Seconde phase de l’opération militaire russe en Ukraine : vers le scénario Novorossien ?

On se souvient que le 25/03 dernier, soit 1 mois après le début des hostilités, le colonel général Sergei Rudskoy, premier chef adjoint de l’état-major général des forces armées avait déclaré que les forces armées russes avaient achevé la Première étape de l’opération spéciale en Ukraine a savoir la réduction considérable du potentiel de combat des Forces armées ukrainiennes permettant la concentration des principaux efforts sur la réalisation de l’objectif principal – la libération du Donbass.

Les médias russes reprennent ce jour les propos du commandant adjoint du district militaire central, le général de division Rustam Minnekayev, qu’il aurait tenu lors de la réunion annuelle de l’Union des industries de défense de la région de Sverdlovsk. et qui affirme que vient de commencer la Seconde étape de l’intervention militaire russe en Ukraine.

Cette seconde étape aurait, selon lui, pour objectif : “l’établissement d’un un contrôle total sur le Donbass mais aussi sur le sud de l’Ukraine” ce qui permettrait :

  • L’établissement d’un couloir terrestre de Russie vers la Crimée.
  • De prendre le contrôle des ports de la mer Noire par lesquels les produits agricoles et métallurgiques essentielles sont livrés à d’autres pays.
  • L’établissement d’un couloir terrestre vers la Transnistrie.

Toujours selon Rustam Minnekayev :
Nous n’avons pas commencé cette guerre, mais nous allons la terminer“.

Il est intéressant de regarder sur la carte des Oblasts d’Ukraine ce que cela voudrait dire si ce scénario devait être amené a se réaliser.

Si l’on reprend la carte de l’Ukraine au 24/02/2022 au matin :

Ci-dessous, la carte du scénario Novorossien – Corridor Sud qui comprend le Donbass, les deux oblasts de Kherson et Zaporojia déjà sous contrôle russe quasi total et l’ajout des deux Oblasts du sud ouest de l’Ukraine permettant de relier la Russie et la Transnistrie.

Ci-dessous la carte de la nouvelle Russie au début du xxe siècle qui regroupait le Yedisan, la Tauride, et la Méotide, ce qui correspond aujourd’hui aux oblasts ukrainiens de Mykolaïv, Odessa, Kherson, Kirovograd (au nord de Mykolaev), plus l’Ouest de celui de Donetsk et le Sud de celui de Dniepropetrovsk, ainsi que l’oblast russe de Rostov (région du Kouban), et bien entendu le Sud de la Transnistrie.

Leave a Reply

Your email address will not be published.