Poutine de 2010 a 2012

Décidément, après le candidat Ziouganovski, désormais on apprend du Figaro qu’il n’y avait pas de neige a Moscou il y a 15 jours (soit le 07 février 2012), et qu’on circulait en costume sans vestes… 
Problème évident puisque comme prouve ci dessous la photo date de… Juin 2010
*

Articles liés: 

Censure occidentale?
Mainstream médiatique et 04 février
La presse française et les titres orignaux
Mediasmensonges, les émigrants fantômes
«Le Figaro» et Vladimir Poutine
«Le Monde» et la Russie
Le climat des affaires en Russie
Des critiques malgré les bombes
La leçon des attentats

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal

Posted on by Alexandre Latsa in Articles en francais, Désinformation, Elections 2012 17 Comments

17 Responses to Poutine de 2010 a 2012

  1. Norbert

    Cher Alexandre,
    Nous savons tous que l’information russe dans les medias francais s’apparente plus a de la desinformation que de l’information a proprement parler. Nous savons tous egalement depuis longtemps que Pierre Avril a beaucoup de mal avec la Russie, je me demande parfois si pour lui vivre en Russie ne s’apparente pas quelque part a une forme de goulag pour lui. Ceci dit, ce qu’il fait est a mon sens inacceptable de la part d’un journaliste. Qu’il soit russophobe c’est une chose, libre a lui d’avoir son point de vue, s’il a les arguments pour le defendre alors pourquoi pas. Mais utiliser de la fausse information pour faire des papiers est tout simplement inacceptable, et je ne comprend toujours pas comment ce type est toujours sous la tutelle du Figaro? Comment peuvent ils payer un mec pour faire du «journalisme» de la sorte? De nombreuses plaintes ont probablement ete deposees aupres des responsables du Figaro, alors pourquoi gardent ils cet animal dans leur basse cour? Au dela de Pieere Avril, j’en arrive a me demander si ce n’est pas une volonte affichee du Figaro d’oeuvrer de la sorte? Si vous pouvez m’eclairer j’en serais interesse.
    Amicalement.
    Norbert

     
  2. Anonymous

    Moi j’ai deux hypotheses qui valent ce qu’elles valent:

    - c’est un stagiaire du journal a Paris qui met les photos pour illustrer les articles, du coup evidemment la qualite s’en ressent;

    - l’hiver a ete rude et le correspondant du Figaro est fatigue.

    - en tous cas, ce double impair confirme qu’on travaille de plus en plus vite, en baclant les choses. Tant que c’est du journalisme c’est pas trop grave…

    - sur la desinformation, je nuancerais: le probleme des medias francais n’est pas tellement de mentir — ce qu’il ecrivent est generalement en gros vrai, meme si forcement caricature vu le format des articles de presse — mais qu’il presentent systematiquement le cote negatif des choses. Alexandre a choisi et assume la demarche inverse.

    Je ne crois pas que le Figaro soit deliberement russophobe, la presse ils publient tous les mois une edition francaise de la Rossiskaia Gazeta ( la russie d’aujourd’hui, ca s’appelle), le quotidien gouvernemental. De bonne qualite d’ailleurs, tres bonne meme. Ideal pour le lecteur francophone qui veut en connaitre plus sur la Russie d’aujourd’hui, justement.

    Didier

     
  3. Alexandre LATSA

    » c’est un stagiaire du journal a Paris qui met les photos pour illustrer les articles, du coup evidemment la qualite s’en ressent»

    Oui c’est leur version officielle au Figaro et on peut y croire, leur stagiaire est un nul…

    » l’hiver a ete rude et le correspondant du Figaro est fatigue.»

    LOL
    Non ce genre d’erreurs se reproduit tous les 6 mois depuis 3 ou 4 ans alors je doute )))

     
  4. Alexandre LATSA

    «sur la desinformation, je nuancerais: le probleme des medias francais n’est pas tellement de mentir — ce qu’il ecrivent est generalement en gros vrai»

    —> Alors la je rigole !
    4 ans de florileges et autres contre-verites ici
    http://vivreenrussie.1fr1.net/f27-medias

    » ils publient tous les mois une edition francaise de la Rossiskaia Gazeta ( la russie d’aujourd’hui, ca s’appelle), le quotidien gouvernemental. De bonne qualite d’ailleurs, tres bonne meme. «

    Surtout les tribunes de François Perreault ))))))))))))))))))))))))

     
  5. sclavus

    Sur le questionnement de Norbert.
    Le propriétaire du Figaro est Serge Dassault ; ou le frère ; peu importe après tout.
    Un journal est un outil de pouvoir comme un autre.
    Et l’expert en noyade de poisson (Didier) reste tj fidèle au poste.

     
  6. Louis Joseph

    Permettez-moi de douter du fait que Pierre Avril soit « responsable » du choix des photos illustrant ses articles. Si vous parcourez un peu les archives du blog « Echos de Russie » vous pourrez lire des échanges entre son prédécesseur Fabrice Node Langlois et des lecteurs sur les « arrangements » effectués par la rédaction, coupe dans l’article, choix du titre, photo, etc etc…
    Quand à la « qualité » de ses articles, je ne partage pas votre point de vue et je trouve qu’ils sont très bien conçus, du vrai travail de professionnel, il suffit de lire la majorité des commentaires sur Le Figaro et voir le « niveau » d’intoxication des lecteurs pour s’en convaincre.

     
  7. Anonymous

    Sclavus,

    Non, je ne noie pas le poisson, j’exprime juste mon avis avec des arguments. Quand vous ecrivez, vous n’argumentez pas, vous assenez, vous le reconnaissez vous-meme. Moi j’essaye d’argumenter, ca me semble plus interessant.

    Alexandre, j’ai vu votre florilege d’articles, j’y trouve des exagerations mais pas de contreverites flagrantes. Je regrette comme vous que la presse choisisse toujours de montrer le cote negatif des choses, mais c’est un travers a peu pres universel, on ne parle pas de ce qui va bien, alors que ca vaudrait le coup. Mais si vous lisez la presse russe sur la France ( a l’exception des pages culturelles et parfois economiques), vous verrez que ce sont plutot les mauvaises nouvelles qui l’emportent aussi. Normal dans une presse libre.

    Didier

     
  8. Alexandre LATSA

    » Mais si vous lisez la presse russe sur la France ( a l’exception des pages culturelles et parfois economiques), vous verrez que ce sont plutot les mauvaises nouvelles qui l’emportent aussi.»

    Non.
    La presse Ru donne une tres (trop?) bonne image de la France par exemple.

    » Normal dans une presse libre»

    La pressse Fr n’est pas libre.

     
  9. Anonymous

    Bin je sais pas ce qu’il vous faut: lisez les articles sur la crise ( cf Expert de la semaine derniere), ceux de la Komsomolskaia Pravda sur l’immigration et la soi-disant islamisation de la France, les mentions qui ont ete faites des affaires Woerth ou DSK. C’est tout a fait normal d’ailleurs. Mais je suis d’accord avec vous pour constater que la France a une bien meilleure image en Russie que l’inverse.

    C’est quand meme logique puisqu’elle est plus developpee economiquement, que la classe politique et l’administration y sont moins corrompue, que la justice y fonctionne (pas idealement mais compare a la Russie, il n’y a pas photo), que les services publics y sont de meilleures qualite, on y meurt moins sur la route, il y a moins d’assasinats et de suicides, etc, etc. On n’ y truque pas les elections (a quelques elections locales pres, comme a Perpignan lors des dernieres municipales): contrairement a ce qu’a dit Poutine le 15 decembre, chez nous, le resultat des elections ne fait pas debat, personne n’en conteste la validite. De memoire, je le cite: » certains ont dit qu’il y avait des falsifications: mais c’est partout comme ca». Non, en tout cas pas chez nous.

    La presse francaise est plus libre que la russe: on ne tue pas de journalistes en France, ou tres rarement ( en Russie ca s’ameliore mais c’est pas encore ideal), et des ministres sont tombes a cause de la presse: souvenez-vous de l’affaire Gaymard, de l’affaire Betencourt, des affaires des HLM de Paris: sans notre presse, nous n’aurions pas eu un ancien president condamne a deux ans de prison avec sursis.

    Je suis d’accord pour reconnaitre que la presse francaise est prisonniere des interets economiques de ses proprietaires, et que sa liberte n’est donc pas totale. Les journalistes se font aussi instrumentaliser, ca arrive. Mais c’est pareil ici, et partout. Il n’y a pas en Russie l’equivalent d’un Canard enchaine qui revele les magouilles entre Bouygues et l’Etat, les dissimulations d’Areva, la gouvernance hasardeuse de certaines entreprises publiques. La presse russe revele tous les problemes du pays mais nomme trop rarement les responsables, sauf quand ceux-ci sont des fonctionnaires a qui on fait porter le chapeau.

    Cela n’enleve rien a la qualite de la presse ecrite russe, et je m’agace toujours quand en France on me dit qu’en Russie la liberte de la presse n’existe pas. Si, elle existe, je considere justement la Russie comme une democratie incomplete car la liberte d’expression y est satsifaisante.

    Didier

     
  10. yves

    «Des ministres sont tombes a cause de la presse» une plaisenterie,les ministres qui soi-disant tombes sont toujours de retour sous une autre forme.La raison que certain ministre tombe des combats interne des parties politique.»Le canard enchaine qui revele les magouilles»mais rien ne change la corruption est toujours bien presente en France.»le resultat des elections ne font pas debat en France» mais Messieurs les journalistes c’est a vous de mettre en lumiere les irregularites,choses que vous ne faites pas,les autres pays sont plus facile a montrer du doigt,surtout quand ceux-ci ne sont pas d’accord avec la politique etrangere de certain pays,d’ailleurs la France a subi un coup d’etat (venu de l’exterieur)en mai 68.
    Les journalistes Francais sont membre de l’establishment.

     
  11. yapince

    Alexandre, je crois que Pierre Avril et toi, c’est seulement le début d’une belle histoire :-D
    http://www.lefigaro.fr/international/2012/02/26/01003-20120226ARTFIG00168-un-francais-prend-fait-et-cause-pour-poutine.php

    Pour contacter Pierre AVRIL :
    ул. Б.Спасская, д.12, кв.30
    8 (495) 680-71-47
    lefigaro@mail.ru
    pavril@lefigaro.fr

    Sinon, un message pour mon cher Pierre AVRIL : je ne suis pas sûr que ce soit Alexandre qui passe ses nuits à vous titillez… :-D
    Il travaille contrairement à vous… :-D

     
  12. Anonymous

    Vous êtes un chouilla parano cette photo est juste censée illustrer un fait, c’est de l’icono, pour accrocher le lecteur. Il n’y a pas de montage ni de tromperie, pas de légende qui donne une date.

     
  13. yapince

    Pour la personne précédente à qui je préconise l’achat d’un cerveau…

    Article de Pierre AVRIL :
    http://www.lefigaro.fr/international/2012/02/20/01003-20120220ARTFIG00533-poutine-veut-rearmer-la-russie.php

    La légende de la photo a été modifiée suite aux commentaires :
    Poutine veut réarmer la Russie
    Mis à jour le 27/02/2012 à 08:34 | publié le 20/02/2012 à 17:57

    Nouvelle légende :
    Vladimir Poutine en visite, ici en juin 2010, à la base aérienne de Zhukovksy, à proximité de Moscou.

    Il y avait une grossière erreur…
    7 jours pour corriger l’erreur…

    Pour l’article :
    http://www.lefigaro.fr/international/2012/02/14/01003-20120214ARTFIG00639-les-rivaux-de-poutine-font-grise-mine.php
    Mis à jour le 19/02/2012 à 15:44 | publié le 14/02/2012 à 19:55

    De même, grossière erreur corrigée 5 jours après…

     
  14. yapince

    Alexandre, je suppose que le Figaro va vous accorder un droit de réponse à l’article dont vous êtes le héros ?
    C’est beau de rêver…

    Je suppose aussi que Pierre Avril a oublié de vous contacter avant de publier cet article…

     
  15. Louis Joseph

    Dans son dernier article 29/02 Pierre Avril nous donne encore un exemple de sa vision très particulière de la Russie, avec le décalage permanent entre ses articles et la réalité. Il suffit de suivre un peu l’actualité et le renvoi d’un gouverneur le 28/02 pour le vérifier.
    http://vivreenrussie.1fr1.net/t4899-poutine-s-enfonce-dans-la-russie-profonde-pierre-avril#10962

     
  16. Louis Joseph

    Anne Nivat:»Si, dans les «trous paumés» de Carélie ou de Vladimir, on ne connait pas vraiment, voire pas du tout, les noms et prénoms de ceux qui sont les leaders apolitiques de la contestation à Moscou, et dont les patronymes ont fait le tour du monde sur Internet, cela ne veut pas dire que l’on n’est pas d’accord avec eux.»
    Toujours intéressant de comparer la vision d’une journaliste de guerre et celle de ce couple de journalistes suisse sur Petrozavodsk
    http://vivreenrussie.1fr1.net/t4900-le-mecontentement-a-gagne-tout-le-peuple-russe-anne-nivat#10968

     

Add a Comment