100.000 détenus russes libérés pour remplacer des travailleurs migrants

J’en avais parlé dans un précédent article sur Moscou, les autorités russes envisageaient de faire travailler les détenus pour compenser le manque de main d’œuvre disponible tout en évitant de trop faire appel à l’immigration.

C’est chose faite puisque le président russe Vladimir Poutine s’est prononcé en faveur du remplacement de l’emprisonnement par du travail correctif pour environ 100 000 condamnés.

Officiellement, depuis 2000, le nombre de détenus dans les prisons russes a diminué de moitié passant de 1,06 millions en 2000 à 483 000 en 2021 dont 109 000 dans des centres de détention provisoire.

Pour ce faire un système de probation pour les condamnés sera créé.

Rappelons qu’à l’été 2021, l’ancien chef du Service pénitentiaire fédéral, Alexander Kalachnikov, a proposé d’utiliser activement les prisonniers dans les domaines où les travailleurs migrants sont généralement impliqués, une initiative soutenue par 71% des russes sondés sur ce sujet.

Sources: 1, 2

Leave a Reply

Your email address will not be published.