Russie et immunité collective

INVITRO est la plus grande entreprise médicale privée de Russie, fondée en 1995.

La société dispose de 8 laboratoires et le plus grand d’Europe orientale et opère en Russie, au Kirghizistan, au Kazakhstan, en Bélarus et en Arménie.

L’entreprise offre une large gamme de tests médicaux pour les cliniques et à des fins de diagnostic et fait plus de 140 000 tests par jour, pour autour de 30.000 patients / jour.

Depuis le début de la crise du Covid19 INVITRO fait des tests d’anticorps à travers tout le pays et publie ses résultats.

Au 12 novembre voila les chiffres publics

NB : Se font tester les gens qui sont malades, on été malades ou ont une suspicion de l’être donc ce ne sont pas des proportions applicables pour toute la population russe.

NVITRO a réalisé un peu plus d’un million de tests de classe G (IgG) permettant de détecter la présence d’anticorps au Virus via son projet “Invitro.Monitoring“.

En mai 2020 soit à la fin de la première vague, la moyenne des gens ayant des anticorps se montait à 17,9% contre 16,9% en septembre 2020.

À ce jour, le total cumulé des anticorps de classe G contre l’infection à coronavirus SARS-COV-2 a été détecté chez 20,3% des Russes ayant subi l’étude.
À titre de comparaison, au cours des deux premières semaines de tests en mai de cette année, ce chiffre était de 13,2% cumulativement.

Les changements de cet indicateur pourraient indiquer la formation d’une réponse immunitaire à cette infection dans une partie croissante de la population mais avec de fortes disparités régionales.

56% sont des femmes, 44% des hommes.

Quelles sont les classes d’ages des hommes se faisant tester :
Moins de 14 ans – 4%
14-18 ans – 2%
De 18 à 45 ans – 59%
De 45 à 65 ans – 31%
Plus de 65 ans – 4%

Quelles sont les classes d’ages des femmes se faisant tester :
Moins de 14 ans – 2%
14-18 ans – 2%
De 18 à 45 ans – 51%
De 45 à 65 ans – 39%
Plus de 65 ans – 6%

A Moscou, où plus de 246.000 personnes ont été testées depuis mai 2020, 15,7% des résultats sont positifs ce qui est proche des chiffres de mai ou 17,2% des personnes ayant passé le test étaient positives.

À Saint-Pétersbourg, plus de 81.000 personnes ont été testées chez Invitro depuis mai 2020, des résultats positifs ont été trouvés chez 21,8% des habitants de la ville.
En mai, le pourcentage de tests positifs pour les anticorps ne dépassait pas 14,8%.

À Novosibirsk, 47.000 personnes ont été testées et des résultats positifs ont été obtenus chez 26,8% des patients testés.
En mai des résultats positifs ont été enregistrés en moyenne chez 2% des résidents de Novossibirsk, mais en juin, ce chiffre est passé à 12,3%.

Quid d’autres grandes villes de Russie ?

Ekaterinbourg : plus de 14 000 tests ont été effectués, positifs – 17,3%.

Nizhny Novgorod : plus de 6.000 tests, positifs – 12,6% ;

Kazan – plus de 11.000 tests, positifs – 20,7% ;

Samara – plus de 20.000 tests, positifs – 28,9% ;

Tcheliabinsk – plus de 27.000 tests, positifs – 18,4% ;

Omsk – plus de 4.000 tests, positifs – 23,7% ;

Rostov-sur-le-Don – plus de 8 000 tests, positifs – 24,1%.

Leave a Reply

Your email address will not be published.