Quid de la dette publique russe entre 2022 et 2024 et quelles tendances économiques en Russie ?

Le vérificateur de la Chambre des comptes Alexei Savatyugin a donne dans une interview récente les projections accompagnant le budget russe dans les prochaines années.

Selon le projet de budget fédéral pour les trois prochaines années, le volume de la dette publique russe pourrait atteindre 21,1 % du PIB en 2024.
– 17,7% du PIB en 2022
– 19,4% du PIB en 2023
– 20,3% du PIB en 2024

En valeur absolue la dette nationale en 2021 devrait atteindre 22.104 milliards de roubles, en 25.926 milliards de roubles en 2022, 28.765 milliards de roubles en 2023 et 31.940 milliards de roubles en 2024.

La part de la dette extérieure de l’État va diminuer ainsi que les prêts directs des gouvernements étrangers diminueront de manière significative mais la part des prêts des institutions financières internationales augmentera elle légèrement.

Il ne s’agira pas de prêts mondiaux d’institutions occidentales comme la Banque mondiale ou le FMI, mais d’organisations comme la nouvelle banque de développement ou la Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures soit des institutions aux sein desquelles la Russie est non seulement membre actif mais surtout aux seins desquelles les risques de sanctions via les partenaires sont nulles.

En parallèle, les autorités russes annoncent vouloir lutter contre ce qu’ils appellent le “biais de gauche” qui se manifeste dans la majorité des économies mondiales avec des augmentations excessives des dépenses publiques et des endettements incontrôlés, tendance de fond que le ministère des finances russe qualifie de maladie infantile.

Leave a Reply

Your email address will not be published.