Covid19 et mortalité à Saint-Pétersbourg en 2020

Saint-Pétersbourg est l’un des acteurs clefs de la crise de Coronavirus en Russie.

La ville détient le record du nombre de décès par habitants avec officiellement 108,1 décès pour 100.000 habitants contre 74,1 décès pour 100.000 habitants à Moscou par exemple.

Aujourd’hui la létalité du virus serait, officiellement également la seconde la plus élevée de Russie, avec un taux de 4% juste derrière le Daguestan avec 5% mais loin devant Moscou avec 1,45%.

La capitale du nord a vu son premier cas de Coronavirus le 02/03/2020 lorsqu’un étudiant italien du nom de Ricardo a appelé les urgences de la ville et s’est avéré positif.

Comme les moscovites, les Saint-Pétersbourgeois, circulant énormément entre l’Europe et la Russie, notamment la France et l’Italie, ont vraisemblablement ramené le virus en Russie puisque les études montrent que c’est la souche Italienne qui s’est disséminée à Moscou durant le printemps 2020.

Sur les trois premiers mois de l’année la capitale a connu 15.464 décès contre 15.697 sur les trois premiers mois de 2019 soit une baisse de 1,5%.

En Avril 2020, la ville a connu 5.288 décès contre 5.174 en avril 2019 soit une hausse de mortalité de 2,2%.

En Mai 2020, la ville a connu 4.859 décès contre 2.267 en Mai 2019 soit une hausse de mortalité de 46,7% et 2.267 décès en plus.

En Juin 2020, la ville a connu son pic de la crise de Covid19 avec 6.698 décès contre 4.543 en Juin 2019 soit une hausse de mortalité de 40,8% et 1.855 décès en plus.
Selon le Zags de la ville en Juin ce sont même  7.106 personnes qui sont mortes.

En Juillet 2020, la ville a connu 5.827 décès contre 4.766 en Juillet 2019 soit une hausse de mortalité de 22,3% et 1.061 décès en plus.

En Aout 2020, la ville a connu 5.245 décès contre 4.831 en Aout 2019 soit une hausse de mortalité de 8,6% et 414 décès en plus.

En Septembre 2020, la ville a connu 5.738 décès contre 4.625 en Septembre 2019 soit une hausse de mortalité de 24,1% et 1.113 décès en plus.

En Octobre 2020, la ville a connu 6.561 décès contre 5.159 en octobre 2019 soit une hausse de mortalité de 27,18% et 1.402 décès en plus.

La surmortalité sur 7 mois d’avril à octobre aura été de 8.851 décès, avec 40.216 décès contre 31.365 sur la même période en 2019 soit une surmortalité de 28,22%.

Sur les 10 premiers mois de l’année, la Venise du nord a connu 57.647 décès contre 49.654 sur les 10 premiers mois de l’année 2019 soit 7.993 décès en plus et une surmortalité de 16,1%.

Selon les données officielles de l’Opershtab  5.783 Saint-Pétersbourgeois auraient été emportés par le Covid19 au 05/12/2020.

Comme Moscou, Saint Pétersbourg connait une hausse des hospitalisations par rapport à la première vague en moyenne de 10%.

En mai 2020 le nombre de pneumonies était déjà 5,5 fois supérieure à la moyenne de l’année précédente mais début octobre le nombre de pneumonies sur la période allant d’avril à octobre était 10 fois supérieur à la même période de l’année précédente.

La ville teste beaucoup procédant à quelques 40 000 tests / jour pour une population de 5,5 millions d’habitants, à comparer à Moscou qui fait 85 000 tests / jour pour une population de 12 millions d’habitants.
A noter que durant la première vague, la situation était différente : si Moscou avait déjà réalisé 6,5 millions de tests au 04/08/2020 par exemple, Saint Pétersbourg n’en avait effectué que 1,9 millions.

La ville aurait encore 55.000 personnes porteuses du Covid19 ce 05/12/2020dont près de 10.000 seraient hospitalisées tandis que la ville n’a que 10.901 lits disponibles soit un taux d’occupation de 92% des lits par le Covid19, contre 80% le 03 novembre soit il y a un mois.

Fin Novembre et début décembre, la situation de la ville était jugé critique par les autorités sanitaires russes.

Добавить комментарий

Ваш адрес email не будет опубликован. Обязательные поля помечены *