L’axe Moscou – Téhéran – Ankara

Les dirigeants de la Russie, de l’Iran et de la Turquie ont publié une déclaration commune à l’issue du sommet de Téhéran, mardi 19 juillet , sur la Syrie,

Thèses principales :

▪️La Russie, l’Iran et la Turquie rejettent toutes les sanctions unilatérales contre la Syrie ;

▪️Il n’y a pas de solution militaire au conflit syrien ;

▪️La Russie, l’Iran et la Turquie restent attachés à la souveraineté, l’indépendance, l’unité et l’intégrité territoriale de la Syrie ;

▪️La Russie, l’Iran et la Turquie condamnent la présence et les activités accrues d’organisations terroristes en Syrie, ainsi que les initiatives illégales d’autonomie gouvernementale dans le pays sous prétexte de lutter contre le terrorisme ;

▪️Les dirigeants ont décidé de tenir le prochain sommet trilatéral en Russie à l’invitation de Poutine ;

▪️Les présidents ont convenu d’étendre le format trilatéral au-delà de la seule question syrienne.

1 thought on “L’axe Moscou – Téhéran – Ankara

  1. Fred

    Comment ne pas être d’accord avec ces différents points ?
    Avoir voulu “installer” un régime “à la botte de certain” pour pouvoir y construire un pipeline avec accès direct à la Méditerranée pour éviter le détroit d’Ormuz et gagner beaucoup de temps sur le parcours maritime avait un risque intrinsèque majeur …

    on a perdu : passons à autre chose !

    Mais n’oublions pas la “petite histoire” allant de paire : les Ayatollahs en Iran sont là car nous avons voulus nous débarrasser dans un premier temps de Mohammad Mossadegh qui était assez “fou et bizarre” pour vouloir le pétrole Iranien pour les Iraniens … puis pour nous débarrasser de Reza Pahlavi “Aryamehr ” car il avait eu le mauvais goût d’être l’instigateur de la hausse du prix du pétrole au début des années 70 …

    L’Afghanistan d’aujourd’hui est un champs de ruines car nous avons “aidé” un certain nombre de “Vrais patriotes” Afghan à se débarrasser de la présence Soviétique … parmi ceux-ci : Commandant Massoud qui fut un véritable héro pour son peuple … et un certain Oussama Bin Laden funestement connu par un grand nombre d’habitants de la “Grosse Pomme” …

    Quand donc apprendrons nous de nos erreurs ?

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published.