Point démographique d’octobre 2020 en Russie

Rosstat a “enfin” publié ses stats d’octobre. Sans surprises elles illustrent le fait que la Russie traverse un automne difficile, la seconde vague ou plutôt le rebond de la première vague se diffuse et ce sont les périphéries russes qui sont impactées, mettant le système hospitalier sous pression.

Mortalité

Au niveau fédéral

Octobre 2020 voit une forte hausse de la mortalité avec 205.456 décès contre 156.679 décès en octobre 2019 soit 47.777 décès en plus et une hausse de 30,3%.

Officiellement, le Covid19 serait à l’origine de 37.566 décès pour le mois d’octobre soit 87,2% de la surmortalité.

Octobre voit à lui seul une baisse naturelle de population de 80.782 habitants ce qui est un record absolu.

Au niveau local

Moscou et Saint Pétersbourg sont quasiment dans la moyenne fédérale avec +30,1% et +27,1%.

— Dans la Russie centrale, l’épidémie crée une surmortalité de 24,8%.
Les sujets les plus impactés sont les Oblast de Lipetsk (+54,9%), Belgorod (+47,4%), Voronezh (+39,7%) Riazan (+31,8%) et Moscou (+30,1%)

— Dans le District fédéral du Nord-Ouest, l’épidémie crée une surmortalité de 16,7%.
Les sujets les plus impactés sont la Nénétsie (+44%), Saint Pétersbourg (+27,1%), la république des Komi (+24.9%) et l’Oblast de Mourmansk (+17,6%)).

-Dans le District fédéral du sud, l’épidémie crée une surmortalité de 32,6%.
Les Oblast les plus impactés sont : Astrakhan (+45,4%), Rostov (+45,1%), la Kalmoukie (+33,3%).

-Dans le District fédéral du Caucase du nord, l’épidémie crée une surmortalité de 31,5%.
Les sujets plus impactés sont le Daguestan (+48,2%) et la Tchétchénie (+45,1%).

— Dans le District fédéral de la Volga, l’épidémie crée une surmortalité de 36,4%.
Les sujets plus impactés sont l’Oblast de Tcheliabinsk (+53,1%), de Tioumen (49,3%) et de Kourgan (+40,2%).

— Dans le District fédéral de l’Oural, l’épidémie crée une surmortalité de 36,4%.
Les sujets plus impactés sont l’Oblast de Tcheliabinsk (+53,1%), de Tioumen (49,3%) et de Kourgan (+40,2%).

— Dans le District fédéral de Sibérie, l’épidémie crée une surmortalité de 36,4%.
Les sujets plus impactés sont l’Altaï (Krai) (+62,3), Omsk (+55,3%), Kemerovo (+51,1%), Novossibirsk (+37,4%) et Tomsk (+33,6%).

— Dans le District fédéral d’extrême orient, l’épidémie crée une surmortalité de 11,2%.
Les sujets plus impactés sont la Chukotka (+65,6%), Magadan (+47,9%), l’Oblast autonome juif (35,2%), Sakha-Iakoutie (+27,1%), l’Amour (+19,65) et Sakhaline (+16,2%).

Le blogueur Alexandre Dragan a fait cette carte de la mortality en octobre

Natalité

Au niveau fédéral

Octobre 2020 voit une baisse marquée des naissances avec 124.674 naissances contre 134.974 en octobre 2002, soit 10.300 naissances de moins et une baisse de 7,6%.

 Octobre voit à lui seul une baisse naturelle de population de 80.782 habitants.

Au niveau local

— Dans la Russie centrale, la natalité baisse de 7,5%.
Les sujets les plus impactés sont les Oblast de Koursk (-15,6%), Kostroma (-12,8%), Orlov (-12,7%) et Briansk (-12,2%).
Moscou est le bon élève du groupe, la natalité n’y baisse « que » de 3,1%.

— Dans le District fédéral du Nord-Ouest, la natalité baisse de 9.2%.
Les sujets les plus impactés sont la Nénétsie (-32,8%), Mourmansk (-16,4%), Komi (-16%), Pskov (-15,8%), Vologda (14,9%), la Carélie (-13,35).
Les bons élèves du groupe sont l’Oblast de Leningrad (-4,5%) et Kaliningrad (-5,3%).

-Dans le District fédéral du sud, la natalité baisse de 9%.
Les sujets les plus impactés sont Volgograd (-17,2%), Sébastopol (-36,1%), Rostov (-12%) et la Crimée (-9,3%).
Les bons élèves du groupe sont l’Adygué (-4,3%) et la Kalmoukie (-4,2%).

-Dans le District fédéral du Caucase du nord, la natalité baisse de 3,5%.
Les sujets les plus impactés sont la Tchétchénie (-11,1%) et la Karatchaïévo-Tcherkessie (-8,6%).
Les bons élèves du groupe sont le Daguestan (+2,1%) et l’Ossétie Alanie (+1,5%).

— Dans le District fédéral de la Volga, la natalité baisse de 3,5%.
Les sujets plus impactés sont Penza (-16%), Oulianovsk (-13,7%) et Orenbourg (-13,65).
Les bons élèves du groupe sont l’Oudmourtie (+4%) et le Tatarstan (-2,1%).

— Dans le District fédéral de l’Oural, la natalité baisse de 8,8%.
Les sujets plus impactés sont Sverdlovsk (-13,5%), Tioumen (-12,2%) et Kourgan (-12,6%).
Les bons élèves du groupe sont Khanty Mansiïsk (-2%) et la Iamalo-Nénétsie (-3,8%).

— Dans le District fédéral de Sibérie, la natalité baisse de 8,1%.
Les sujets plus impactés sont la Iakoutie (-13,1%), Kemerovo (-12,8%) et le Krai de l’Altaï (-9,4%)
Le meilleur élève est la république de Touva avec +4,5%.

— Dans le District fédéral d’extrême orient, la natalité baisse de 4,9%.
Les sujets plus impactés sont la Sakha-Iakoutie (+13,1%) et l’Amour (-8,5%).
Les bons élèves du groupe sont la Tchoukotka (+10%), Sakhaline (+7,5%), le Kamchatka (+4,6%) et Magadan (+1,8%).

Добавить комментарий

Ваш адрес email не будет опубликован. Обязательные поля помечены *