Roman Kovalev, héros russe ?

Le 04 octobre, sur la ligne bleue du métro , entre les stations Pervomaiskaia et Ismailovskaia, à l’est de la capitale, un incident plutôt rare pour la Russie et Moscou, a eu lieu.

Trois jeunes ressortissants du Daghestan, une république musulmane russe du Caucase du nord, en état d’ ébriété, ont importuné les gens du wagon, et notamment une jeune fille russes, violemment prise à partie et insultée.

Un jeune russe, Roman Kovalev, s’est alors interposé avant d’être violemment passé à tabac sans que personne n’intervienne malgré le fait que le métro soit plein.

La presse russe a hautement médiatisé cet événement et le pauvre Roman s’est retrouvé la star d’un jour, la mairie de Moscou lui offrant une prime de 2 millions de roubles (24.500 euros), une visite nocturne et souterraine du métro de Moscou et la procurature russe (le comite d’enquête) lui attribuant une médaille du “Valeur et du Courage”, médaille qui sera aussi attribué à la passagère qui a alerté le conducteur du train et appelé les secours.

Les trois racailles, comme le porte parole du Kremlin les a appelé, ont été rapidement arrêtés grâce notamment au système de caméras de la ville.

Vidéo de leur arrestation ci-dessous

Lors de leur arrestations l’un d’eux a sorti un objet en forme de couteau et l’autre un spray au poivre ce qui vaut la requalification de leur “tentative de meurtre avec une cruauté particulière” en “tentative de meurtre avec une cruauté particulière avec recours à la violence contre un représentant du gouvernement“, ce qui peut leur valoir une condamnation de 20 ans de prison.

Leave a Reply

Your email address will not be published.