Election’s fraud in Russia? Нарушений на выборах 2011 в России?

И ето всё????

Add du 08 12 2011:

There is a lot from the usual media outlets about widespread, even game-changing, fakery. I would suggest that those who believe this reflect on what might be termed the Prime Law of Election Fixing: Don’t fix it so that your party loses votes and seats. Especially when they have been saying that every previous Russian election was fraudulent. This should be obvious to anyone. Secondly the results accord well (as previous elections have) with opinion polling (indeed United Russia did a bit worse). This piece shows that the results are consistent with numerous polls (here’s a reasonably perceptive forecast from two months earlier and another, based on polls, from the day before). To persist in assertions of game-changing fraud in the face of these facts is just ridiculous. By the way, if you go by the English-speaking media you would think that foreign observers thought the elections were frightful: not so, here are a number of foreign observers sayingthat they were good enough. The OSCE report does not suggest big-scale fixing either; indeed it reads like other OSCE reports: administrative resources, lack of competition, some bad behaviour.

Add du 16 12 2011:

I remain unconvinced that there was game-changing fraud on the part of United Russia. Vedomosti has been doing a recount in Moscow. After examining 294 “protocols” (the document from each polling station showing its results), starting with what it expected to be the worst, it claims to have uncovered 7456 United Russia votes stolen from other parties. As 294 protocols cover 440,000 votes at about 1500 each, this is not a very high percentage. And, because its investigation is already running into diminishing returns with fewer alleged stolen votes in each new protocol examined, the total votes alleged to be stolen will not likely rise very much more. Even if we accept – and double, or triple – these numbers, the alleged theft is a fraction of one percent of Moscow’s seven million voters. The non-Gaussian argument is declared here to be bad mathematics and the author proves his point by showing similar statistical effects from the latest UK election. (I especially recommend that you read him –Google translation). As always the North Caucasus stands out but minorities are amazingly skilful at maximising their presence at the centre where the cheques are written and it is prudent for them to pretend super-loyalty; pumping 80% up to 90% or 95% is again not game-changing. Exit polls do not impress me – too easy to fake or mis-sample. And the results broadly fit previous opinion polls.

Опубликовать в Google Plus
Опубликовать в LiveJournal

Posted on by Alexandre Latsa in Articles en francais, Elections 2011 9 Comments

9 Responses to Election’s fraud in Russia? Нарушений на выборах 2011 в России?

  1. Thomas Béguin

    Impressionnant cette carte ! Elle confirme ce que rapportent de nombreux observateurs. Il semble bien qu’ils n’y soient pas allés avec le dos de la cuillère.

    Apparemment, le Directeur de Kommercant a été licencié, Pavel Dourov de Vkontakte a été convoque chez le juge… et ça risque fort de bouger encore pas mal d’ici les élections.

    Et bravo pour votre blog.

     
  2. Alexandre LATSA

    Oui enfin regardez precisemment les cas de fraudes sur les sites que j’ai mis en capt d’ecran… On est loin de ce qu’on a lu, c’est pas 457 infractions sur tout le pays qui vont changer le cours du scrutin…

     
  3. Anonymous

    c’est ce genre de résultats qu’il est intéressant de publier au lieu de débiter la propagande du kremlin… (extrait d’un article d’ Ogoniok sur les fraudes…)

    Les chiffres de l’école n°368, un bureau de vote, montre le résultat définitifs du décompte des bulletins… «Yavka» représente le nombre de votants parmi le nombre d’électeurs enregistrés dans le quartier… Tous les observateurs étaient réunis pour comptabiliser les bulletins….

    Школа N 368 (контроль «Гражданина наблюдателя»). Итоги, %

    Участок Явка ЕР КПРФ СР ЛДПР «Яблоко» Недейств.
    953 47,5 26,3 25,2 19,1 13,3 9,0 3,3
    954 49,1 26,6 22,3 20,4 13,7 11,8 1,8
    В общем, вполне человеческий для не самого центрального района Москвы расклад: большинство за «Единую Россию», на пятки ей наступают коммунисты, а остальные партии гуляют где-то в районе 10-20 процентов. Явка тоже вменяемая. И число недействительных. Нормально.

    А теперь заглянем в соседнюю школу, где у «Гражданина наблюдателя» выставить своих людей силенок не хватило и процесс контролировали представители ЕР.

    Ci dessous, une autre école dans le même quartier situé à quelques centaine de mètres de l’école n° 368 citée plus haut…
    Mais là les observateurs ont été chassés avant le décompte des bulletins…
    Résultat : environ 90% des suffrages pour ER… C’est GENIAL !!!!

    Школа N 1688 (без независимого контроля). Итоги, %

    Участок Явка ЕР КПРФ СР ЛДПР «Яблоко» Недейств.
    955 75,1 92,0 6,0 0,5 1,0 0,2 0,0
    956 75,0 94,0 5,1 0,1 0,5 0,1 0,0
    957 81,0 88,6 9,4 1,4 0,2 0,2 0,0

     
  4. Anonymous

    La fraude a été monstrueuse sur Moscou… ER ne devait pas dépasser les 30%…

    Comment un type comme vous Latsa qui clame son indépendance et honnêteté intellectuelle ne s’élève pas contre ces tricheries… Comment ???

    Je sais que vous aimez la provoc… Mais il y a des limites…
    A quel jeu jouez vous ???
    C’est très bien d’être à contre courant, contre le sens commun… mais là, vous refusez d’admettre des falsifications produites à grandes échelle…
    Pourquoi mentir ??? Vous n’êtes pas mieux que les journalistes français qui donne une image «affreuse, affreuse de la Russie» selon vous… Vous êtes pire…

    Je vous décerne le prix
    Pierre Avril…

     
  5. Palmer

    Bonjour Alexandre,

    Quand par exemple un de vos confrères Gueorgui Bovt affirme sur «La Russie d’Aujourd’hui» :

    «Le cas de Moscou et de Saint-Pétersbourg est en particulier révoltant. Contrairement aux autres régions, où la différence était moins flagrante, dans ces deux villes les plus importantes, les sondages de sortie des urnes divergeaient de plus de 15% avec les résultats officiels, en faveur de Russie unie.»

    Que faut-il en penser ? Ce n’est pas le seul à l’affirmer, ce doit être vérifiable, j’imagine, non ? N’est-ce pas pour le moins troublant ?

    Ca n’a pas l’air d’être un extrêmiste à la solde d’Uncle Sam ce Monsieur, ni le dernier des olibrius…

    Moscou et Saint-Pétersbourg ce n’est pas rien tout de même !

    Qu’en pensez-vous Alexandre ?

    Cordialement,
    Palmer.

     
  6. Alexandre LATSA

    Bonjour PALMER

    J’en pense plein de choses.
    Donc il reconnait implicitement que les scores du Caucase = pas truqués plus que ca? Intéressant…

    Pour Moscou ou SP alors hé bien on va voir au final combien d’infractions sont relevées?
    regardez
    http://larussiedaujourdhui.fr/articles/2011/12/05/lelectorat_russe_est_encore_capable_de_creer_la_surprise_13038.html

    Le niveau des fraudes lors du vote, en dépit de plusieurs scandales, ne peut être significatif, puisque les résultats des sondages sortie des urnes ne diffèrent pas beaucoup de ceux fournis par la Commission électorale centrale.

     
  7. Palmer

    Bonjour,

    Merci Alexandre pour votre réponse, j’avoue toutefois rester perplexe quand à votre analyse des faits, je vais tenter de vous expliquer brièvement pourquoi.

    D’abord se contenter de se limiter aux infractions constatées et avérées, cela n’en reviendrait-il pas à minimiser la fraude possible, dans la mesure ou des fraudes ont très bien pu passer inaperçues ou n’avoir pas été ou pu être dénoncées ? Cela pourrait en revenir à admettre du «pas vu pas pris» après tout, d’autant que si j’en crois ce que j’ai lu sur des sites très divers dont le KPRF par exemple, de nombreux cas ont été dénoncés où des observateurs ont été empêchés de procéder à un contrôle on ne peut plus normal et démocratique.

    J’imagine que l’on peut reprocher des tas de choses au KPRF, mais tout de même très difficilement d’être piloté par la CIA ! Non ?

    Je préciserai que je suis pour ma part plus que dubitatif sur la couverture médiatique occidentale et que je considère en outre les réactions du Secrétariat à la Défense US et de l’Union Européenne non seulement comme des ingérences inacceptables et hypocrites, mais comme un cadeau fait à Vladimir V. Poutine et à son appareil de Russie Unie.

    Pour prendre un autre cas d’élections qui a donné lieu à polémique et ce à l’Ouest tout particulièrement, la comparaison me semble peut-être pas inintéressante, je veux parler de la dernière élection présidentielle en Iran.

    Dans ce cas là l’Occident unanime avait hurlé à la fraude et des tas de gogos à l’Ouest avaient avalé cette couleuvre. Une équipe d’intellectuels et de journalistes US avait parfaitement démonté la machination montée de toute pièce par Washington contre l’Iran en analysant de sondages effectués par des ONG US indépendantes montrant que les résultats correspondaient tout à fait aux enquêtes d’opinion et que les allégations de fraudes n’avaient aucun fondement et ne visaient qu’à déstabiliser le régime et mettre en scène une opposition félonne à la solde de l’étranger, d’autant qu’aucune preuve de fraude n’avait été produite.

    Si l’on s’en tient à ce type de vérification de cohérence, si Poutine et RU étaient tous blancs, ne devrait-on pas trouver la même cohérence entre les enquêtes d’opinions crédibles, si tant est qu’il en en ait eu, a fortiori les sondages de sortie des urnes, et les résultats officiels annoncés ?

    Une différence de 15% sur des villes comme Moscou et Saint-Pétersbourg c’est énorme !!!! Sans parler de toutes les autres zones de vote…

    On ne peut tout de même pas balayer ça d’un simple revers de main en disant, que ce serait négligeable et qu’il y a bien eu fraudes mais qu’elles ne peuvent significativement modifier les résultats du scrutin ! Personne de sain d’esprit ne vous achètera un truc pareil, pardonnez-moi.

    Cordialement,
    Palmer.

     
  8. Alexandre LATSA

    » D’abord se contenter de se limiter aux infractions constatées et avérées, cela n’en reviendrait-il pas à minimiser la fraude possible, dans la mesure ou des fraudes ont très bien pu passer inaperçues ou n’avoir pas été ou pu être dénoncées ?»
    ==> Si ! Donc je vous pose la question, pourquoi ne parle t’on que des fraudes de Russie-Unie reconnue par les observateurs du mouvement d’opposition Iabloko?

    » J’imagine que l’on peut reprocher des tas de choses au KPRF, mais tout de même très difficilement d’être piloté par la CIA ! Non ?»
    ==> Bien sur ! Ceux ci viennent ce jour de se désolidariser du mouvement du 06/12 et de Belaya Lenta en dénonçant ce mouvement comme une manipulation orange de l’étranger.. Idem pour le LDPR..»

    » si Poutine et RU étaient tous blancs, ne devrait-on pas trouver la même cohérence entre les enquêtes d’opinions crédibles, si tant est qu’il en en ait eu, a fortiori les sondages de sortie des urnes, et les résultats officiels annoncés «
    ==> Justement TOUS les sondages et pre sondages sont conformes aux résultats regardez ici
    http://www.sublimeoblivion.com/2011/12/08/duma-elections-opinion-polls/

    LE sondage dissonant sur Moscou n’est plus en ligne sur le site de l’association concernée, curieux non? :)

     

Add a Comment