Архив рубрики: Russie mutiethnique

Quand glamour rime avec ethnique…

J’ai déjà sur ce blog présenté les oeuvres de la jeune designer Russe Antonina Shapovalova (quand glamour rime avec politique). Les collections de cette jeune designer Russe font fureur en Russie et mélangent références culturelles nationales, soviétiques et religieuses.
Toutes les collections consultables ici

Le racisme en Russie (II)

Je tente de donner une image dissonante de la Russie et cela sur les points clefs que les médias Occidentaux brandissent comme des épouvantails.
En milieu d’année dernière j’avais expliqué le côté «Multi-ethnique et Multi-confessionel» de la Russie mais également parlé du «racisme en Russie«.
Je reviens sur ces sujets qui «gênent» les journalistes Occidentaux car le journal «le courrier de Russie» (qui n’arrête pas depuis quelques mois sa chute vers les bas fonds du journalisme , ou journalisme d’égout à publié récemment un article absolument ahurissant intitulé «éloge de l’hypocrisie«.
Cet article est un article de Dmitrii Goubine, publié dans la revue Kommersant et traduit par Julia Breen.

Je vous retranscris un «best-off» du contenu de l’article :

Et j’ai expliqué à Tamara qu’en Russie, il n’était pas seulement question de prix, mais également du fait que quelqu’un qui s’appelle Ahmed, ou, disons, Anzor, rencontrera des difficultés à louer un appartement. Parce que, dans un bon tiers des annonces, il sera signifié « seulement à des Slaves ».

Tamara a achevé son looping et quelques autres voltes guerrières puis atterri et, secouant sa crinière, a asséné: » Alors, vous êtes des fascistes. «

.. Dans toute sa pureté le trait originel qui distingue le Russe moyen de l’Européen. Notre peuple est habituellement persuadé que la race supérieure est la race blanche, européenne, à laquelle il s’identifie et dans laquelle il cherche passionnément sa place, incroyablement complexé face à ce qu’il nomme « l’Occident ». C’est-à-dire qu’il considère que l’Europe comme l’Occident, tout comme lui, haïssent tranquillement les Arabes, les Nègres et toute la « nationalité caucasienne », ne se décidant pas à exprimer leurs sentiments en public, simplement à cause du principe, inculqué par la force, du politiquement correct. Mais, dès lors que l’on est entre nous, on parle franchement.
.. Il ne faut pas, à la télévision, seriner que l’on recherche un criminel « de nationalité caucasienne », parce que la nationalité caucasienne est depuis longtemps, chez nous, synonyme d’apparence non russe, du type de celle, par exemple, de l’actuel président français.

J’ai connu quelqu’un, à Saint-Pétersbourg, qui clamait à qui voulait l’entendre que la ville devenait « musulmane et noire », tant que le besoin d’argent ne l’avait pas contraint à mettre son appartement en location. Il a eu plusieurs locataires, se plaignant d’absolument tout, jusqu’à ce qu’il doive le louer, non seulement à un Caucasien, mais à un musulman convaincu. C’est le seul qui lui a payé un supplément pour la proximité de la mosquée. Et que croyez-vous ? Il ne veut plus, depuis, entendre parler de clients autres que les musulmans. Parce que le musulman ne boit pas, ne fume pas, n’amène pas chez lui des timbrés et maintient une propreté idéale.

**
No comment !

Toujours moins de mariages mixtes en Russie

Le nombre de mariages conclus entre ressortissants russes et étrangers sur le territoire russe est en baisse régulière ces trois dernières années, selon les données du ministère de la Justice citées lors d’une table ronde à la Douma lundi.

Si 68.499 mariages internationaux ont été enregistrés en Russie en 2007, leur nombre s’est élevé à 60.627 en 2008 et à 29.317 au cours de la première moitié de 2009.

D’après les données ministérielles, les Russes préfèrent épouser des habitants d’ex-républiques soviétiques, dont l’Ukraine (18.984 mariages en 2007, 16.143 en 2008 et 7.298 au cours du premier semestre de 2009) et l’Arménie (9.452 en 2007, 8.851 en 2008 et 4.144 au cours des six premiers mois de l’année).

Le Tadjikistan, l’Azerbaïdjan, l’Ouzbékistan, la Moldavie, la Biélorussie, le Kazakhstan, la Géorgie et le Kirghizstan font partie du Top 10 des pays dont les ressortissants s’unissent dans les liens du mariage avec des Russes.

Côté Europe, ce sont les Allemands, les Britanniques, les Lituaniens, les Italiens et les Français qui viennent le plus souvent se marier en Russie.
Les ressortissants turcs, israéliens, américains et chinois officialisent souvent leurs relations avec des Russes.


Du racisme en Russie …

Dans un précédent article, je tentais d’expliquer l’aspect souvent le plus méconnu de la Russie, à savoir son côté multiconfessionel et multiethnique (ici) .. 
La presse Francaise parle en effet plus souvent du «racisme en Russie» et des «agressions» contre les étrangers. Rien que dans les 15 derniers jours, 4 articles sur le racisme en Russie et les maltraitances d’étranger, dans la tribune de Genève, le Figaro et dans jeune afrique et encore dans le Figaro.
On y lit que la moitié des 10.000 africains de Moscou à déjà été «agressé physiquement» et que 88% affirme avoir été victime de «racisme». Les agressions d’étrangers sont nombreuses à Moscou : 87 meurtres et 378 blessés pour 2008. 
Pourtant,on y lit également que d’après un des ‘africains’ de la capitale, la situation s’est nettement améliorée depuis 2002 et notamment avec l’arrivée au pouvoir de Vladimir Poutine : » A l’époque, avant l’arrivée de Poutine, précise Marcel, les militants nationalistes traquaient les immigrés jusque dans l’enceinte de l’université. «C’était très oppressant pour nous comme pour les Caucasiens et les personnes originaires d’Asie centrale, Tadjiks, Kirghiz et Kazakhs.» 
Mais depuis 2002, la situation semble s’être quelque peu améliorée. Les chiffres collectés par la MPC  (telecharger le rapport) montrent une diminution des agressions physiques et une nette amélioration dans la perception des rapports avec la police.
**
Enfin, deux voix «dissonantes» que l’on aimerait bien entendre ou lire sur la presse Francais, deux citoyens Russes d’origine Africaine qui se présentent aux élections municipales d’une petite ville dans le sud de la Russie (près de Volvograd).
Le premier est Joachim Crima, voila quelques citations du candidat :
« Les Russes ont vécu pendant soixante-dix ans coupés du reste du monde, et cela explique largement leur attitude méfiante envers les étrangers. C’est un phénomène que les Européens peinent à comprendre. »
«  Ce que je veux, c’est inscrire mon nom dans l’histoire de cette région et dans celle de la Russie. 
Napoléon était italien, Catherine II était allemande ; et l’ingénieur qui a fait reconstruire l’usine de tracteurs de Volgograd après la Deuxième Guerre mondiale était américain. Noir, en l’occurrence ! Ce ne sont pas mes origines africaines qui m’empêcheront d’aider la Russie à reconquérir sa puissance. »
Comme la majorité des Russes, celui-ci approuve entièrement Poutine et accorde une pleine confiance à Medvedev : « Il est indéniable que les Russes vivent bien mieux aujourd’hui que dans les années 1990. Poutine veut que la Russie redevienne un grand pays, que les gens retrouvent confiance en eux-mêmes et en leur avenir. Et je veux l’aider à réaliser son plan. » 
Membre du parti au pouvoir Russie Unie, Joaquim espère que sa victoire permettra de redorer le blason de la Russie vis-à-vis du reste du monde : « Si je gagne, les gens comprendront que la Russie n’est pas un pays barbare et raciste et que les Noirs ne s’y font pas seulement agresser dans la rue. Ils y ont aussi leur place. »
Il n’est pas le seul candidat «noir» à se présenter à cette élection, un second candidat lui aussi décidé à devenir
maire de cette petite ville du sud de la Russie. Philippe Kondratiev a lui aussi à dire sur la situation des Africains en Russie :
« Les relations russo-africaines ont toujours été excellentes.»

» Le monde risque de croire que les Russes soutiennent le racisme, ce qui est loin d’être une réalité
» Les agressions racistes ont effectivement lieu, mais majoritairement dans trois grandes villes, Moscou, Saint-Pétersbourg et Rostov. Vous m’accorderez que ces villes ne sont pas toute la Russie. «
» Je suis né ici et cela fait 34 ans que j’y vis, j’ai certes vécu quelques incidents désagréables comme c’est le cas de tous les Noirs habitant dans des états où la majorité de la population est blanche. Mais cela n’est rien comparé à l’attitude générale des Russes envers les Noirs, totalement bienveillante, que je rencontre au quotidien. «

La Russie Multiethnique et Multiconfessionelle

Raciste la Russie .. Des skinheads agressent des étrangers .. Les Russes sont fermés .. etc etc 
Que n’avez vous pas entendu ces phrases, que ne les avez vous pas lu et relu dans la presse hexagonale, voir tout simplement étrangère ? Pourtant, bien loin des clichés et des affirmations erronées, la Russie est probablement l’un des pays les plus «multi ethniques» et les plus «multi-confessionnels» du monde, bien plus que ne le sont nos nations Européennes, et surtout, ce mélange de population n’entraine quasiment aucune ségrégation, ni aucun communautarisme, à l’inverse des pays Anglo-Saxons, Amérique en tête

La Russie est aussi le second pays qui acceuille le plus d’immigrés au monde après les états-unis. On dénombrait en Russie en 2008 près de 10 millions d’étrangers et probablement autant de clandestins (!), enfin près d’un million de permis de travail ont été distribués pour la seule année 2008. Le gros de l’immigration est concentrée à Moscou ou aujourd’hui, dans nombre de quartiers, près de 70% des enfants ne sont pas Russes dans les jardins d’enfants mais originaires d’asie centrale ou du Caucase. (source) .. A Moscou, le gros de la population de confession musulmane, est originaire principalement d’asie centrale (source).

Ce lien particulier entre la Russie et le monde musulman est palpable à tous les niveaux. La Russie à rejoint l’OCI, en 2003. Symbole de cette «fusion», a Kazan, capitale du Tatarstan, le Kremlin et la Mosquée sont côte à côte :
La Russie comprend aujourd’hui près de 141 millions d’habitants dont près de 70% de Russes «ethniques» (de souche slave) et près de 60% de la population est Orthodoxe. Les musulmans représentent entre 8 et 15% de la population, les protestants près de 9% et les catholiques moins de 2%. Les juifs eux ne seraient que 2% rencencés. On y recense près de 176 «peuples» et «groupes ethniques». Pour avoir une vision complète de tous les peuples de Russie, je vous conseille le site «visages de Russie» qui est une petite merveille : Ces liens de la Russie avec le monde musulman d’Eurasie mais pas seulement entraine un placement géostratégique particulier qui fait de ce pays un «pont» entre l’Europe et l’Asie, mais également entre le christianisme et l’Islam lui faisant prendre des positions inédites pour un pays non musulmanComme le rappellait l’ambassadeur de Palestine à Moscou, Mr Afif Safieh : »

L’intérêt russe pour le Moyen Orient remonte à plusieurs siècles. D’abord, il y a eu un engagement russe en Terre Sainte à travers l’Eglise orthodoxe. Puis est venue la période soviétique, un moment d’intense interaction entre l’URSS et différents états et mouvements arabes et palestiniens. Aujourd’hui, la Russie nouvelle a réactivé son réseau de contacts et est à l’aise dans toutes les capitales arabes, qu’elles soient progressistes ou conservatrices»…«Je ne peux qu’encourager tous les pays à imiter la Russie en apportant leur aide au peuple palestinien«.Enfin, dernier symbole assez «surprenant» pour les Européens, l’implantation arctique des communautés musulmanes du grand nord, notamment à Mourmansk ou une seconde mosquée est en construction.

Notre fédération est eurasienne, notre emblème l’aigle à deux têtes

Reconnaître les aspirations communes du genre humain, ce n’est pas nier les cultures. La Fédération de Russie doit contester cette philosophie politique. Et nous sommes légitimes à proposer une cohabitation des identités.

Notre fédération est eurasienne.
Notre emblème est l’aigle à deux têtes. Depuis des siècles, nous sommes à la fois Européens et Asiatiques, Russes et Tatars, chrétiens et musulmans.
Nous sommes aujourd’hui majoritairement des Russes orthodoxes, mais aux temps médiévaux nous étions des Asiatiques convertis.
Ceci n’est pas une réponse dilatoire, mais une réalité indiscutée qui a formé notre identité.

Lorsque les Tatars et les Caucasiens nous défendirent, leurs chefs furent annoblis. Ils n’étaient pas traités comme des colonisés, mais étaient les égaux des aristocrates russes. Ils avaient même des serfs russes. Les Anglo-Saxons n’ont jamais été capables de concevoir cela. Vous imaginez des Lords indiens avec des domestiques anglais ?

Sources

De l’eurovision en 2009

Décidemment l’Eurovision n’est plus ce que c’était, après deux années consécutives très réussies, le prochain concours à Moscou risque d’être «pimenté». Tout le monde est au courant du scandale Georgien, un groupe ayant prévu de chanter une chanson a forte consonnance politique et anti-poutine pour finalement être interdit, la Georgie ayant décidé de se retirer du concours. La Russie s’est trouvée une ambassadrice «Ukrainienne» pour l’Eurovision en la personne de Anastassia Prikhodko, âgée de 21 ans, et va donc interpréter le 16 mai prochain la chanson «Mamo» («Maman») réunissant des couplets en russe et un refrain en ukrainien. Les Russes ont donc choisi une ballade chantée en partie en ukrainien pour représenter leur pays, signe que les tensions, gazières ou non, entre les gouvernements russes et ukrainiens, ne déteignent pas nécessairement sur la population.»Mamo», a reçu par téléphone samedi soir les suffrages de 25% des «électeurs» russes, bien plus que les 14% qui ont soutenu la pop star russe Valeria.
Sur son site internet http://anastasya-prihodko.com/, la chanteuse a déclaré » le prouverai que je suis digne de l’Eurovision, que je ferai tout mon possible pour que la Russie soit dignement représentée.»Son producteur, Konstantin Meladze, d’origine géorgienne, a déclaré que cette sélection était «correcte et opportune» et a ajouté que : «c’est une chanson très internationale parce que la musique a été écrite par un Géorgien, chantée par une Ukrainienne et la moitié du texte a été écrite par un Estonien
Pourtant un autre scandale semble se profiler puisque celle une vidéo sur internet montre celle ci lors de la «Star factory» de 2007 affirmant : » je n’aime ni les noirs, ni les Chinois«. Une photo de son frère circule également sur le net le montrant dans un défilé de l’Una-Unso, organisation ultranationaliste Ukrainienne. Son producteur Georgien, Konstantin Meladze, à pris sa défense, affirmant que tout cela n’était que des pales tentatives de déstabilisation de gens qui refusaient sa nomination pour l’Eurovision. En attendant, et c’est sans doute le principal, nul doute que la Russie a toutes ses chances de s’imposer chez elle cette année :

Les Kanty en voie de disparition ?

En lien avec le post précédent, un article très interessant posté par Fabrice Nodé Langlois sur le blog Russie du FIGARO, concernant le peuple Kanthy. Lire les commentaires qui vont avec .. 😉 Pour plus d’informations, vous pouvez vous réferer au blog de Palpatine qui foisonne d’informations sur les «petits peuples» du cercle polaire …

La France des Hijabs et des Kebabs .. ?

Ce qu’on ne peut pas reprocher à la presse Russe, c’est de manquer de franc parler, pour preuve cet article paru dans le journal Kommersant au début du mois.

**

Nous sommes habitués à penser que la France c’est : les cuisses de grenouilles, le fromage, la mode, le vin, Renault, Peugeot et d’élégantes Parisiennes. Mais les stéréotypes sont trompeurs. Le XXIème siècle en France ce sont les Kebabs, la bière, les Mercedes, des produits soldés et des femmes en hidjabs. Les Francais aiment les cuisses de grenouille. Pourtant comme on pouvait s’y attendre, les Francais n’en mangent plus. A Paris, il est difficile de trouver un restaurant qui vendrait des cuisses de grenouilles et encore plus de trouver des Francais qui auraient déjà goutés. Aujourd’hui les gourmets Francais préfèrent les «kebabs» qui apaisent la faim. Tout le monde s’en contente, sans aucuns soucis ! Parfois les Francais recourent à une autre spécificité locale appelé «crêpes». Ce joli mot ne définit pourtant rien d’autre que ce que l’on trouve chez nous en Russie sous le nom de blini. Avec ces délicieux mets un français va surement déboucher un célèbre château pensez vous ? Que nenni leur boisson est la bière !

Un stéréotype est que les Francais seraient d’authentiques patriotes et préféreraient leurs produits nationaux ? Que nenni, si la bière est bien Française, pour les voitures c’est une autre histoire ! Les Francais sont peut être patriotes mais surtout pas fous, surtout si ils ont les moyens ! Les riches roulent donc en mercedes et les moins riches en Volkswagen. Si le Francais n’est pas patriote en ce qui concerne sa voiture et ses boissons, l’image du couple français élégant et qui échange des french kiss dans une voiture francaise est aussi ternie par madame, la Française moderne ! Si celle ci a fait le tour des magazins pendant des mois pour choisir des vêtements, c’est le jour des soldes qu’elle se rue (à la première heure )pour bénéficier des prix les plus bas, quitte à sa battre avec ses concitoyennes en hurlant comme une bête sauvage. En France aujourd’hui parait il, être maquillée et soignée est un look de prostituée ou de «filles de l’est» ! Peut être que cela est du au nombre croissant de françaises qui portent aujourd’hui le Hidjab, en contradiction avec les premières. Néanmoins pour parler stéréotype en France, le mieux est de parler de Paris.
Ha Paris, ville romantique, sa tour eiffel en bas de laquelle se balladent des couples amoureux et romantiques, Paris et ses quais de seine, si appréciés des retraités, Paris et ses quartiers, comme Montmartre, coeur de la Bohême mondiale ou Pigalle, paradis des peintres romantiques, mais encore Paris et ses vétérans des grandes guerres, Paris avec le louvre ou se baladent des étudiants qui apprennent Alexandre Dumas par coeur et rêvent de duels ….. Aujourd’hui Paris découvre que les images véhiculées ne sont plus que sur les cartes postales et que de nouveaux visages peuplent les rues. En bas de la tour eiffel, il n’y a plus ni couples romantiques ni vétérans, mais deux petits «blacks» (comme on dit en France) qui jouent au foot en portant les polos de leurs ainés, ceux des «nouveaux Francais» ou plutôt des «Francais modernes». Ces deux la ne savent surement pas qui est jeanne d’arc ou saint exupéry, leur héros sont Zidane, Thuram et henry. Quand aux «couples» que l’on peut apercevoir dans le Paris moderne, une grande partie est du même sexe, eux aussi en effet aiment se promener. Sur les champs élysés, les touristes peuvent régulièrement admirer les nouveaux citoyens Parisiens célébrer le nouvel an ! Ceux la sont souvent d’origine Asiatiques (Vietnamiens, Chinois ..) et fêtent gaiment «leur nouvel an».
Les Francais ont développé un autre spécialité : systématiquement «coller» une structure moderne ou post moderne géométrique, devant un monument historique, c’est le cas devant le louvre ou de magnifiques pyramides aux formes régulières obstruent la vue du musée.
Devant Montmartre on ne boit plus aujourd’hui d’absynthe, mais le quartier est toujours aussi «populaire» , aujourd’hui les enfants d’immigrés y dealent de la drogue et les ruelles remplies de voyous ont totalement fait disparaitre l’esprit bohème, remplacé il est vrai par un esprit de commerçant, celui des nombreux Arabes qui y vendent des produits chinois premier prix. A pigalle le «Cancan» a disparu lui aussi, comme tout ce qui faisait le charme de ce pays, remplacé par les peep shows et les danses du ventre privées.
En un mot, la France étonne toute personne cultivée a chaque pas suppleménentaire que celle ci fait. Heureusement qu’au moins à Moscou on peut trouver dans un petit restaurant Francais des bons «chateaux», couper un morceau de camembert et profiter d’un «french-kiss» avec une copine élégante.

MIKHAIL ZYGAR pour Kommersant

Le mufti Russe et les musulmans Francais

MOSCOU, 19 mai — RIA Novosti. Les communautés musulmanes russes ont condamné la proposition de Nafugulla Achirov, coprésident du Conseil des muftis de Russie, de créer dans les villes des quartiers réservés spécialement aux musulmans. «M. Achirov est connus pour ses déclarations provocatrices discréditant l’image des adeptes de l’Islam. Sa proposition de créer des «quartiers purement musulmans» est, pour le moins, déplacée«, a fait savoir lundi Ismaïl Berdiev, président du Centre de coordination des musulmans du Caucase du Nord.
Selon lui, l’idée de créer des «enclaves musulmanes» est vouée à l’échec. «La Russie ne sera jamais un Etat où les musulmans vivront séparés du reste de la société. La force morale des peuples russes consiste dans l’impossibilité de les isoler les uns des autres en les enfermant dans des réserves«, a souligné M. Berdiev. 

«En matière de religion, on ne peut pas comparer la Russie, par exemple, à la France. Les musulmans russes sont des autochtones et non pas des immigrés arrivant Dieu sait comment en Europe et peuplant des quartiers entiers dans les banlieues parisiennes«, estime Albir Krganov, premier vice-président de la Direction spirituelle des musulmans de la Russie centrale. 
La suite la