Divine Natalia

Pour rebondir sur le post de Arthur traitant de la dernière ITV du célèbre mannequin Russe Natalia Vodianova, quelques extraits :
Oui, je suis très patriote! Mon mari dit même que je pourrais presque tuer pour mon pays! [Rires]

Je suis très attachée à ma culture et c’est quelque chose que je veux transmettre à mes enfants.

Il y a une grande Histoire en Russie, une Histoire ponctuée de souffrances qui a doté notre peuple à la fois d’une immense gentillesse et d’une certaine dureté. Tout cela nous a donné une profondeur. Une âme.

Le point de départ, c’est le drame de Beslan, ces écoliers victimes d’un acte terroriste. J’ai commencé à réfléchir à ce dont pouvaient avoir besoin ces enfants après avoir survécu à cette tragédie… Je n’avais nulle part où jouer quand j’étais enfant. C’est pour ça que je veux construire des aires de jeux dans le plus de villes possibles, en Russie.

Je poursuis ma carrière mais je l’utilise pour aider mon pays et l’enfance russe en faisant quelque chose de bien. Et puis, je ne voulais pas que mes enfants puissent penser un jour qu’ils ont une maman “light”, une diva superficielle.

2 thoughts on “Divine Natalia

  1. ....

    J’ai pas encore tout lu, mais j’aime beaucoup ton blog. Je trouve ça cool que quelqu’un (un européen-français) défende la Russie comme ça. Mon copain est russe (connu en année erasmus!), et avant de le connaitre et de me rendre dans son pays, j’avais hélas des préjugés un peu bêtes, des clichés vis à vis de cette terre qui maintenant me fascine à un point fou !! sans doute par amour, mais même. Avant le pays m’intriguait, sans aller plus loin….je me rend compte là que l’image négative qu’on lui donne est injuste (genre un pays de barbares…)et ça m’énerve les gens qui trouvent ça bizarre d’aimer la Russie, etc…Vraiment je soutiens les russes, je le vois pour mon copain, ça fait mal de savoir que son pays est critiqué et mal considéré….Et là-bas c’était hallucinant comme les gens étaient gentils avec moi, contents de me rencontrer, limite tous des esprits protecteurs autour de moi ! J’y suis allée deux fois et je compte y revenir pour une période beaucoup plus longue. Ce que j’adore en Russie c’est les gens, leur attitude, analyser leur manière de vivre, et les couleurs et motifs, que ce soit sur les églises orthodoxes, sur l’art khokhloma ou quoique ce soit de traditionnel…éblouissant et grande source d’inspiration…ça laisse rêveuse. J’en profite aussi pour redorer le blason des hommes russes, qu’on croit peut-être rustres, violents….mon chéri est tendre, amoureux, fait super bien la cuisine, romantique à souhait et galant à la perfection ! jamais vu de français comme ça ! Avec la bonne dose de virilité à la russe qui fait plaisir aussi ! Merci pour ce blog, vraiment….et sinon..je suis une fan inconditionnelle de Natalia. Bisous, poka

    Reply
  2. Sclavus

    Je crois que c’est Sylvain Tesson qu’a mieux décrit les tonalités qui prédominent dans l’opinion publique française au sujet de la Russie et du peuple Russe : ” (…) je fais un crochet par le magasin pour m’approvisionner car j’ai devant moi cent kilomètres de taïga avant le village de Kropotkino. L’épicier, flairant l’étranger, demande de quel pays je viens. En ma qualité de Français, il me fait passer manu militari devant la longue procession de babouchkas qui attendent leur tour pour s’approcher de l’étal. Une fois de plus ma nationalité me sert de coupe-file. S’ils savaient ces pauvres Russes dans quel mépris mon peuple bouffi de lui-même les tient, peut-être modéreraient-ils leurs ardeurs francophiles. Un peu gêné d’avoir brûlé la politesse, j’entreprends de raconter les raisons de mon voyage. Je développe pendant dix minutes une petite conférence sur les évadés du goulag sibérien devant les ménagères qui m’applaudissent et m’offrent pour ma peine une saucisse d’un kilo et demi qui me nourrira jusqu’à Kropotkino. “

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published.