Category Archives: Ruspatriation

Russie : lancement d’une base de données électronique unifiée d’animaux abandonnés

Une base de données électronique unifiée d’animaux abandonnés devrait être achevé à Moscou fin novembre 2021. Le prototype de cette base de données sur les animaux sans-abri a été proposé et développé en 2020 par les participants au hackathon en ligne Digital Transformation Leaders sous parrainage de Sberbank.

Elle sera basé sur la technologie d’enregistrement automatisé des animaux dans les refuges qui permettra au personnel des refuges et aux bénévoles de simplifier les formalités administratives et les rapports, afin d’assurer le contrôle de la bonne garde des animaux.
Les profils personnels comprendront des informations sur le type, le sexe, le poids, la couleur, l’âge estimé et l’état de santé de chaque animal ainsi que des informations sur les vaccinations, les traitements contre les parasites et autres documents vétérinaires.

À l’avenir, la base de données sera introduite dans le système vétérinaire automatisé (VetAS),permettra de créer un catalogue public des animaux des refuges, publié sur le portail mos.ru, pouvant être utilisé par tous ceux qui souhaitent trouver un animal domestique pour l’adopter et qui

La version pilote du projet est testée dans les refuges de Zelenograd et Zorasvet qui contiennent 450 chats et 1.200 chiens contre 17 000 dans tous les 13 refuges de la capitales.

Depuis 2010, plus de 28 000 animaux des refuges de la ville ont trouvé leur foyer.

Source

Ruspatriation

Suite aux demandes croissantes de ressortissants francais, belges, suisses … que je reçois pour les aider à s’installer en Russie j’ai créé un Module d’accompagnement totalement unique : RUSPATRIATION.

Le module est totalement sur mesure et entièrement adapté à votre projet personnel, professionnel mais aussi à votre profil et vos aspirations.

Le module RUSPATRIATION vous permettra de

– Bénéficier d’un regard français et ouest européen sur les réalités de la Russie d’aujourd’hui.

– Comprendre la situation de l’économie russe et du marché du travail russe.

– Clarifier votre projet en Russie en fonction de votre profil.

– Bâtir et réussir votre recherche d’emploi en Russie le cas échéant.

– Accompagner totalement votre installation en Russie sur le plan professionnel mais aussi personnel, et familial si besoin.

– Répondre à toutes vos questions et vous accompagner sur toutes problématiques particulières liées à votre projet personnel et professionnel en Russie.

– Vous recommander des prestataires fiables et éprouvés (et généralement francophones) pour tous vos besoins que ce soit de trouver un appartement, louer ou acheter, que ce soit d’avoir un avocat, d’ouvrir une entreprise, vous gérez la comptabilité etc.

Si vous souhaitez vivre et travailler en Russie, contactez moi et élaborons avec succès votre RUSPATRIATION.

Suivez moi sur Instagram et Twitter ou je vous montre et vous parle de la Russie d’aujourd’hui !

Moscou vers la tolérance et l’immigration zéro ?

J’ai récemment écrit sur “la politique migratoire” de la Russie.

Il convient de parler de la situation sur Moscou.

Moscou est depuis les années 1990 une ville ouverte, dans laquelle toutes les mafias d’abord, puis le gros des migrants ensuite s’est précipité pour venir y travailler.Moscou et sa couronne contiennent le gros de la main d’œuvre immigrée et notamment pour les chantiers de construction et d’infrastructures.

Ces derniers mois, de nombreux incidents ont fait la une de la presse, concernant des problèmes de violences interethniques dans la capitale et sa grande couronne.

Durant l’été, une dizaine d’incidents ont opposés des ressortissants d’Asie centrale entre eux, certains des incidents prenant part dans le centre de la capitale ou dans des centre commerciaux et voyant la participation de jusqu’à une centaine de personnes parfois armés.

En septembre, deux migrants ont violé et tué une retraitée russe de 67 ans dans le nord de la région de Moscou.

Plus récemment, les habitants de quartiers dortoirs du sud de la ville de Moscou se sont organisés en patrouille pour assurer un peu de securite après un viol et des agressions dans leurs quartiers commis par des mafias de ressortissants d’Asie centrale qui se sont regroupés dans ce quartier.

Une autre affaire a fait beaucoup parler d’elle, il s’agit de l’agression d’une jeune russe, Roman Kovalev par des immigrants intérieurs, c’est à dire des ressortissants du Caucase russe, j’en ai parlé sur ce blog. Il faut noter que la semaine qui a suivi cette affaire, des cas similaires ont eu lie, des ressortissants du Caucase importunant des jeunes femmes russes dans le métro, mais cette fois la population de la rame de métro s’interposant. L’ événement au eu une résonance fédérale ce qui est assez surprenant car dans les années 90 voir 2000 des agressions et notamment des attaques de ressortissants du Caucase du nord sur des russes étaient fréquents.

Ces derniers jours, 4 ressortissants d’Azerbaïdjan récemment naturalisés russes ont attaqué un père de famille devant son jeune fils et des incidents entre adolescents russes et étrangers ont aussi éclatés dans la ville de Domodedovo au sud sur est de Moscou.

Dans tous les cas, les suspects sont retrouvés et seront lourdement condamnés.

Par exemple les 4 racailles qui ont attaqué le père de famille voient leurs actes requalifiés et alourdis en tentative d’homicide notamment sur enfant mineur et ils risquent désormais des peines de prisons pouvant aller jusque 20 ans de prison ferme.

Les autorités et les médias mettent le projecteur sur ces événements mais il est une tendance de fond qui est que Moscou est de plus en plus sure.

Selon les autorités de la ville, 107.199 délits ont été commis dans la capitale soit 2,4% de moins que l’an dernier sur la même période. Le nombre de délits dans la rue a diminué de 2,8%, le nombre de braquages ​ de 26,9% et les vols d’appartements de 34,5%. Enfin le nombre de délits commis dans les lieux publics a diminué de 3,7%, le nombre de vols de rue a diminué de 25,2%, les agressions – de 19,8%.

En 2021, Moscou sous Sobyanine a un taux d’homicides qui est plus bas que le Londonistan de Sadiq Khan.

Source https://akarlin.substack.com/p/moscows-pacification

Comment évolue le nombre de délits par quartiers ?

  • Dans le centre ЦАО – (-2,5%)
  • Dans l’Est ВАО – (-11,5%)
  • Dans le Sud )ЮАО – (-8,9%)
  • Dans le nord-est СВАО (+1,8%)
  • Dans le Sud ouest ЮЗАО – (-7,5%)
  • Dans l’Ouest ЗАО – (-6,4%)
  • Dans le nord САО – (+4,1%)
  • Dans le nord ouest СЗАО – (+12,2%)
  • Dans le nouveau Moscou Новая Москва – (+ 0,3%)
  • Zelenograd Зеленоград – (+1,7%)

Comment on est en arrivé la ?

Dans les années 90, Moscou etait une ville terriblement dangereuse et sous contrôle des mafias, économiques, ethniques et religieuses. Elles contrôlaient en le soumettant au pire des fascismes.

Dans les années 2000, sous la gestion Loujkov, peu change et les agressions et faits de violences sont monnaie courante à Moscou.

Une totale reprise en main est effectuée sous l’ère Sobyanine qui aboutit à la situation actuelle ou chaque année Moscou est de plus en plus sure.

Comment ?

Il y a tout d’abord un déploiement policier massif, partout, dans les rues et les transports en commun. Ce sont souvent aussi des policiers en civils et donc ils ne sont pas visibles.

Il y a aussi un système pénal qui, à l’inverse de la France, fonctionne plutôt comme en Amérique, sanctionne lourdement les premières et petites peines. Pour faire simple, la justice russe a la main lourde et les étrangers ne sont pas épargnés car ils sont étrangers, au contraire. En outre les prisons russes ne sont en outre pas considérées comme les plus confortables du monde.

Enfin la gestion Sobyanine a vu le déploiement dans la capitale d’un colossal réseau de caméras de surveillance dans les rues et le métro et qui ont évidemment un effet direct sur la sécurité. Ce réseau qui est interconnecté, fonctionne à reconnaissance faciale, j’ y reviendrais dans un prochain article.

Dans cette logique, la mairie de Moscou vient d’annoncer entamer une réflexion sur un plan “immigration zéro” pour les chantiers de la capitale.

Les autorités discutent par exemple de remplacer les migrants et de combler au maximum le manque de main d’œuvre par des détenus, des retraités inactifs et même des lycéens à compter de la première et terminale.

L’immigration est un souci prioritaire pour les moscovites et selon toute vraisemblance les élites moscovites l’ont compris.

Le 04 Novembre : fête de l’unité nationale russe

Aujourd’hui c’est la Journée de l’unité nationale qui est un jour férié célébré dans toute la Fédération de Russie mais aussi dans les Républiques populaires de Donetsk et de Lougansk, l’Ossétie du Sud et la République Moldave de Transnistrie.

La date du 4 novembre a été choisie pour célébrer la Journée de l’unité nationale en l’honneur de la victoire du paysan Kuzma Minine et du prince Dmitri Pojarski sur les envahisseurs polonais en 1612 dont la garnison qui occupait Moscou se rendit ce jour précis après avoir été assiégée dans le quartier moscovite de Kitai-Gorod.

En 1649, le tsar Alexei Mikhaïlovitch (le fils du premier tsar de la dynastie des Romanov, également connu sous le nom d’Alexei Ier le plus tranquille) signera un décret, selon lequel il est ordonné de célébrer ce jour comme celui de l’icône de Kazan de la Mère de Dieu, marquant la libération de Moscou et de la Russie des envahisseurs polonais.

Classement des universités de Russie (en Russie et dans le monde)

Le site HH qui est le plus gros job-board de Russie a publié des statistiques sur les universités en Russie par orientations professionnelles ici : https://hh.ru/rating

Ci dessous le top 5 des universités par orientations professionnelles.
La première ligne est le nom de l’université et la seconde le lien vers la section de l’université promue dans l’orientation professionnelle concernée.

Dans le secteur de l’IT

МГТУ им. Н.Э. Баумана https://bmstu.ru/ et http://iu.bmstu.ru/

МГУ имени М.В. Ломоносова https://www.msu.ru/ et https://cs.msu.ru/

HSE НИУ ВШЭ — «Высшая школа экономики» https://www.hse.ru/ et https://www.hse.ru/ba/bi/

НИУ «МЭИ» — https://mpei.ru/Pages/default.aspx
https://mpei.ru/Structure/Universe/avti/

РЭУ им. Г.В. Плеханова — https://www.rea.ru/ et https://www.rea.ru/ru/org/faculties/fmesi/

Continue reading

Internet gratuit à Moscou (2)

J’ai déjà écrit sur ce blog sur le sujet du Wi-Fi en Russie.

Au 01/10/2021 la ville comprenant 21.500 points contre 20.500 points gratuits de Wi-Fi au 31/12/2020 et seulement 8.000 début 2017.

Depuis le 01/09/2020 ce sont 1.700 nouveaux points de Wi-Fi gratuits supplémentaires qui sont apparus dans la capitale soit en moyenne 141 par mois ou 4 par jour.

La mairie a déployé une carte interactive qui permet de géolocaliser les points et ainsi s’en rapprocher pour se connecter.

Par exemple si je zoome sur le monastère Novospassky et sélectionne un des points, j’ai son adresse précise.

Internet gratuit à Moscou

Le premier point WI-FI gratuit a été installé sur les quais de Fruzenskaya en 2013.

7 ans plus tard au 31/12/2020 la ville comprenait 20.500 points d’accès WI-FI gratuits, dont 1.100 nouveaux rien qu’en 2020.

Le réseau de la ville fonctionne dans les musées, les maisons de la culture, presque dans toutes les rues centrales ainsi que dans les bibliothèques ainsi que dans les métros souterrains et aériens.

Le réseau de la ville fonctionne aussi dans les bibliothèque et dans 32 universités.

Depuis le 01/01/2021, ce sont 334 nouveaux points gratuits qui ont été déployés dans la capitale, portant le total à environ 20.850.

Moscou comprend aujourd’hui le plus grand espace Wi-Fi public dans les transports publics d’Europe.

A titre de comparaison la ville de Paris fin 2019 comprenait quelques 300 points d’accès mais ne fonctionnant qu’entre 07h du matin et minuit.