La France des Hijabs et des Kebabs .. ?

Ce qu’on ne peut pas reprocher à la presse Russe, c’est de manquer de franc parler, pour preuve cet article paru dans le journal Kommersant au début du mois.

**

Nous sommes habitués à penser que la France c’est : les cuisses de grenouilles, le fromage, la mode, le vin, Renault, Peugeot et d’élégantes Parisiennes. Mais les stéréotypes sont trompeurs. Le XXIème siècle en France ce sont les Kebabs, la bière, les Mercedes, des produits soldés et des femmes en hidjabs. Les Francais aiment les cuisses de grenouille. Pourtant comme on pouvait s’y attendre, les Francais n’en mangent plus. A Paris, il est difficile de trouver un restaurant qui vendrait des cuisses de grenouilles et encore plus de trouver des Francais qui auraient déjà goutés. Aujourd’hui les gourmets Francais préfèrent les «kebabs» qui apaisent la faim. Tout le monde s’en contente, sans aucuns soucis ! Parfois les Francais recourent à une autre spécificité locale appelé «crêpes». Ce joli mot ne définit pourtant rien d’autre que ce que l’on trouve chez nous en Russie sous le nom de blini. Avec ces délicieux mets un français va surement déboucher un célèbre château pensez vous ? Que nenni leur boisson est la bière !

Un stéréotype est que les Francais seraient d’authentiques patriotes et préféreraient leurs produits nationaux ? Que nenni, si la bière est bien Française, pour les voitures c’est une autre histoire ! Les Francais sont peut être patriotes mais surtout pas fous, surtout si ils ont les moyens ! Les riches roulent donc en mercedes et les moins riches en Volkswagen. Si le Francais n’est pas patriote en ce qui concerne sa voiture et ses boissons, l’image du couple français élégant et qui échange des french kiss dans une voiture francaise est aussi ternie par madame, la Française moderne ! Si celle ci a fait le tour des magazins pendant des mois pour choisir des vêtements, c’est le jour des soldes qu’elle se rue (à la première heure )pour bénéficier des prix les plus bas, quitte à sa battre avec ses concitoyennes en hurlant comme une bête sauvage. En France aujourd’hui parait il, être maquillée et soignée est un look de prostituée ou de «filles de l’est» ! Peut être que cela est du au nombre croissant de françaises qui portent aujourd’hui le Hidjab, en contradiction avec les premières. Néanmoins pour parler stéréotype en France, le mieux est de parler de Paris.
Ha Paris, ville romantique, sa tour eiffel en bas de laquelle se balladent des couples amoureux et romantiques, Paris et ses quais de seine, si appréciés des retraités, Paris et ses quartiers, comme Montmartre, coeur de la Bohême mondiale ou Pigalle, paradis des peintres romantiques, mais encore Paris et ses vétérans des grandes guerres, Paris avec le louvre ou se baladent des étudiants qui apprennent Alexandre Dumas par coeur et rêvent de duels ….. Aujourd’hui Paris découvre que les images véhiculées ne sont plus que sur les cartes postales et que de nouveaux visages peuplent les rues. En bas de la tour eiffel, il n’y a plus ni couples romantiques ni vétérans, mais deux petits «blacks» (comme on dit en France) qui jouent au foot en portant les polos de leurs ainés, ceux des «nouveaux Francais» ou plutôt des «Francais modernes». Ces deux la ne savent surement pas qui est jeanne d’arc ou saint exupéry, leur héros sont Zidane, Thuram et henry. Quand aux «couples» que l’on peut apercevoir dans le Paris moderne, une grande partie est du même sexe, eux aussi en effet aiment se promener. Sur les champs élysés, les touristes peuvent régulièrement admirer les nouveaux citoyens Parisiens célébrer le nouvel an ! Ceux la sont souvent d’origine Asiatiques (Vietnamiens, Chinois ..) et fêtent gaiment «leur nouvel an».
Les Francais ont développé un autre spécialité : systématiquement «coller» une structure moderne ou post moderne géométrique, devant un monument historique, c’est le cas devant le louvre ou de magnifiques pyramides aux formes régulières obstruent la vue du musée.
Devant Montmartre on ne boit plus aujourd’hui d’absynthe, mais le quartier est toujours aussi «populaire» , aujourd’hui les enfants d’immigrés y dealent de la drogue et les ruelles remplies de voyous ont totalement fait disparaitre l’esprit bohème, remplacé il est vrai par un esprit de commerçant, celui des nombreux Arabes qui y vendent des produits chinois premier prix. A pigalle le «Cancan» a disparu lui aussi, comme tout ce qui faisait le charme de ce pays, remplacé par les peep shows et les danses du ventre privées.
En un mot, la France étonne toute personne cultivée a chaque pas suppleménentaire que celle ci fait. Heureusement qu’au moins à Moscou on peut trouver dans un petit restaurant Francais des bons «chateaux», couper un morceau de camembert et profiter d’un «french-kiss» avec une copine élégante.

MIKHAIL ZYGAR pour Kommersant

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal

Posted on by Alexandre Latsa in Articles en francais, France, Russie mutiethnique Leave a comment

Add a Comment