Category Archives: Journal d’un Frussien

Taux de mortalité par pneumonie en Russie 2019 et 2020

Sans doute un des derniers articles de l’année sur la mortalité en Russie en 2020.

L’axe horizontal est l’âge, l’axe vertical est la mortalité pour cent mille habitants.

Comme on peut le voir le taux de mortalité par pneumonie (qui a constitué une part importante des décès dus au Covid) en Russie de 2020 à 2019.

Comme on peut le voir, l’augmentation de la mortalité s’est produite à partir de l’âge de 40 ans mais n’est marquante qu’ à partir de 50 ans.

Surmortalité par régions

Un blogueur russe, Dimitry Kobak, a publié une carte intéressante qui montre depuis le début de la pandémie en Russie la mortalité officielle, du Covid et la surmortalité par régions, ce qui permet de voir les régions les plus honnêtes et les moins honnêtes.

Comme on peut le voir sont en tête Saint Petersbourg, Moscou, Nijni Novgorod, Perm, Voronej et le Kraï de l’Altaï.
Les régions les moins fiables sont la Volga (Bachokorstan / Tatarstan).

Quid de la dette publique russe entre 2022 et 2024 et quelles tendances économiques en Russie ?

Le vérificateur de la Chambre des comptes Alexei Savatyugin a donne dans une interview récente les projections accompagnant le budget russe dans les prochaines années.

Selon le projet de budget fédéral pour les trois prochaines années, le volume de la dette publique russe pourrait atteindre 21,1 % du PIB en 2024.
– 17,7% du PIB en 2022
– 19,4% du PIB en 2023
– 20,3% du PIB en 2024

En valeur absolue la dette nationale en 2021 devrait atteindre 22.104 milliards de roubles, en 25.926 milliards de roubles en 2022, 28.765 milliards de roubles en 2023 et 31.940 milliards de roubles en 2024.

La part de la dette extérieure de l’État va diminuer ainsi que les prêts directs des gouvernements étrangers diminueront de manière significative mais la part des prêts des institutions financières internationales augmentera elle légèrement.

Il ne s’agira pas de prêts mondiaux d’institutions occidentales comme la Banque mondiale ou le FMI, mais d’organisations comme la nouvelle banque de développement ou la Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures soit des institutions aux sein desquelles la Russie est non seulement membre actif mais surtout aux seins desquelles les risques de sanctions via les partenaires sont nulles.

En parallèle, les autorités russes annoncent vouloir lutter contre ce qu’ils appellent le “biais de gauche” qui se manifeste dans la majorité des économies mondiales avec des augmentations excessives des dépenses publiques et des endettements incontrôlés, tendance de fond que le ministère des finances russe qualifie de maladie infantile.

Le médicament MIR19 conte le Covid19 est enregistré en Russie

Le ministère russe de la Santé vient d’enregistrer le spray nasal MIR19 en tant que médicament pour le traitement du coronavirus.

Qu’en est t’il ?

  • Le médicament a été approuvé pour des patients entre 18 et 65 ans.
  • La durée du traitement est de 14 jours.
  • Le médicament agit au niveau des gènes : il supprime sélectivement l’activité des séquences vitales d’ARN viral, sans affecter le génome humain.
  • Le médicament est destiné aux hôpitaux, mais à l’avenir il est prévu de l’utiliser en soins ambulatoires également.

❌ Il est contre-indiqué chez les patients atteints de COVID-19 sévère, pendant la grossesse et pendant l’allaitement.

Ce qu’il faut retenir des propos de Vladimir Poutine en 2021

Le président russe a plusieurs fois pris la parole en ce mois de décembre 2021. Voila ce qu’il faut sans doute retenir de ses plus importantes prises de position:

Sur le Covid

-La Russie post pandémie sera confrontée à une transformation à grande échelle de tous les secteurs de la vie.

– L’augmentation de la mortalité en Russie est largement associée au Covid.

– Spoutnik V fonctionne mieux contre omicron que les autres vaccins.

– Face aux défis du coronavirus, notre économie n’a connu une une récession que de 3%, ce qui est beaucoup plus faible que dans les autres grandes économies. Et la récupération est plus rapide que dans d’autres pays.

– Nous avons 59,4% d’immunité collective en Russie. Ce n’est pas assez. Nous avons besoin d’une immunité collective de 80 %. J’espère que l’année prochaine, d’ici la fin du premier trimestre nous y arriverons.

– Concernant les gens contre la vaccination, nous ne comptons pas prendre de mesures contre eux, il est nécessaire de traiter les gens avec respect, malgré leur position, et de leur expliquer patiemment la nécessité de telles mesures et persuader globalement.

– Des réinfections sont possibles. 3-4% des personnes vaccinées retombent malades mais au global il y a beaucoup moins de personnes vaccinées dans les lits d’hôpitaux. À l’époque soviétique, je rappelle qu’on ne demandait pas aux gens. Aux premiers rangs des opposants à la vaccination se trouvent précisément ceux qui ont conduit à l’effondrement. C’est une mauvaise position. Il faut aussi lutter contre les délits – avec notamment les falsifications de certificats. Déjà plus de 200 affaires pénales ont été ouvertes.

– Les autorités russes doivent préparer l’introduction du système de QR codes mais le projet de loi sur leur utilisation dans les lieux publics doit être affiné.

Continue reading

Martin Blancher et les 2%

Des lecteur m’ont demandé ce que je pensais des propos de Martin Bancher sur le fait que le Covid ne représentait soi disant que 2% du total des hospitalisations en France en 2020, ce qui démontrerait que le Covid n’avait, finalement, pas été tant une charge hospitalière que cela et donc son danger exagéré.

Le rapport en question, publié le 28 octobre, provient de l’Agence technique de l’information sur l’hospitalisation (ATIH) qui est un établissement public français, créé en 2000 et un « pôle d’expertise (…) sur 4 champs de l’activité hospitalière :
1/ MCO : médecine, chirurgie, obstétrique
2/ HAD : hospitalisation à domicile
3/ SSR : soins de suite et de réadaptation
4/ Psychiatrie.

l’ATIH fonctionne sous la tutelle des ministres de la santé et de la sécurité social et présente l’analyse de l’activité hospitalière en 2020.

Dans ce rapport, on peut y lire notamment qu’au cours de l’année 2020, “218.000 patients ont été hospitalisés pour prise en charge de la Covid-19. Les patients Covid représentent 2% de l’ensemble des patients hospitalisés au cours de l’année 2020, tous champs hospitaliers confondus.”

Mais …

Continue reading

Vaccination en Russie au 23/12/2021

72 456 346 personnes (49,6% de la population, 62,5% des adultes) sont vaccinés avec au moins un composant du vaccin.

64 878 997 personnes (44,4 % de la population, 56,0 % des adultes) sont entièrement vaccinés.

6 767 185 personnes ont subi une revaccination tandis que 15,2 millions sont censés y être soumis.

A noter que selon le site officiel du gouvernement de la Fédération de Russie (stopkoronavirus.rf), au 17 décembre, 76 523 086 personnes étaient vaccinées avec le premier composant et 70 831 362 personnes avec le second mais ces données incluent les boosters.

Comme on peut le voir ci-dessous, la vitesse de vaccination qui avait atteint des sommes cet été du mois de juillet (600.000 / jour) se situe a un niveau plus faible aujourd’hui (300.000 / jour) tandis que ne se revaccinent quelque 100.000 personnes par jour.

Les sujets qui ont le plus vaccinés :

  • Belgorod 65,4%
  • Tioumen 63,5
  • Penza 61,2%
  • Tatarstan 58,2%
  • Tchoukotka 57,9%
  • Volgograd 57,8%
  • Koursk 57,0%
  • Mordovie 57,0
  • Toula 56,7%
  • Région de Moscou 56,5%
    ..
  • Saint-Pétersbourg 51,9%
    ..
  • Moscou 46,8%

Les sujets qui ont le mois vaccinés

  • Daghestan 23,4%
  • Kabardino-Balkarie 28,6%
  • Ossétie du Nord 30,9%
  • Karatchaïévo-Tcherkessie 34,8%
  • Ingouchie 36,1%

Sur les 9 premiers mois de 2021, quelques 215.000 patients ont été hospitalisés pour Covid19 rien que sur Moscou, soit l’équivalent du nombre total de patients hospitalisés en France en 2020 alors que la population de Moscou est de 12 / 14 millions, et de France 67 millions.
Cela en dit long sur la façon dont le virus a circulé dans la capitale russe.

Le coût moyen d’un patient Covid à Moscou serait de 240.000 roubles soit 2.850 euros.
Les 215.000 hospitalisations ont donc coûté à la capitale quelques 614 millions de roubles soit 7 millions d’euros.

La pandémie de Covid aurait en outre coûté à la capitale quelques 800 milliards de roubles (9,2 milliards d’euros).

Enfin, quelques 200 millions de personnes seraient vaccinées avec des vaccins russes (soit 5% de toutes les personnes vaccinées) les exportations russes de vaccins auraient atteints 1,2 milliards de dollars en octobre 2021, soit un record historique depuis les années 90.
Les cinq pays qui ont le plus acheté de vaccins russes en 2021 sont
– L’Argentine (près de 220 millions de dollars)
– Le Mexique (190 millions de dollars)
– Les Émirats arabes unis (près de 126 millions de dollars)
– Le Kazakhstan (114 millions de dollars)
– L’Inde (environ 112 millions de dollars).
Viennent ensuite le Nicaragua, le Guatemala, les Philippines, la Biélorussie et l’Arabie Saoudite.

Sources : 1,2,3

*

Kazakhstan : Vaccinés, hospitalisations et décès
Chiffre sur les vaccinés, hospitalisations et décès sur Saint-Pétersbourg et la Carélie
Vaccination pour les étrangers en Russie
Situation au 23 novembre 2021
Situation au 23 octobre 2021
Russie hospitalisations chez les Vaccinés et non Vaccinés (octobre 2021)
Situation au 23/09/2021
Ou en est la vaccination en Eurasie au 01/09/2021 ?
Situation au 26 août 2021
Situation au 15 juillet 2021
Situation au 23 juin 2021
Situation au 24 mai 2021
Situation au 23 avril 2021
Situation au 23 mars 2021
Situation au 23 février 2021

Russie : vers un remplacement du baccalauréat par le portfolio numérique ?

J’ai deja évoqué le colossal projet de digitalisation du parcours de l’enfant du collège au lycée via la création d’un Profil / Portfolio numérique unifié, qui archivera toutes les réalisations de ce dernier.

Le directeur du service fédéral pour l’éducation et la science, Anzor Muzaev, vient d’émettre l’idée que ce portfolio numérique unifié pourrait pourquoi pas devenir une alternative au baccalauréat et ce dernier disparaître.

Le projet serait d’établir un système objectif de comptabilisation des acquis qui permettrait aux écoliers dès les premières classes d’« accumuler » leurs acquis via toutes les réalisations académiques (es matières scolaires) et non académiques tel que par exemple le sport, la créativité etc.

Toutes les réalisations seraient résumées dans un “dossier numérique” qui permettrait de définir la possibilité d’entrer dans une université, et ce autour de 2030.

Sources : 1,2

Moscou : ouverture du premier technoparc des industries créatives pour enfant
La migration vers du digital Made in Russia dans l’éducation
Le ministère de l’Éducation russe va confiera à l’IA la vérification des devoirs des écoliers
Les universités russes adoptent la Biométrie
Nouvelle matière dans les écoles russes : “Ma RUSSIE”
L’enseignement des valeurs familiales comme nouvelle matière dans les écoles russes
Russie : révisions des programmes d’histoires
L’enseignement du patriotisme comme nouvelle matière dans les écoles russes
Vers la création d’un Internet blanc en Russie ?
Vers la création d’un profil d’identifiant numérique dans l’éducation nationale russe
Nouvelles facultés liées à l’étude du cerveau et à l’intelligence artificielle
La littératie financière désormais enseignée à partir de l’école primaire
50% des sujets de la fédération de Russie verront de nouvelles écoles

Russie : répartitions de population

Deux cartes intéressantes concernant les répartitions et densités de population

La première ci-dessous coupe la Russie en 4 parties égales en terme de population.
Comme on peut le voir :
– Tout l’Oural, la Sibérie et l’extrême orient sont en mauve
– Le Nord Est et la Volga sont en orange
– Le Sud est en bleu
– Le centre est en vert

image.png

La carte ci-dessous indique les territoires qui, en bleu, comprennent autant de population que la ville de Moscou.

Enfin la carte ci-dessous montre les répartitions de population en Russie.