L’Ukraine au bord du gouffre ?

Alors que la fin de l’année se profile et que l’hiver s’abat sur l’ex URSS, l’Ukraine a toujours une dette conséquente et pas soldée envers la Russie, dette avoisinant les 2 milliards de dollars. Cet impayé, additionné à la crise politique de plus en plus violente qui frappe le pays et à la crise économique violente de ces derniers jours, pourrait rapidement amener à un conflit ouvert entre ces deux pays.
La monnaie Ukrainienne a dévissée ces jours ci de façon importante, entrainant en grande partie l’explosion de la toute fraiche coalition entre orangistes foncés et orangistes bleutés, Ioulia Timoshenko ayant même déclarée : ” se situer dans l’opposition aux fonctionnaires tels que le président ukrainien, le président de la Banque nationale Ukrainienne et tous les groupes criminels qui les entourent .. Et regretter d’avoir soutenu M. Iouchtchenko lors de la révolution “orange” de 2004“.

Cette tension croissante pourrait amener l’état à une situation critique selon le parlement de la Rada (la chambre des députés Ukrainiens) Vladimir Litvine : ” La situation actuelle pourrait provoquer l’effondrement de l’Etat ukrainien. Nous traversons une crise non seulement économique et politique, mais également identitaire (…). Notre Etat état a été bâti selon un modèle étranger, sans tenter de l’adapter ni d’en développer l’idée à notre manière. La faiblesse de notre Etat n’a fait qu’aggraver les conséquences du cataclysme mondial dont nous ne faisons que commencer à sentir les effet. Nous sommes arrivés à un seuil critique au-delà duquel soit nous entrerons dans une nouvelle ère, soit ce sera la Ruine “.

Tout aussi symptomatique, l’émergence identitaire de la communauté des Russyns.

Drapeau Rusyn

Celle ci est en tension croissante avec l’état Ukrainien et certains parlent même des germes d’une Ossétisation de l’Ukraine.

Carte historique de la communauté Rusyn

A voir notamment, le discours du “barde” de cette communauté Dmitry Sedor

Pour en savoir plus sur les Rusyns, vous pouvez consulter ce blog ou encore le “Rusyn Media Center

*********************

Une autre nouvelle extrêmement intéressante, trouvée sur le site de l’abominable fasciste Paul GOBLE : ” Moscou peut désormais offrir la nationalité Russe à plus de 8 millions d’Ukrainiens .. Les citoyens habitant en Ukraine, et qui sont des citoyens de l’ex URSS souhaitant recevoir la nationalité Russe auront à prouver qu’ils ne vivent pas depuis au moins 5 ans au sein de la fédération Russe dans les cinq dernières années, ainsi qu’à justifier leurs revenus et démontrer une connaissance de la langue Russe. Un grand nombre de citoyens d’Ukraine pourraient demander la nationalité Russe (en plus de leur nationalité Ukrainienne) et se trouver alors en conflit avec la loi Ukrainienne qui interdit scrupuleusement la double nationalité. Dès lors Paul Goble y voit une préparation d’une ossétie géante, en vue de préparer la scission du territoire entre sa partie Européeene (à l’ouest en Orange) et sa partie pro Russe (à l’est en bleu).

Le ministre des affaires étrangères a séchement affirmé que si Moscou n’avait pas d’intentions belliqueuses et cachées à l’égard de l’Ukraine (les experts pensent que la mesure en question est plus un coup de pouce pour répondre aux problèmes démographiques que rencontre la fédération Russe). Néammoins le ministre y répète le mécontentement de la Russie face au comportement de l’état Ukrainien face à ces minorités (notamment Russe soit 30% de la population), mais aussi son obsession d’adhérer à l’OTAN malgré l’opposition de sa population, (violant ainsi les règles élémentaires de démocratie populaire) tout en faisant le choix de s’éloigner de son voisin Russe. Il y explique aussi l’incompréhension de Moscou face aux prises de positions virulentes en soutien de l’agression Georgienne en Ossétie, ainsi que face aux mesures d’exclusions de la langue Russe des médias officiels, bafouant ainsi le droit à l’information de plusieurs millions de citoyens. Enfin Moscou rappelle Kiev à l’ordre sur le traitement historique des évenements de la seconde guerre mondiale, appellant génocide organisée par Moscou la famine des années 30 (NDLR tout en ne se choquant pas d’ériger des monuments de mémoire aux nazis) et en constatantle développement de la Russophobie et de l’anti-sémitisme.

Pour information juste : ci dessus la carte de front de l’ukraine en …. 1918 !

Finalement, tout est illustré dans cette vidéo ci dessous, ou les cow_boys adjoints du pentagone auraient mieux fait de ne pas agresser l’ours paisible !

Enfin ce commentaire très intéressant d’un voyageur “innocent” et de son ressenti sur l’Ukraine pré-anarchique de Iouchenkon, celle qui prétend adhérer à l’Union de Bruxelles .. Ce commentaire va dans le sens de cette analyse TRES juste qui constate l’effondrement des révolutions de couleurs partout ou elles ont eu lieu.

Leave a Reply

Your email address will not be published.