Procédure de citoyenneté simplifiée pour les ressortissants ukrainiens des Oblasts de Kherson et Zaporojie

Les autorités russes l’avaient annoncé, c’est fait.

Comme on dit en russe : «Пацан сказал — пацан сделал».

Le décret présidentiel du 30 mai 2022 est entré en vigueur, contenant des ajouts aux décrets présidentiels précédemment publiés sur la procédure simplifiée d’acquisition de la citoyenneté russe à des fins humanitaires par certaines catégories de ressortissants étrangers.

Les catégories suivantes de ressortissants étrangers peuvent demander la citoyenneté russe en utilisant la procédure simplifiée :

  • Les citoyens ukrainiens résidant en permanence sur les territoires des Oblasts de Kherson et Zaporozie en Ukraine qui ont donc désormais la même possibilité que les citoyens de LDNR (Donetsk et Lougansk). Cela concerne les majeurs mais aussi les mineurs, les incapables, les orphelins et les enfants laissés sans protection parentale, résidant en permanence sur le territoire des Oblasts de Kherson et Zaporozie.

    Il n’est plus nécessaires pour ces citoyens de résider sur le territoire de la Fédération de Russie, d’avoir une source de revenus en Russie ou de passer l’épreuve de langue russe.

    De plus, l’arrêté présidentiel fixe un délai de traitement raccourci pour ces demandes – il est de 3 mois à compter de la date de dépôt, il peut être prolongé si nécessaire, mais pas plus de 3 mois additionnels.

    La russification des territoires qui encastrent la mer d’Azov est donc initiée et sans doute absolument inéluctable comme on peut le voir avec la carte ci dessous, avec
  • Les deux républiques de LDNR en mauve qui seront totalement russes dans les mois qui viennent.
  • Les deux régions (en rose) concernées par ce nouveau décret qui de facto sont déjà aussi presque la Russie.

Leave a Reply

Your email address will not be published.