Vaccination et partis politiques en Russie

L’institut LEVADA a publié un sondage sur la vaccination en Russie, montrant l’humeur des russes sur ce sujet.

– 41% des russes semblent craindre le coronavirus contre 57% qui semblent ne pas le craindre, ces chiffres sont stables depuis le début 2021.

– 54% des russes seraient toujours contre le fait de se faire vacciner, 19% l’auraient déjà fait et 25% seraient sur le point de le faire.

– Les classes d’âges qui souhaitent se faire vacciner sont :
Les 18 / 24 ans (27%)
Les 40 / 54 ans (27%)
Les > 55 ans (25%) tandis que 47% des > 55 ans refusent la vaccination, expliquant en partie la forte surmortalité russe (voir ici, iciici, ici, ici ou).
 Les 25 / 39 ans sont eux les plus hostiles à se faire vacciner.

– Les raisons pour lesquelles les gens ne souhaitent pas se faire vacciner en Russie sont majoritairement :
/ La peur d’effets secondaires (33%)
/ La volonté d’attendre la fin des essais cliniques (20%)
/ L’idée que le coronavirus ne mérite pas un vaccin (16%)
/ Car la personne a été malade (9% (!) , ce qui à l’échelle fédérale donnerait 13 millions de gens qui savent qu’ils ont été malades (sans compter les asymptomatiques) et non les 6 millions officiels 🙂 –> Relire mon calcul sur ce sujet qui permet de calculer logiquement que ce sont autour de 30 millions de russes qui ont eu le Covid19.
/ Existence de contres indications m édicales (8%).

– En outre, 52% des gens sondés opposés à la vaccination estiment que l’individu doit pouvoir choisi et 41% des gens sondés semblent prêts à ne se faire vacciner à aucun prix.

– Les classes d’âges les plus hostiles à se faire vacciner sont :
Les 25 / 39 ans (65%)
Les 18 / 24 ans (60%)
Les 40 / 54 ans (50%)
Les > 55 ans (47%)

Contrairement à ce que l’on peut lire dans la presse francaise, l’électorat Poutine est le plus favorable au vaccin puisque chez les supporters du président Vladimir Poutine, 50% des sondés soutiennent la vaccination et 47% ne la soutiennent pas.
Chez les opposants au président Poutine par contre, 79% ne soutiennent pas la vaccination et 18% la soutiennent.

Ce que l’on peut en pré-conclure :

– Du coronavirus meurent donc plus d’opposants au système Poutine, par manque de confiance dans le vaccin des autorités russes etdonc du “vaccin de Poutine”, que des soutiens du président Poutine qui sont plus favorables au SputnikV.

– Les jeunes russes sont scindés entre une opposition aux autorités et au « vaccin de Poutine » et une tendance qui pousse à la vaccination que ce soit chez certains libéraux ou majoritairement au sein du Bloc conservateur Russie Unie / LDPR.

– Les partis politiques qui s’opposent le plus a la vaccination au SputnikV sont les communistes et les libéraux qui ont demandé l’introduction en Russie de vaccins étrangers.

NB : si les communistes sont les plus en pointe de la lutte contre la vaccination obligatoire en Russie , ce sont les libéraux qui, par manque de confiance dans le “SputnikV du Kremlinsouhaitent l’importation de vaccins étrangers en Russie et en ont fait la demande aux autorités russes.

Leave a Reply

Your email address will not be published.