L’aide étrangère en Russie contre les Incendies

Le Kremlin n’accepte toujours qu’au compte goutte l’aide Internationale
Dorothée Oliéric, journal de France2, mardi 10 août 2010 (source)


En fait c’est inexact, une brigade a été constituée (source), de près de 500 soldats, par sept pays de l’UE et six pays voisins de la Russie pour aider à combattre les incendies autour de Moscou, a annoncé mercredi la Commission européenne. Les autorités russes n’ont pas demandé l’aide de l’Union européenne et la constitution de cette brigade internationale a été réalisée à partir d’initiatives individuelles des gouvernements français, allemand, italien, bulgare, polonais, estonien et letton, a précisé la Commission.  

Ces 13 pays ont dépêché en Russie envoyé 471 soldats du feu et experts avec six avions, sept hélicoptères et d’autres équipements pour lutter contre les incendies.

**

Au jour d’aujourd’hui soit le 12 aout 2010 le détail est le suivant :


– La Chine a offert : 4 000 000 USD (source)
– La Suisse a offert 470 000 USD (source)
– L’Estonie à offert 100.000 USD et du matériel (source)
– Les USA ont offert 55 000 USD (source)
A noter pour comparer avec l’aide Américaine que l’église orthodoxe Russe a déjà offert 315 000 USD (source) et que le président Medvedev à lui déboursé de sa poche près de 11.500 USD (source) pour les sinistré.*

– L’Arménie a envoyé 56 sapeur pompiers, 150 motopompes et 4 véhicules anti incendies et les Arméniens de Russie ont déjà collecté 250 000 USD de dons (source)
– La Biélorussie a envoyé 1 hélicoptère, 150 secouristes et 20 véhicules (source)
– L’ukraine a déjà envoyé 2 Antonovs et se dit prêt à envoyer 500 militaires (source)
– L’italie a envoyé 4 canadairs CL415 (source)
– La Bulgarie a envoyé 100 sapeur pompiers (source)
– La Turquie a envoyé 2 hélicoptères (source)
– L’Azerbaïdjan a envoyé des hélicoptères (source)
– Le Kazakhstan a envoyé des hélicoptères (source)
– La Lettonie a envoyé 12 sapeurs pompiers (source)
– La Lituanie a envoyé 24 pompiers quatre véhicules spécialisés, une station de pompage, 5.000  masques à gaz et 20 appareils respiratoires (source)
– La Grêce a proposé d’envoyer un cargo avec des sapeurs pompiers (source)


– La France à apporté sa pierre à l’édifice en founissant en fournissant un bombardier d’eau DASH 8, ainsi que trois experts de lutte contre les incendies (source).
L’Élysée affirme que la France avait proposé à la Russie de lui envoyer 120 hommes, 37 véhicules, 15 motopompes et un avion bombardier d’eau DASH mais cela ne s’est finalement pas fait .. Serait ce les pompiers de l’Ardenne ? (ici et la)


* Mise à jour du 14 aout 2010, l’aide Américaine se montera finalement à 4,5 millions de dollars (source)

4 thoughts on “L’aide étrangère en Russie contre les Incendies

  1. Daniel BESSON

    Alexandre , tu te trompes de front et ton article par certains points te fait combattre ” aux conditions et sur le terrain de l’ennemi ” .
    L’objectif n’est pas de réinformer sur des mensonges récurrents mais de signifier que les chefs politiques Russes ne sont pas tenus , pas plus que d’autres , à accepter une aide internationale en cas de catastrophe .
    Celle-ci devient de plus en plus une forme d’ingérence dans les affaires intérieures d’un état .Kouchner avait lors de des tempêtes au Myanmar évoqué de nouveau le ” droit d’ingérence ” alors que le gvt de cet état ” voyou ” avait refusé le déploiement du BPC Mistral .
    Comment le gvt du Myanmar aurait il pu accepter la présence de militaires d’un état qui ne cesse de sanctionner le Myanmar aux Nations-Unies ?
    Notre Chère Dorothée a dans un de ses reportages cité la lettre ouverte de P’tit Père Kovalev de la Moscow Helsinki Foundation , financée par ceux que l’on connait , qui demande une ” intervention étrangère massive ” .
    Non pas pour in fine ” sauver la nature et les personnes ” mais bien pour ressuciter un ” instant Arménien ” [ Tremblement de terre de 1988 ] lorsque des troupes Us ont été déployées en URSS .
    D’autre part l’ ” aide internationale ” a depuis longtemps dépassé le cadre humanitaire proprement dit et devient un élèment de la diplomatie d’influence des états à un tel point que l’on peut arriver presque à un conflit armé comme cela a failli se produire dans Cité-Soleil en Haiti entre l’armée Brésilienne et les forces Us .
    Enfin , l’ aide humanitaire est le fait d’agences gouvernementales et de personnes ayant parfois un statut militaire .
    La présence des ” chaussettes à clous ” ;0) parmi ces humanitaires est désormais courante comme c’est le cas dans le journalisme [ Il est fort probable par exemple que Mme Olieric * prend des contacts * avec les *mécontents *en Russie ] que ce soit pour des missions de renseignement ou de déstabilisation .
    Dans le cas de nos personnels de la Sécurité Civile , il y a aussi la gestion du barnum mediatique qui les accompagne et qui est certainement unique au monde , encore plus que les Us [ 10 cameramen et journaleux pour deux ou trois personnels d’une équipe cynophile en train d’extraire une personne sous les décombres ]

    Cordialement

    Reply
  2. Kastals

    Olivia pose bien le problème philosophique de la relation entre réalité et vérité, et réciproquement.
    Question complexe.

    Reply
  3. olivia kroth

    En effet, Kastals,

    j’ai lu ce bonmot dans un commentaire d’ANNA

    sur mon blog. ANNA collectionne les bonmots

    et les blagues russes. Elle écrit aussi

    beaucoup sur le blog de Monsieur Pierre Avril

    (Figaro/Russie). À voir …

    Reply

Leave a Reply to Kastals Cancel reply

Your email address will not be published.