans les écoles russes
Vers la création d’un Internet blanc en Russie ?
Vers la création d’un profil d’identifiant numérique dans l’éducation nationale russe
Nouvelles facultés liées à l’étude du cerveau et à l’intelligence artificielle
La littératie financière désormais enseignée à partir de l’école primaire
50% des sujets de la fédération de Russie verront de nouvelles écoles

La Russie passe aux passeports électroniques

Ce nouveau format de passeport apparaitra à Moscou en projet pilote à partir du 1er décembre 2021 et sur tout le territoire au plus tard le 1er juillet 2023.

Le nouveau passeport sera valide 10 ans et la délivrance de passeports électroniques aux Russes se fera sur une base volontaire, à partir de 14 ans.

Le nouveau passeport sera délivré sous la forme d’une carte en plastique contenant des données électroniques et biométriques ainsi qu’un QR Code permettant sa lecture sans contact.

50% des sujets de la fédération de Russie verront de nouvelles écoles

Le gouvernement russe commence un gigantesque projet et allouera près de 43,5 milliards de roubles (485 millions d’euros) sur 3 ans pour la construction de nouvelles écoles dans 28 régions de Russie. C’est ce qu’a déclaré jeudi le Premier ministre de la Fédération de Russie Mikhaïl Michoustine lors d’une réunion du Conseil des ministres.

Le premier ministre Mikhaïl Michoustine a souligné qu’il est nécessaire de créer les conditions pour que les enfants puissent étudier dans des bâtiments modernes et confortables, où se trouvera tout ce dont ils ont besoin.

En outre,

Selon Mikhaïl Michoustine les écoliers devraient également pouvoir se rendre facilement à l’établissement d’enseignement. “Il s’agit avant tout de la campagne. Sur instruction du président, le gouvernement achètera au moins 4 100 bus scolaires pour les entités constitutives de la Fédération de Russie d’ici la fin de l’année. Nous allouerons près de 10 milliards de roubles pour cela“, a déclaré le Premier ministre.

Source

Nouvelle matière dans les écoles russes : “Ma RUSSIE”
L’enseignement des valeurs familiales comme nouvelle matière dans les écoles russes
Russie : révisions des programmes d’histoires
L’enseignement du patriotisme comme nouvelle matière dans les écoles russes
Vers la création d’un Internet blanc en Russie ?
Vers la création d’un profil d’identifiant numérique dans l’éducation nationale russe
Nouvelles facultés liées à l’étude du cerveau et à l’intelligence artificielle
La littératie financière désormais enseignée à partir de l’école primaire

Russie : vers un nouveau cadre juridique Covidien?

J’ai déjà parlé du bouclier sanitaire que la Russie était en train de créer.

Le Covid19 continue de créer des remous en Russie.

L’ombudsman des droits de l’homme en Russie, Tatyana Moskalkova, estime que dans le contexte d’une pandémie telle que l’actuelle, de nouveaux auraient faient leur apparition dans la société et notamment un “cadre juridique Covid“.

Selon elle, cela imposerait de repenser afin de trouver un nouvel équilibre entre le besoin de restrictions et les droits de l’homme mais de comprendre que, dans certains cas, le droit collectif prime sur le droit individuel car l’objectif de mesures dictées par ce droit collectif viserait à sauver la vie et la santé humaines, mais aussi à sauver la vie et la santé de l’espace civilisationnel dans le monde.

Source

Développement en Russie de biopuces pour le diagnostic de COVID-19

Des chercheurs de l’Université Électrotechnique d’État de Saint-Pétersbourg mais aussi de l’institut épidémiologique Blokhina de Nijni Novgorod ont créé des biopuces qui permettront la détermination rapide de biomarqueurs de l’infarctus aigu, de la myocarde, du stress mais aussi de nombreux virus et notamment du coronavirus SARS-CoV-2 dont elle permettra le diagnostic en 5 à 10 minutes.

Le principe serait que s’il y a des virus dans l’échantillon, ils vont “s’attacher” aux peptides, et avec l’aide d’un appareil optique, on peut immédiatement voir leur éclat brillant et donc identifier leur présence.

Le virus pourra être trouvé dans les crachats, le sang, les bronches ou la salive.

Les biopuces sont apparues dans le paysage russe en 2007 lorsque le président de la Fédération de Russie Vladimir Poutine a demandé au gouvernement d’organiser des fonds alloués au développement de la nano-industrie en affirmant que “C’est la direction de l’activité pour laquelle l’État n’épargnera aucun argent“.

Enfin l’institut de Nijni Novgorod Blokhina mène également des recherches pour créer un nouveau vaccin russe (le cinquième) assez novateur contre le Covid19 sous forme de gouttes nasales.

Bielorussie et Covid 19 : où en est-on ?

Certains lecteurs m’ont écrit pour me demander, du point de vue Covid19 et Vaccin ce qui se passait en Biélorussie.

Les autorités biélorusses ont adopté une gestion du Covid19 à la suédoise, en quelque sorte, et aujourd’hui la Biélorussie annonce que, sur une population de 9,5 millions d’habitants, le pays aurait au 02/08 quelque 447.000 cas et 3.472 morts.

Je reviendrais prochainement sur la démographie de la Biélorussie en 2020, sur la crise Biélorusse du Covid19 et la forte surmortalité du pays.

Loukachenko vient ausi d’annoncer que son pays devenait un Hub de vaccination pour 73 pays pour des sommes attractives : autour de 2 euros.

La Biélorussie se propose même de vacciner les Ukrainiens. qui souhaiteraient du SputnikV, un comble alors que la Biélorussie ne dispose pas encore de son vaccin (contrairement aux affirmations de son président) mais bénéficie du SputnikV russe qu’elle reçoit à prix d’amis (comme l’énergie), le pays ayant du reste été le premier à accréditer le SputnikV.

Loukachenko affirme que “pour l’instant, la vaccination obligatoire n’est pas nécessaire dans le pays mais la recommande pour les personnes âgées en affirmant que: “Nous devons protéger les personnes âgées. Je veux qu’elles comprennent cela. (…) Je vous demande juste de le faire. C’est un danger bien moindre (la vaccination), cent fois moins que de tomber malade “.