Ligne directe du président russe Vladimir Poutine 30/06/2021

Ce 30/06 Vladimir Poutine a tenu sa 20ème ligne directe qui est une grande conversation entre lui et les citoyens de la fédération de Russie.

Cette annee, la conversation a duré 3h42 minutes et Vladimir Poutine a répondu a 70 questions sur les 2,2 millions qui ont été reçues.

Ci dessous en statistiques
– Ligne 1 : durée de la ligne directe
– Ligne 2 : nombre de questions reçues en millions
– Lige 3 : nombre de questions auxquelles le président russe a répondu

Il faut noter que chaque année, l’administration répond en outre “après” l’événement a des centaines de milliers de questions.

Que doit on retenir de cette ligne directe 2021 ?

La journaliste Natalia Yureva

/ Sur les débats autour de la vaccination obligatoire en Russie

« Je ne suis pas favorable à la vaccination obligatoire.
Il faut regarder la loi, à mon avis, de 1998, qui parle de la protection immunitaire de la population.
Il y a deux composantes principales, c’est le calendrier national de vaccination, et c’est la vaccination obligatoire. Des propositions ont été faites pour transférer la vaccination contre le coronavirus dans cette section des vaccinations nationales. Mais les députés de la Douma ne les ont pas soutenus, donc la vaccination contre le Covid n’y est pas arrivée et n’est pas obligatoire dans le plan national.
Le deuxième volet de cette loi dit qu’en cas d’augmentation de la morbidité, sur recommandation des médecins-chefs sanitaires, les dirigeants régionaux ont le droit d’introduire la vaccination obligatoire pour certaines catégories de citoyens, notamment ceux issus des groupes à risque. C’est de cet État de droit dans des sujets de la Fédération de Russie que les dirigeants ont profité et ont introduit la vaccination obligatoire pour certaines catégories des groupes dits, je le répète, à risque
. »

«Le seul moyen d’empêcher la propagation de l’épidémie est la vaccination. Nous avons une telle opportunité, nous avons quatre vaccins, ils sont de haute technologie, sûrs et très efficaces. Par conséquent, j’espère que les préjugés de certains de nos citoyens passera au fur et à mesure que la vaccination se poursuivra»

«Il existait un système de vaccination strict et obligatoire à l’époque de l’URSS, tout le monde se faisait vacciner et personne ne posait de questions».

«S’il y a des dérogations pour des raisons médicales, personne n’a le droit d’imposer la vaccination, c’est une exigence de la loi», affirme le président russe. 

Carte de la vaccination obligatoire en Russie au 30/06/2021

/ Sur la vaccination du président lui-même

«J’ai besoin d’être protégé à long terme, et j’ai décidé de choisir Spoutnik […] je n’ai rien senti après la première injection, juste une sensibilité à l’endroit de l’injection quelques heures après».

/ Sur la Russie

Les principales réserves d’or de la Russie sont les gens” (…) “L’origine spirituelle profonde des Russes, des Russes et des autres peuples de Russie est importante parce que nous avons une attitude intérieurement très respectueuse envers la science et l’éducation».

/ Sur l’Ukraine

« Je n’estime pas que le peuple ukrainien est un peuple hostile envers nous […] je considère que les Ukrainiens et les Russes sont un seul peuple», en prenant l’exemple du peuple juif qui parle des langues différentes mais se considère comme un seul peuple».
(…)
Le chef de l’Etat russe a déclaré qu’il allait bientôt écrire un article sur les relations entre la Russie et son voisin ukrainien.  «Les autorités ukrainiennes, en revanche, ont une attitude hostile envers la Russie», a poursuivi Vladimir Poutine, en estimant que les lois concernant les Russes d’Ukraine sont une «arme de destruction massive (..), et que le président ukrainien Zelenski est sous influence étrangère» (donc pourquoi le le rencontrer?).»

/ Sur le conflit qui oppose les grands réseaux sociaux aux autorités russes

«Ils ne remplissent pas nos exigences, ni les lois russes. S’ils travaillent sur notre territoire, ils doivent respecter nos lois. Rien de plus» (..) Pour autant nous n’envisageons pas de les bloquer».

/ Sur l’avenir de l’humanité

«L’avenir de l’humanité – c’est la génétique, la biologie au sens large du terme, les technologies de l’information, l’intelligence artificielle et tout ce qui concerne les activités à l’intersection de ces disciplines. Et nous avons ici un avantage concurrentiel colossal.»
NDLA :Vladimir Poutine s’inscrit ici dans la ligne idéologique du conservatisme dynamique

/ Sur la restauration de l’URSS

«Il est insensé de restaurer l’Union soviétique. C’est impossible et insensé pour un certain nombre de raisons – et même inapproprié, compte tenu des processus démographiques dans certaines républiques de l’ex-Union soviétique.”
Selon lui, sinon, le pays pourrait être confronté à des problèmes sociaux qui ne peuvent être résolus, et même avec l’érosion du “noyau ethnique formant l’État
».

/ Sur le déplacement de la capitale russe vers l’Est, en Sibérie

«Déplacer la capitale de la Russie en Sibérie ne résoudra pas les problèmes (…) Certaines structures fédérales devraient être transférées en Sibérie, ou au moins les grandes entreprises et sièges sociaux qui opèrent en Sibérie, mais paient des impôts à Moscou.»

/ Sur les élections législatives de Russie en septembre 2021

«Du fait que j’ai été l’auteur et le créateur de ce parti, je le soutiens naturellement, et d’une manière ou d’une autre et j’entends le soutenir dans la campagne électorale»

/ Sur sa succession

«La décision sur celui qui va présider la Fédération de Russie revient aux citoyens de la Fédération de Russie. C’est leur droit. Ils choisissent le président par le vote, direct et secret. C’est la seule voie possible.»
(…)
Le moment venu, je pourrai dire, à mon avis, qui est digne d’être président de la Fédération de Russie, ce magnifique pays, notre patrie, la Russie

*

Traduction en francais de la ligne directe

Leave a Reply

Your email address will not be published.