Gosuslugi se tourne vers la biométrie

Le ministère de la Transformation numérique a signé un contrat avec Rostelecom pour l’intégration de l’application des services publics Gosuslugi avec le système biométrique d’État.

L’objectif est de permettre aux citoyens d’accéder au portail à l’aide de données biométriques,les utilisateurs pouvant par le biais de leur smartphone prélever des échantillons de leur visage et de leur voix pour s’identifier.

Pour accélérer la collecte de données biométriques, le ministère du Développement numérique prévoit de limiter l’utilisation à distance de certains services pour ceux qui n’ayant pas soumis leurs données biométriques.

L’objectif est d’obtenir d’ici 2024 quelques 70 millions de données biométriques (donc de 70 millions de citoyens) contre un peu moins de 200.000 actuellement.

En particulier, cette année 2023, le ministère prévoit d’intensifier les projets de paiement des voyages par biométrie ou de passage de contrôle dans les aéroports. Jusqu’à présent, le paiement par personne n’a été lancé que dans le métro de Moscou (le paiement par biométrie est disponible dans toutes les stations) et le contrôle biométrique en aéroport est en cours de test à Sheremetyevo et Domodedovo.

Source

Leave a Reply

Your email address will not be published.