Premier code de déontologie russe pour l’intelligence artificielle

Le gouvernement russe et de nombreuses entreprises importantes telles que Sberbank, Gazprom Neft, Yandex, VK, MTS, le RFIF (Fonds d’investissement direct russe) ainsi que des représentants de Skolkovo, Rostelecom, Rosatom, InfoWatch, CIAN et autres ont signé le premier code de déontologie russe pour l’intelligence artificielle le 26/10/2021 à Moscou lors du Forum international “Éthique de l’intelligence artificielle : le début de la confiance”.

Le Code a été élaboré par les membres de l’Alliance pour l’AI russe et réglemente le côté moral et éthique de l’utilisation de cette technologie. Le document fait partie du projet fédéral “Intelligence Artificielle” et a été élaboré en tenant compte des exigences de la Stratégie nationale pour le développement de l’intelligence artificielle pour la période allant jusqu’en 2030.

Le Code contient des dispositions selon lesquelles les auteurs dans le domaine de l’IA dans leur travail doivent utiliser une approche humaniste et protéger les droits de l’homme et s’interdire les atteintes à la vie et à la santé humaines, aux biens et à l’environnement.

Le code se compose de 33 points qui établissent des principes moraux et éthiques généraux pour les participants à la sphère de l’IA ainsi que des recommandations destinées aux systèmes à fins non militaires et civiles et qui s’appliquent aux développeurs, clients, fournisseurs, opérateurs de systèmes d’IA, régulateurs et autres acteurs nationaux et étrangers qui peuvent influencer cette technologie.

Une commission spéciale mettra en œuvre les dispositions du code qui comprendra des scientifiques, des représentants d’entreprises et des représentants du gouvernement.

Dans le même temps, les entreprises qui ont signé le code sont tenues de nommer des commissaires à l’éthique pour l’IA – elles en surveilleront le respect. Une commission interne sera constituée pour régler les questions controversées.

Leave a Reply

Your email address will not be published.