Oleg Deripaska prend partie pour l’Asie et le déplacement de la capitale russe vers l’Est

Dans un contexte de détérioration des relations avec l’Occident, l’homme d’affaires Oleg Deripaska propose de miser sur les relations extérieures avec l’Asie en déplaçant la capitale à l’est du pays et en développant l’infrastructure de la Sibérie orientale.

Oleg Deripaska est président de En+ Group et de la Société RUSAL, la deuxième plus grande société d’aluminium du monde. Considéré comme un “oligarque”, il intervient souvent dans la politique de la Russie et avait récemment apellé à mettre fin au capitalisme d’Etat en Russie.

Oleg Deripaska vient de prendre position pour l’Asie en affirmant que ” les intérêts futurs de la Russie sont en Asie. Nous avons une économie à proximité – l’Asie c’est bien plus en valeur economique que l’Europe, et avec un dynamisme différent. Nous avons une obsession pour l’Occident – eh bien, ils ne veulent pas de nous, nous devrions déjà l’oublier ».
(
Cette idée n’est pas nouvelle. En Russie de nombreux intellectuels ont deja proposé de mettre la capitale russe plus loin de l’Europe, plus au centre du pays ou encore plus proche de l’Asie,mais rarement des hommes politiques.

En 2021 c’est le ministre de la Défense Sergueï Choïgou qui avait proposé de construire en Sibérie trois, quatre ou cinq, grands centres de centres scientifiques, industriels et économiques, en d’autres termes, des villes de 300 à 500 000 habitants, de préférence jusqu’à un million de personnes et d’y déplacer la capitale de la Russie.

Je reviendrais sur ce grand projet soviétique de création de nouvelles grandes villes dans l’Est du pays.

Leave a Reply

Your email address will not be published.