Démographie de la Russie pour août 2021 et 8 mois de 2021

Les statistiques de Rosstat pour août 2021 sont disponibles.

// Août 2021 a vu

– 125.357 naissances VS 126.645 en août 2020 soit une baisse de 1% et 1.288 naissances en moins (139.926 en août 2019).
La natalité est même en hausse dans 37 sujets sur 85. De nombreux sujets très majoritairement slaves et orthodoxes voient une augmentation du nombre de naissances.

En hausse de naissances en pourcentage les leaders sont :
– l’Oblast de Tambov (+15,2%)
– l’Adyguee (+15,2%)
– l’Oblast d’Orenbourg (+14,1%)
– L’Ingoushetie (+12,9%)
– Sébastopol (+12,1%)
– La Tchouvachie (+11,5%)

C’est étonnant, car les naissances d’août 2021 sont conçus en décembre 2020 soit au pic de la troisième vague.

– 208.237 décès contre 157.181 en août 2020 (143.394 en août 2019) soir une surmortalité de 32,5% et 51.056 personnes.
Si on compare avec août 2019 (avant le Covid et année normale), qui avait vu 143.394 décès alors août 2021 voit une surmortalité de 64.843 personnes et 45,22% ce qui est absolument colossal et unique dans l’histoire russe en temps de paix.

Sur ces 208.237 décès.
– 38.603 décès sont diagnostiqués avec le COVID-19 comme principale cause de décès.
– 4.977 décès sont suspectés d’avec le COVID-19 comme principale cause de décès d’avantages de recherches sont nécessaires.
– 1.254 décès car le COVID-19 maladie comme concomitante, a contribué à l’émergence de complications qui ont précipité la mort du patient.
– 4.555 décès diagnostiqués avec le COVID-19 mais il n’a en aucun cas affecté le déclenchement de la mort.

81,7% de la surmortalité d’août serait du au Covid selon les autorités russes par rapport a 2019 et 91,7% par rapport à 2019, des chiffres qui semblent confirmer mon analyse sur ce blog (voir par exemple ici et la).

On peut voir ci dessous la carte qui montre les régions expliquant la surmortalité par le Covid 19.
En foncé, les régions qui n’annoncent pas de Covid19 malgré une forte surmortalité. Sans surprises pour les lecteurs de ce blog il s’agit de sujets tels que la Bachkirie, la Tchouvachie, Lipetsk, Sakhaline, la Tchukotka et le Caucase …
Relire mon le point 4 de mon analyse ici ou encore ici

En hausse de décès en pourcentage les leaders sont dans le nord et le grand est.
– La Kalmoukie (+240%)
– La Tchukotka (+97%)
– Astrakhan (+85,5%)
– La Nénétsie (+84,4%)
– Khanti-mansinsk (+69,8%)
– Magadan (+68,8%)
– Le Kamtchatka (+66,4%)

*

// Sur les 7 premiers mois de 2021 la Russie a vu 928.184 naissances contre 938.295 naissances sur les 7 premiers mois de 2020 soit 10.111 naissances en mois et une baisse de 1.2%

Les sujets leaders de la croissance démographique sont
– Moscou (+8,7%)
– Touva (+5%)
– Novossibirsk (+4,3%)

A noter que la natalité est en baisse dans tous les sujets de l’Okrug de la Volga et de l’Oural, sauf l’Oblast de Tcheliabinsk (+2,4%).

Les naissances dans l’Okrug du Caucase du nord sont en baisse de 1,3% avec 85.614 naissances contre 86.713 sur les 7 premiers mois de 2020.

A titre de comparaison il est né 87.030 personnes dans la capitale, Moscou, contre 80.146 sur les 7 premiers mois de 2020.

// Sur les 7 premiers mois de 2021 la Russie a connu 1.523.546 décès contre 1.285.199 sur les 7 premiers mois de 2020 (soit 4 mois de Covid et un été calme entre les deux premières vagues) soit 238.347 décès en plus et une hausse de 18,5%.

En hausse de décès en pourcentage les leaders sont
– La Kalmoukie (+31%)
– La Carélie (+29,5%)
– Le Kraï de l’Altaï (+26.5%)
– l’Oblast de Sakhaline (+25,1%)
– l’Oblast de Magadan (+25%)

Comme on peut le voir ci-dessous selon ROSSTAT depuis le début du Covid en Russie 350.600 personnes sont mortes du Covid comme cause unique et principale de décès dont 205.900 sur l’année 2021, et 144.700 sur l’année 2020.

Comme on peut le voir ci-dessous selon ROSSTAT depuis le début du Covid en Russie 350.600 personnes sont mortes avec le Covid dont 254.300 en 2021 et 163.300 en 2020.

Sans trop de surprises, la hausse de la mortalité entraîne une hausse de la surmortalité qui s’explique de plus en plus par le Covid19 comme cause unique et principale, on meurt traditionnellement moins et peu en Russie l’été.

– En 2020, sur 358.000 décès en plus qu’en 2019, Rosstat expliquait 144.700 décès avec le Covid 19 comme cause principale soit 40%,
– En 2021 sur 296.308 décès en plus qu’en 2020, il y aurait 205.900 décès avec le Covid 19 comme cause principale soit 69,9% des décès.

*

Sur 17 mois de Covid, la surmortalité est donc de

358.257 personnes sur 9 mois de 2020
296.308 personnes sur 8 mois de 2020
= 654.565 personnes sur 17 mois soit 38.503 personnes par mois en moyenne.

Sur la carte ci-dessous on peut géolocaliser la surmortalité surtout forte dans le Caucase, Moscou et Oblast, Oblast de Lipetsk, Saint petersbourg et Oblast de Leningrad, Iamalie, Khanty-mansiysk,Oblast de Novossibirsk.

A contrario les deux sujets les moins touchés par la surmortalité sont la Transbaikalie et Touva.

Septembre 2021 verra un peu moins de décès qu’en août 2021 mais plus qu’en Septembre 2020, tandis qu’Octobre 2021 pourrait se rapprocher des records de novembre / décembre 2020.

Il est impossible de prévoir Novembre / Décembre 2021 mais il semble probable désormais que la surmortalité sur 04-2020 12-2021 atteigne 800.000 décès.

La baisse naturelle de population du 01/09/2020 au 01/09/2021 approche le million de personnes, soit un record sur 12 mois qui n’avait été atteint qu’en 2001. Heureusement, la natalité a cessé de baisser, mais la Russie sortira fortement impactée sur le plan démographique du Covid19.

Comme a dit Vladimir Poutine, après la campagne : “la pauvreté, les problèmes du système de santé et d’éducation sont les ennemis de la Russie“.

*

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *