Combien de russes ont quitté la Russie depuis le début de l’opération spéciale Z en Ukraine?

Le Moscow Times a récemment publié un article expliquant que quelques 4 millions de russes avaient quitté le pays depuis le début de l’opération spéciale en Ukraine, laissant entendre que le pays connaissait une émigration massive de russes qui fuiraient la tyrannique Russie de Vladimir Poutine.

En réalité, le nombre de russes qui sortaient de Russie “avant” le Covid était, dans une période normale, bien plus élevé qu’en 2022, depuis le début des événements en Ukraine, comme on peut le voir ci dessous.

En effet en janvier-mars 2022, les citoyens russes ont en tout effectué 3,88 millions de voyages à l’étranger à toutes fins, soit 31% de plus qu’un an plus tôt, mais 53% de moins qu’avant la pandémie en 2019, selon les statistiques du service des frontières du FSB de Russie.

Ci dessous le classement des pays par voyages :
– Abkhazie (744,5 mille voyages)
– Turquie (363,8 mille)
– Egypte (351,9 mille)
– Ukraine (328,4 mille)
– EAU (263,5 mille)
– Kazakhstan (204,9 mille)
– Finlande (157,2 mille)
– Arménie (134,1 mille)
– Estonie (125,4 mille),
– République dominicaine (92 000).

28% de ces voyages ont eu lieu dans des pays reconnus par la Russie comme non amicaux notamment en Ukraine (328 000), en Finlande (157 000), en Estonie (125 000) et en Allemagne (61 000).

Un peu plus de 40% de ces voyages se font dans des pays post-soviétiques (dont l’Abkhazie et l’Ossétie du Sud), selon l’Association des voyagistes (ATOR), contre 42% en 2020 et 30,6% en 2019.

Dans le même temps, à des fins touristiques, les Russes ont effectué 1,2 million de voyages à l’étranger au premier trimestre soit deux fois plus qu’à la même période en 2021, mais 57 % de moins qu’en 2019.

Ci dessous le classement des pays par voyages :
– L’Égypte (286 700 voyages)
– La Turquie (233 600 voyages).
– Les Émirats arabes unis (203 000)
– La République dominicaine (76 100)
– L’Arménie (41 900).

Dans le même temps, l’institut LEVADA a publié un sondage montrant que l’envie d’émigrer chez les russe semble en baisse (10% contre 20% au début des événements en Ukraine) tandis que la non volonté d’émigration est lui en hausse, de 89% contre 65% au début des événements en Ukraine.

Sources : 1,2,3,4,5

Leave a Reply

Your email address will not be published.