Le FSB publie les informations sensibles permettant de se voir qualifier d’agent étranger

Le FSB a publié la liste d’informations qui, lorsqu’elles sont transférées à l’étranger, peuvent être utilisées contre la sécurité de la Russie tandis que les personnes qui collectent ces données peuvent elles être reconnues comme des agents étrangers.

La liste se compose de 60 éléments, divisés en militaires et militaro-techniques, et concerne l’armée et Roskosmos principalement.

Quelles sont les types d’informations visées sur lesquels les journalistes notamment peuvent se voir qualifier d’agent de l’étranger ? :
– des informations sur les évaluations et les prévisions de l’évolution de la situation militaro-politique et stratégique en Russie;
– des informations sur l’emplacement des forces armées de la Fédération de Russie et des unités des structures de pouvoir;
– des informations sur le climat moral et psychologique dans l’armée russe;
– des informations sur les méthodes d’entraînement au combat des militaires;
– des informations sur les résultats des travaux de recherche et développement sur la création et la modernisation d’armes et d’équipements militaires notamment spéciaux; – des informations sur l’utilisation des technologies quantiques et de l’intelligence artificielle dans la création de nouvelles armes et équipements spéciaux.
– le transfert à l’étranger d’informations sur la situation financière des entreprises d’État et les prévisions de développement financier et économique,
– des informations sur des problèmes, y compris financiers et économiques, conduisant au développement de l’infrastructure et des plans pour leur développement.
etc.
– des données sur l’état technique des fusées spatiales et des infrastructures au sol,
– des plans pour leur développement, des informations sur la situation financière de Roscosmos.

Для качественной печати: текущая страница в формате TIFF

Leave a Reply

Your email address will not be published.