De l’eurovision en 2009

Décidemment l’Eurovision n’est plus ce que c’était, après deux années consécutives très réussies, le prochain concours à Moscou risque d’être “pimenté”. Tout le monde est au courant du scandale Georgien, un groupe ayant prévu de chanter une chanson a forte consonnance politique et anti-poutine pour finalement être interdit, la Georgie ayant décidé de se retirer du concours. La Russie s’est trouvée une ambassadrice “Ukrainienne” pour l’Eurovision en la personne de Anastassia Prikhodko, âgée de 21 ans, et va donc interpréter le 16 mai prochain la chanson “Mamo” (“Maman”) réunissant des couplets en russe et un refrain en ukrainien. Les Russes ont donc choisi une ballade chantée en partie en ukrainien pour représenter leur pays, signe que les tensions, gazières ou non, entre les gouvernements russes et ukrainiens, ne déteignent pas nécessairement sur la population.”Mamo”, a reçu par téléphone samedi soir les suffrages de 25% des “électeurs” russes, bien plus que les 14% qui ont soutenu la pop star russe Valeria.
Sur son site internet http://anastasya-prihodko.com/, la chanteuse a déclaré ” le prouverai que je suis digne de l’Eurovision, que je ferai tout mon possible pour que la Russie soit dignement représentée.”Son producteur, Konstantin Meladze, d’origine géorgienne, a déclaré que cette sélection était “correcte et opportune” et a ajouté que : “c’est une chanson très internationale parce que la musique a été écrite par un Géorgien, chantée par une Ukrainienne et la moitié du texte a été écrite par un Estonien.”
Pourtant un autre scandale semble se profiler puisque celle une vidéo sur internet montre celle ci lors de la “Star factory” de 2007 affirmant : ” je n’aime ni les noirs, ni les Chinois“. Une photo de son frère circule également sur le net le montrant dans un défilé de l’Una-Unso, organisation ultranationaliste Ukrainienne. Son producteur Georgien, Konstantin Meladze, à pris sa défense, affirmant que tout cela n’était que des pales tentatives de déstabilisation de gens qui refusaient sa nomination pour l’Eurovision. En attendant, et c’est sans doute le principal, nul doute que la Russie a toutes ses chances de s’imposer chez elle cette année :

Leave a Reply

Your email address will not be published.