La Russie a 146 millions d’habitants

Les lecteurs de La Voix de la Russie qui s’intéressent à la démographie en Russie savent que depuis 2009, la population ne baisse plus (grâce à l’immigration) et que depuis 2013, la population ne baisse plus même naturellement, le nombre de naissances (1.901.182) ayant excédé celui des décès (1.878.269), ce qui a entraîné une hausse naturelle de population de 22.913 habitants.


Праздничный салют в Москве, Симферополе и Севастополе в честь присоединения Крыма

Avec l’immigration (296.959 personnes en 2013) la population russe a en réalité augmenté de 319.872 habitants, passant de 143.347.059 habitants au 1er janvier 2013 à 143.666.931 au 1er janvier 2014.

En ce qui concerne 2014, seuls les chiffres de janvier sont disponibles à ce jour. Janvier a vu 153.269 naissances contre 158.930 naissances en janvier 2013, soit 5.661 naissances en moins et une baisse de 3,6%. Le nombre de décès est lui aussi fortement en baisse, passant de 180.734 en janvier 2013 à 167.9863 en janvier 2014, soit 12.751 décès en moins et une baisse de 7,1%, ce qui est considérable.

Si ces proportions statistiques (de 2014 par rapport à 2013) devaient se maintenir pour l’année 2014 (il s’agit d’une projection fantaisiste mais indicative), on peut imaginer que 2014 verra une légère baisse du nombre de naissances mais une forte baisse du nombre de décès, permettant une nouvelle hausse naturelle de population.

Mais durant ce premier trimestre 2014, la population russe a en réalité déjà augmenté de près de 2.298.877 habitants avec l’intégration de deux nouveaux Oblasts, respectivement de Crimée (1.958.500) et de Sébastopol (340.297 habitants) au sein de la fédération de Russie.

La Crimée a connu en 2011 23.394 naissances, 27.539 décès et une immigration nette de 3.639 habitants, soit une baisse de population naturelle de 4.145 habitants et de 506 habitants en prenant en compte l’immigration.

En 2013, le nombre de naissances a Sébastopol s’est lui chiffré à 4.463 contre 5.326 décès, soit une baisse naturelle de population de 863 habitants, baisse naturelle contrebalancée par une immigration de 3.296 personnes.

La population russe au 1er avril 2014 (en attente des résultats démographiques de février et mars) se monte donc à 146 millions d’habitants !

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal

Posted on by Alexandre Latsa in Articles en francais, Démographie, Voix de la Russie 4 Comments

4 Responses to La Russie a 146 millions d’habitants

  1. Gauthier

    Je repose une question que j’avais déjà posé à propos des données ethniques de l’immigration. Vous aviez dit qu’il n’y avait pas de péril musulman en Russie car la fécondité n’est pas fondamentalement plus élevée que celles des non-musulmans. Est-ce que des troubles pourraient venir de l’immigration (comme à moscou birioulevo) et un changement de population à partir de cette immigration. Je rappelle à ce titre que le solde migratoire positif ne reflète pas le nombre en valeur absolue d’entrées et de sorties, à savoir dans quelle mesure l’immigration change la population russe.

    Avez-vous des informations à ce sujet?

    Merci pour vos articles et continuez à nous informer! :)

    Gauthier

     
  2. Alexandre Latsa
     
  3. Gauthier

    Effectivement la population musulmane n’augmentant pas très vite relativement à la population russe, on peut conclure que l’immigration n’a qu’un rôle mineur dans la composition ethnico-religieuse de la Russie. Même si je n’ai pas trouvé ma réponse sur le solde migratoire (combien de Russiens quittent la Russie chaque année?) l’analyse des chiffres que vous présentez est largement suffisante
    Merci Alexandre!

     

Add a Comment