Isabelle Lefort et la Russie

Lu dans la tribune, les élucubrations de Isabelle Lefort dans “la tribune” (part 1, 2, 3 et 4) …Mais également les récits sur France Culture quand au voyage des écrivains francais via le Transsibérien.

On y retrouve des perles d’un très bon niveau, on dirait du Juliette Rabat ! Quelques exemples ?
(…)
L’ambassadeur a intimé les auteurs à modifier le regard des Français sur la Russie. 
«Il faut en finir avec les clichés ! C’est bien que vous alliez, au delà de Moscou et Saint-Pétersbourg, dans des régions plus éloignées et que vous racontiez»
Auront-ils droit de tout voir ? De circuler librement ?
(…)
Ici, dans la République du Tatarstan, musulmans et orthodoxes vivent en paix. La Confédération de Russie veille au grain. Pas question ici de débordement, façon tchétchène ou kirghize.
(…)
Claire, l’ingénieur du son de France Culture enregistre les chants des rossignols et autres coucous. En s’approchant des isbas, les râles qu’elle perçoit à l’intérieur n’ont rien de rires d’enfants. L’alcool fait des ravages, ici comme partout ailleurs en Russie.*
 
(…)
Dans l’un des wagons de troisième classe, tout près, les militaires sont ivres morts. Ce n’est pas le moment d’y partir en goguette.

(…)
Natacha, l’interprète, elle, a préféré rester dans sa chambre. A Moscou, comme nombre de jeunes gens, à bientôt 30 ans, elle vit chez ses parents, tant il est onéreux de louer un logement. Les suites de l’hôtel Oneguine – le plus luxueux du voyage – dispose d’une baignoire, d’une télévision à écran plat, d’une vue sur tout Iekaterinbourg, et surtout d’un peignoir, en éponge, moelleux… Elle n’a besoin de personne pour jouer à Pretty Woman, se jeter sur le lit, chanter, danser et faire bisquer ses ami(e)s par téléphone.A 8 h, bien sûr, fraîchement parfumée d’essence de Néroli, la belle affiche un teint de rose.

(…)
Parlant de Iekaterinbourg (Note de Alexandre Latsa) / 
Poumon industriel de la Russie, la ville a été voulue comme un Versailles soviétique. A la maison du peuple, où le portrait en médaillon de Staline a été dégommé pour laisser place à une inscription qui prône « la culture pour tous », une affiche de propagande de la guerre patriotique résume l’esprit qui régnait ici « Avec les obus, les chars, grâce aux milliers de tonnes d’acier produits, les ouvriers de l’Ouralmach tiennent leur sermon de fidélité à la patrie. »


(….)
30 millions de civils et soldats ont pourtant perdu la vie sur le front de l’est entre 1941 et 1945
 

 

(…)
A Iekaterinbourg, les représentants de l’église orthodoxe tirent la sonnette d’alarme : dans la région, sur le chemin de l’héroïne qui arrive d’Afghanistan, 20 % des moins de 25 ans sont séropositifs*; et chiffre encore plus difficile à entendre, l’Oural détiendrait le triste record du monde des abandons d’enfants .** Une misère d’autant plus choquante que le district fédéral de l’Oural est immensément riche en cuivre, en or, argent, fer, mais surtout, il génère 90 % du gaz et 75 % du pétrole russes.

(..)
Les plus russophiles n’apprécient pas ces échanges sur la réalité crue.  « Vous n’aimez pas la Russie ? » Si, bien sûr, mais aimer, ce n’est pas être aveugle, n’est-ce pas ?

(…)
En 1998, la dévalorisation du rouble a été catastrophique pour les ménages russes. Depuis deux ans, la crise économique touche de plein fouet le pays. A fin décembre 2009, selon les chiffres officiels, le chômage concernait 1,7 millions de personnes. 
Le PIB a chuté de 5, 5 % en 2008, de 9 % en 2009 mais les experts tablent sur une croissance de 3 % pour 2010.
**
Je conseillerais à Isabelle Lefort de relire les “26 mythes Russophobes” et de me donner ses sources pour les informations sus-citées 😉 … En attendant un léger correctif :

Auront-ils le droit de circuler librement ?
Oui chère Isabelle comme vous avez pu le constater, il est possible en Russie, que ce soit à Moscou ou dans l’Oural, comme à Vladivostok de circuler librement et “non” je suis certaine que personne n’a veiller à vous empêcher d’aller ou que ce soit 😉


Ici, dans la République du Tatarstan, musulmans et orthodoxes vivent en paix. La Confédération de Russie veille au grain. Pas question ici de débordement, façon tchétchène ou kirghize.
Tatarstan, Tchétchénie et Kirghizistan sont incomparables, deux de ces républiques sont Russes, l’autre non. 
Les guerres de Tchétchénie n’ont eu qu’un très faible fondement religieux, plutôt maffieux pour la première et un peu plus religieuse pour la seconde, mais et encore.
Le Tatarstan depuis sa conquête par Ivan IV au 15ième siècle n’a jamais été en conflit avec le Kremlin.
Le Kirghizistan a connu cette année des heurts inter-ethniques, inter-musulmans, aucun rapport donc.


Claire, l’ingénieur du son de France Culture enregistre les chants des rossignols et autres coucous. En s’approchant des isbas, les râles qu’elle perçoit à l’intérieur n’ont rien de rires d’enfants. L’alcool fait des ravages, ici comme partout ailleurs en Russie.
Je ne savais pas que l’homme qui boit dans les Isbas râle, mais personne ne nie que l’alcool est un “problème” en Russie pour des raisons diverses, principalement sa mauvaise qualité notamment. Ce qui me fait râler moi,  c’est que personne ne prend soin de noter que la consommation d’alcool moyenne en Russie est < à la France en 2003 selon l’OMS ou encore que celle ci ne concerne que des tranches très claires de population, notamment les très pauvres (25% de la population consomme 4 fois la moyenne nationale Russe) 

Par conséquent vos romans à dormir debout ou vous tentez de faire croire que des militaires “ivres” dans un train vous aurez effrayé à ce point n’est pas du tout crédible pour quiconque habite en Russie.

Enfin, je vous annonce que sur les 6 premiers mois de l’année, le nombre de morts par empoisonnements par consommation de ‘mauvais’ alcool à baissé de 20%, suivant les prévisions du plan d’état pour ce sujet, qui est de les rendre quasi nulles sur 5 ans.


Iekaterinbourg et la guerre patriotique .. 
Oui vous l’aurez compris, ce ne sont pas les résistants Français qui ont vaincu les nazis, mais bel et bien l’effort colossal Soviétique. Comme vous le précisez, 30 millions de citoyens Soviétiques sont morts durant la seconde guerre mondiale, ce qui à mon sens justifie “largement” une affiche patriotique, pour toute les babouchkas et dedouchkas qui ont travaillé dans ces usines, ces hivers de guerre de 1941, 1942 et 1943.


– Iekaterinbourg encore : 20% des – de 25 ans de la région seraient séropositif.
Diantre, rien que ca ? Mais enfin soyons sérieux, Isabelle a t-elle oublié une virgule ?
500.000 citoyens seraient séropositifs fin 2009 en Russie sur tout le territoire de la Russie.


– Isabelle Lefort donne les chiffres du chômage pour fin 2009 : 1,7 millions de personnes. 
Mais enfin d’ou sortent ces chiffres : ROSSTAT annonce pour ce mois de juin 2010 5,2 millions de chômeurs soit 6,8% de la population active. A comparer avec le taux de chômage de la zone euro qui avoisine les 10%.


Le PIB a chuté de 5, 5 % en 2008, de 9 % en 2009 mais les experts tablent sur une croissance de 3 % pour 2010.
Le PIB a en fait chuté de 7,9% en 2009 (et non de 9%).
Le PIB n’a pas baissé de 5,5% en 2008, mais “augmenté” de 5,6%
Enfin la croissance prévue pour 2010 devrait être plus proche de 5%, comme c’est le cas pour ce second trimestre.

4 thoughts on “Isabelle Lefort et la Russie

  1. Claude Jodoin Ing.

    Bonjour Alexandre,

    Cette Isabelle divague un peu. Je me rapporte
    à ses remarques sur le “droit de circuler”.

    Mon employeur, à l’époque, m’a envoyé quelques
    fois en Russie, rapport à des échanges techno-
    logiques (téléphonie mobile). Spécifiquement,
    c’était à Nijniy-Novgorod, donc à 500 km à l’est
    (au-delà) de Moscou, ce qui nous donne une
    “région plus éloignée” peut-être? L’hôtel était
    situé sur “Lénine Prospect” juste à côté des
    usines où l’on a fabriqué les chars T-34. Lieu
    historique s’il en fut, où j’ai pris BEAUCOUP de
    photos…Au sujet de l’alcoolisme (au volant?)
    Il y avait partout des postes de vérification
    quand au respect des us et coutumes de la route.
    Les Novgorodiens m’ont dit qu’une alcoométrie
    trop élévée vous mène le bonhomme au poste avec
    saisie immédiate du véhicule. Comme prévention
    y’a pas mieux. Les journalistes français sont-
    ils à l’écoute?

    Quant au “droit de circuler” dans cette région
    éloigné” qu’est Moscou!! Terrible !! Un soir,
    je me promène avec un collègue, on revient du
    Kremlin, et on se dirige vers le Bolchoï. Tout
    à coup, deux policiers se dressent devant nous!
    L’un d’eux m’ordonne de lui montrer mes papiers!
    (Je suis d’un naturel basané, donc tchétchène?)
    “Voici mon passeport, monsieur!” … “Je vois,
    je vois, vous êtes Américain. Eh bien, soyez le
    bienvenu à Moscou.” … Il m’a rendu mon passe-
    port, et on est rentré à l’hôtel !! Entre nous,
    Alexandre, c’est-y-pas terrible, toute cette
    répression? Heureusement que madame Lefort est
    avec nous !! Sinon …

    Reply
  2. Claude Jodoin Ing.

    Ah oui, pauvre madame Lefort, j’ai oublié de dire que lorsque je prenais des photos de
    l’usine des T-34 (et autres chars), c’était
    au vu et au su des patrouilles occasionelles
    de “Militzia” qui n’ont même pas pris la peine
    de me demander mes papiers. Comme à Moscou.
    Moi qui voulait être un martyr!!
    Et pour accentuer les politiques revanchardes
    de la Sainte-Russie, une partie de cette usine
    sert aujourd’hui à la fabrication de voitures
    … Fiat. Madame Lefort, Z-êtes à l’écoute?

    Reply
  3. Fabrice

    Les bobos parisiens resteront toujours des bobos parisiens !
    Hier ils visitaient l’Afrique, aujourd’hui c’est la Russie.
    Hier la “fardeau de l’homme blanc”. Aujourd’hui les “valeurs démocratiques”.
    Avec ce même ton condescendant !

    Reply

Leave a Reply to Claude Jodoin Ing. Cancel reply

Your email address will not be published.