Discours de Vladimir Poutine du 16/03/2022

  • Les habitants du Donbass ont subi un véritable génocide pendant 8 ans.
  • Kiev a ignoré et saboté les accords de Minsk pendant 8 ans et, fin 2021, a publiquement refusé de les mettre en œuvre.
  • Poutine a appelé qualifié de “dégradation morale et morale, déshumanisation complète” que l’Occident n’a pas prêté attention aux victimes dans le Donbass.
  • Le désir de Kiev de développer des armes nucléaires était une menace réelle car Kiev, avec une aide extérieure, pourrait créer des armes nucléaires, dont le but serait la Russie.
  • L’opération des forces armées russes en Ukraine se développe avec succès, strictement conformément aux plans. La tactique des forces armées russes lors de la conduite de cette opération militaire spéciale est pleinement justifiée.
  • Avant le début de l’opération, Moscou a proposé à Kiev de retirer ses troupes du Donbass, mais ils ont refusé.
  • L’attaque de Kiev contre le Donbass et la Crimée n’était qu’une question de temps, la Russie l’a empêché.
  • L’attaque Tochka-U de Kiev contre Donetsk le 14 mars est un acte terroriste sanglant qui a coûté la vie à plus de 20 personnes a déclaré Poutine. Le président de la Fédération de Russie a comparé les actions des autorités de Kiev aux tentatives des nazis de faire le plus de victimes possible avant la défaite.
  • La Fédération de Russie n’avait pas d’autre option pour assurer sa sécurité, à l’exception d’une opération militaire spéciale en Ukraine.
  • Moscou ne permettra jamais à l’Ukraine de servir de tremplin à des menaces contre la Russie.
  • L’Occident pousse Kiev à poursuivre l’effusion de sang en fournissant des armes, des renseignements et en envoyant des conseillers et des mercenaires.
  • Le régime de Kiev est indifférent au sort du peuple ukrainien, il s’est vu confier une tâche : créer “l’anti-Russie”.
  • Les sanctions contre la Fédération de Russie ont frappé les Européens et les Américains eux-mêmes et porteront un coup sérieux à l’ensemble de l’économie mondiale, il y aura notamment des problèmes d’alimentation dans le monde.
  • La planète entière doit payer les ambitions de l’Occident, le mythe du “milliard doré” (l’occidentalisation NDLA) s’effondre.
  • La politique de sanctions de l’Occident contre la Fédération de Russie et ses citoyens est une agression.
  • Moscou est prêt à discuter des questions de principe pour la Fédération de Russie et l’avenir du statut neutre de l’Ukraine.
  • Après avoir bloqué les comptes de la Fédération de Russie en Occident, de nombreux pays convertiront leurs réserves en biens, ce qui augmentera leur déficit.
  • La politique d’endiguement de la Russie est une stratégie à long terme de l’Occident.
  • Les sanctions occidentales sont une leçon pour les la Fédération de Russie et ceux qui investissent dehors : “il n’y a rien de plus fiable que d’investir dans son propre pays”.
  • La Fédération de Russie, contrairement à l’Occident, respectera les droits de propriété des entreprises étrangères, a déclaré Poutine.
  • La lutte contre tout ce qui est russe à l’étranger se rapproche des pogroms antisémites en Allemagne nazie.
  • “L’empire du mensonge” de l’Occident n’a pas besoin d’une Russie forte mais est impuissant face à la vérité et à la justice. Ils ne nous pardonneront ni notre parcours indépendant ni le fait que nous défendons nos intérêts nationaux. Nous nous souvenons comment ils ont soutenu le séparatisme, le terrorisme, encouragé les séparatistes. et bandits dans le Caucase du Nord Comme dans les années 1990 et au début des années 2000.
  • Ils veulent à nouveau, une fois de plus, répéter leur tentative de nous transformer en un pays faible et dépendant, violer NOTRE intégrité territoriale et démembrer la Russie.
  • La Russie continuera de défendre sa position et ses intérêts dans le monde.
  • Le peuple russe sera parfaitement en mesure de distinguer les patriotes des traîtres, et un nettoyage sur cette scission de la société ne fera que renforcer le pays car l’Occident parie sur la “cinquième colonne” en Russie, sur les traîtres nationaux, ceux qui gagnent de l’argent ici, chez nous, mais vivent la bas. Et pas au sens géographique du mot, mais via leur conscience / mentalité d’esclave.
  • Je ne condamne pas du tout ceux qui ont des villas à Miami ou sur la Côte d’Azur. Ceux qui ne peuvent se passer de foie gras, d’huîtres ou de prétendues libertés de genre. Ce n’est pas le problème.
  • Le problème est dans le fait que beaucoup veulent faire partie d’une “caste supérieure”. C’est, à leur avis, à l’Ouest, la caste la plus élevée. la Race supérieure. Ces personnes sont prêtes à vendre leur propre mère, pour être juste autorisées à s’asseoir dans le couloir de cette très «caste supérieure». Ils veulent être comme elle, mais ils oublient ou ne comprennent pas que cette soi-disant “caste supérieure” a besoin d’eux, comme des consommable à utiliser pour infliger un maximum de dégâts à notre peuple.
  • Ils sont manipulés et beaucoup de ces personnes, dans leur essence, sont mentalement là-bas, et pas ici, avec notre peuple, pas avec la Russie.
  • Les événements actuels témoignent d’une volonté de domination mondiale de l’Occident en politique et en économie.
  • L’obsession des États-Unis et de ses partisans pour les sanctions n’est pas partagée par les pays où vit plus de la moitié de la population mondiale.
  • La Russie n’a pas pour objectif d’occuper l’Ukraine, a déclaré Poutine. “L’apparition de troupes russes près de Kiev et d’autres villes d’Ukraine n’est pas liée à l’intention d’occuper ce pays. Nous n’avons pas un tel objectif”, a-t-il déclaré.
  • En Russie tout a été fait pour éviter une pénurie à grande échelle et l’Occident n’a pas réussi à organiser une guerre-éclair économique contre la Fédération de Russie.
  • Les changements structurels nécessaires dans l’économie russe conduiront à une augmentation temporaire de l’inflation et du chômage, mais ils devront être minimisés.
  • J’ai signé un décret sur l’attribution de pouvoirs supplémentaires aux chefs de régions pour soutenir les citoyens et l’économie, en fonction de la situation sur le terrain.
  • Dans la Fédération de Russie, le salaire minimum, le coût de la vie, les salaires des employés de l’État, les prestations sociales et les retraites seront augmentés.
  • La tâche de réduire la pauvreté en Russie demeure et les entreprises privées doivent jouer un rôle clé pour surmonter les problèmes actuels de l’économie russe.
  • Il est nécessaire d’étendre les capacités des entreprises à attirer des financements des institutions de développement.
  • Il fautassurer la disponibilité des biens sur le marché de consommation, y compris le marché des médicaments,mais sans “intervention manuelle”.
  • Il est nécessaire que les exportateurs dirigent leurs flux supplémentaires de marchandises vers le marché intérieur de la Fédération de Russie.
  • La Banque centrale de la Fédération de Russie n’aura pas à “imprimer de l’argent” et la Russie a suffisamment de recettes budgétaires.
  • Tous les paiements des régions de la Fédération de Russie prévus pour 2022 seront honorés et le ministère des Finances fournira en outre une ligne de crédit à chaque région de la Fédération de Russie d’un montant de 10% de ses revenus afin que les chefs de régions puissent prendre des “mesures exhaustives” pour assurer la stabilité socio-économique et surveiller rapidement les prix de détail des biens et médicaments essentiels et leur disponibilité.
  • Poutine n’a pas exclu une augmentation du volume des prêts d’infrastructure dans la Fédération de Russie.
  • Tous les objectifs de développement national de la Fédération de Russie jusqu’en 2030 doivent être atteints.
  • L’économie russe a toutes les ressources pour résoudre les problèmes à long terme, et les défis actuels ne devraient que mobiliser le pays.
  • Poutine est sûr que la Fédération de Russie passera l’épreuve qu’elle traverse actuellement, comme cela a toujours été le cas dans l’histoire millénaire du pays.

Leave a Reply

Your email address will not be published.