Ou sont les russes qui ont quitté la Russie en 2022 et combien sont ils ?

  • Le record est tenu par la Georgie : quelques 112.000 russes s’y seraient installés de facon permanente.
  • Au Kazakhstan depuis le 21 septembre et l’annonce de la mobilisation partielle, plus de 200 000 Russes sont entrés au Kazakhstan et quelques 92.000 personnes restées sur place.
  • En Turquie, entre février et fin septembre, quelques 50.000 russes auraient postulé pour obtenir un permis de résidence laissant envisager que le nombre de russes.
  • Quelques 786.000 russes sont partis en Arménie et 744.000 sont revenus laissant plausiblement quelques 42.000 nouveaux résidents sur place.
  • En Ouzbékistan on parle de quelques 35.000 nouveaux résidents russes.
  • A Chypre, on parle de quelques 35.000 nouveaux résidents russes.
  • Quelques 31.000 russes sont partis en Israel entre février et août 2022, on peut imaginer que ce nombre a un peu grossis depuis pour s’approcher des 40.000.
  • Quelques 1 303 000 citoyens russes sont entrés dans l’Union européenne par ses frontières terrestres et 1 273 000 citoyens russes sont eux rentrés en Russie par sa frontière terrestre avec l’UE ce qui donnerait un solde restant en UE de quelques 30.000 nouveaux residents russe en UE en 2022 entrés par les frontières terrestres.
    Sur la période de janvier-septembre 2022, selon le FSB 1,57 million de Russes sont entrés en UE tandis que Frontex annonce que 1,21 million de Russes ont quitté l’UE. La différence entre le nombre de personnes qui sont entrées et celles qui sont sorties serait donc d’environ d’environ 350 000 personnes mais ce ce chiffre ne prend cependant pas en compte les flux de passagers volant entre Russie et Europe via des pays tiers comme la Turquie ou la Serbie.
  • Au Kirghizstan 760.000 russes seraient entrés et 730.000 sortis au 06/10/2022 laissant un solde positif dans le pays de quelques 30.000 personnes.
  • En Serbie un peu plus de 12 000 Russes sont arrivés depuis le 24 février 2022.
    3.500 russes ont reçu un permis de séjour en Serbie sur la base du regroupement familial, et 6.500 un permis de travail ce qui comprendrait 10.000 personnes restées sur place.
  • En Mongolie enfin quelques 6.200 russes s’y seraient installés.

Donc au total entre 473.000 et 793.000 personnes.

Bien sur ce sont des échelles de grandeur: tous ne sont pas encore dehors, certains rentrent en Russie pour des raisons administratives, car perdent leurs jobs ou car ne ne s’en sortent pas financièrement mais les chiffres donnent un ordre de grandeur.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *