Pas lu dans la presse, les choses que l’on ne vous a pas dit sur la Russie

RBTH  a publié au début de l’année 2010 un article intéressant sur ce ce qui va changer en 2010.
Ci dessous et en complément, tout ce que la presse vous a caché surla Russie en 2009, au creux de la crise économique :
 
Hausse du minimum vital en Russie 
Le niveau du minimum vital dans la capitale russe a gagné presque 1.000 roubles (26,5 euros) au premier trimestre 2010 pour atteindre 8.267 roubles (218,8 euros) par habitant. Le minimum vital au dernier trimestre 2009 s’était chiffré à 7.406 roubles (196,1 euros). Le minimum vital a atteint 9.414 roubles (249 euros) pour la population active, 5.547 roubles (146,8 euros) pour les retraités, 7.006 roubles (185,5 euros) pour les enfants. 
Le calcul a été réalisé sur la base des prix à la consommation des produits alimentaires et non alimentaires, ainsi que des règlements obligatoires et du panier de la ménagère, a annoncé la source. Le minimum vital est établi notamment pour évaluer le niveau de vie de la population lors de réalisation des programmes sociaux, ainsi que lors de l’octroi d’aides sociales publiques aux citoyens peu fortunés.
 
Baisse du nombre de pauvres en Russie
La proportion de pauvres en Russie retombera d’ici 10-15 ans à 10%, contre 15% actuellement, a annoncé jeudi à New York Iouri Voronine, vice-ministre russe dela Santé publique, lors de la 48e session dela Commission pour le développement social de l’ONU.  “Le recul du taux de pauvreté à 10% nous permettra d’augmenter les pensions de retraite. Nous supposons que dans un délai de 10-15 ans la proportion entre la pension et le minimum vital reviendra à l’indice de la période soviétique pour constituer 2,5-3 minimums vitaux”, a-t-il indiqué.Selon le vice-ministre, les rythmes de recul de pauvreté permettant de faire ces pronostics optimistes résultent de l’application de plusieurs programmes sociaux, dont la retraite complémentaire pour les personnes handicapées, de sorte que cette dernière soit égale ou supérieure au minimum vital, la revalorisation des pensions de retraite, l’augmentation des allocations de chômage et l’élargissement du cercle des individus considérés comme demandeurs d’emploi
 
Baisse du nombre de SDF qui meurent par Hypothermie
Le nombre de morts par Hypothermie a baissé considérablement en Russie depuis 10 ans, grâce aux efforts conjoints de services de l’état, du travail de volontaires et de l’amélioration du cadre économique du pays. 1.130 personnes sont mortes d’hypothermie en 2001 et 359 en 2008.
 
Baisse du nombre de Russes vivant sous le seuil de pauvreté
La part des Russes vivant en dessous du seuil de pauvreté est passée de 29% à 15% en dix ans, a annoncé jeudi à New York Iouri Voronine, vice-ministre russe de la Santé publique, lors de la 48e session de la Commission pour le développement social de l’ONU.
“Les mesures gouvernementales ont permis de réduire le nombre des personnes vivant en-dessous du seuil de pauvreté. En 2009, l’écart entre les pauvres et les riches en Russie a diminué pour la première fois depuis des années. La part des pauvres s’est réduite, passant de 29% en 2000 à 15% au premier semestre de 2009”, a indiqué M.Voronine précisant que le gouvernement avait œuvré pour le paiement intégral des salaires et des bourses et l’indexation des allocations sur l’inflation. 
Ces mesures “ont permis de stabiliser la situation et d’éviter la montée de la tension sociale” pendant la crise en 2009 ce qui a favorisé la croissance économique en Russie, selon lui. 
Le gouvernement russe réalise des programmes d’aide à l’emploi, organise des stages pour les jeunes diplômés, encourage la création d’emplois pour handicapés et le développement des PME, a indiqué M.Voronine.
 
 
Hausse du coût du panier de la ménagère
Le coût du panier de la ménagère en Russie a grimpé de 2,2% en février pour coûter 2.240 roubles (55 euros), a annoncé jeudi le Service fédéral russe des Statistiques (Rosstat). “Le prix du panier de la ménagère en Russie a atteint en février 2.240 roubles, grimpant de 2,2% par rapport à janvier”, lit-on dans le communiqué de presse de Rosstat.
L’assortiment  minimum vital de produits alimentaires se compose de pain, pommes de terre, gruaux, lait, sucre, etc. Les boissons alcoolisées et le tabac en sont exclus. 
Cet assortiment est le plus cher dans la Tchoukotka (Sibérie) où il coûte 6.400 roubles (157 euros), alors que son prix le plus bas est enregistré à Saratov (Volga) – 1.846 roubles (45 euros).  A Moscou, il vaut 2.569 roubles (63 euros) et à Saint-Pétersbourg – 2.473 roubles (60 euros).
 
Hausse des retraites Russes
En 2009, les retraites russes ont augmenté de 10,8% par rapport à2008, a annoncé le Service fédéral russe des statistiques (Rosstat) dans un communiqué publié mardi.
“En décembre 2009, la retraite moyenne se chiffrait à 6.170 roubles (148 euros), augmentée de 35,9% par rapport à 2008”, lit-on dans le communiqué.
Malgré la crise économique, les retraites en Russie ont été indexées quatre fois en 2009, la pension vieillesse se chiffrant en moyenne à 6.280 roubles (151 euros) et l’allocation pour un adulte handicapé ayant atteint le minimum vital qui se monte à  4.268 roubles (102 euros).  
Toutefois, même cette augmentation n’a pas permis d’atteindre un niveau de retraite digne de ce nom. Selon les calculs de l’Organisation internationale du travail, la pension ne doit  pas être inférieure à 40% du dernier salaire moyen du retraité. Le ministère russe de la Santé et du Développement social prévoit que la Russie ne pourra se rapprocher de cet indice qu’en 2012. L’âge de la retraite en Russie est de 55 ans pour les femmes et de 60 ans pour les hommes.
 
Hausse des salaires dans la police
Dès 2012, le policier moyen recevra un salaire de 35.000 roubles (1.200 usd), et un policier d’investigation criminelle de 55.000 roubles (1.700 usd) contre respectivement 18.000 à 25.000 roubles aujourd’hui.
 
Moins d’attaques racistes en Russie en 2009
Les attaques motivées pour des raisons ethniques ont considérablement baissées en Russie en 2009. 
Le groupe SOVA (basé à Moscou) a affirmé avoir recensé 71 morts et 333 blessés pour toute l’année 2009. Pour 2008, SOVA avait recensé 110 morts et 487 blessés.
 
Baisse de l’insécurité en Russie
Le nombre de crimes perpétrés dans les quartiers résidentiels de Moscou s’est réduit de 30% par rapport à 2008. Le nombre d’assassinats a diminué de 1,5 fois et que le nombre de crimes perpétrés par des récidivistes et des personnes en état d’ébriété a connu une baisse durant ces dernières années dans les quartiers résidentiels de Moscou.
(source
 
Baisse du chômage en Russie
Le chômage global en Russie a baissé entre janvier et avril en passant de 6,8 à 6,1 millions de personnes, a annoncé mardi le vice-premier ministre Alexandre Joukov lors d’une réunion économique. Sur la même période, “la population active a augmenté de 66,7 millions d’individus en début d’année à 68,9 millions en avril, soit de plus de un million de personnes”, et de 623.000 personnes pour le seul mois d’avril, a noté le responsable.   
 
Hausse de l’assortiment vital de produits alimentaires
L’assortiment minimum vital de produits alimentaires en Russie a grimpé de 0,7% en 2009 pour coûter 2.131 roubles (50 euros), a annoncé mardi le Service fédéral russe des Statistiques (Rosstat). “Le prix de l’assortiment minimum de produits alimentaires a atteint en décembre 2009 la somme moyenne de 2.131 roubles pour l’ensemble de la Russie, grimpant de 0,7% par rapport à janvier”, lit-on dans le communique de presse de Rosstat.
L’assortiment  minimum vital de produits alimentaires se compose de pain, pommes de terre, gruaux, lait, sucre, etc. Les boissons alcoolisés et le tabac en sont exclus.
Cet assortiment est le plus cher dansla Tchoukotka (Sibérie) où il coûte 6.612 roubles (155 euros), alors que son prix le plus bas est enregistré au Tatarstan – 1.736 roubles (41 euros).  
A Moscou, il vaut 2.401 roubles (56 euros) et à Saint-Pétersbourg – 2.229 roubles (52 euros).
 
***
Pendant ce temps, que vous montrait t-on dans “le monde” et le “figaro” ? Vous pouvez cliquer sur les liens pour vérifier …
 
 
***

 

Безымянный

 

6 thoughts on “Pas lu dans la presse, les choses que l’on ne vous a pas dit sur la Russie

  1. Anonymous

    Quelle calomnie ces photosde canards français, on se fout vraiment de la gueule du monde… espérons que le Monde mette la clé sous la porte au plus vite. Merci pour ces infos positives. FR

    Reply
  2. Alexandre LATSA

    Arthur

    en effet : http://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Amsterdam

    En 2003, Robert Amsterdam est choisi par le groupe Ioukos-Menatep pour défendre son ancien CEO Mikhaïl Khodorkovski [dans le procès qui l’oppose à l’État russe]

    En 2005, Mikhaïl Khodorkovski est condamné à huit ans de prison tandis que Robert Amsterdam est expulsé de Russie, et son visa révoqué. C’est à la suite de ces événements que Robert Amsterdam commence à multiplier ses activités de lobbying. Elles le mènent à donner des conférences au sein d’organisations telles que la Fondation Carnegie pour la Paix Internationale (Carnegie Endowment for International Peace), l’Institut Fraser, ou encore l’Commission internationale de juristes (International Commission of Jurists).

    Il informe aussi politiciens et ONG sur les procès Ioukos et Khodorkovski. Il publie également un grand nombre d’articles dans des journaux comme le Wall Street Journal, le Washington Post, le Financial Times, le Guardian, Die Presse, Der Tagesspiegel et Le Monde.

    En mars 2009, Khodorkovski comparaît une seconde fois devant la justice pour fraude et évasion fiscale. Bien qu’il ne puisse pas représenter Khodorkovski en Russie (il n’est pas autorisé à y exercer sa profession d’avocat, et n’a toujours pas de visa), il le représente toujours sur la scène internationale particulièrement via ses blogs.

    Certain membres du clan Ioukos ont exprimé leurs inquiétudes quant à la « ligne de défense radicale » utilisée par Robert Amsterdam, basée sur la dénonciation systématique des aspects politiques du procès de Mikhaïl Khodorkovski, oubliant au final de répondre formellement aux charges pour lesquelles il a été engagé [4].

    Reply

Leave a Reply to SPRAVA Cancel reply

Your email address will not be published.