Nouvelles exigences pour les migrants venant travailler en Russie

Depuis le 07 juin 2021, de nouvelles exigences encadrent la venue des les migrants qui viennent travailler en Russie.

Les travailleurs migrants souhaitant travailler en Russie devront connaître les faits les plus importants de l’histoire du pays, sa capitale et les noms des plus grandes villes, et ceux qui souhaitent obtenir un permis de séjour devront connaître l’histoire russe de façon chronologique et les personnalités majeures dans le domaine de la science et de la culture.

En outre les nouvelles exigences légales et techniques suivantes sont désormais en vigueur :

  • Un certificat de connaissance de la langue russe, de l’histoire de la Russie et de ses lois, délivré après avoir réussi l’examen obligatoire qui sera valable 3 ans (auparavant, les universités fédérales délivraient des certificats de 5 ans et les établissements d’enseignement locaux 1 an).
  • Pour ceux qui souhaitent obtenir un permis de séjour en Russie, le certificat sera à durée indéterminée, mais si le permis de séjour est annulé, le certificat sera également résilié.
  • Lors de l’examen de russe, les travailleurs migrants devront confirmer leur capacité en russe à contacter la police, une clinique et réussir un entretien d’embauche – à la fois oralement et par écrit.
    Pour ceux qui souhaitent obtenir un permis de séjour ou un permis de séjour temporaire les obligations de maitrise de la langue russe ont été compliquées.
  • En outre les étrangers doivent confirmer qu’ils connaissent leurs droits et obligations fondamentaux, les règles de la loi sur l’immigration et les conséquences des violations : quel avertissement, pour quelle amende et l’encadrement des expulsions.
  • Pour obtenir un permis de séjour, les étrangers devront démontrer une connaissance des principes fondamentaux du système constitutionnel de la Russie, des principes de base du droit du travail, civil et familial.

    Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.