Demographie, de janvier à avril 2012

Les chiffres démographiques pour les quatre premiers mois de 2012 sont disponibles et ils sont très intéressants.
 
Le mois d’avril 2012 a vu 140.563 naissances (contre 133.954 l’année dernière) et 154.066 décès (contre 155.453 l’année dernière). Il est donc né 6.609 bébés de plus durant ce mois d’avril 2012, en comparaison du mois d’avril 2011 et il y a eu 1.387 décès de moins.
Avril 2011 avait vu une réduction de population de 21.499 habitants, contre une réduction de 13.503 habitants en avril 2012.
 

 

Maintenant sur les 4 premiers mois de 2012:
592.220 naissances contre 557.926 sur les 4 premiers mois de 2011, il y a donc eu 34.294 naissances en plus.
640.673 décès contre 658.665 décès sur les 4 premiers mois de 2011, il y a donc eu 17.992 décès en moins.
 

 

Sur la période de janvier a avril 2012 la population russe a diminué de 48.453 habitants, contre une baisse de 100.739 habitants sur les 4 premiers mois de 2011.  
Le ralentissement de la diminution de population continue donc.
 

 

Le gros des naissances de cette année devrait être dans les mois d’été qui arrivent. En 2011 le gros de la perte de population a eu lieu sur les 6 premiers mois de l’année, car de juillet a décembre 2011 le solde naturel est positif avec 951.249 naissances et 943.617 décès. Si cette tendance devait se confirmer et se répéter cette année, la diminution de population pourrait etre inférieure a 60.000 habitants, soit deux fois moins qu’en 2011.

2 thoughts on “Demographie, de janvier à avril 2012

  1. Alexko

    « Le ralentissement de la diminution de population continue donc a s’accélérer. »

    Drôle de phrase !

    Mais enfin la démographie russe reste sur la bonne voie ; merci de nous en tenir informés.

    Et pendant que j’y suis, félicitations pour votre entrée (réussie) sur Realpolitik.tv.

    Reply
  2. Baptiste

    “Le ralentissement de la diminution de population continue donc.”

    Alexandre veut simplement dire que la fonction dérivée de la population russe est négative, mais que la dérivée seconde est positive; par conséquent nous sommes en présence d’une très élégante courbe démographique convexe, par rapport à la décadence exponentielle de l’occident.

    C’est pourtant très clair si on a fait un peu de maths 😮

    Et si Jirinovski arrive à faire passer la polygamie à la Douma, ça va y aller encore plus fort 😀

    Reply

Leave a Reply to Baptiste Cancel reply

Your email address will not be published.