Le point démographique en novembre 2010

La natalité 
Les statistiques démographiques de la période Janvier à Novembre 2010 sont disponibles et elles sont encourageantes.
Pour ces 11 premiers mois de 2010 : 1.636.657 naissances.
Pour les 11 premiers mois de 2009 : 1.610.254 naissances. 

Il y a donc 26.403 naissances de plus que sur la même période en 2009, qui était le précédent record.

En comparaison :
Pour les 11 premiers mois de 2006 : 1.357.500 naissances
pour les 11 premiers mois de 2007 :  1.467.900 naissances 
pour les 11 premiers mois de 2008 : 1.566.900 naissances

La mortalité
La mortalité elle est clairement en hausse, puisque ces 11 mois ont vu 1.862.875 décès contre 1.834.654 pour la même période en 2009 soit 28.221 de plus que l’année dernière. Je rappelle aux lecteurs que la mortalité est exceptionnellement élevée à cause de l’été terrible que le pays à vécu en 2010, sur-mortalité que j’ai déjà mentionnée ici et estimée à 41.000 décès “en trop”.
Le gap négatif de population s’établit donc à 226.218 sur ces 11 premiers mois.
Sans cet été tragique et ces 41.000 décès en trop le gap de population n’aurait été “que” de 185.218, soit déjà inférieur en 10 mois au total de 2009, qui a vu un déficit négatif de population sur l’année de 190.000 habitants.
En comparaison :
Pour les 11 premiers mois de 2006 : 1.995.700 décès
pour les 11 premiers mois de 2007 :  1.910.500 décès 
pour les 11 premiers mois de 2008 : 1.904.200 décès


Mariages et divorces
Ces 11 premiers mois de 2010 ont vu1.133.531 mariages contre 1.117.089 pour la même période en 2009 soit 16.442 de plus. 
Le taux de divorce continue de fortement diminuer, 582.854 contre 636.933 pour l’année dernière, soit 54.079 de moins.

En comparaison :
Pour les 11 premiers mois de 2006 : 1.031.600 mariages et 584.800 divorces
pour les 11 premiers mois de 2007 :  1.146.000 mariages et 627.600 divorces
pour les 11 premiers mois de 2008 : 1.102.300 mariages et 642.100 divorce

2 thoughts on “Le point démographique en novembre 2010

  1. Razkan

    L’avenir du peuplement en Russie, c’est comme sous Catherine II. Il faut faire venir des colons de l’ouest européen, il a tellement de gens normalement qualifiés qui sont au chômage. Quand la Russie aura rétablie son économie et sa démographie, ce sera indispensable pour développer la Sibérie et l’Orient.

    Reply

Leave a Reply to marknesop Cancel reply

Your email address will not be published.