Démographie de la Russie pour le premier trimestre 2021

Les chiffres démographiques du premier trimestre 2021 sont disponibles.

Le premier trimestre 2021 a vu 336.691 naissances contre 338.268 naissances sur le premier trimestre 2020, soit une diminution de 0,4% et 1.307 naissances. On peut dire que la natalité n’a pas diminué sur le T1 2021 par rapport au T1 2020 et c’est une excellente nouvelle !

Les mariages sont eux en hausse de 3% et les divorces en hausse de 0,7%.

La mortalité a elle augmenté et le moins que l’on puisse dire c’est que le fameux effet de moisson (« эффекта жатвы » en russe) se fait toujours attendre.
Le T1 2021 a vu 583.761 décès contre 459.994 décès sur le T1 2020 soit 123.767 décès en plus et une hausse de la mortalité de 26,9%.

Le graphique ci-dessous montre la mortalité en 2019 en bleu, de 2020 en noir avec la forte surmortalité du dernier quadrimestre 2020 et le comparatif des trimestres 1 de chaque année, 2021 étant en vert.

Sur le graphique ci-dessous, la mortalité de Coronavirus de mai 2020 à mai 2021. Comme on peut le voir, il y a vraisemblablement une forte coincidence entre la forte mortalité de la période et la forte mortalité de Covid19 sur ce début 2021.

Sur le T1 2021 la population a baissé naturellement de 246.800 habitants contre une baisse de 121.726 habitants sur le T1 2020.

– Dans la Russie centrale la natalité a baissé de 0,8% et la mortalité a augmenté de 31,1%.
Les bons élèves ayant vu malgré tout une hausse de natalité sont Moscou (+8,3%) et les Oblasts de Tambov (+0,9%) et de Vladimir et Briansk (+0,8% chacun).
Les mauvais élèves ayant vu la plus forte hausse de la mortalité sont les Oblasts d’Orel (+40,9%), de Tver (+37,4%), de Lipetsk (+37%) et Moscou (+36,2%).

– Dans le District fédéral du Nord-Ouest la natalité a baissé de 3,9% et la mortalité a augmenté de 33,7%.
Les bons élèves ayant vu une hausse de natalité sont l’Oblast de Pskov (+9,7%), la Nénétsie (+75) et l’Oblast de Leningrad (+3,8%).
Les mauvais élèves ayant vu la plus forte hausse de la mortalité sont Kaliningrad (+40,1%), l’Oblast d’Arkhangelsk (+39,8%) et la Carélie (+38,4%).

 – Dans le District fédéral du sud, la natalité a augmenté de 1,9% et la mortalité a augmenté de 28%.
Les bons élèves ayant vu une hausse de natalité sont le Kraï de Krasnodar (+6,2%), l’Oblast d’Astrakhan (+1,4%) et l’Oblast de Rostov (+0,3%).
Les mauvais élèves ayant vu la plus forte hausse de la mortalité sont le Kraï de Krasnodar (+33,5%), l’Adyguée (+32,6%) et la Kalmoukie (+31,6%).

– Dans le District fédéral du Caucase du nord, la natalité a augmenté de 2,4% et la mortalité a augmenté de 33,2%.
Les bons élèves ayant vu une hausse de natalité sont l’Ingouchie (+13,2%) et le Daghestan (+7,4%),
Les mauvais élèves ayant vu la plus forte hausse de la mortalité sont l’Ingouchie (+66,5%), l’Ossétie du nord (+37,7%) et la Karatchaïévo-Tcherkessie (+36,5%).

– Dans le District fédéral de la Volga, la natalité a baissé de 1,4% et la mortalité a augmenté de 23,5%.
Les bons élèves ayant vu malgré tout une hausse de natalité sont l’Oudmourtie (+4,5%), l’Oblast de Kirov (+3%) l’Oblast de Saratov (+2,4%) et Mari-El (+2%).
Les mauvais élèves ayant vu la plus forte hausse de la mortalité sont la Mordovie (+40,3%), l’Oblast de Kirov (+37%), l’Oblast de Nijni-Novgorod (+28,2%) et l’Oblast de Saratov (+29,2%)

– Dans le District fédéral de l’Oural, la natalité a augmenté de 3% et la mortalité a augmenté de de 20,8%.
Les bons élèves ayant vu une hausse de natalité sont les Oblasts de Kourgan et Tcheliabinsk (+2,8%), La Iamalie (+2,4%) et Tioumen (+1,4%).
Les mauvais élèves ayant vu la plus forte hausse de la mortalité sont l’Oblast de Kourgan (+27,6%), Khanty- Mansinsk (+24,6%) et Tioumen (+23,3%).

-Dans le District fédéral de Sibérie, la natalité a baissé de 0,8% et la mortalité a augmenté de 20,1%.
Les bons élèves ayant vu une hausse de natalité sont Tiva (+16,5%), la Khakassie (+3,8%), les Oblast de Tomsk (+0,9%), de Novossibirsk (+0,4%) et de Krasnoïarsk (+0,3%).
Les mauvais élèves ayant vu la plus forte hausse de la mortalité sont le Kraï de l’Altaï (+28,7%), l’oblast d’Omsk (+22,7%) et celui d’Omsk (+22,2%).

– Dans le District fédéral d’extrême orient, la natalité a baissé de 0,3% et la mortalité a augmenté de 23,9%.
Les bons élèves ayant vu une hausse de natalité sont la Chukotka (+19,7%), la Iakoutie (+9,9%), l’Oblast de Sakhaline (+2,5%) et le Kamchatka (+2,3%).
Les mauvais élèves ayant vu la plus forte hausse de la mortalité sont le Kraï du Kamtchatka (+31,8%), la Iakoutie (+27,2%), et les Kraï de Khabarovsk et de l’Amour (+27,1% tous les deux),

Démographie de la Russie pour Janvier 2021

Démographie de la Russie pour février 2021

Démographie de la Russie pour mars 2021

Démographie de la Russie pour 2020

Leave a Reply

Your email address will not be published.