Boris Berezovsky: Parrain de Strategy 31 à l’étranger?

Cet article est une traduction d’un excellent article, comme toujours, de Anatoly Karlin

Les « agents de BAB à l’étranger »

Ces derniers mois, un énième mouvement « libéral » Russe à été créé, basé sur une soi disant protection de l’article 31 de la constitution qui garantit la « liberté de réunion », les membres de ce nouveau mouvement appellé Stratégie 31 choisissant de se réunir les derniers jours du mois. Comme d’habitude, les tenants de ces mouvements font le choix démonstratif de la provocation de la police et des autorités devant les caméras, surtout étrangères. Un show parfaitement organisé et qui a été parfaitement défini par la phrase suivante : « Strategy31 : a mi chemin entre le cirque et le thêatre ». Evidemment vous vous doutez des conséquences de telles provocations policières : la mise en détention, transformée pour le coup en opération mi martyr mi PR.

A ce point on pourrait se demander : « est ce que ca pourra tourner plus que ca à la farce ? ». Oui car le 31 aout 2010, les agents et dissidents Alexander Goldfarb et Andrei Sidelnikov ont propagé Strategy 31 à l’Ouest, en plein cœur de Londres, plus précisemment devant l’ambassade Russe (6/7 Kensington Palace Gardens, W8 4QP).

La question est : qui sont t-ils ? Goldfarb est un proche de Berezovski, responsable de l’utilisation de fonds de BAB envers dives sites et organisations anti Kremlin. En 2006 il s’est occupé de l’opération de PR entourant la mort de Litvinenko et des accusations de meurtre de Poutine liées. Sidelnikov lui a été un temps dirigeant de Pora (it’s time), le fameux mouvement « orange »de dissidence politique, liés à cette kyrielle d’ONGs qui ont servies la révolution Orange de 2004. Ce dernier à rencontré Litvinenko 2 jours avant sa mort et reconnait être proche de Berezovski.

Mais retuoir à S31, le projet original est du a Alex Goldfarb qui a suggérér sur son blog Live Journal d’organiser des « piquets » devant les ambassades Russes à l’ouest. Après tout écrit t-il : « si les Cubains et Iraniens en exil organisent des démonstrations à Londres, pourquoi les Russes ne le feraient pas , pour manifester contre le régime du Kremlin ? ». D’après lui ne manque qu’une impulsion organisatrice pour que des contestations se mettent en place. Deux jours après cette annonce, fut créé le nouveau blog de S31 à l’étranger puis enfin Sidelnikov crééa la page Facebook de S31 à l’étranger le 3 aout, la page fut effacée le 26 aout pour violation puisque la charte facebook oblige que les profils ouverts représentent de « vrais » personnes. Dans les jours qui suivirent, le blog live journal de S31 à l’étranger servi à donner cette « impulsion organisationelle » dont la conséquence est que des libéraux Russes et des journalistes Georgiens projettaient d’organiser des piquets devant les ambassades Russes à Londres, New York, Berlin, Tel Aviv et sans doutes d’autres villes …

Utilisant Facebook, Sidelnikov invita beaucoup d’étudiants à protester, mais leur participation ne fut pas si nombreuses que escomptée. Logiquement car la vile regorge de pubs (activité tout aussi intéressante que les manifestations) et aussi car nombre d’entre eux sont des enfants de la jeunesse dorée de la Nomenklatura actuelle qui ne veut pas de « problèmes » avec le pouvoir actuel. En outre, si les manifestations a Moscou ont un « éventuel » sens de réelle protestation (risque d’arrestation, voir de coups de matraques), les polices Occidentales, notamment Anglaises, si promptes à arrêter, tabasser les manifestants anti globalisation ne toucheront jamais les « manifestants Anti Kremlin » qui servent parfaitement les interets géopolitiques de leurs dirigeants. Enfin la participation à une manifestation organisée par les proches du voleur du siècle, voir de l’éventuel assassin de journalistes commeVladislav Listyev ou Paul Klebnikov, et qui cherche des idiots utiles pour faire déferler sa vengeance personnelle contre Vladimir Poutine en la camouflant sous des beaux principes de « défense de liberté » et des « libertés civiles » n’a que peu de chance de séduire des gens un tant soi peu intelligents. La manifestation à Londres n’a finalement réuni que quelques dizaines de personnes, ce qui est très peu par rapport au 300.000 Russes qui résident à Londres.

Lorsque Anatoly a discuté sur FB avec le gérant de la page Facebook deS31, celui-ci a au début « nié » être en quelconque lien avec Godfarb ou Berezovski affirmant que « le meeting de Londres n’a aucun lien avec eux deux » Ho surprise, surprise 😉 Ci-dessous photo de la manifestation de Londres 😉

En réponse à la question de savoir pourquoi l’action était organisé à Londres, si loin de Moscou, Sidelnikov à répondu : « Pourquoi ? Parce que j’ai une conscience démocratique et qu’il n’est pas important de savoir ou à lieu le meeting, que ce soit à Londres ou Moscou » .. Puis « Sur internet on peut trouver beaucoup d’informations de avec qui j’ai travaillé et c’est vrai que j’ai travaillé avec Berezovski et je n’en ai pas honte, je suis fier que ma route est croisé celle d’une telle personne ».

Trouvant difficile de comprendre comment concilier « le travail héroique de Berezosvki » et « conscience démocratique », Anatoly décide d’informer Sidilnikov que il ne pouvait avoir quoi que ce soit en commun avec quelqu’un qui est fier de travailler avec un criminel, celui-ci répondit avec un Smiley : « Ha oui et sans doute boit t-il le sang des enfants le matin » ?

Finalement, à une question de Leboda sur le fait de savoir « pourquoi » cette manifestation était organisée à Londres au sujet de la Russie et pouquoi il ne se préoccupait pas plutôt de défendre des causes liés à son pays d’adoption, Sidilnikov écrit : « j’ai du quitter la Russie en 2007 pour ne pas aller en prison pour des raisons politiques. Je n’ai pas participé à beaucoup de démonstrations en Angleterre et ne sais pas comment cela se passe. J’ai une expérience en Russie donc je vais pouvoir comparer. »

 

No more comments !

Finalement de nombreuses questions restent en suspends : Sidelnikov est t-il un manipulateur, un naif ou un réel militant altruiste des droits de l’homme ? Quel est le niveau réel d’implication de Berezovski ? Et de Alex Goldfarb ? Ces questions restent en suspends et il ne semble pas évident de trouver des réponses sur internet ..

 

********

Note de Alexandre LATSA :

Je tiens à noter que la page S31 ayant été effacée, ces captures d’écrans sont fournies par Anatoly. 

Les notes ci-dessous sont indépendantes du texte de Anatoly mais un rajout de Alexandre LATSA car l’article original en Anglais date du 31 donc avant la manifestation qui a eu lieu à Moscou et Londres ainsi que à New York et Tel Aviv, mais également dans d’autres villes de Russie comme Saint Petersbourg ou Tomsk ou Krasnodar. Curieusement, à Tomsk et Krasnodar, les rassemblements ont eu lieu pacifiquement et ont été acceptés par l’état, tout comme à Moscou contrairement à ce qui a été dit, le rassemblement avait été accepté par la mairie, mais pas à l’endroit souhaité qui est actuellement en travaux. 3 autres endroits du centre ville ont été proposés afin de permettre que le rassemblement est lieu :  « ..Организаторам “Стратегии-31” были предложены для проведения митинга Болотная площадь, площадь Краснопресненской заставы у памятникаГероям революции 1905-1907 годов“, и Чистопрудный бульвар у памятника Грибоедов». 

Soit :

Place kransopresensko devant le monument des héros de la révolution

Mais évidemment les organisateurs ont délibéremment choisis de ne violer la loi et de « tout faire » pour pouvoir se faire arrêter devant les caméras étrangères, nourissant des pigistes et correspondants ignares, non Russophiles et justes bons à déverser de la propagande à des lecteurs Français qui n’ont droit qu’à un son de cloche.

Autre exemple destiné à faire frémir le lecteur étranger et à lui faire croire à la violence du régime Poutine, une telle photo qui prise hors contexte est effrayante, on pense à une pauvre jeune fille, battue et jetée à terre ! Mais que non, regardez ces photos prises sur place par un Bloggueur et ces commentaires, sous la photo 15 : « К слову о театре. Эта девушка легла на асфальт и, на радость фотокоррам, начала биться в истерике. В принципе, никто ее не трогал. Зато на фотографиях все будут думать, какие милиционеры жестокие, девушку избили ».

Traduction : «  des mots au thêatre, cette jeune fille s’est allongée sur l’asphalte et devant la joie des caméras présentes, s’est mise à devenir hystérique. Pourtant absolument personne ne l’a touché, personne ne l’a poussée. Mais en voyant cette photo, tous penseront qu’un méchant milicient a bousculé une pauvre jeune fille ! »

*

Encore plus risible, au vu de ce que l’on vient de voir ci-dessus, la participation d’une déléguation de la sous-commission des droits de l’Homme du Parlement européen venue faire on ne sait trop quoi, avant d’aller à Beslan, et les critiques (ici et la) du département d’état

Mais comme dit le proverbe : les chiens aboient la caravane passe ….

2 thoughts on “Boris Berezovsky: Parrain de Strategy 31 à l’étranger?

  1. Fabrice

    Pour la manif à Krasnodar, je confirme que cela s’est passé sans heurt … tellement qu’il y avait peu de monde.
    Et je peux témoigner de leur méthode de recrutement via les réseaux sociaux en russe ET en anglais.
    Tu reçois un message d’une charmante demoiselle qui t’écrit poliment qu’elle cherche des amis pour et blablabla … le discours habituel.
    Oui, ils écrivent aussi aux étrangers, aux expats pour qu’ils se joignent à eux.
    Cette fille n’a vraiment pas de discernement pour m’écrire, moi qui suis pro-Poutine et marié à une cadre de Nashi 😉

    Reply
  2. Anonymous

    C’est assez effrayant cette photo de Berezovski… que croit-il? Que si éventuellement Poutine devait “tomber” (comme on dit que quelqu’un “a été suicidé”), ce serait lui l’avenir de la Russie? Ou Khodorkovski?

    L’occident est tellement manipulé qu’il transforme en saints de véritables monstres, des salopards de premuière. La vérité objective n’a aucune importance: c’est la guerre. Une guerre pour la création d’un monde d’un genre nouveau, sans nations, sans culture, sans histoire. La vague a déjà atteint la France. Rien de spontané ici, mais une offensive assidue, construite, et en fait il faut l’avouer, intelligente. Vu que peu sont capables d’y résister.

    Très honnêtement, je ne sais pas si la Russie tiendra longtemps. Je le souhaite pourant à ce peuple uni, cultivé, qui incarne au mieux ce que l’Europe à un jour été. Et dont on est désormais sur le point de parler au passé.

    Merci pour ton blog, Sacha, bonne continuation pour cette nouvelle année,

    Hugo
    http://impressionsrusses.wordpress.com/

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published.